PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Après le démonstrateur Callisto, Thémis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9424
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Après le démonstrateur Callisto, Thémis   Jeu 25 Jan 2018 - 23:09

Après le démonstrateur Callisto à l'horizon 2020, les étapes européennes suivantes seraient :

- un autre démonstrateur 10 fois plus lourd, baptisé Thémis, à l'horizon... 2025,

- puis l'Ariane Next à l'horizon... 2030.

Vraiment, quelle fougue ! Mais je me demande si l'Europe n'établit pas un planning trop rapide...  Cool

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/acces-espace-callisto-demonstrateur-lanceur-reutilisable-horizon-2020-69898/

[mod]Titre rendu plus explicite. On parle ici de lanceurs réutilisables européens et non de Lunes.
Wakka[/mod]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 748
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Après le démonstrateur Callisto, Thémis   Ven 26 Jan 2018 - 7:07

David L. a écrit:
Après le démonstrateur Callisto à l'horizon 2020, les étapes européennes suivantes seraient :

- un autre démonstrateur 10 fois plus lourd, baptisé Thémis, à l'horizon... 2025,

- puis l'Ariane Next à l'horizon... 2030.

Vraiment, quelle fougue ! Mais je me demande si l'Europe n'établit pas un planning trop rapide...  Cool

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/acces-espace-callisto-demonstrateur-lanceur-reutilisable-horizon-2020-69898/

Sur le fond, je me réjouis de ces initiatives qui permettront d'avoir un "plan B". Sur le calendrier, c'est évidemment trop lointain mais je pense que cela relève aussi de la communication pour ne pas laisser penser qu'on coupe l'herbe sous le pied d'Ariane 6. Le point clef c'est Prometheus qui doit être sur banc d'essai avec tests à échelle 1 dès 2020 : c'est ambitieux et ça permet d'avoir rapidement un design moteur arrêté pour construire Thémis ou ArianeNext par dessus.

Cela étant cette communication ne me semble pas la bonne en termes de calendrier : montrer au client que l'opérater a plusieurs fers au feu pour 2020-2022 n'est pas gênant. SpaceX le fait aussi. Reste cependant à voir quel budget aura le CNES, et la gouvernance. Revenir à une séparation CNES/industrie n'est pas une bonne idée.

Bref, il faut continuer à repenser la stratégie et la méthode dans un contexte de révolution du secteur des lanceurs (SX, BO, Chinois, Indiens, Russes...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenny McCormick


avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 27
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 05/06/2017

MessageSujet: Re: Après le démonstrateur Callisto, Thémis   Sam 27 Jan 2018 - 17:37

ReusableFan a écrit:

Sur le fond, je me réjouis de ces initiatives qui permettront d'avoir un "plan B". Sur le calendrier, c'est évidemment trop lointain mais je pense que cela relève aussi de la communication pour ne pas laisser penser qu'on coupe l'herbe sous le pied d'Ariane 6. 

Je sais plus où j'ai vu que pour Ariane 6, ArianeGroup s’engageait auprès de ses industriels/fournisseurs pour 30 ans. C'est vrai que pour le type de technologies adaptées au réutilisable, les industriels et ArianeGroup en tête vont devoir réaliser un sacré virage.
Je pense notamment à l'utilisation de la pyrotechnie (ce n'est qu'un exemple). Aujourd'hui sur Ariane 5, toutes les actions de séparation (EAP, inter-étages, coiffe, SYLDA, séparation des sat,...) sont pyrotechniques; le démarrage du Vulcain est réalisé par une cartouche pyro génératrice de gaz, le démarrage du HM-7B aussi il me semble; les vannes d'alimentation en ergols; les fusées d'accélération et de freinage des étages; les fusées d'éloignement des EAPs; le système de neutralisation de tout les étages; sur bon nombre de ces fonctions la synchronisation est réalisée par des lignes de détonation (cordeaux détonants)... Sans compter toute les utilisations sur le pas de tir.
Je ne sais pas si sur Ariane 6 l'utilisation de la pyro est similaire à Ariane 5, mais au vue de l'architecture, je pense que oui.

D’où mon doute sur la capacité à ArianeGroup à adapter ses technologies au réutilisable sans faire table rase de certaines solutions existantes et les industriels qui leurs sont associés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Après le démonstrateur Callisto, Thémis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com