PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
Spaceman




Nombre de messages : 2078
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 14:24

Citation :
Ils reflètent également la conviction que SpaceX se développait rapidement et devait probablement se restructurer dans tous les cas pour réduire ses coûts."

Ma traduction: on a grandi trop vite, embaucher trop de monde donc les coûts sont importants et de l'autre côté les revenus/profits ne sont pas à la hauteur ou ont été rognés pour être compétitif et donc vu qu'on a besoin de sous, on dégraisse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9357
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 14:28

David L. a écrit:
Mustard a écrit:
Article du Monde
https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/01/12/spacex-va-degraisser-10-de-ses-quelque-6-000-employes_5408093_1650684.html

C'est marrant mais quand Arianespace licencie on nous dit que c'est la crise du spatial européen, ça va mal, et quand SpaceX licencie ont dit que c'est pour améliorer les développements, permettre d'etre plus efficace pour l'avenir, etc. Y a pas deux poids deux mesures dans les commentaires des journalistes et des fans de Musk ?

Mustard, voyons, tu sais bien que si une personne se fait amputer d'un membre, c'est à juste titre un drame, mais si cette personne s'appelle SpaceX, alors c'est un progrès car sa circulation sanguine irriguera mieux le reste de son corps après...

Forcément, cette annonce ne peut pas avoir quelque rapport que ce soit avec l'emprunt lancé en fin d'année dernière et qui n'avait pu atteindre la somme visée, ce n'est pas possible...
megalol Bein oui, c’est pas compliqué à comprendre quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Augure


L'Augure

Masculin Nombre de messages : 336
Age : 18
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 16/11/2018

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 14:37

Plus sérieusement si spacex réussit à tirer son starship d'ici fin 2020 avant Ariane 6 j'éclaterai de rire Stefan israel serai ridiculisé.
En plus les médias traditionnels n'auront plus à répéter comme des débiles "non mais ils sont subventionnés"

J'ai trouvé une interwiew qui m'a fait sortir les yeux de la tête, la propagande médiatique est un peu partout je vais pas perdre mon temps à débunker (les erreurs sont assez flagrantes de toutes manières). 
https://www.radioclassique.fr/magazine/videos/les-chinois-sont-en-train-dinvestir-massivement-dans-lespace-stephane-israel-10-01-2019/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9357
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 14:47

Effectivement , il faut être plus sérieux. Mais bon, cela m’a fait rire, même si je ne suis pas un adepte de l’Elon bashing ... sans en être pour autant un fan fanatique...pardon pour ce demi -pléonasme.

Je ne sais pas si ça était déjà évoqué sur notre forum , mais la Green Card obtenue par Elon Musk en Chine Populaire mérite notre attention
https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-01-11/in-china-elon-musk-sure-felt-the-love-that-was-missing-at-home
En tout cas avant d’être résident permanent sur Mars, Elon peut être résident permanent en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 790
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 16:30

L'Augure a écrit:
J'ai trouvé une interwiew qui m'a fait sortir les yeux de la tête, la propagande médiatique est un peu partout je vais pas perdre mon temps à débunker (les erreurs sont assez flagrantes de toutes manières). 
https://www.radioclassique.fr/magazine/videos/les-chinois-sont-en-train-dinvestir-massivement-dans-lespace-stephane-israel-10-01-2019/

Une démarche que tu devrais appliquer à tes propres interventions. Ne pas se contenter de répéter ce que diffuse le service marketing. Ne pas tenir des propos qui devraient s'appuyer des connaissances techniques que tu n'as pas. Pratiquer la nuance. Citer des sources indépendantes. Contribuer à élever le niveau des discussions sur le forum pour un faire un lieu d'échanges de qualité.


Dernière édition par Pline le Sam 12 Jan 2019 - 16:31, édité 1 fois (Raison : typo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shinyblade
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS



Masculin Nombre de messages : 517
Age : 26
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/06/2016

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 16:34

Augure utilise peut être un langage parfois familier mais ce qu'il dit il l'invente pas. Si ce que diffuse le soi-disant service marketing est vrai pourquoi se gêner ? En ce qui concerne ces compétences techniques pas besoin d'être un expert pour discuter ou emettre un avis juste vérifier que qu'on affirme comme fait est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1719
Age : 70
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 16:40

L'Augure a écrit:
Plus sérieusement si spacex réussit à tirer son starship d'ici fin 2020 avant Ariane 6 j'éclaterai de rire Stefan israel serai ridiculisé.
En plus les médias traditionnels n'auront plus à répéter comme des débiles "non mais ils sont subventionnés"

J'ai trouvé une interwiew qui m'a fait sortir les yeux de la tête, la propagande médiatique est un peu partout je vais pas perdre mon temps à débunker (les erreurs sont assez flagrantes de toutes manières). 
https://www.radioclassique.fr/magazine/videos/les-chinois-sont-en-train-dinvestir-massivement-dans-lespace-stephane-israel-10-01-2019/

On aime ou on n'aime pas Stéphane Israël, mais quelles sont ces "erreurs flagrantes" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 15583
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 16:53

BBspace a écrit:
L'Augure a écrit:
Plus sérieusement si spacex réussit à tirer son starship d'ici fin 2020 avant Ariane 6 j'éclaterai de rire Stefan israel serai ridiculisé.
En plus les médias traditionnels n'auront plus à répéter comme des débiles "non mais ils sont subventionnés"

J'ai trouvé une interwiew qui m'a fait sortir les yeux de la tête, la propagande médiatique est un peu partout je vais pas perdre mon temps à débunker (les erreurs sont assez flagrantes de toutes manières). 
https://www.radioclassique.fr/magazine/videos/les-chinois-sont-en-train-dinvestir-massivement-dans-lespace-stephane-israel-10-01-2019/

On aime ou on n'aime pas Stéphane Israël, mais quelles sont ces "erreurs flagrantes" ?

Raconter par exemple que tous les lancements réalisés par la Chine en 2018 étaient institutionnels, alors qu'un lancement a été fait pour le Pakistan, un autre pour l'Arabie Saoudite, un pour la compagnie privée Superview, etc...

La proportion de lancements commerciaux est modeste, mais pas nulle.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)


Dernière édition par David L. le Sam 12 Jan 2019 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Augure


L'Augure

Masculin Nombre de messages : 336
Age : 18
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 16/11/2018

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 16:57

ou que la majorité des tirs de spacex sont institutionnels alors qu'ils sont commerciaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 15583
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 17:07

L'Augure a écrit:
ou que la majorité des tirs de spacex sont institutionnels alors qu'ils sont commerciaux

En 2018, SpaceX a réalisé :
13,5 tirs commerciaux (institutions étrangères incluses), soit 64 %
6,5 tirs institutionnels, soit 31 %
1 tir privé, soit 5 %

Donc deux fois plus de lancements commerciaux qu'institutionnels...

Même le nombre de lancement total réalisé par les chinois est erroné (39, pas 35 ou 36...).

Et le journaliste, au lieu de corriger les annonces erronées, lui sert la soupe. Il ne connait manifestement pas le sujet, vu qu'il place le premier vol habité chinois en 2008...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1719
Age : 70
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 18:02

OK. Cela va mieux en le disant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 15583
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 19:45

Une série de tweets intéressants d'Eric Berger, qui pointe notamment le moindre besoin de personnel en production de moteurs, lanceurs ou capsules, du fait de la réutilisation.
https://twitter.com/SciGuySpace/status/1084134511456256000

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

phenix

Masculin Nombre de messages : 1429
Age : 25
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 19:58

David L. a écrit:
L'Augure a écrit:
ou que la majorité des tirs de spacex sont institutionnels alors qu'ils sont commerciaux

En 2018, SpaceX a réalisé :
13,5 tirs commerciaux (institutions étrangères incluses), soit 64 %
6,5 tirs institutionnels, soit 31 %
1 tir privé, soit 5 %

Donc deux fois plus de lancements commerciaux qu'institutionnels...

Même le nombre de lancement total réalisé par les chinois est erroné (39, pas 35 ou 36...).

Et le journaliste, au lieu de corriger les annonces erronées, lui sert la soupe. Il ne connait manifestement pas le sujet, vu qu'il place le premier vol habité chinois en 2008...

merci, sa donne quoi si on retire les tir institutionnel étrangères?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 15583
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 20:20

phenix a écrit:
David L. a écrit:


En 2018, SpaceX a réalisé :
13,5 tirs commerciaux (institutions étrangères incluses), soit 64 %
6,5 tirs institutionnels, soit 31 %
1 tir privé, soit 5 %

Donc deux fois plus de lancements commerciaux qu'institutionnels...

Même le nombre de lancement total réalisé par les chinois est erroné (39, pas 35 ou 36...).

Et le journaliste, au lieu de corriger les annonces erronées, lui sert la soupe. Il ne connait manifestement pas le sujet, vu qu'il place le premier vol habité chinois en 2008...

merci, sa donne quoi si on retire les tir institutionnel étrangères?

Dans cette catégorie il y a :
- PAZ (HisdeSAT / INTA, Espagne)
- SAOCOM-1A (CONAE, Argentine)
- et le cas limite SES-16 / GovSat-1, le client étant privé (SES), mais assurant un service gouvernemental pour le Luxembourg.

Pour Merah Putih, l'opérateur Telkom Indonesia est public.
Pour Bangabandhu-1, l'opérateur BCSCL est également public.

Donc on descend à 10,5 tirs commerciaux en enlevant les institutions étrangères et 8,5 tirs commerciaux en enlevant les entreprises publiques étrangères.

Arianespace a aussi ce type de client, en Inde et en Corée du sud.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

phenix

Masculin Nombre de messages : 1429
Age : 25
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 20:34

veneration veneration veneration veneration
une vrai bible ce david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 17033
Age : 58
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 12 Jan 2019 - 20:56

phenix a écrit:
veneration veneration veneration veneration
une vrai bible ce david

"Encyclopédie" serait plus approprié Very Happy

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Dim 20 Jan 2019 - 22:38

Dans un intéressant dossier sur SpaceX publié cette semaine par Air & Cosmos, le journaliste Pierre-François Mouriaux souligne le contraste entre l'extraordinaire réussite de cette société (40 vols consécutifs réussis entre janvier 2017 et janvier 2019, la récupération et la réutilisation du 1er étage qui deviennent presque des routines, les capsules utilisées à plusieurs reprises, la Falcon Heavy) et l'annonce d'une réduction de 10% des effectifs, donc un départ de 600 personnes. 

"Un coup de tonnerre", écrit le journaliste, qui met ensuite en perspective ce plan social en analysant les différents aspects de la situation de SpaceX : un marché des lancements qui se contracte, des défis techniques sur le court terme (les vols habités et la reprise des lancements de Falcon Heavy), un échec concernant un volet accessoire, mais non négligeable des programmes actuels (la récupération des coiffes) et bien  entendu deux projets très ambitieux, Starlink et le Starship, dont le financement n'est pas bouclé.

Ce dossier est bien documenté, il est de grande qualité, il énonce objectivement les faits, et mon propos ici n'est pas de le contester.
(Juste une observation : à ma connaissance, le flight abort test du Dragon Crew sera effectué avec la dernière Block 4, et non avec une Block 5...)

Je souhaite simplement faire quelques commentaires sur la situation de SpaceX, dans une optique prospective.

1 - Il n'est jamais agréable pour un salarié de recevoir un mail qui lui annonce qu'il va perdre son emploi. Cela étant, je pense qu'il ne faut pas trop comparer ce qu'il se passe à SpaceX et les 2300 suppressions de postes à ArianeGroupe. Les salariés de SpaceX, ayant fait le choix de rentrer dans une startup du spatial, ne devaient pas travailler dans une logique "d'emploi à vie" ! Les gens de SpaceX ont une mentalité américaine, dont découle une bonne acceptation de la mobilité. Certes, nombre des 600 personnes concernées doivent être déçues de ne pas être de l'aventure du Spaceship et de la conquête de Mars… Mais la plupart de ces salariés doivent être tout à fait capables de changer d'environnement. D'ailleurs, j'imagine qu'à SpaceX, les années de travail se suivent et ne se ressemblent pas, et doivent nécessiter sans arrêt des remises en question. Certains doivent avoir envie de souffler un peu. Etre passé par SpaceX donne de toute façon un excellent CV et de bonnes chances de réussite professionnelle ultérieure. En tout état de cause, il y a très peu de chômage aux Etats-Unis actuellement.

2 - Le retour sur le marché de l'emploi de ces 600 salariés venus de SpaceX est a priori une bonne nouvelle pour le New Space. Certes, rien n'oblige ces salariés à rester dans le spatial, mais j'imagine que certains d'entre eux iront proposer leurs compétences à Blue Origin, Rocket Lab, Vector, Firefly Aerospace, etc. Cette pollinisation accroît les chances de réussite des projets de ces sociétés. J'ajouterai que même si ArianeGroup ne recrute pas trop actuellement, elle ne devrait pas se priver de déroger à sa politique RH pour recruter quelques profils intéressants venus de SpaceX… Les anciens salariés de SpaceX sont certes soumis à une obligation de secret sur ce qu'ils ont appris dans leurs précédentes fonctions, mais les avoir dans ses équipes ne doit pas faire de mal.

3 - Au fond, ce plan social confirme que la réutilisation a changé le modèle économique de SpaceX. Lorsque, voici trois ans, Elon Musk avait prophétisé qu'entre deux vols d'un premier étage, il n'y aurait à terme qu'un "petit coup de chiffon", beaucoup avaient ri. 

Après une phase de transition 2016-2018 marquée par le rattrapage du retard des lancements de SpaceX, par le réexamen à la loupe et au microscope de chaque 1er étage récupéré avant réutilisation, par le développement de multiples versions successives de la Falcon 9, sans oublier celui de la Falcon Heavy, tout cela nécessitant beaucoup de ressources humaines... nous entrons enfin dans l'ère de la stabilisation du Block 5 et l'ère de la maintenance allégée, l'ère du "petit coup de chiffon". 

Pardonnez-moi ce très mauvais humour : pour les salariés de SpaceX, l'année 2019 offre l'alternative entre le mouchoir et le chiffon. Le mouchoir pour pleurer d'être éloigné d'Elon, des projets qu'il conçoit, et des salaires qu'il distribue (salaires pas si élevés que ça d'ailleurs ?) ou le chiffon pour désencrasser vite fait les moteurs de Falcon 9 entre deux vols. On n'a pas besoin d'une infinité d'ingénieurs et de techniciens pour passer le chiffon.

Je sais que ce n'est pas très agréable pour les intéressés, mais si, comme le disait Henri IV, "Paris vaut bien une messe", le prix à payer pour cette étape du progrès dans le spatial, le prix à payer pour nous rapprocher de Mars, c'est au moins 600 licenciements.

4 - Le dossier d'Air & Cosmos souligne que la grande majorité des lancements 2019 de SpaceX s'effectuera avec des 1ers étages neufs, ce qui en première analyse peut sembler en contradiction avec la stratégie de SpaceX. Mais à mon avis, il n'en est rien. En effet, depuis de nombreux mois, SpaceX avait annoncé qu'elle voulait construire sa flotte de 1er étages Block 5 essentiellement fin 2018 et début 2019. 

L'intention de SpaceX était donc, de longue date, de réduire ensuite son activité concernant les Falcon 9 à :
      - la construction en série des 2èmes étages et malheureusement des coiffes puisque l'on n'arrive pas à récupérer ces dernières ;
      - le "petit coup de chiffon" entre deux vols de Falcon 9 ;
      - la maintenance lourde du 1er étage après 10 vols ( on n'y est pas encore…) 

Je n'irai pas jusqu'à dire que la chaîne de production des 1ers étages de Falcon 9 va s'arrêter au mois de juin 2019, mais, sauf si la réutilisation multiple s'avérait décevante, ou s'il y avait de gros accidents, il est possible que SpaceX ne construise plus que deux ou trois 1ers étages par an, de 2020 à 2024... Je laisse ceux qui sont mieux documentés que moi apporter des précisions. 

5 - Donc, clairement, le programme Falcon 9 de SpaceX nécessite à partir de 2019 de bien moindres ressources humaines que dans la période antérieure. Ce n'est pas un signe d'échec, mais au contraire la confirmation définitive de la réussite du modèle économique basé sur la réutilisation des 1ers étages de Falcon 9.

Dans des débats précédents sur le FCS, on avait certes espéré que les programmes Starlink et Starship puissent occuper in fine tous les salariés de SpaceX. Mais c'eût été un miracle. Il est déjà impressionnant que la grande majorité des salariés de SpaceX puisse être soit occupés par les activités résiduelles sur les Falcon(s), et sur les Dragon(s), soit redéployés sur ces nouveaux programmes...

Deux obstacles à ce redéploiement doivent en effet être pris en compte :
      - la question des métiers ; la conception, la construction et l'amélioration des satellites Starlink nécessitent des compétences en général assez différentes de celles requises pour le programme Falcon 9 ;
      - la question du calendrier : à mon avis, la construction un peu artisanale du Starship Hopper à Boca Chica ne peut pas occuper d'importants bataillons ; les études sur le SuperHeavy et sur le Starship ne concernent qu'une super-élite de SpaceX ; le lancement des chaînes de satellites Starlink est prématuré, tant que l'on n'a pas suffisamment testé les prototypes et modèles de présérie ; donc, du point de vue des ressources humaines, ces projets sont donc actuellement, en 2019, à une étape "trou d'air".

J'ignore si les travaux de tunnel d'Elon ont mobilisé des salariés de SpaceX désoeuvrés. Mais là encore, ce sont des métiers différents. Et d'ailleurs, il y avait une autre entité pour les prendre en charge, la Boring Company

6 - Normalement, en 2020, la situation va se clarifier.

Ou bien SpaceX a suffisamment de financement pour mettre en place en 2020 la chaîne de satellites Starlink, pour lancer la construction en série des Raptors et pour construire les démonstrateurs de Superheavy et Spaceship, et alors elle pourra occuper ses gens, et elle aura peut-être même besoin de recruter sur de nouveaux métiers (surtout pour Starlink).

Cela va venir vite… Pour Starlink, SpaceX se fait botter les fesses par la FCC ; et si, comme le promet Elon, le Superheavy doit voler fin 2020, il va falloir construire les 31 moteurs Raptor du prototype et peut-être même le double donc 62, car ça risque de "faire boum" à la première tentative… Et il faudra un 2ème prototype, ce qui serait parfaitement normal et ne devrait pas être compris comme un échec ! Donc, cela va bien occuper d'importantes équipes de SpaceX, durablement.

Ou bien SpaceX sera contrainte par une insuffisance de financement, elle devra étaler dans le temps ses projets, elle devra prioriser Starlink du fait des contraintes de la FCC… Et alors il y aurait un 2ème plan social, qui serait beaucoup plus préoccupant que l'actuel.

Ce ne serait pas pour autant la mort de SpaceX, qui de toute façon a potentiellement un plan B si elle venait à renoncer à la conquête de Mars : raptoriser la Falcon 9 pour accroître sa compétitivité (face à la Chine, à l'Inde, à Blue Origin) dans les usages actuels du spatial. Mais ce serait la fin des projets de Musk. Et ce serait un cauchemar pour Ariane… 

Il me semble d'ailleurs, soit dit en passant, que tant que Musk s'occupe de Mars, il fiche relativement la paix à l'industrie spatiale européenne…(même si dans un 2ème temps les matériels produits pour la conquête de Mars finiront pas donner des produits dérivés de nature à embêter vraiment le spatial européen ; mais au moins, ça nous laisse dix ans).

Nous sommes à mon avis très loin de ce plan B. Les suppressions d'emploi actuelles sont au contraire la confirmation du plan A de Musk. Ce plan A est bien sur les rails. Il devra un à un relever les défis techniques et financiers de Starlink et du Starship. Une nouvelle page de l'histoire de SpaceX s'ouvre. Ce qui rend la période actuelle passionnante, c'est que rien n'est certain, mais que tout est possible.

Référence de l'article d'Air et Cosmos, dont une petite partie est accessible en ligne :
 
http://www.air-cosmos.com/chaud-et-froid-chez-spacex-119311
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 852
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 9:17

Avec un taux de chômage de l'ordre de 4% les USA sont pas dans une situation ou le licenciement même centaines d'employés pose un problème, pour le moment c'est surtout le Shutdown qui impacte l' Amérique.
Le constat est clair l'Amérique spatiale va bien et est en passe de dépasser l'Europe !
Il faut espérer que de nouveaux acteurs innovant apparaissent de ce côté de l'atlantique, car Ariane n'est pas ce que l'on peut appeler une entreprise très souple.
Si l'on regarde en arrière en seulement 16 ans SpaceX est passée d'une idée à la première marche du podium.
Et que l'on ne vienne pas encore me dire que c'est uniquement grâce aux subventions, ça aide, mais ça ne fait pas le talent !
D'ailleurs il serait intéressant de comparer les subventions des différents acteurs du spatial, tant aux States qu'ici, je suis sur que l'on aurait de sacrées surprises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 1275
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 10:42

PierredeSedna a écrit:
Dans un intéressant dossier sur SpaceX publié cette semaine par Air & Cosmos, le journaliste Pierre-François Mouriaux souligne le contraste entre l'extraordinaire réussite de cette société (40 vols consécutifs réussis entre janvier 2017 et janvier 2019, la récupération et la réutilisation du 1er étage qui deviennent presque des routines, les capsules utilisées à plusieurs reprises, la Falcon Heavy) et l'annonce d'une réduction de 10% des effectifs, donc un départ de 600 personnes. 

"Un coup de tonnerre", écrit le journaliste, qui met ensuite en perspective ce plan social en analysant les différents aspects de la situation de SpaceX : un marché des lancements qui se contracte, des défis techniques sur le court terme (les vols habités et la reprise des lancements de Falcon Heavy), un échec concernant un volet accessoire, mais non négligeable des programmes actuels (la récupération des coiffes) et bien  entendu deux projets très ambitieux, Starlink et le Starship, dont le financement n'est pas bouclé.

Ce dossier est bien documenté, il est de grande qualité, il énonce objectivement les faits, et mon propos ici n'est pas de le contester.
(Juste une observation : à ma connaissance, le flight abort test du Dragon Crew sera effectué avec la dernière Block 4, et non avec une Block 5...)

Je souhaite simplement faire quelques commentaires sur la situation de SpaceX, dans une optique prospective.

1 - Il n'est jamais agréable pour un salarié de recevoir un mail qui lui annonce qu'il va perdre son emploi. Cela étant, je pense qu'il ne faut pas trop comparer ce qu'il se passe à SpaceX et les 2300 suppressions de postes à ArianeGroupe. Les salariés de SpaceX, ayant fait le choix de rentrer dans une startup du spatial, ne devaient pas travailler dans une logique "d'emploi à vie" ! Les gens de SpaceX ont une mentalité américaine, dont découle une bonne acceptation de la mobilité. Certes, nombre des 600 personnes concernées doivent être déçues de ne pas être de l'aventure du Spaceship et de la conquête de Mars… Mais la plupart de ces salariés doivent être tout à fait capables de changer d'environnement. D'ailleurs, j'imagine qu'à SpaceX, les années de travail se suivent et ne se ressemblent pas, et doivent nécessiter sans arrêt des remises en question. Certains doivent avoir envie de souffler un peu. Etre passé par SpaceX donne de toute façon un excellent CV et de bonnes chances de réussite professionnelle ultérieure. En tout état de cause, il y a très peu de chômage aux Etats-Unis actuellement.

2 - Le retour sur le marché de l'emploi de ces 600 salariés venus de SpaceX est a priori une bonne nouvelle pour le New Space. Certes, rien n'oblige ces salariés à rester dans le spatial, mais j'imagine que certains d'entre eux iront proposer leurs compétences à Blue Origin, Rocket Lab, Vector, Firefly Aerospace, etc. Cette pollinisation accroît les chances de réussite des projets de ces sociétés. J'ajouterai que même si ArianeGroup ne recrute pas trop actuellement, elle ne devrait pas se priver de déroger à sa politique RH pour recruter quelques profils intéressants venus de SpaceX… Les anciens salariés de SpaceX sont certes soumis à une obligation de secret sur ce qu'ils ont appris dans leurs précédentes fonctions, mais les avoir dans ses équipes ne doit pas faire de mal.

3 - Au fond, ce plan social confirme que la réutilisation a changé le modèle économique de SpaceX. Lorsque, voici trois ans, Elon Musk avait prophétisé qu'entre deux vols d'un premier étage, il n'y aurait à terme qu'un "petit coup de chiffon", beaucoup avaient ri. 

Après une phase de transition 2016-2018 marquée par le rattrapage du retard des lancements de SpaceX, par le réexamen à la loupe et au microscope de chaque 1er étage récupéré avant réutilisation, par le développement de multiples versions successives de la Falcon 9, sans oublier celui de la Falcon Heavy, tout cela nécessitant beaucoup de ressources humaines... nous entrons enfin dans l'ère de la stabilisation du Block 5 et l'ère de la maintenance allégée, l'ère du "petit coup de chiffon". 

Pardonnez-moi ce très mauvais humour : pour les salariés de SpaceX, l'année 2019 offre l'alternative entre le mouchoir et le chiffon. Le mouchoir pour pleurer d'être éloigné d'Elon, des projets qu'il conçoit, et des salaires qu'il distribue (salaires pas si élevés que ça d'ailleurs ?) ou le chiffon pour désencrasser vite fait les moteurs de Falcon 9 entre deux vols. On n'a pas besoin d'une infinité d'ingénieurs et de techniciens pour passer le chiffon.

Je sais que ce n'est pas très agréable pour les intéressés, mais si, comme le disait Henri IV, "Paris vaut bien une messe", le prix à payer pour cette étape du progrès dans le spatial, le prix à payer pour nous rapprocher de Mars, c'est au moins 600 licenciements.

4 - Le dossier d'Air & Cosmos souligne que la grande majorité des lancements 2019 de SpaceX s'effectuera avec des 1ers étages neufs, ce qui en première analyse peut sembler en contradiction avec la stratégie de SpaceX. Mais à mon avis, il n'en est rien. En effet, depuis de nombreux mois, SpaceX avait annoncé qu'elle voulait construire sa flotte de 1er étages Block 5 essentiellement fin 2018 et début 2019. 

L'intention de SpaceX était donc, de longue date, de réduire ensuite son activité concernant les Falcon 9 à :
      - la construction en série des 2èmes étages et malheureusement des coiffes puisque l'on n'arrive pas à récupérer ces dernières ;
      - le "petit coup de chiffon" entre deux vols de Falcon 9 ;
      - la maintenance lourde du 1er étage après 10 vols ( on n'y est pas encore…) 

Je n'irai pas jusqu'à dire que la chaîne de production des 1ers étages de Falcon 9 va s'arrêter au mois de juin 2019, mais, sauf si la réutilisation multiple s'avérait décevante, ou s'il y avait de gros accidents, il est possible que SpaceX ne construise plus que deux ou trois 1ers étages par an, de 2020 à 2024... Je laisse ceux qui sont mieux documentés que moi apporter des précisions. 

5 - Donc, clairement, le programme Falcon 9 de SpaceX nécessite à partir de 2019 de bien moindres ressources humaines que dans la période antérieure. Ce n'est pas un signe d'échec, mais au contraire la confirmation définitive de la réussite du modèle économique basé sur la réutilisation des 1ers étages de Falcon 9.

Dans des débats précédents sur le FCS, on avait certes espéré que les programmes Starlink et Starship puissent occuper in fine tous les salariés de SpaceX. Mais c'eût été un miracle. Il est déjà impressionnant que la grande majorité des salariés de SpaceX puisse être soit occupés par les activités résiduelles sur les Falcon(s), et sur les Dragon(s), soit redéployés sur ces nouveaux programmes...

Deux obstacles à ce redéploiement doivent en effet être pris en compte :
      - la question des métiers ; la conception, la construction et l'amélioration des satellites Starlink nécessitent des compétences en général assez différentes de celles requises pour le programme Falcon 9 ;
      - la question du calendrier : à mon avis, la construction un peu artisanale du Starship Hopper à Boca Chica ne peut pas occuper d'importants bataillons ; les études sur le SuperHeavy et sur le Starship ne concernent qu'une super-élite de SpaceX ; le lancement des chaînes de satellites Starlink est prématuré, tant que l'on n'a pas suffisamment testé les prototypes et modèles de présérie ; donc, du point de vue des ressources humaines, ces projets sont donc actuellement, en 2019, à une étape "trou d'air".

J'ignore si les travaux de tunnel d'Elon ont mobilisé des salariés de SpaceX désoeuvrés. Mais là encore, ce sont des métiers différents. Et d'ailleurs, il y avait une autre entité pour les prendre en charge, la Boring Company

6 - Normalement, en 2020, la situation va se clarifier.

Ou bien SpaceX a suffisamment de financement pour mettre en place en 2020 la chaîne de satellites Starlink, pour lancer la construction en série des Raptors et pour construire les démonstrateurs de Superheavy et Spaceship, et alors elle pourra occuper ses gens, et elle aura peut-être même besoin de recruter sur de nouveaux métiers (surtout pour Starlink).

Cela va venir vite… Pour Starlink, SpaceX se fait botter les fesses par la FCC ; et si, comme le promet Elon, le Superheavy doit voler fin 2020, il va falloir construire les 31 moteurs Raptor du prototype et peut-être même le double donc 62, car ça risque de "faire boum" à la première tentative… Et il faudra un 2ème prototype, ce qui serait parfaitement normal et ne devrait pas être compris comme un échec ! Donc, cela va bien occuper d'importantes équipes de SpaceX, durablement.

Ou bien SpaceX sera contrainte par une insuffisance de financement, elle devra étaler dans le temps ses projets, elle devra prioriser Starlink du fait des contraintes de la FCC… Et alors il y aurait un 2ème plan social, qui serait beaucoup plus préoccupant que l'actuel.

Ce ne serait pas pour autant la mort de SpaceX, qui de toute façon a potentiellement un plan B si elle venait à renoncer à la conquête de Mars : raptoriser la Falcon 9 pour accroître sa compétitivité (face à la Chine, à l'Inde, à Blue Origin) dans les usages actuels du spatial. Mais ce serait la fin des projets de Musk. Et ce serait un cauchemar pour Ariane… 

Il me semble d'ailleurs, soit dit en passant, que tant que Musk s'occupe de Mars, il fiche relativement la paix à l'industrie spatiale européenne…(même si dans un 2ème temps les matériels produits pour la conquête de Mars finiront pas donner des produits dérivés de nature à embêter vraiment le spatial européen ; mais au moins, ça nous laisse dix ans).

Nous sommes à mon avis très loin de ce plan B. Les suppressions d'emploi actuelles sont au contraire la confirmation du plan A de Musk. Ce plan A est bien sur les rails. Il devra un à un relever les défis techniques et financiers de Starlink et du Starship. Une nouvelle page de l'histoire de SpaceX s'ouvre. Ce qui rend la période actuelle passionnante, c'est que rien n'est certain, mais que tout est possible.

Référence de l'article d'Air et Cosmos, dont une petite partie est accessible en ligne :
 
http://www.air-cosmos.com/chaud-et-froid-chez-spacex-119311

Merci Pierre pour cette analyse fine, que je partage très largement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Donateur
Donateur

Thierz

Nombre de messages : 2875
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 10:46

PierredeSedna en fin de tes messages-fleuves il faudrait une synthèse en 3 lignes, comme on fait pour les articles qui sont longs à lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Augure


L'Augure

Masculin Nombre de messages : 336
Age : 18
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 16/11/2018

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 10:48

Thierz a écrit:
PierredeSedna en fin de tes messages-fleuves il faudrait une synthèse en 3 lignes, comme on fait pour les articles qui sont longs à lire Very Happy
Perso j'ai apprécié son long message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Donateur
Donateur

Thierz

Nombre de messages : 2875
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 11:12

J'en suis ravi et je ne critique absolument pas. Me concernant, il m'arrive de lire le forum avec très peu de temps devant moi, dans ces cas-là je ne lis pas les longs messages, c'est pour ça que je pensais qu'une synthèse serait utile, pour me donner envie de revenir plus tard lire le message en entier.

Un peu comme on fait parfois en mettant un lien vers un long article ou une vidéo, on résume en quelques mots, ceux que ça n'intéresse pas peuvent passer leur chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisjx2011




Masculin Nombre de messages : 134
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 11:30

Analyse complète et tout compte fait synthétique de SpaceX. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1489
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Lun 21 Jan 2019 - 11:52

En fait Thierz tu veux un "abstract" en début d'article c'est ça ?  Very Happy

Plus sérieusement, merci à Pierre de Sedna pour ses interventions régulières sur SpaceX qui sont de mon point de vue les meilleures de cette partie de forum. Là encore, je rejoins complètement les différents arguments proposés.

On voit bien qu'à l'avenir, SpaceX risque de faire face à un dilemme :

D'un côté, la logique industrielle et capitalistique voudrait que SpaceX investisse dans ses activités à la fois les plus rentables et les moins risquées : Essentiellement celles où SpaceX est prestataire de service : lancements commerciaux et services à la NASA et pour le Pentagone. Pour cela, SpaceX devrait encore investir dans les Falcon 9 et Falcon Heavy, améliorer encore plus le procédé de réutilisation, investir aussi pour tenir la cadence opérationnelle.

D'un autre côté, il y a les rêves d'Elon Musk et le projet martien. Cela nécessite de développer la BFR/Starship, avec tous les risques industriels et financiers que cela implique. Le rêve martien n'est pas une mauvaise chose en soi pour l'entreprise : cela lui assure une publicité et une sympathie très importante dans le monde entier, attire les talents*, (un peu) les investisseurs. Mais cela engendre de l'incertitude et du risque, tandis que ni le modèle économique ni le financement de base n'est vraiment assuré.

Entre les deux, il y a Starlink, dont la mise en oeuvre sera vraiment déterminante. En règle général un constructeur de fusée ne devient pas opérateur de télécom : les clients ne sont pas les mêmes, c'est un business totalement différent. Et si Starlink parvient à être techniquement opérationnel en temps et en heure, ce sera sûrement sa rentabilité qui sera le juge de paix de l'avenir de SpaceX.

*D'ailleurs pas forcément si bien payés que ça, pour répondre à la question de Pierre de Sedna. Mais il y a une tel vivier de candidats dont le rêve est de bosser chez SpaceX qu'ils n'ont aucune raison d'augmenter les salaires et de réduire les exigences managériales, aussi dures soient-elles. Même pour le capital humain, c'est le jeu de l'offre et de la demande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 852
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Sam 9 Fév 2019 - 21:06

Petite info  trouvée sur le net et relayée en autre par teslarati , SpaceX planifie 24 lancements cette année.
Entre ceux déclarés (18 il me semble) et le chiffre annoncé par par le directeur commercial de l'entreprise, le journaliste avance que ce serait des lancements des premiers Starlink qui interviendraient en fin d'année et peut être un successeur du satellite Zuma .
Reste la possibilité de tir d'essais d'une version plus musclée du Starhopper !
L'avenir nous réserve des surprises on dirait !!!


Dernière édition par Anovel le Sam 9 Fév 2019 - 21:09, édité 1 fois (Raison : Orthographe !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 1327
Age : 51
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   Mer 13 Fév 2019 - 17:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
 
[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit