PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Prochaine sonde vers Pluton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 6394
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 18:04

Réunion aujourd'hui à Houston, avec notamment Alan Stern, pour travailler sur la prochaine mission vers Pluton. Ce sera un orbiteur.
https://twitter.com/AlanStern/status/856553179206627328
https://twitter.com/AlanStern/status/856882684378849281
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lhsn1965


avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 52
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 18:50

Un orbiteur autour de Pluton???
Ce n'est pas sérieux! Ça va prendre 200 ans pour avoir une trajectoire et une vitesse pour se faire capturer par le couple Pluton-Charon. À moins d'avoir une fusée immense pour pouvoir transporter du carburant afin de ralentir la fusée suffisamment pour être attrapé par Pluton. Est ce que Argyre pourrait nous calculer cela (le temps du transit) en tenant compte de l'utilisation d'une fusée SLS?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis


avatar

Nombre de messages : 104
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 19:20

Lhsn1965 a écrit:
Un orbiteur autour de Pluton???
Ce n'est pas sérieux! Ça va prendre 200 ans pour avoir une trajectoire et une vitesse pour se faire capturer par le couple Pluton-Charon. À moins d'avoir une fusée immense pour pouvoir transporter du carburant afin de ralentir la fusée suffisamment pour être attrapé par Pluton. Est ce que Argyre pourrait nous calculer cela (le temps du transit) en tenant compte de l'utilisation d'une fusée SLS?
Est-ce qu'un aéro-freinage dans l'atmosphère de Pluton serait envisageable malgré la faible pression ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph%C3%A8re_de_Pluton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann


avatar

Masculin Nombre de messages : 5362
Age : 32
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 19:58

le sujet d'orbiteur plutoniens a déjà été débattu ici sinon:

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t17016-orbiteurs-plutoniens

en gros, le problème n'est pas le temps du trajet (sa peut se faire en 16 ans) mais c'est surtout quel sera la source d'alimentation (projet de sondes a 11 rtg Exclamation quand on connais la production actuelle de combustible, et ce qu'il faudrait ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lhsn1965


avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 52
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 21:46

Merci Yoann!
Finalement, c'est l'argent le problème!
Je ne pensais pas que mes problèmes familiaux pouvaient se refléter dans les projets spatiaux! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 22:29

Des orbiteurs et des sondes de surface sur Pluton et Charon (avec pourquoi pas des rovers)... Mais tout ça se heurte à un gros problème d'énergie disponible aussi loin du soleil... La propulsion électrique alimentée par panneaux photovoltaïques permettrait d’accélérer suffisamment une sonde pour des durées de transit comparables à New Horizons (pour mémoire une orbite de transfert de Hohhmann c'est 40 ans pour arriver à Pluton !), mais à l'approche du système Pluton-Charon pour neutraliser une telle vitesse il ne faut compter ni sur la propulsion chimique (Isp trop faible), ni sur les RTG (puissance massique trop faible), ni sur le photovoltaïque (pas de soleil) et un réacteur nucléaire de petite taille serait beaucoup trop massif par rapport à sa puissance...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11794
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 22:45

Ce document (et sa figure 8 pour ceux qui n'aiment pas lire) va vous intéresser, ou comment envoyer un atterrisseur sur Pluton en utilisant sa faible atmosphère pour freiner plusieurs km/s: https://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20000057460.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11794
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Mar 25 Avr 2017 - 22:48

Ya plus qu'à avoir 0.6kg/m² de bouclier, donc il faut envoyer de la mousse ou une pelote de laine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Jeu 27 Avr 2017 - 0:29

Space Opera a écrit:
Ya plus qu'à avoir 0.6kg/m² de bouclier, donc il faut envoyer de la mousse ou une pelote de laine.
Il faudra tout de même viser juste et encaisser un paquet de g... Il y a même possibilité de faire de l'aérocapture pour ensuite se balader dans tout le système Pluton-Charon.
Par curiosité j'ai calculé tout à l'heure quel devrait être le diamètre d'un miroir au niveau de l'orbite de la Terre pour focaliser de la lumière de 500 nm sur un panneau photovoltaïque de 10 m à l'approche de Pluton afin d'alimenter un propulseur ionique de freinage... Il faudrait un miroir concave de 370 km de diamètre... Ouch ! (alpha=1,22*lambda/D)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11794
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Jeu 27 Avr 2017 - 1:28

Ca c'est pour choper le lobe principal (~80% de l'énergie). Si on peut se contenter d'un millionième de l'énergie au lieu de 80% par exemple, ça devient un peu moins impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 50
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Jeu 27 Avr 2017 - 8:30

Je ne vois pas bien l'intérêt d'un atterrisseur sur un objet aussi lointain, par contre, mettre une sonde en orbite dans ce système planétaire serait sans doute passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.fr
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4441
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Jeu 27 Avr 2017 - 13:36

Space Opera a écrit:
Ca c'est pour choper le lobe principal (~80% de l'énergie). Si on peut se contenter d'un millionième de l'énergie au lieu de 80% par exemple, ça devient un peu moins impossible.
S'il faut quelque kW à l'approche de la cible pour assurer le freinage en propulsion ionique par exemple, ça implique quelques dizaines de kW de flux lumineux à l'arrivée et donc des dizaines de GW au niveau émetteur, là le miroir émetteur verrait sa taille mille fois plus faible soit encore 370 m, mais au prix d'une puissance d'émission considérable.
On pourrait imaginer un compromis entre la taille de miroir et la puissance en essayant de capter un dix-millième de la puissance émise, là on taperait dans les quelques centaines de MW et une taille de miroir de l'ordre de 3,7 km...
On serait même au-delà de la taille de miroir comparable à la surface photovoltaïque nécessaire pour produire la puissance nécessaire (3000 MW fournis)... L’équilibre pourrait même se situer à ce niveau si on tient compte des rendements de transformation en lumière.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 6394
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Prochaine sonde vers Pluton   Jeu 27 Avr 2017 - 13:49

katalpa a écrit:
Je ne vois pas bien l'intérêt d'un atterrisseur sur un objet aussi lointain, par contre, mettre une sonde en orbite dans ce système planétaire serait sans doute passionnant.

L'intérêt d'un atterrisseur ne dépend pas de la distance qui nous sépare de l'objet sur lequel il se poserait...  scratch

La prochaine mission vers Pluton sera forcément un orbiteur. Le ou les atterrisseurs éventuels n'en seront qu'une composante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Prochaine sonde vers Pluton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Comètes, astéroïdes, planètes naines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Astronomie