PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Giwa
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Jeu 27 Juil 2017 - 12:48

Sans aller jusqu'au LS (Lunar Seat), on peut effectivement envisager un LM allégé à partit du moment où des installations permanentes seront installées sur la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14400
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Jeu 27 Juil 2017 - 16:57

Si on part de l'hypothèse que c'est la proposition de Lockheed Martin qui soit retenue et qu'un DSG soit assemblé pour circuler en orbite NRHO, il y aurait pas mal de paramètres à évaluer et de contraintes à remplir avant qu'un engin s'en détache et aille se poser sur la Lune.
Donc avant de supputer si ce pourra être une plate-forme "ouverte" et ce qui sera à son bord : rien que du fret, des robots, des "boys" en scaphandre .... il faudrait envisager de commencer par recenser les contraintes à remplir.
Par exemple :
- à quelle altitude minimale de la surface lunaire le DSG passera-t'il ?
- à quelle vitesse ?
- quelle sera la forme de la trajectoire du LM une fois largué pour rejoindre un point précis d'atterrissage ?
- le LM peut-il remonter et rejoindre le DSG en interceptant son orbite de passage (altitude, vitesse)
- etc ....
et peut-être le plus important :
- y aura-t-il une agence spatiale partenaire ou une société privée qui sera intéressée et financera le LM (développement puis utilisation) ?

Pour l'instant rien ne concerne un LM dans le mandat prévisionnel de la NASA, il n'y a pas de signes clairs qu'un changement de cap à ce sujet (et le financement que cela supposerait) soit sur les rails.
Pas plus d'ailleurs que de société privée qui ferait mine de se pencher réellement sur le problème. Le LM du projet Blue Moon de Jef Bezos n'est pour l'instant qu'une image d'artiste à projeter .... et sera probablement tributaire d'un contrat de partenariat - en tout cas espéré - ... avec la NASA


On a encore quelques années devant nous pour discuter de sa déco intérieure et du nombre de barreaux de l'échelle pour en descendre vs son ascenseur solaire clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1485
Age : 60
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Jeu 27 Juil 2017 - 17:26

Il doit pouvoir en effet rapidement rejoindre une base pressurisée !  
Quant aux cailloux éjectés juste avant le contact, il me semble qu'ils ont un trajet qui s'écarte du LM et lors des alunissages entre 69 et 72, je n'ai pas entendu parlé d'impacts sur l'étage de remontée du LM... Mais c'est un risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14400
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Jeu 27 Juil 2017 - 17:42

Le projet d'Astrobotics se place dans un autre contexte. C'est un atterrisseur seul baptisé Pérégrine qui sera lancé par Atlas 5 (donc rien à voir avec le DSG). Le payl truc embarqué sera de 35 kg pour le premier essai (ils envisagent ensuite 256 kg)
Je ne crois pas qu'il soit envisagé un étage de remontée .... logique s'il n'y a rien à rapporter, ni rien pour le faire.

Discuter d'atterrisseur lunaire en général et sans rapport avec le projet DSG .... cela mérite peut-être un Fil (dans Techniques ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7996
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Ven 28 Juil 2017 - 10:00

montmein69 a écrit:


Discuter d'atterrisseur lunaire en général et sans rapport avec le projet DSG .... cela mérite peut-être un Fil (dans Techniques ???)
Effectivement ! 
Pour revenir au DSG-comme déjà dit- son maintien sur ces orbites instables exigera une propulsion -certes faible - mais quasi continue : l'emploi de propulseurs ioniques me semblerait adapté...je laisse pour un futur plus lointain la navigation à la voile solaire permettant de ne plus consommer du tout  de matière propulsive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Sam 29 Juil 2017 - 7:30

Quasi continue, comme tu y vas mon cher Giwa ! Et du coup tu proposes le ionique, pourquoi pas. Je prendrais le raisonnement dans l'autre sens : on a besoin de corriger après avoir contourné chaque astre, pour bien pointer le prochain passage vers l'astre suivant. Ajoutons encore une ou deux petites corrections sur le trajet, pour être pile poil sur la bonne trajectoire. Sur un trajet aussi court que Terre-lune, on n'a que 2~3 jours pour s'assurer que la trajectoire est bonne, pas des semaines, aussi je militerais plus pour une propulsion bien classique, afin d'avoir une correction rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7996
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Sam 29 Juil 2017 - 8:57

Ces orbites en halo ne sont pas entre la Terre et la Lune , mais à proximité ,  certes toute relative de la Lune et des points de Lagrange L1 et L2.
Il s'agit de se maintenir dans cette région pendant des années en consommant le moins possible de propulsif de correction de trajectoire car l'apport depuis la Terre ou éventuellement depuis la Lune plus tard sera plus onéreux que ceux servant à maintenir en orbite l' ISS pour compenser les frottements atmosphériques. 
Or ces orbites cris-lunaires se font à des vitesses relativement lentes, le champ gravitationnel étant faible dans le cis-lunaire et laisse tout le temps nécessaire pour des corrections fines en propulsion ionique.
D'ailleurs même pour la mise à poste et le maintien des satellites en GEO, la propulsion ionique commence à être employée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14400
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Sam 29 Juil 2017 - 20:38

Le premier module du DSG (Power and Propulsion Bus) devrait être envoyé lors de la mission EM-2 en "passager sous coiffe" accompagnant le premier vol habité d'Orion.


Comme son nom l'indique ce module contiendra la propulsion et le système d'alimentation électrique.

La propulsion du DSG  sera mixte :
- une propulsion SEP (Solar Electric Propulsion)
https://www.nasa.gov/feature/deep-space-gateway-to-open-opportunities-for-distant-destinations a écrit:
The propulsion system on the gateway mainly uses high power electric propulsion for station keeping and the ability to transfer among a family of orbits in the lunar vicinity.

- une propulsion chimique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 12654
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Dim 30 Juil 2017 - 17:22

montmein69 a écrit:
Le premier module du DSG (Power and Propulsion Bus) devrait être envoyé lors de la mission EM-2 en "passager sous coiffe"  accompagnant le premier vol habité d'Orion.
Comme son nom l'indique ce module contiendra la propulsion et le système d'alimentation électrique.

La propulsion du DSG  sera mixte :
- une propulsion SEP (Solar Electric Propulsion)
https://www.nasa.gov/feature/deep-space-gateway-to-open-opportunities-for-distant-destinations a écrit:
The propulsion system on the gateway mainly uses high power electric propulsion for station keeping and the ability to transfer among a family of orbits in the lunar vicinity.

- une propulsion chimique

J'en cause un peu ici  Wink : http://developpement-orion.over-blog.com/2017/07/em-2-et-au-dela.html

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1485
Age : 60
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Dim 30 Juil 2017 - 22:28

Un ballet spatial avec la Terre, la Lune pour décors! wow!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7996
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Lun 31 Juil 2017 - 9:55

Le projet DSG se précise sur le plan motorisation avec l'emploi de la propulsion chimique  pour le transfert vers le cis lunaire avec l'ICPS ( Interim Cryogenic Propulsion Stage) utilisé lors de la première  étape de transfert vers les parages lunaires - étape, où on a besoin d'une poussée suffisante pour raccourcir la durée de ce transfert -, puis ensuite  d'une propulsion ionique avec énergie solaire ( SEP: Solar Electric Propulsion) , là, où sur place , il faudra - pour se maintenir sur de longues durées - une propulsion consommant le moins possible de matière , l''énergie nécessaire étant fournie sur place par notre étoile: le Soleil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14400
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Mar 1 Aoû 2017 - 19:13

Giwa a écrit:
Le projet DSG se précise sur le plan motorisation avec l'emploi de la propulsion chimique  pour le transfert vers le cis lunaire avec l'ICPS ( Interim Cryogenic Propulsion Stage) utilisé lors de la première  étape de transfert vers les parages lunaires - étape, où on a besoin d'une poussée suffisante pour raccourcir la durée de ce transfert

L'étage ICPS .... est l'étage supérieur du lanceur SLS mais qui ne sera de toute façon utilisé que pour la mission EM-1, avant d'être remplacé par l'EUS -Exploration Upper Stage - pour la mission EM-2 (équipage dans Orion + module de propulsion du DSG). Il y aurait incompatibilité chronologique  scratch

Donc ce n'est pas de cette propulsion chimique là dont il s'agit (et qui serait de toute façon forcément réalisée par l'EUS).

J'ai compris  que la double propulsion était intégrée dans le module propulsion lui-même (chimique + SEP)

Ce qui parait confirmé dans un post du 20/07 d'un Fil du forum de NSF : propulsion SEP (Xenon) pour les contrôles d'orbite, et chimique (hydrazine) pour les RDV et amarrages de vaisseaux.

http://forum.nasaspaceflight.com/index.php?PHPSESSID=t4483p969pijeuvploncn4q1t4&topic=43409.0 a écrit:

Hydrazine is frequently used and, while toxic, is stable and predictable for thrusters.  SEP/xenon will have its moment to shine, but in short hydrazine is fast while xenon is slow.  Xenon would still be used to put the module around the moon, probably some station keeping, whereas hydrazine would be used for crew visit dockings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7996
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)    Mer 2 Aoû 2017 - 10:45

D'accord ! Mais de toute manière la propulsion chimique principale à l'hydrox assurera l'envoi vers les régions cis lunaires et la propulsion ionique solaire, le maintien sur ces orbites instables.
 Intéressant de savoir qu'il doit exister aussi une propulsion secondaire chimique utilisant comme ergol l'hydrazine  qui sera intégrée au DSG pour assurer les amarrages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lockheed Martin et son DSG (Deep Space Gateway)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: Autres sociétés privées US-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit