PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 L'exoplanete à 4 al

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
y7r2b1




Masculin Nombre de messages : 1
Age : 15
Localisation : Bouche du rhone Martigues
Date d'inscription : 23/04/2018

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyMar 24 Avr 2018 - 2:16

Bonjour,

Je me suis recement trouver une passion dans les potencielles formes de vie extraterestre et ai decouvert un article parlant d'un planete decouverte en 2016 (je n'ai pas son nom) qui se trouve à 4al (années lumieres) j'ai donc fait un calcul assez simple pour connaître le temps qu'il faudrait pour rejoindre cette planete mais fait ce calcul avec appolo 10 qui date de 2007 soit il y a 11 ans j'aimerai donc savoir si vous conaissiez la vitesse de la Falcon Heavy pour pouvoir refaire mes calcul (malgré mes recherche je ne l'ai pas trouvé)

ps: voici le calcul

9461000000000 : 11000 = 860090909,091 s (secondes)
860090909,091 : 60 = 14334848,4848 m (minutes)
14334848,4848 : 60 = 238914,141414 h (heures)
238914,141414 : 24 = 9954,75589225 J (jours)
9954,75589225 : 365 = 27,2733038144 a (année)
27,2733038144 x 4(pour les 4 al) = 109,0932158 a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1617
Age : 25
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: Re: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyMar 24 Avr 2018 - 7:16

bonjour

Premièrement, se serait sympa d'avoir une présentation dans la section dédier. sa nous permetrait d'en connaitre plus sur toi.

Pour en revenir au sujet. pour les vitesse de lanceur, c'est relativement facile a calculé. Il faut utilisé l’équation de Tsiolkovski qui donne pour chaque étage de propulsion la différence de vitesse entre l'allumage du moteur et le moment ou les réservoirs sont vide. 
cette equation est   Dv=Ve*ln((Mf+Me)/mf)
avec
DV: se prononce delta V, c'est la différence de vitesse entre le début et la fin de la poussé. il est obtenu dans la même unité que celle de la Ve. 
Ve: c'est la vitesse d'ejection des gaz du moteur(généralement comprise entre 3000 a 4600 m/s) , il est facile a calculé car c'est l’impulsion spécifique (isp, on la trouve facilement sur wikipedia pour chaque moteur) multiplier par 9,81.
Mf: c'est la masse final, c'est a dire la masse du lanceur a la fin de la poussé. Pour le dernier étage (troisième sur Saturn V, deuxième sur falcon 9) c'est la charge utile (CU, masse que transporte la fusée, satellite, capsule ou vaisseau)+ la masse a vide de l'etage. Pour les étages d'en dessous, c'est la CU+ la masse a vide du(des) etage au dessus +la masse des ergoles (carburant+comburant) des etage au dessus. L'unité n'est pas importante, il faut juste quelle soit la même que dans la mf.
Me: c'est la masse d'ergole (carburant +comburant) brulé pendant la poussé.

donc pour calculé voici une page avec plein d'info :http://www.b14643.de/Spacerockets_2/United_States_1/Falcon-9H/Description/Frame.htm
il faut donc 
1) détermine la charge utile que tu souhaite mettre sur ta fusée.
2) descendre au niveau stage 2 (deuxieme etage) et noté Ve (appelé specific impulsion, 3413) , la masse inital de l'etage(liftoff weight, 111,9) et la masse d’ergols(Me) (propelant weight, 108,67) . 
3) tu calcule la masse final (mf) a l'extenction du second etage: CU+liftoff weight - propelant weight 
4) tu calcule le Dv du deuxieme etage  dv=Ve*ln((Mv+Me)/MV)
5) tu refait le meme calcule pour le première etage sauf que tu remplace la CU par CU+liftoff weight du deuxieme etage (ou Mv+Me du deuxieme etage)
6) tu refait le meme calcule pour les boosteur sauf que tu remplace la CU par CU+ liftoff weight du deuxieme etage+liftoff weight du premier etage (ou Mv+Me du calcule precedant)
7) tu a la vitesse de ton lanceur en faissant la somme des calcul 4+5+6 et tu retire 1500m/s pour prendre en compte (a la louche) les pertes aerodynamique et gravitationnel.


Pour le calcul du temps de trajet, malheureusement le monde n est pas si simple  (sans être trop compliqué non plus). Mais la j ai pas le temps , si personne le fait avant , je ferais l explicatif se soir. Par contre attente toi a être dessus car aujourd'hui un voyage interstellaire  (entre deux étoiles ) et largement au dela de nos capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4266
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: Re: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyMar 24 Avr 2018 - 9:16

y7r2b1:
Ton calcul n'est pas correct parce que le "11000" de ta première division ne correspond à rien.
Pour faire le calcul, on a besoin de la vitesse d'évasion du système solaire, et aucun engin spatial ne va si vite, en km/s.

Exemple de calcul :
La sonde New Horizon, lancée en 2006, qui a croisé Pluton en 2015, s'éloigne du soleil à environ 14 km/s.
Elle peut ralentir encore un peu, mais gardons cette vitesse, pour simplifier.
La vitesse de la lumière vaut c=300000 km/s
La sonde va donc 300000/14 = 21428 fois moins vite que la lumière
Pour parcourir une année-lumière, il lui faudrait donc 21428 ans.
Et pour quatre années-lumière, 21428*4 = 85712 ans
Tu peux faire le même calcul avec ta méthode, en remplaçant "11000" par "14"

On peut faire le calcul pour un lancement avec Falcon Heavy, comme te l'indique Phenix, cela te donnerait la vitesse au départ de la Terre, et il faut encore des calculs supplémentaires pour déterminer la vitesse d'évasion du système solaire.
Mais le voyage serait de toute façon aussi très long, des dizaines de millénaires.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spaceman




Nombre de messages : 2175
Age : 52
Localisation : Genève
Date d'inscription : 08/09/2008

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: Re: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyMar 24 Avr 2018 - 17:07

y7r2b1 a écrit:
Bonjour,

(...)appolo 10 qui date de 2007(...)

Et par Apollo, cela correspond à autre chose que la mission lunaire? Autrement c'était en 1969!

Et en comptant qu'il faut pour voyager jusque là-bas, on parle d'une mission sans retour? Sinon faudrait calculer le temps écoulé pour ceux qui restent sur Terre (ce qui rend ce voyage par définition, un aller-simple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 257
Age : 42
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: Re: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyLun 15 Avr 2019 - 11:08

y7r2b1 a écrit:
Bonjour,

Je me suis recement trouver une passion dans les potencielles formes de vie extraterestre et ai decouvert un article parlant d'un planete decouverte en 2016 (je n'ai pas son nom) qui se trouve à 4al (années lumieres) j'ai donc fait un calcul assez simple pour connaître le temps qu'il faudrait pour rejoindre cette planete mais fait ce calcul avec appolo 10 qui date de 2007 soit il y a 11 ans j'aimerai donc savoir si vous conaissiez la vitesse de la Falcon Heavy pour pouvoir refaire mes calcul (malgré mes recherche je ne l'ai pas trouvé)

ps: voici le calcul

9461000000000 : 11000 = 860090909,091 s (secondes)
860090909,091 : 60 = 14334848,4848 m (minutes)
14334848,4848 : 60 = 238914,141414 h (heures)
238914,141414 : 24 = 9954,75589225 J (jours)
9954,75589225 : 365 = 27,2733038144 a (année)
27,2733038144 x 4(pour les 4 al) = 109,0932158 a




      Aaaaah oui, "Proxima b" cette fameuse exoplanète qui fait fantasmer tout les geeks du web qui voudraient qu'on puisse la visiter le + tot possible quand bien même il faudrait dépenser et y cumuler toute la capacité technologique et financière terrestre car persuadé que ce serait "la mecque" pour un monde habitable pour l'humanité de demain, y trouver la vie ect ect ect ...

    Alors qu'on parle d'une énième planète en orbite d'une naine rouge, soit une étoile a éruption cataclysmique régulière qui détartre toute forme de vie potentielle tout les 100 000 ans environ (en moyenne pour ce type d'étoile ...)

     Le vrai problème étant la communication scientifique pas assez insistante sur ce caractère éruptif de ce type d'étoile, alors que d'un autre coté on ne cesse de nous dire que cette planète est dans la "zone habitable stable" de l'étoile et que donc c'est forcément le paradis et qu'il faut y dépenser tout notre capacité bien entendu pour s'y rendre un jour ...

     La vérité étant que Proxima b ne devrait pas être un objectif a fantasmer comme la communauté geek le fait dans un fantasme de colonisation ou de découverte d'un monde habité de nombreuses espèces animales et bactériennes ...

     Ceci dit, le jour ou on en sera capable, il sera toujours intéressant d'y envoyer une sonde mais pas +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ripley




Masculin Nombre de messages : 1745
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2006

L'exoplanete à 4 al Empty
MessageSujet: Re: L'exoplanete à 4 al   L'exoplanete à 4 al EmptyLun 15 Avr 2019 - 12:31

Discussion passionnante sur les calculs nécessaires pour cette intéressante question.
Quelqu'un s'y est déjà essayé Laughing :

https://sciencepost.fr/2016/08/combien-de-temps-faudrait-se-rendre-proxima-b


Il me reste encore un peu de temps pour faire ma réservation pour cette mission en mode aller-simple. megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'exoplanete à 4 al
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit