PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Politique spatiale française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Giwa
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 8934
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Ven 12 Oct 2018 - 21:59

Hugo13 a écrit:
Durant une séance de q/r à Station F, E.Macron à répondu à une question posé par une dirigeante d'une start-up spatial. Il parle de sa vision du spatial européens et du besoin de secouer les industriels et de faire éclore des start-up, comme les US l'ont fait.

https://youtu.be/1UpWKAWKJm0?t=10m53s
Merci Hugo13 pour ce Youtube. En tout cas j’ai été agréablement surpris de la vision de EM pour le spatial européen....oh, pardon de notre président Emmanuel Macron qu’il ne faut pas confondre avec un autre EM....Elon Musk...et je suis sûr que s’il rencontre un jour cet autre EM , il ne lui parlera pas de ...your special fusée...mais de ...your special rocket Wink
https://youtu.be/eXHsrrgS5mY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 730
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Ven 12 Oct 2018 - 22:45

Hugo13 a écrit:
Durant une séance de q/r à Station F, E.Macron à répondu à une question posé par une dirigeante d'une start-up spatial. Il parle de sa vision du spatial européens et du besoin de secouer les industriels et de faire éclore des start-up, comme les US l'ont fait.

https://youtu.be/1UpWKAWKJm0?t=10m53s

Sans être dans la partie j'ai l'impression que le tissu industriel spatial des autres pays européens est nettement plus dynamique que le même secteur en France. Les sociétés françaises présentes découlent essentiellement des investissements  des années 1960 dans l'armement nucléaire et les lanceurs au sens large et on ne voit pas apparaitre aujourd'hui comme ailleurs en Europe (y compris dans de relativement petits pays comme la Belgique ou la Suisse) de nouvelles entreprises de taille modeste sur les niches créées par l'évolution des techniques. Par exemple les CubeSat .... Il y certes un phénomène de rattrapage du à l'avance prise par la France à une certaine époque mais quand même. ... propos de café du commerce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 1086
Age : 23
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Ven 12 Oct 2018 - 23:32

Le problème de toute l'industrie aérospatiale européenne (Airbus est un exemple typique), c'est que depuis 40 ans tout est allé dans le sens d'un regroupement des entreprises du secteur, publiques comme privées, pour former des consortiums toujours plus gros, jusqu'à l'étape ultime, avoir une entreprise européenne par secteur, en quasi-monopole.

L'Europe c'est 500 millions d'habitants. En dehors d'Airbus (et associés, ATR, ArianeGroup...), qui est capable de construire un avion de plus de 12 places ? Qui est capable de construire une fusée ? En France on a la chance d'avoir Dassault a qui il reste les miettes, mais à part ça ? Où sont passés Avro, Dornier, Fokker ? En Italie tout a finit par se regrouper dans le groupe Leonardo, qui se tient à l'écart d'Airbus, même si son modèle de konzern y ressemble de plus en plus (groupe public à 30% un peu fourre-tout).

Combien de nouvelles entreprises, privées j'entends, sont entrées sur le marché dans le secteur aérospatial en Europe ces 50 dernières années, hors sous-traitants ? Si on retire celles liées à l'aviation générale et aux équipementiers, on peut donner le chiffre : zéro. Les grands groupes parapublics font tout pour éliminer les petits nouveaux dès la naissance. 

Alors oui, il faut secouer le cocotier. Mais y aura-t-il du concret derrière ces belles paroles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11218
Age : 76
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 9:10

@Vadrouille, rassure toi ou pas, non rien ne changera, nous sommes indécrottablement conservateurs. Nous en resterons aux belle paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8934
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 9:18

Astro-notes a écrit:
@Vadrouille, rassure toi ou pas, non rien ne changera, nous sommes indécrottablement conservateurs. Nous en resterons aux belle paroles.
Effectivement, les discours des politiques sont des discours , et souvent pour certains domaines le pouvoir est ailleurs . Et les conservateurs se trouvent partout chez nous , même s’il n’existe pas officiellement de parti conservateur...comme en Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1092
Age : 24
Localisation : les pieds ici (Marignane) et la tête là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 10:07

Vadrouille a écrit:
Le problème de toute l'industrie aérospatiale européenne (Airbus est un exemple typique), c'est que depuis 40 ans tout est allé dans le sens d'un regroupement des entreprises du secteur, publiques comme privées, pour former des consortiums toujours plus gros, jusqu'à l'étape ultime, avoir une entreprise européenne par secteur, en quasi-monopole.

L'Europe c'est 500 millions d'habitants. En dehors d'Airbus (et associés, ATR, ArianeGroup...), qui est capable de construire un avion de plus de 12 places ? Qui est capable de construire une fusée ? En France on a la chance d'avoir Dassault a qui il reste les miettes, mais à part ça ? Où sont passés Avro, Dornier, Fokker ? En Italie tout a finit par se regrouper dans le groupe Leonardo, qui se tient à l'écart d'Airbus, même si son modèle de konzern y ressemble de plus en plus (groupe public à 30% un peu fourre-tout).

Combien de nouvelles entreprises, privées j'entends, sont entrées sur le marché dans le secteur aérospatial en Europe ces 50 dernières années, hors sous-traitants ? Si on retire celles liées à l'aviation générale et aux équipementiers, on peut donner le chiffre : zéro. Les grands groupes parapublics font tout pour éliminer les petits nouveaux dès la naissance. 

Alors oui, il faut secouer le cocotier. Mais y aura-t-il du concret derrière ces belles paroles ?

C'est sûr que sur la question de l'offre c'est réduit en gros à un bloc franco-allemand d'un côté et un bloc italien plus petit.  Et encore pour les lanceurs c'est un duel a fleuret moucheté vu que c'est Arianespace (lier à airbus) qui vend les tir Vega.
 
Mais plus d'un certain conservatisme, cette situation est plutôt du a un manque de demande. A terme l'objectif est de n'avoir que 2 lanceurs (Vega dans différente version et Ariane 6) mais on n’arrive pas à avoir assez de tir institutionnel pour garantir la charge, donc on est obligé de les subventionnés pour avoir un accès indépendant à l'espace.
 
Si on prend le problème à l'envers, ESA annonce (et prouve) qu'elle a un financement pour un programme ambitieux et que d'ici ~5 ans elle pourrait garantir un grand nombre de CU par an pendant 10 à 15an et simultanément un arrêt des subventions. là les acteur privé aurait suffisamment de garanti pour se lancé dans des programme de développement. Mais pour cela il faudrait :
1) une forte augmentation du budget spatial européen
2) un oubli du principe de retour géographique car le privé cherchera à rationalisé et la forcement chaque pays soutiendra sa propre entreprise et torpillera le projet si elle n'est pas sélectionner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12827
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 17:42

Giwa a écrit:
Hugo13 a écrit:
Durant une séance de q/r à Station F, E.Macron à répondu à une question posé par une dirigeante d'une start-up spatial. Il parle de sa vision du spatial européens et du besoin de secouer les industriels et de faire éclore des start-up, comme les US l'ont fait.

https://youtu.be/1UpWKAWKJm0?t=10m53s
Merci Hugo13 pour ce Youtube. En tout cas j’ai été agréablement surpris de la vision de EM pour le spatial européen....oh, pardon de notre président Emmanuel Macron qu’il ne faut pas confondre avec un autre EM....Elon Musk...et je suis sûr que s’il rencontre un jour cet autre EM , il ne lui parlera pas de ...your special fusée...mais de ...your special rocket Wink
https://youtu.be/eXHsrrgS5mY

A 12'45" : "On continue à développer Ariane 5, Ariane 5 ME [...]"

scratch

Une façon assez rapide et explicite de montrer qu'il ne connait pas du tout le sujet...

C'est pourtant une vidéo postée hier par son propre service de communication, donc une intervention récente (cette semaine, je crois)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 1086
Age : 23
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 18:19

Il est clair qu'aux Etats-Unis, les commandes du DoD facilitent grandement le développement et le maintien des lanceurs spatiaux. En Europe on doit guère se contenter des télécoms qui représentent la majeure partie du CA d'Arianespace, les lancements militaires étant rares et rarement adaptés à Ariane 5.

Néanmoins, le malaise dans l'aérospatiale européenne dépasse largement le cadre du seul segment des lanceurs et des satellites. Dans la construction aéronautique civile c'est encore plus flagrant. Personne n'ose investir le marché en dehors d'Airbus. Ce n'est pas le sujet du forum, mais qui fait des avions civils entre 12 et 100 places en Europe ? Dassault, quelques jets. ATR (autant dire Airbus et Leonardo), deux turboprops. Qui d'autre ? Personne. L'industrie aéronautique européenne est de moins en moins diversifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8934
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 18:22

David L. a écrit:
Giwa a écrit:

Merci Hugo13 pour ce Youtube. En tout cas j’ai été agréablement surpris de la vision de EM pour le spatial européen....oh, pardon de notre président Emmanuel Macron qu’il ne faut pas confondre avec un autre EM....Elon Musk...et je suis sûr que s’il rencontre un jour cet autre EM , il ne lui parlera pas de ...your special fusée...mais de ...your special rocket Wink
https://youtu.be/eXHsrrgS5mY

A 12'45" : "On continue à développer Ariane 5, Ariane 5 ME [...]"

scratch

Une façon assez rapide et explicite de montrer qu'il ne connait pas du tout le sujet...

C'est pourtant une vidéo postée hier par son propre service de communication, donc une intervention récente (cette semaine, je crois)...
Bon, j’ai été un peu trop rapide et optimiste dans ma conclusion. Bien on verra la suite...il faut toujours garder une petite étincelle d’espoir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 1086
Age : 23
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 19:00

Si tu voulais une politique spatiale française ambitieuse, il n'y avait qu'une solution, fallait voter Cheminade ! blbl



Je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11218
Age : 76
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 19:58

Tu sors, mais cela m'a fait  megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 882
Age : 51
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Politique spatiale française   Sam 13 Oct 2018 - 20:36

Il me semble que E. Macron est ambitieux, non ?

Maintenant, concernant l'ESA, c'est pas à lui de décider non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
 
Politique spatiale française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie