PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7984
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Ven 3 Nov 2017 - 23:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 438
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 1:48

David L. a écrit:
https://twitter.com/CNES/status/926543004915126272
Il faut de l'ambition et je salue le président du CNES d'y prêter sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 5108
Age : 61
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 6:37

Bien plus réaliste que .. Musk !

(sur Mars et autre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebas


avatar

Masculin Nombre de messages : 146
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 8:16

C'est plus réaliste que Musk mais qui c'est qui va copier SpaceX pour le récupérable ?

Et ça devient plutôt irréaliste par ici :

Paris Match, Le Gall a écrit:
Le concept «Moon Village», un village sur la Lune, de l’Agence spatiale européenne (ESA) est-il plus réaliste?
On voit bien qu’on va aller sur Mars et il faut que l’Europe y soit. Le « Moon Village » fait partie des idées associées à cette ambition. La question n’est probablement pas de se poser sur la Lune, ce qui a un intérêt scientifique très limité. Aller en orbite lunaire peut avoir du sens. Ce serait la suite logique de la station spatiale internationale, qui, à mon avis, continuera d’être exploitée jusqu’à ce qu’elle tombe en panne. 

- Qu'est-ce que le Moon Village a à voir avec Mars ? Si c'est un Moon Village c'est bien pour s'implanter sur la Lune. Sinon il faut faire un Mars Village.
- L'argument scientifique n'en sera jamais un pour le spatial habité. Il faut se faire une raison, on enverra des robots pour dix fois moins cher que des humains, pour le même résultat et encore je dois être gentil.
- Un peu plus haut il dit que le voyage vers Mars est aux limites de la médecine spatiale mais il faut y aller quand-même dans l'état actuel de nos connaissances. Avec bien sûr le vaisseau qui va bien, avec serre et centrifugeuse intégrées. M'est avis qu'il va falloir casser la tirelire à mémé et être bien pote avec l'État français payeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 5108
Age : 61
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 9:45

Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 438
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 9:59

Gergovi a écrit:
Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?

Si l'Europe veut construire quoique ce soit de significatif sur la lune ou Mars, il faut d'abord avoir un lanceur qui en ait la capacité et qui ne coûte pas 130 millions (A6) ou 500 millions (SLS) le vol. 

La dernière fois qu'on a essayé de faire ça, on a fait quelques missions puis on a tout arrêté (Apollo).

Et la seule solution pour espérer y arriver, ce sont les lanceurs réutilisables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14651
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 11:34

[Mode blague ON]
Décidément, il va falloir que l'Europe crée le poste de "Ministre européen du lanceur réutilisable économique". Il y a assurément des candidats prêts à postuler cadeau
[mode blague OFF]

Plus sérieusement, la Lune peut en effet être un terrain d'essai de certaines techniques. Le hic c'est que son environnement et ses conditions générales sont très éloignées de celles de Mars. Donc c'est d'un intérêt forcément limité pour cet objectif, et engage des ressources importantes (donc un coût élevé). Et la mise au point des techniques spécifiquement martiennes viendra s'ajouter en sus.
Donc c'est le dilemme maintes fois répété .... Lune ET Mars cela parait fortement improbable, donc  si le choix de la Lune est fait ..... Mars est repoussé ... loin ..... loin .... loin.

[mode blague ON]
Ah zut !! J'avais oublié que le lanceur réutilisable était la solution à tout problème du spatial.
J'ai encore oublié comment me mettre ce mantra dans la tête .....  
[mode blague OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebas


avatar

Masculin Nombre de messages : 146
Age : 39
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 11:44

Gergovi a écrit:
Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?

Sur le papier cela paraît simple mais on peut douter que cela le soit dans la réalité pour deux astres bien différents. Régolite lunaire, gravité différente, atmosphère et météorologie sur Mars, distance à la Terre (communication) etc.
Pour la partie entraînement effectivement, que ce soit pour la Lune ou Mars, un essai sur Terre préalable serait rentable. Mais un essai préalable sur la Lune avant Mars, j'y crois pas trop.

@ montmein69 : tu dois pas taper assez fort Mad . Laughing

reusablefan a écrit:

il faut d'abord avoir un lanceur qui en ait la capacité et qui ne coûte pas 130 millions (A6) ou 500 millions (SLS) le vol.

J'ai plutôt vu entre 1 et 2 Mds de $ pour le SLS et plutôt 2 que 1 d'ailleurs. Sans compter le développement of course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel




Masculin Nombre de messages : 67
Age : 59
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Sam 4 Nov 2017 - 11:53

Si l'on se lance dans le réutilisable, AMHA, c'est un lanceur comme le New Glenn à trois étages.
Le premier et le deuxième complétement réutilisable, le troisième en consommable avec le module cargo ou le module descente d'équipage,
le second étage peux ainsi faire une injection lunaire et revenir se poser ensuite (en fait 80%) ensuite le troisième étage assure le reste de la poussée et la mise en orbite lunaire, il suffit d'un atterrisseur pour aller au "sol" puis la capsule revient avec le reste du carburant vers la terre.

En version martienne, on expédie le vaisseau de retour avant par un vol cargo (si retour il y a), du matériel en vol cargo, et l'équipage quand tout est sur place! La seule difficulté est qu'il faut ravitailler un deuxième étage à fond pour qu'il puisse servir de pousseur au vaisseau martien (90 à 99% de la vitesse pour l'orbite de transfert vers mars), ensuite le deuxième étage après une ballade spatiale revient vers la terre et peut être récupéré ou réutilisé en orbite si c'est plus simple pour un nouvel envoi.
Le module martien étant moins lourd sans l'étage pousseur pose moins de problème à l'arrivée sur mars.
Le module qui se pose, restant sur mars, peut servir d'habitat y compris les réservoirs de cet atterrisseur!
Les moteurs peuvent être démonter et réutilisés pour un usage local ou être renvoyer plus tard vers la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 5108
Age : 61
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match   Lun 6 Nov 2017 - 9:44

montmein69 a écrit:
Lune ET Mars cela parait fortement improbable, donc  si le choix de la Lune est fait ..... Mars est repoussé ... loin ..... loin .... loin.
je pense que c'est effectivement ce scénario là qui va avoir lieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview de J.-Y.Le Gall par Paris Match
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit