PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Composition de la 1ère mission humaine sur Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 51
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 17:50

Comment entrevoyez-vous le 1er équipage se posant sur Mars?
Serait-il international ou purement américain?
Y aurait-il une différence dans sa composition s'il celle-ci est basée sur SLS/Orion vs BFR?
Si la NASA n'embrasse pas le projet BFR, est-ce que SpaceX se tournerait d'avantage vers des partenaires internationaux? 

Quel ratio homme/femme? 50/50 ou marge 60/40?

Scientifiques et ingénieurs ou astronautes de carrières? 

Votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GNU Hope


avatar

Masculin Nombre de messages : 261
Age : 52
Localisation : Jargeau Loiret
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 18:06


Selon moi, la prochaine mission habitée sera vers la Lune.

Tant qu'on aura pas rassuré les politiques en maintenant avec succès une présence semi permanente sur notre satellite, il n'y aura pas de mission vers Mars. même Robert Zubrin s'est ralié à cette idée et s'est fendu d'une longue lettre en ce sens au nouvel administrateur de la NASA.
Lettre de Robert Zubrin à Jim Bridenstine

Du coup, pour revenir au voyage vers Mars, il sera certainement internationnal et probablement issu d'un financement mixte, public / privé. Quant au SLS, je me permettrais l'expression "Ça sent le sapin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 51
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 18:18

GNU Hope a écrit:

Selon moi, la prochaine mission habitée sera vers la Lune.

Tant qu'on aura pas rassuré les politiques en maintenant avec succès une présence semi permanente sur notre satellite, il n'y aura pas de mission vers Mars. même Robert Zubrin s'est ralié à cette idée et s'est fendu d'une longue lettre en ce sens au nouvel administrateur de la NASA.
Lettre de Robert Zubrin à Jim Bridenstine

Du coup, pour revenir au voyage vers Mars, il sera certainement internationnal et probablement issu d'un financement mixte, public / privé. Quant au SLS, je me permettrais l'expression "Ça sent le sapin !"
Oui je sais
Et comme dirait un de nos collègues, le retour à la Lune sera un mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 890
Age : 51
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 18:34

C'est surtout que personne ne se précipite pour être comparé à Apollo. Aller remarcher sur la Lune, c'est comme ouvrir la boite de Pandore en disant que Apollo, c'est dépassé. La NASA préfère voir ses héros, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et les autres vénérés comme de véritables dieux. D'autant plus qu'il n'y a rien a découvrir sur la Lune.

Mais dès que quelqu'un y aura remis les pieds, ça va être la bousculade. Un équipage international de 6 astronautes serait dans la logique de l'ISS, mais n'est pas dans la logique d'Apollo. Je crois que c'est simplement la Nasa qui bloque les dossiers de retour vers la Lune, encore une fois pour bénéficier le plus longtemps possible de l'effet Apollo.

Notez que le budget et les savoirs-faires de la Nasa font qu'on pourrait difficilement se passer d'elle pour mettre sur pied un équipage international. L'ISS n'aurait pas été possible sans la Nasa. Donc, à moins qu'une firme privée (américaine) ou les Chinois prennent en charge ce retour à la Lune, nous sommes chocolats, pourtant ça finira fatalement par arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 19:04

Très bonne question. Je m'en tiens à Mars. Quelques idées :


  1. un équipage réduit, de moins de 10 personnes, plus gérable, plus facile à transporter/sustenter ;
  2. un équipage 50/50 en termes hommes femmes, symbole oblige ;
  3. je pense symbolique et très important qu'une femme pose le premier pas sur Mars. Pour la lune c'était un homme, donc alternons. Et ce serait un très beau message ;
  4. je pense que l'équipage sera international.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3267
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 19:19

GNU Hope a écrit:

Selon moi, la prochaine mission habitée sera vers la Lune.

Tant qu'on aura pas rassuré les politiques en maintenant avec succès une présence semi permanente sur notre satellite, il n'y aura pas de mission vers Mars. même Robert Zubrin s'est ralié à cette idée et s'est fendu d'une longue lettre en ce sens au nouvel administrateur de la NASA.
Lettre de Robert Zubrin à Jim Bridenstine

Il ne faut pas dénaturer les propos  de Zubrin. Il n'a jamais dit qu'il était favorable à un séjour sur la Lune avant un séjour sur Mars. Il a dit que si on visait la Lune, alors il fallait aller à sa surface et pas rester en orbite.

Sinon, je pense que le premier équipage sur Mars sera constitué de ... 3 Chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1107
Age : 24
Localisation : les pieds ici (Marignane) et la tête là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 19:38

bon deja je me pose plus la question pour venus (mais vu que je suis le seul, c'est compliqué)

apres je suis plutot d'accord avec les messages precedant.

Un equipage reduit , plus que 4 (psychologiquement c'est ingérable,  et sa limite les partenariats internatiaux) et moins de 10-12 dans un premier temps (trop lourd en infrastructure).

femme/homme: logiquement je dirait 50/50, mais sa depend des partenaire et de quand, la direction des agences spatial on l'air majoritairement masculine et la majorité des astronautes sont des homme,  si la mission est bientôt (donc peu de changement de direction) et les agences n'ont qu'un place chaqu'un, des astronautes risque de faire pression de peur que leur agence ne soit pas celle qui support le quota de féminité. espérons que d'ici a une misson vénusien (ou martien), on aurai dépassé c'est considérations.

internationale peut être, mais peut être pas mondiale. on aura peut etre une rivalité entre les partenaire de l'ISS et chinois quasi seul, ou plus probablement un éclatement du bloc ISS pour un axe americano-canado-japonais, et un autre sino-russe. pour l'instant l'esa joue sur tout les plan (mission avec la nasa et les chinois) ou a la capacité economique (mais pas la volonté politique) de jouer en solo (PIB équivalant au USA) et l'inde ou le bresil ne sont pas encore dans le jeu. De tout façon sa dépend bien trop de la géopolitique pour faire de vrai estimation.
On peut même rêvé d'un éclatement des objectifs avec une chine et l'europe voulant implémenté définitivement sur la lune, pendant que les américain vise Mars et les russe Vénus  Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GNU Hope


avatar

Masculin Nombre de messages : 261
Age : 52
Localisation : Jargeau Loiret
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 19:54

Argyre a écrit:
Il ne faut pas dénaturer les propos  de Zubrin. Il n'a jamais dit qu'il était favorable à un séjour sur la Lune avant un séjour sur Mars. Il a dit que si on visait la Lune, alors il fallait aller à sa surface et pas rester en orbite.

Sinon, je pense que le premier équipage sur Mars sera constitué de ... 3 Chinois.
En fait le nom de "Mars"n'est même pas évoqué dans son courrier.
D'autre part, dans "Space New" il vente clairement les performances du Falcon Heavy pour réaliser à peu de frais une mission habitée lunaire et ce, à très court terme.

Pour finir, si le premiers équipage sur Mars est chinois, j'espère que le premier homme sur Mars sera ... une femme et du coup, ce ne sera pas une blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturmir


avatar

Masculin Nombre de messages : 453
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 20:15

GNU Hope a écrit:
Argyre a écrit:
Il ne faut pas dénaturer les propos  de Zubrin. Il n'a jamais dit qu'il était favorable à un séjour sur la Lune avant un séjour sur Mars. Il a dit que si on visait la Lune, alors il fallait aller à sa surface et pas rester en orbite.

Sinon, je pense que le premier équipage sur Mars sera constitué de ... 3 Chinois.
En fait le nom de "Mars"n'est même pas évoqué dans son courrier.
D'autre part, dans "Space New" il vente clairement les performances du Falcon Heavy pour réaliser à peu de frais une mission habitée lunaire et ce, à très court terme.

Pour finir, si le premiers équipage sur Mars est chinois, j'espère que le premier homme sur Mars sera ... une femme et du coup, ce ne sera pas une blonde.
T'as quoi contre les blondes ? scratch
Sans compter que même si on en croise très peu souvent des Chinoises naturellement blondes existent.



De toute façon vous vous plantez tous ; le premier être humain sur Mars sera Africain...

Sud-Africain pour être précis...  blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 51
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 20:51

J'ai oublié les chinois dans ma réflexion initiale. Je connais peu leurs projets au-delà de la Lune. Pouvez-vous m'éclairer sur leur projets martiens? Calendrier? Type de lanceur? Type de Mission? Établissement ou à la Apollo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TyScris


avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 14
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/05/2018

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 21:44

Je connais pas vraiment le programme chinois, mais pour la question de base voici moi avis :

Déjà, je pense que ce sera une entreprise privée pour une première mission habité.
Entre les coupes budgétaires et les changements de buts (un coup la lune, mars puis les astéroïdes... ), les agences gouvernementales n'ont pas l'avantage.
La BFR est un bon candidat pour mars. Avec un équipage international et sans quota femmes/hommes (Mettre des femme juste pour mettre des femmes ?
Oui la symbolique mais on cherche un équipage qui fait son travail, le sexe n'as aucune importance dedans ).
En parlant de l'équipage, avec la capacité de la BFR il y aura sûrement un mix d'ex-astronautes et d'ingénieurs.


Qu'est ce que vous en pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Age : 65
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 21:45

katalpa a écrit:
L'ISS n'aurait pas été possible sans la Nasa.

Tiens, il me semblait qu'avant l'ISS, des stations spatiales non estampillées NASA tournaient autour de la Terre. J'ai dû rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 51
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 21:55

Juste pour revenir sur la répartition hommes/femmes, il y a une tendance plus marquée vers la parité. Groupe 22 de la NASA 6 femmes sur 12. Groupe 4 du Canada 1 femme 1 homme.
Lors de la prochaine cuvée européenne je serais curieux de voir le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surt


avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Ven 18 Mai 2018 - 23:07

La parité me semble être un atout pour l'équilibre psychologique de l'équipage choisi. Doit on sélectionner des individus préalablement en couple ? Doit on les castrer chimiquement ? Doit on au contraire auculter la vie sexuelle de l'équipage durant ces 640 à 910 jours de mission ? Conséquences sur l'aménagement du principal vaisseau de transport, des navettes nécessaires aux transferts Terre - Espace et Espace - Mars, de l'habitat sur le sol Martien, de la conception des scaphandres pressurises ?
Outre des qualités physiques, génétiques et psychologiques exceptionnelles, ils devront tout être multidisciplinaires (médecine, biologie, mécanique, plomberie, électricité, géologie, horticulteur, etc). L'un d'entre eux devrait être chirurgien, un autre psychiatre et un troisième ingénieur en propulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1107
Age : 24
Localisation : les pieds ici (Marignane) et la tête là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Sam 19 Mai 2018 - 9:40

Si on cherche a étudier des groupes de scientifique mixte qui vive des mois au autonomie, on peut se basé sur le retour d’expérience des missions antarctique. en effet pendant l'hiver australe tout les bases se retrouve isolé pendant au moins 8 mois. Prenons un des cas les plus extreme, la base franco-italien concordia, pour 16 personne qui y reste l'hiver, il est probable que les être vivant vertébré les plus proche soit les 13 membres de la base vostok (encore plus isolé que concordia) a 500km et le soutien logistique vient de la base cotiere dumont-durville (30 hivernant) a 1000km de la . En gros c'est comme se retrouvé a Lille, savoir qu'il n'y a personne avant Hambourg et que l'aide (en faite le voyage est impossible pendant des mois) pourrait venir que de Perpignanane  tout sa entre -50 a -80°c.

pour les relations amoureuse, des couples, c'est risqué, une crise de couple dans l'espace inteplanetaire pourrais mettre en danger tout la mission. castration chimique, c'est pas en peu extreme?  scratch. L'iss et les bases antartique sont composé d'equipage mixte isole pendant des mois et j'ai pas entendu parlé de probleme. 

Pour la psychologie (je suis pas expert, c'est qu'une opinion), mettre un psychiatre je suis pas pour, premièrement sa fait perdre une place , deuxièmement il est préférable qu'il ne sois pas a l’intérieur de la mission car il serait en position de force car connaîtrait tout les secret de l'équipage se qui influencerait forcement c'est réaction , et pourrait force les autres membre a ne pas se confie. il faudrait plutôt qu'avant le mission chaque astronaute soit évaluer par un psychiatre différent a qui il continuait a envoyer périodiquement des messages vidéo (decalage temporelle oblique) pour se confier a quelqu'un d’extérieur. selon la situation de l’astronaute, le psychiatre pourrait lui renvoyer des vidéos de conseil (situation normale), lui conseiller de prendre des médicament qu devrons pourvoir être pris a l'insu de l'équipage même du médecin (situation grave) ou en référé a un psychiatre chef qui prendrait la décision d'en informé le reste de l’équipage (situation extrême).

pour vesta j'avais envisagé un equipage de 6 decomposé  en trois binome ainsi:

le binôme service: version humaine d'un module de service, il sont peu impliqué dans les expériences scientifique, mais mette tout en place (hardware et soutien a l’équipage) pour qu'elle se poursuive.
commandent de bord: il est clairement orienté infrastructure,  il doit connaitre le fonctionnement de chaque équipement et doit pouvoir tout faire fonctionner, répare et entretenir sans soutien de la terre. en temps calme, il aide aussi les scientifiques a pratiqué les experiences demandant le plus de hardware (deploiment de drone, manipulation de telescope).

le médecin : il est orienté équipage. il doit avoir des mains de chirurgien, être un expert urgentiste et aussi être au moins un peu dentiste. au quotidien il assure le suivie médical et un peu psychologie de l’équipage, il en profite pour faire des experiences biologique

le binôme polyvalent: se sont des ingenieurs ou des scientifiques pratique (pas theorisien pure) dans des domaines largue.
polyvalent technique: ingénieur mécanique ou scientifique dans un domaine mécanique, il est le second du commandant de bord, il doit pouvoir effectuer seul tout les réparation d'urgence et doit pouvoir effectuer les réparations non urgente  après un briefing vidéo depuis la terre. après comme les astronautes de l'ISS, il est briefé avant et pendant la mission pour pratiqué des expériences fournie par des institut, université, entrepise et pour lequel il est un simple manipulateur.

polyvalent biologique: ingénieur biologiste ou scientifique dans le domaines, il second le médecin qu'il suit médicalement (en référant en permanence a le terre) et doit être un urgentiste expert. comme le polyvalent technique , il passe le plus claire de sont temps a manipulé des experiences fournie.

le binôme scientifique: c'est la "charge" utile principale de la mission, Il est constituer de deux scientifique de haut niveau dans deux domaines différent. c'est deux domaine sont les deux axe majeur de la mission et change a chaque mission. ils peuvent pratiqué des expériences qu'il on eu même développé et même en pratiqué de nouvelle inventé pendant la mission selon les résultats expériences precedante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3267
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Sam 19 Mai 2018 - 9:47

Surt a écrit:
La parité me semble être un atout pour l'équilibre psychologique de l'équipage choisi. Doit on sélectionner des individus préalablement en couple ? Doit on les castrer chimiquement ? Doit on au contraire auculter la vie sexuelle de l'équipage durant ces 640 à 910 jours de mission ? Conséquences sur l'aménagement du principal vaisseau de transport, des navettes nécessaires aux transferts Terre - Espace et Espace - Mars, de l'habitat sur le sol Martien, de la conception des scaphandres pressurises ?
Outre des qualités physiques, génétiques et psychologiques exceptionnelles, ils devront tout être multidisciplinaires (médecine, biologie, mécanique, plomberie, électricité, géologie, horticulteur, etc). L'un d'entre eux devrait être chirurgien, un autre psychiatre et un troisième ingénieur en propulsion.

Si Musk réussit, l'équipage pourrait être nombreux, international, mixte, etc., mais il se pourrait qu'une série de difficultés conduisent à des échecs, des changements de stratégie, des essais complémentaires, des reports, encore des reports et au final que les Chinois parviennent sur Mars avant les Américains, pour peu qu'ils aient choisi une stratégie plus simple et plus directe, avec peut-être seulement 3 astronautes.
Et dans ce cas, adieu mixité et équipe internationale, cet équipage pourrait être constitué de :
- un ingénieur en systèmes support vie, avec compétences complémentaires en physiologie et médecine acquise après formation (il me semble préférable de former à la médecine un ingénieur en système support vie plutôt que le contraire, car les principales difficultés relèvent du contrôle de la qualité de l'air et pression et température, du recyclage de l'eau, etc., qui sont en amont des problématiques de santé).
- un ingénieur en électricité, électronique, automatique et mécanique, pour toutes les problématiques liées à la maintenance des systèmes énergétiques, capteurs, systèmes de communications, appareils divers, etc.
- un chef de mission avec une compétence générale en ingénierie spatiale, manoeuvres de navigation spatiale, rendezvous orbitaux, systèmes d'atterrissage, etc., avec une formation complémentaire dans tous les domaines des 2 autres astronautes, en moins spécialisé bien sûr.
La formation aux compétences comportementales est obligatoire pour tous les astronautes (c'est déjà le cas pour l'ISS), donc il n'est pas utile d'avoir un psychologue (et encore moins un psychiatre).

Il n'est pas utile d'avoir un ingénieur en propulsion, car on ne va pas concevoir un nouveau moteur, on va exploiter un moteur existant, en appuyant simeplement sur des boutons. Il est plus utile d'avoir un spécialiste en automatique, au cas où le bouton ne marcherait pas, ou au cas où un capteur serait déficient.


Dernière édition par Argyre le Lun 21 Mai 2018 - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8944
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Sam 19 Mai 2018 - 18:37

A propos d’Elon Musk, bien sûr que cela lui fairait plaisir que sa compagnie SpaceX soit la première à débarquer un équipage sur Mars, mais ce n’est pas son objectif principal qui reste sa colonisation. D’où la mise au point d’un lanceur géant réutilisable... car sinon on se retrouvera comme pour Apollo, avec une belle aventure humaine...mais dont on attend toujours la suite !
Quant à la Falcon 9, ce n’est qu’un intérim pour acquérir de l’expérience et des finances, car il ne se fait pas d’illusions : à long terme ou même moyen terme, il sera rattrapé sur ce créneau et il ne va chercher qu’à exploiter  au maximum son avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surt


avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 10:05

Bonjour,
 
J'ai visionné une nouvelle fois la dernière conférence de Musk sur sa vision de Mars.
Un seul vaisseau serait utilisé pour toute la mission. Donc on s'y on retient l'hypothèse d'un équipage de 6 personnes et le scénario 910 jours, le vaisseau s'arrache de l'atmosphère terrienne avec 80 à 100 t de charges utile, effectue 180 jours de voyage, parvient à freiner à l'arrivée de Mars, traverser sa mince atmosphère et se poser sur plate forme construite sur un sol sableux et glacé, pas forcément très stable ni plan d'ailleurs. A partir de là, le vaisseau "stationne" 550 jours, avec un minimum de maintenance je suppose, aux termes desquels le plein est à nouveau effectué à partir des 2 ou 4 cargos qui auront été préalablement envoyés. Notre vaisseau de transport, avec à son bord 6 êtres humains, dénutris et probablement malades, et une charge utile de 80 t environ, parvient à s'arracher de l'attraction martienne, ce qui suppose qu'il atteigne 4.1 km/s. Une fois "échappé", il accélère de 2.3 km/s et débute son retour de 180 jours. Une fois arrivé à proximité de Terre, il doit freiner sur les couches denses de l'atmosphère et parvenir à se poser.
Je ne suis qu'un amateur, ayant étudié la mécanique, l'électronique et la physique, il y a bien longtemps. Mais ce scénario me fait penser à "Objectif Lune / On a marché sur la Lune".
Enfin, bref, je lui souhaite de réussir. Après tout il parvient à recruter des collaborateurs motivés et brillants. Ca aide.
 
Pour revenir sur le sujet, jamais un être humain n'aura été confronté à de tel niveau de stress.
Je m'intéresse beaucoup à Concordia, la base franco-italienne en antarctique. A ce que j'ai pu lire et écouter, les hivernages ne sont pas une partie de plaisir. La nuit, la promiscuité, le froid, l'isolement sont propices aux frictions.
Nous avons également de bons exemples avec les sous mariniers.
 
Avec Mars, l'équipage sera totalement livré à lui-même : l'éloignement, la promiscuité, le danger permanent, les durées de communication avec la Terre, une panne du système vital, le manque d'hygiène, la nuit, la durée de chaque transfert Terre – Mars (180 jours), l'impossibilité d'avorter la mission, la dégradation des fonctions cognitives et vitales (cardiologie, pneumologie, gastrologie, urologie et néphrologie) liées aux moindres pesanteurs, aux dérèglements du rythme circadien, à la malnutrition, à l'air recyclé, ...
Même avec un dépistage lors des phases de sélection, on ne pourra jamais connaître les seuils déclenchant un effondrement psychiques, car je le rappelle, jamais un être humain n'aura été confronté à de tels niveaux de stress.
Ils auront bien entendu des protocoles de soin médicamenteux à l'appui de leur intégrité psychique, mais rien ne remplacera la présence d'un professionnel, un psychiatre en thérapie cognivo comportementaliste, pour le dépistage rapide et l'orientation des soins.
 
S'agissant des autres compétences, il me semble qu'elles devront répondre à la maintenance de systèmes certes perfectionnés mais surtout fiables, solides et éprouvés. Tuyauterie, étanchéité et boulons pour résumé.
 
Reste que le décollage de Mars, me pose un problème.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surt


avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 11:42

Juste un peu de propagande et de beaux posters : 
https://mars.nasa.gov/multimedia/resources/mars-posters-explorers-wanted/

Pour celles et ceux qui ont 10 ans, un seul mot d'ordre : travaillez dur, accumulez les compétences, faites la différence et n'abandonnez jamais. Alors peut être qu'avec un peu de chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 51
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 15:52

Surt a écrit:

J'ai visionné une nouvelle fois la dernière conférence de Musk sur sa vision de Mars.
Un seul vaisseau serait utilisé pour toute la mission. 
Moi, j'y vois 2 vaisseaux en paralèlle. Pas vraiment une flotille, mais pas seul au monde non lus. Cela pourrait permettre des interactions, coopérations, voir des sauvetages possibles. Ils pourraient s'amarrer et mixer les équipages un certain temps. Peut-être même se lier avec une amarre de qlqs centaines de mètres et se mettre en rotation pour donner une gravitation de 0,38??!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 628
Age : 60
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 18:59

Ton amarre doit faire un plus de 300m pour 0.17 G et une rotation d'un tour par minute, Dr Zubrin propose un "cable" de 1000 m pour toujours une rotation d'un tour minute  si je me rappelle bien dans son exposée sur une mission martienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surt


avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 22:12

Arès F a écrit:
Surt a écrit:

J'ai visionné une nouvelle fois la dernière conférence de Musk sur sa vision de Mars.
Un seul vaisseau serait utilisé pour toute la mission. 
Moi, j'y vois 2 vaisseaux en paralèlle. Pas vraiment une flotille, mais pas seul au monde non lus. Cela pourrait permettre des interactions, coopérations, voir des sauvetages possibles. Ils pourraient s'amarrer et mixer les équipages un certain temps. Peut-être même se lier avec une amarre de qlqs centaines de mètres et se mettre en rotation pour donner une gravitation de 0,38??!

Ce n'est pas très clair. Il est bien mentionné que 2 navires transportent les premières personnes sur Mars, ce qui laisse supposer que chaque navire contient des membres d'équipage. Et chaque navire est accompagné de son cargo.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martien31


avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 60
Localisation : ALBI
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 22:47

c'est drole autant d'utopie en sachant que l'homme sur mars , c'est pas avant plusieurs décennies et peut etre siècles ou jamais en fait   !!  mais bon , faut bien réver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 628
Age : 60
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Dim 20 Mai 2018 - 23:06

C'est pas si simple.
La chronologie qui a été annoncée c'est deux cargo en 2022, puis deux autres cargo et deux vaisseaux avec équipage en 2024 (dernière déclaration de Shotwell), ensuite en fonction des passagers à transporter c'est un cargo et un transporteur par groupe d'une centaine de passagers.
Les deux premiers cargo transporteront l'usine de fabrication de méthane et d'oxygène pour le retour des vaisseaux et le système de production d'énergie en charge principale (en double au cas où ) pour le reste c'est charges diverses (matériel de construction ?) et probablement des vivres et une serre gonflable .
Dans une interview Shotwell a dit qu'elle irait peut-être sur Mars mais pas avec les premiers partant car elle hait le camping !
Les cargo d'accompagnement transporteront le matériel des équipages qui n'aura pas trouvé place dans la soute de leur vaisseau et des pièces de rechanges et équipements divers.
C'est toutes les informations qui ont été divulguées pour le moment.
Ha, oui, petit point important Elon compte sur des entreprises privés pour construire sur Mars une fois l' embryon de base construite.
S'il y a des candidats contacter SpaceX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Donateur
Donateur

avatar

Nombre de messages : 2413
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Composition de la 1ère mission humaine sur Mars   Lun 21 Mai 2018 - 11:15

Anovel a écrit:
La chronologie qui a été annoncée c'est deux cargo en 2022

Purée c'est ce qui s'appelle de l'optimisme, quand on voit qu'aujourd'hui, mi-2018, on commence juste à construire le premier prototype du vaisseau, qu'on n'a pas encore commencé le premier étage qui est la pierre angulaire du mécanisme de relancement rapide, et que chaque cargo devra être rechargé en orbite un certain nombre de fois avant de partir vers Mars (et ça signifie qu'il faut avoir plusieurs vaisseaux en orbite dans des intervalles de temps très proches).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Composition de la 1ère mission humaine sur Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit