PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Extraction des ressources minières des astéroïdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yanisdeladraw




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 16
Localisation : Olympus Mons, Mars
Date d'inscription : 25/08/2018

MessageSujet: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 26 Aoû 2018 - 20:55

Salut à tous,
L'entreprise http://www.transastracorp.com/ projette pour exploiter les ressources des astéroïdes de les vaporiser à l'aide de faisceau lumineux.
Imaginons qu'un tel système "réduise en miette" un astéroïde, comment faudrait il s'y prendre pour en extraire les métaux rare tel que l'or ou le 
platine ? Serait ce possible de les capturer à l'aide d'aimant ou d'autres système existent ils scratch ?
[mod]Transformation de l'URL en lien cliquable

Henri [/mod]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanisdeladraw




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 16
Localisation : Olympus Mons, Mars
Date d'inscription : 25/08/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Lun 27 Aoû 2018 - 22:00

Personne sait ou quoi  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmontaut
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Age : 19
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2017

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Lun 27 Aoû 2018 - 22:03

Je ne peut pas t'aider je n'y connais rien  Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanisdeladraw




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 16
Localisation : Olympus Mons, Mars
Date d'inscription : 25/08/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Lun 27 Aoû 2018 - 22:04

Dommage j'ai beau chercher je ne trouve rien à ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien0300
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Lun 27 Aoû 2018 - 22:32

L'astéroïde est enfermé dans un sac et c'est uniquement l'eau, vaporisée, qui serait récupérée :

https://www.space.com/30582-asteroid-mining-water-propulsion.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanisdeladraw




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 16
Localisation : Olympus Mons, Mars
Date d'inscription : 25/08/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Lun 27 Aoû 2018 - 23:07

D'accord merci Super  peut être que les technologies pour extraire les métaux dans l'espace n'ont pas encore été mise au point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4618
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Mar 28 Aoû 2018 - 0:19

Il y a plein d'autres corps volatils dans certains astéroïdes... scratch

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15902
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Mar 28 Aoû 2018 - 12:38

On a déjà vu apparaitre il y a quelque années, la mission de la NASA qui pour "donner du grain à moudre" qu SLS/Orion devait d'abord aller "butiner" sur l'astéroïde lui-même, mais compte tenu du manque de moyens .... on faisait virevolter les astronautes en scaphandre autour de l'astéroïde (avec des outils à main dans leur sac ? on ne saura jamais), cela a été vite abandonné.

Puis on a réduit l'astéroïde visé à un "caillou" .... qui devait d'abord être remorqué à proximité de la Lune par une mission automatique préalable Asteroid redirect Mission (non financée bien entendu) c'est seulement après que le SLS/Orion devait arriver et que les boys allaient picorer sur le rocher (toujours sans équipement sérieux ) .... cela a aussi été abandonné (cher, risqué, sans intérêt scientifique réel)

Alors on peut toujours dire avce cette vapor-news qu'on "se projette" dans un avenir non daté. C'est une façon polie de dire qu'on nage dans la science-fiction.
Aucune agence spatiale n'a ce genre de réalisation dans ses projets. Et aucune puissance privée n'investira dans ce genre de rêve éveillé tant qu'il n'y aura pas des subventions sonnantes et trébuchantes à palper pour s'y consacrer et créer les outils technologiques pour cela.
Actuellement le réel de la NASA c'est, en adoptant une "petite voilure" d'inciter à se consacrer à l'exploitation des sites lunaires. Et - à ce jour - cela ne se bouscule pas au portillon pour risquer le petit doigt dans des projets qui pourtant cadreraient avec l'orientation adoptée par la NASA.

Alors, on peut bien sûr discuter de cette "vaporisation d'astéroïde" ... mais dans le cadre d'une démarche que j'appelle de l'utopie créatrice.
Et comme cela n'a pas grand chose à voir avec de l'actualité ... cela aurait plutôt AMHA sa place dans la partie Techniques où sont abordés moults projets de ce genre ... et qui au fil des années ont souvent fait "pschiiiiiiit" blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanisdeladraw




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 16
Localisation : Olympus Mons, Mars
Date d'inscription : 25/08/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Mar 28 Aoû 2018 - 20:53

Très intéressant merci  Very Happy Je pense qu'on ne verra pas le minage d'astéroïde de notre vivant ... Sauf si un SpaceX du minage fait son apparition ou peut-être même que SpaceX s'y mettra après avoir réalisé toutes ses ambitions  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel_fr




Masculin Nombre de messages : 8
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Ven 12 Oct 2018 - 14:08

yanisdeladraw a écrit:
Très intéressant merci  Very Happy Je pense qu'on ne verra pas le minage d'astéroïde de notre vivant ... Sauf si un SpaceX du minage fait son apparition ou peut-être même que SpaceX s'y mettra après avoir réalisé toutes ses ambitions 

Je réponds parce que j'ai fait beaucoup de simulations sur ces questions. 

Effectivement, les agences sont presque muettes sur la question du minage mais si on se met à leur place : Les techniques actuelles rendent l'opération si coûteuse qu'un siècle de budget n'y suffirait pas. Envoyer des hommes sur place était une idée d'Obama qui ne pouvait pas ignorer que le temps de préparation d'une mission habitée dépassait (de beaucoup) la durée de ses mandats. Il a botté en touche pour renforcer le vrai projet disruptif US actuellement : SLS.

Plusieurs "détails" influent sur la faisabilité de l'exploitation minière :
1. Même sur géocroiseurs, le rendez-vous d'un engin et d'un petit objet se passe à plusieurs minutes lumière de la Terre. Il est impossible de piloter des robots avec cette latence. Seule  une IA embarquée le peut, comme avec l’atterrissage de Curiosity sur Mars. C'est la première raison pour laquelle des humains seraient utiles sur place. 

2. La présence d'humains si loin du bouclier magnétique Terrestre signifie qu'ils ne reviendront pas vivants de la mission (durée du voyage * exposition aux radiations). Ce point est presque toujours négligé mais ne manquerait pas de faire scandale. Les astronautes ont un devoir de réserve mais peuvent refuser les missions et la presse ne manquerait pas de porter l'affaire devant l'opinion. Les radiations ont été mesurées par les sondes et les robots. Elles sont clairement supérieures à ce qu'un humain peut supporter au delà d'une poignée de semaines. D'autres projets habités sont impactés par ce problème.

3. Attraper un astéroide au lasso pour le ramener "à la maison" est une vision très américaine de la conquête d'espace en général. Dans les faits, l'équation énergétique est défavorable. Les masses de matière sont élevées et les risques non-négligeables. Si on imagine qu'un robot change la course d'un objet et tombe en panne avant de l'avoir stabilisé,  si par malheur, l'objet se retrouve en trajectoire de collision avec un des "intérêts terriens" à commencer par la Terre elle-même, la responsabilité de l'agence serait engagée et les conséquences imprévisibles pour le secteur spatial dans son ensemble.


Parmi tous les scénarios qui cherchent des fonds sur ce sujet, tous se heurtent à une quête de résultat trop rapide. Obtenir quelques grammes de métal extra-terrestre ne change pas l'équation économique qui est défavorable. Il faut certes envoyer des hommes mais auparavant, on doit pouvoir les garder en bonne santé. 

Le vaisseau à bord duquel ils voyageront en respectant leur impératifs biologiques est lui-même encore très spéculatif. Si mon hypothèse s'avère exacte, lorsque ce vaisseau sera opérationnel, il sera suffisamment accueillant pour que les astronautes n'aient plus envie de le quitter, ni pour aller marcher sur Mars (d'où ils ne pourraient pas repartir facilement) ni pour des sorties en scaphandre qui ruineraient leur santé après quelques mois. Le vaisseau est donc la clé qui qui détermine la suite du programme. Les robots sont déjà presque suffisants actuellement. 


NB : Concernant mon web : J'ajoute ce topic sur ma page Astéroïdes. (Proof of concept a déjà ses liens)


Dernière édition par lionel_fr le Ven 12 Oct 2018 - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wbase.net
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1217
Age : 24
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Ven 12 Oct 2018 - 14:30

lionel_fr a écrit:
yanisdeladraw a écrit:
Très intéressant merci  Very Happy Je pense qu'on ne verra pas le minage d'astéroïde de notre vivant ... Sauf si un SpaceX du minage fait son apparition ou peut-être même que SpaceX s'y mettra après avoir réalisé toutes ses ambitions 

2. La présence d'humains si loin du bouclier magnétique Terrestre signifie qu'ils ne reviendront pas vivants de la mission (durée du voyage * exposition aux radiations). Ce point est presque toujours négligé mais ne manquerait pas de faire scandale. Les astronautes ont un devoir de réserve mais peuvent refuser les missions et la presse ne manquerait pas de porter l'affaire devant l'opinion. Les radiations ont été mesurées par les sondes et les robots. Elles sont clairement supérieures à ce qu'un humain peut supporter au delà d'une poignée de semaines. D'autres projets habités sont impactés par ce problème.

Il y a des sources fiable derrière cette affirmation?  de tout se que j'ai vu , une voyage vers mars (6 mois dans le vide interplanétaire + 1,5 an avec la faible couverture martien+ 6 mois dans le vide ) ne serait pas dangereux , mais impliquerait un sévère suivie médical et une interdiction d'en faire un deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel_fr




Masculin Nombre de messages : 8
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Ven 12 Oct 2018 - 14:53

phenix a écrit:
Il y a des sources fiable derrière cette affirmation?  de tout se que j'ai vu , une voyage vers mars (6 mois dans le vide interplanétaire + 1,5 an avec la faible couverture martien+ 6 mois dans le vide ) ne serait pas dangereux , mais impliquerait un sévère suivie médical et une interdiction d'en faire un deuxième.

https://www.express.co.uk/news/science/1021623/NASA-Mars-mission-can-humans-survive-radiation-space
http://www.businessinsider.fr/us/martian-radiation-levels-crewed-mission-2017-7

EDIT : Après vérifications, les radiations alpha, beta et gamma sont bien des plasmas de particules (contrairement aux UV ou aux micro-ondes qui sont électromagnétiques). Elles sont considérées comme "ionisantes" car leur énergie dépasse le 10 électrons volts. A partir de ce seuil, elles peuvent arracher leurs électrons aux atomes (ionisation) et donc briser les liaisons chimiques des molécules dont nous sommes faits.
 
Dans le milieu spatial hors champ magnétique, leur apparition varie dans le temps. Les journaux de la sonde Dawn racontent qu'une partie de l’électronique de commande (roues inertielles et propulsion) avait reçu des "rayons cosmiques" qui l'avaient endommagée au point de ralentir la mission. L'antenne parabolique n'étant pas motorisée sur la sonde, il fallait faire pivoter l'engin entier et son orientation utilisait les roues à inertie, ce qui rendait temporairement les caméras inutilisables jusqu'à la fin des transmissions. Toute cette séquence a été compromise par les radiations.

Le milieu spatial est décidément hostile mais les humains sont obstinés. Tous ces problèmes seront traités ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wbase.net
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 675
Age : 60
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Ven 12 Oct 2018 - 22:48

Il n'y a que les rayons cosmiques qui sont un vrai problème car très fortement pénétrant et le blindage pour les arrêter serait de l'ordre de 15 cm de plomb !
Et problème supplémentaire, il y a des émissions de radiations induites avec les métaux.
Les radiations en provenance du soleil sont plus "faciles " à intercepter même en cas de tempêtes solaires il suffit de se retrancher dans une zone protégée du vaisseau pour y échapper.
Si tu va sur le Youtube de la Mars  Society dans les congrès annuel il y a des interventions sur le sujet.
Je te met un lien vers une vidéo intéressante :
https://www.youtube.com/watch?v=e1qo1xTHeFA&list=PLn0lnGc1SailUcGxXYJmBbAOuSfhwxQ3W&index=46&t=0s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 758
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Ven 12 Oct 2018 - 22:59

Revenons sur Terre :
- Il y a de nombreux gisements sur Terre qu'on n'exploite pas parce qu'il faut construire quelques centaines de kilomètres de chemin de fer ou parce que la rentabilité est négative de quelques centimes d'euro le kg. Il faudra que tous ces gisements soient épuisés et plus généralement que le prix du minerai atteigne des sommets stratosphériques pour qu'il rentabilise une extraction spatiale.
- Il n'y a pas de solution viable économiquement pour ramener ce minerai en quantité sur le sol terrestre car il n'est évidement pas envisageable de laisser le bloc de minerai (si bloc il y a)  rentrer à la manière d'un astéroïde et le cout d'un retour sur Terre dans un engin pourvu d'une soute aurait un cout prohibitif
- La seule utilisation envisageable à court terme est extra terrestre, la Lune car le puits gravitationnel n'est pas trop important, Mars cela devient déjà plus difficile... cela suppose une colonie quelque part d'une certaine taille, une industrie assez développée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel_fr




Masculin Nombre de messages : 8
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Sam 13 Oct 2018 - 9:09

Pline a écrit:
Revenons sur Terre :
- Il y a de nombreux gisements sur Terre qu'on n'exploite pas parce qu'il faut construire quelques centaines de kilomètres de chemin de fer ou parce que la rentabilité est négative de quelques centimes d'euro le kg. Il faudra que tous ces gisements soient épuisés et plus généralement que le prix du minerai atteigne des sommets stratosphériques pour qu'il rentabilise une extraction spatiale.
- Il n'y a pas de solution viable économiquement pour ramener ce minerai en quantité sur le sol terrestre car il n'est évidement pas envisageable de laisser le bloc de minerai (si bloc il y a)  rentrer à la manière d'un astéroïde et le cout d'un retour sur Terre dans un engin pourvu d'une soute aurait un cout prohibitif
- La seule utilisation envisageable à court terme est extra terrestre, la Lune car le puits gravitationnel n'est pas trop important, Mars cela devient déjà plus difficile... cela suppose une colonie quelque part d'une certaine taille, une industrie assez développée ...

- Les gisements sur Terre proviennent des astéroïdes du grand bombardement tardif. La Terre était alors suffisamment refroidie pour retenir les noyaux des impacteurs dans sa croûte. Tout le métal "originel" est, quant à lui, tombé dans le noyau terrestre d'où on ne pourra jamais l'extraire. 

- Le platine est une anomalie géologique sur Terre, il en faudrait quelques milliards de tonnes pour remplacer les carburants fossiles par l'hydrogène. On le fait déjà malgré son prix mais cette équation deviendra de plus en plus tendue à mesure de la croissance des renouvelables.
Le platine est le premier métal utilisé en catalyse dans toutes sortes de procédés industriels. (Une pile à combustible est un catalyseur) 

- Les mines spatiales seront viables et vont considérablement changer la civilisation. Le retour sur Terre des métaux est décrit ici : en résumé : bouclier thermique et parachute. (Lire un extrait.pdf / Pages 16 à 20 / un prof d'université décrit l'ensemble du process et du cycle vertueux vaisseaux/mines). Plus d'info ici https://wbase.net/asteroide.html

- La lune est intéressante car captive. On peut utiliser un canon magnétique pour s'échapper de sa surface et exporter les matériaux. Par contre, elle ne constitue pas un habitat intéressant. Elle sera un tremplin pour fournir les matériaux des premiers bâtiments lourds.  

- La fabrication additive (imprimante 3D) est encore sous employée dans l'ISS même si elle permet de créer des pièces de rechange inestimables, elle permettra de bâtir des structures de taille quasi planétaire à terme. Le régolithe lunaire est un matériau de construction si on peut monter en température.
La lune restera un port d'attache proche de la terre un peu comme un atome de carbone vierge accroché à une chaine d'hydrocarbures à une autre échelle. 

Tout cela n'est pas tellement plus spéculatif que la survie de l'espèce humaine pendant deux siècles de plus... Les défis à relever sont immenses dans tous les cas. Les mines spatiales ne sont que l'arbre qui cache la forêt de l'exode vers d'autres systèmes stellaires.
Le coût de l'exploration spatiale est vertigineux. Le retour d'investissement n'est pas encore pour demain. Il s'accompagnera de changements drastiques dans la civilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wbase.net
Pline




Masculin Nombre de messages : 758
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Sam 13 Oct 2018 - 11:07

Je vais le redire autrement : 
En France, pour prendre un exemple très concret, on a fermé de nombreuses mines, parce que le cout d'extraction de la tonne, était trop élevé de quelques euros à quelques centaines d'euros.
Les ordres de grandeur des couts de manipulation (je ne parle pas d'extraction mais de retour au consommateur) de la tonne de minerai serait plutot de quelques centaines  de milliiers à quelques millions d'euros dans l'espace.

On aura réouvert et épuisé tous les gisements de France et de Navarre avant qu'on commence à envisager une ressource spatiale. Perspective très très lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9117
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Sam 13 Oct 2018 - 11:54

lionel_fr a écrit:
Pline a écrit:
Revenons sur Terre :
- Il y a de nombreux gisements sur Terre qu'on n'exploite pas parce qu'il faut construire quelques centaines de kilomètres de chemin de fer ou parce que la rentabilité est négative de quelques centimes d'euro le kg. Il faudra que tous ces gisements soient épuisés et plus généralement que le prix du minerai atteigne des sommets stratosphériques pour qu'il rentabilise une extraction spatiale.
- Il n'y a pas de solution viable économiquement pour ramener ce minerai en quantité sur le sol terrestre car il n'est évidement pas envisageable de laisser le bloc de minerai (si bloc il y a)  rentrer à la manière d'un astéroïde et le cout d'un retour sur Terre dans un engin pourvu d'une soute aurait un cout prohibitif
- La seule utilisation envisageable à court terme est extra terrestre, la Lune car le puits gravitationnel n'est pas trop important, Mars cela devient déjà plus difficile... cela suppose une colonie quelque part d'une certaine taille, une industrie assez développée ...

- Les gisements sur Terre proviennent des astéroïdes du grand bombardement tardif. La Terre était alors suffisamment refroidie pour retenir les noyaux des impacteurs dans sa croûte. Tout le métal "originel" est, quant à lui, tombé dans le noyau terrestre d'où on ne pourra jamais l'extraire. 

- Le platine est une anomalie géologique sur Terre, il en faudrait quelques milliards de tonnes pour remplacer les carburants fossiles par l'hydrogène. On le fait déjà malgré son prix mais cette équation deviendra de plus en plus tendue à mesure de la croissance des renouvelables.
Le platine est le premier métal utilisé en catalyse dans toutes sortes de procédés industriels. (Une pile à combustible est un catalyseur) 

- Les mines spatiales seront viables et vont considérablement changer la civilisation. Le retour sur Terre des métaux est décrit ici : en résumé : bouclier thermique et parachute. (Lire un extrait.pdf / Pages 16 à 20 / un prof d'université décrit l'ensemble du process et du cycle vertueux vaisseaux/mines). Plus d'info ici https://wbase.net/asteroide.html

- La lune est intéressante car captive. On peut utiliser un canon magnétique pour s'échapper de sa surface et exporter les matériaux. Par contre, elle ne constitue pas un habitat intéressant. Elle sera un tremplin pour fournir les matériaux des premiers bâtiments lourds.  

- La fabrication additive (imprimante 3D) est encore sous employée dans l'ISS même si elle permet de créer des pièces de rechange inestimables, elle permettra de bâtir des structures de taille quasi planétaire à terme. Le régolithe lunaire est un matériau de construction si on peut monter en température.
La lune restera un port d'attache proche de la terre un peu comme un atome de carbone vierge accroché à une chaine d'hydrocarbures à une autre échelle. 

Tout cela n'est pas tellement plus spéculatif que la survie de l'espèce humaine pendant deux siècles de plus... Les défis à relever sont immenses dans tous les cas. Les mines spatiales ne sont que l'arbre qui cache la forêt de l'exode vers d'autres systèmes stellaires.
Le coût de l'exploration spatiale est vertigineux. Le retour d'investissement n'est pas encore pour demain. Il s'accompagnera de changements drastiques dans la civilisation.
Lionel.fr nous parle de métaux comme le platine qui ,d’ailleurs , est plus précieux que l’or, et non de gisements de charbon ou de minerais de fer . 
En tout cas comme il le sous-entend , sans bombardement tardif et naturel Wink par des astéroïdes, on n’aurait pas dépassé l’âge de la pierre polie.

Son argumentation est à prendre en considération que l’on soit pour ou contre.


Dernière édition par Giwa le Sam 13 Oct 2018 - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1217
Age : 24
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Sam 13 Oct 2018 - 14:29

lionel_fr a écrit:



- Les mines spatiales seront viables et vont considérablement changer la civilisation. Le retour sur Terre des métaux est décrit ici : en résumé : bouclier thermique et parachute. (Lire un extrait.pdf / Pages 16 à 20 / un prof d'université décrit l'ensemble du process et du cycle vertueux vaisseaux/mines). Plus d'info ici https://wbase.net/asteroide.html


top ou tard le minage des astéroïdes sera rentable, mais au moins dans un premier temps il faudrait limité au maximum les masses envoyer sur l’astéroïde. donc de se que j'en vois, il faudrait juste envoyer des foreuse, un moyen leger et rapide d'augmenté la concentration de se qui nous intéresse (sans cherche a crée du platine pur) et un canon.  pour la récupération , envoyer des boucliers et des parachutes me parait bien trop lourd. si on achete une grand surface du sahara (et encore vu les retomber économique pour le pays, on peu même négocier de l'avoir gratos) et a engage de bon balisticien et d'envoyer les colis de platine d’écrasé comme des météorite. On peut utilisé des matériaux moins précieux récupérer sur l’astéroïde pour crée une bogue autour des métaux précieuse pour évité sa fonte et sa fragmentation. le système de suivi et les équipes de récupération coûterons moins chère que les fusées pour envoyer le matériel de récupération des colis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien0300
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Sam 13 Oct 2018 - 23:53

lionel_fr a écrit:


- Les gisements sur Terre proviennent des astéroïdes du grand bombardement tardif. La Terre était alors suffisamment refroidie pour retenir les noyaux des impacteurs dans sa croûte. Tout le métal "originel" est, quant à lui, tombé dans le noyau terrestre d'où on ne pourra jamais l'extraire. 

Intéressant, je ne m'étais jamais posé la question !

Je pense aussi que depuis que la Terre s'est refroidie, beaucoup de gisements nous remontent des profondeurs de la planète par les diverses activités géologiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9117
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 0:20

Fabien0300 a écrit:
lionel_fr a écrit:


- Les gisements sur Terre proviennent des astéroïdes du grand bombardement tardif. La Terre était alors suffisamment refroidie pour retenir les noyaux des impacteurs dans sa croûte. Tout le métal "originel" est, quant à lui, tombé dans le noyau terrestre d'où on ne pourra jamais l'extraire. 

Intéressant, je ne m'étais jamais posé la question !

Je pense aussi que depuis que la Terre s'est refroidie, beaucoup de gisements nous remontent des profondeurs de la planète par les diverses activités géologiques
Effectivement, il y a des brassages entre les diverses couches, mais au fur et à mesure que l’on s’enfonce ce sont des éléments de masses atomiques de plus en plus élevés dont la concentration augmente, et dans le noyau interne, ces éléments ne migrent pratiquement plus depuis quatre milliards d’années et sans ces bombardements tardifs, on ne trouverait que des traces infimes de ces éléments dans les gisements accessibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien0300
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 1:15

Du coup, comme tu le dis Giwa, sans grand bombardement tardif on serait resté au néolithique...
Je vais partir un peu loin mais, au risque d'être anthropocentrique, j'en conclue que sans un grand bombardement tardif (comme ce qui s'est passé dans le Système Solaire), une civilisation qui serait apparue sur une exoplanète serait condamnée à rester bloquée à ce stade de la pierre (ou un équivalent)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15902
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 6:17

phenix a écrit:

top ou tard le minage des astéroïdes sera rentable, mais au moins dans un premier temps il faudrait limité au maximum les masses envoyer sur l’astéroïde. donc de se que j'en vois, il faudrait juste envoyer des foreuse, un moyen leger et rapide d'augmenté la concentration de se qui nous intéresse (sans cherche a crée du platine pur) et un canon.  pour la récupération , envoyer des boucliers et des parachutes me parait bien trop lourd. si on achete une grand surface du sahara (et encore vu les retomber économique pour le pays, on peu même négocier de l'avoir gratos) et a engage de bon balisticien et d'envoyer les colis de platine d’écrasé comme des météorite. On peut utilisé des matériaux moins précieux récupérer sur l’astéroïde pour crée une bogue autour des métaux précieuse pour évité sa fonte et sa fragmentation. le système de suivi et les équipes de récupération coûterons moins chère que les fusées pour envoyer le matériel de récupération des colis.

Tôt ou tard .... la vache bleue emballera du chocolat venu de Pluton, et contenant des noisettes récoltées sur Titan  clown

Assurément rien n'interdit de se projeter dans l'avenir. La science fiction a cet avantage que l'imagination peut s'y exprimer de façon débridée. Et tout devient alors facile, pour ne pas dire évident... (limite inconcevable qu'on n'y croit pas ....et gare à celui qui n'adhérerait pas à ces visions  pale )

Donc rien ne permet de dire que tous ces montages de l'esprit sont irréalistes et ne se produiront pas "UN JOUR" (on ne sera d'ailleurs plus là pour le contempler)

Je vais donc jouer le jeu. mais seulemeny pour dire que "canonner" avec des colis de platine, çà reviendrait moins cher de viser la Creuse. D'ici que le problème se pose, avec l'évolution actuelle, c'est sûr que ce sera un désert .
Et si les "bons balisticiens" ont bien fait leur boulot, avec un point d'impact programmé au dm près, personne ne risquera de prendre un colis sur la tête .... c'est une très bonne chose, parce qu'un hôpital où même un médecin dans la Creuse ou autour ... on ne risquera pas d'en trouver (déjà que maintenant)  , donc il n'y aura aucun risque avec le téléguidage spatial. Ce sera la "good life" cheers
En plus on s'évitera tout remord de néo-colonialiste à balancer notre Pt si chèrement extrait sur le territoire des Touaregs. fiesta

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9117
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 8:04

Fabien0300 a écrit:
Du coup, comme tu le dis Giwa, sans grand bombardement tardif on serait resté au néolithique...
Je vais partir un peu loin mais, au risque d'être anthropocentrique, j'en conclue que sans un grand bombardement tardif (comme ce qui s'est passé dans le Système Solaire), une civilisation qui serait apparue sur une exoplanète serait condamnée à rester bloquée à ce stade de la pierre (ou un équivalent)...
En effet, on peut le supposer. Il ne suffit pas que des planètes ou des satellites soient habités, et même soient luxuriants, pour que des civilisations y prospèrent.
Elles doivent pouvoir disposer et pouvoir manipuler des matériaux leurs  permettant de fabriquer des outils , des instruments , du matériel de plus en plus élaborés.
Cette discussion serait peut-être à reprendre dans ce sujet Wink puisque ce serait une cause possible à l’extrême rareté des exocivilisations , même s’il s’avère que les mondes habités  soient nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel_fr




Masculin Nombre de messages : 8
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 9:37

montmein69 a écrit:



Tôt ou tard .... la vache bleue emballera du chocolat venu de Pluton, et contenant des noisettes récoltées sur Titan  clown


Déformation professionnelle du développeur IA :
Quand on fait des prévisions sans recourir au religieux, on cherche le meilleur "rendement" ou plutôt, on demande à un algorithme de le faire. La prévision de la vache bleue n'a pas un rendement mesurable ! Celle des mines spatiales est étayée par les lois américaines qui régissent la propriété des astéroides, les projets annoncés (mais mal décrits) de companies privées qui n'ont pas d'autre objet que d'y parvenir, la multiplication des préparatifs : retour d'échantillons, sonde vers l'objet 16 Psyche en 2023, survie en milieu spatial, lanceurs lourds... 
L'investissement annuel dépasse sans doute les 50 milliards toutes agences confondues et la recherche de bactéries dans le sous-sol martien n'est pas le seul objectif (mais c'est celui dont on parle le plus)

D'un autre point de vue, il y a une forte demande du public pour des développements plus ciblés : L'incroyable (et couteux) Asterank qui répertorie les ressources minières des astéroides, mon bouquin se classe aussi dans cette catégorie.

La privatisation de l'accès à l'espace est un développement très américain (comme la conquête spatiale par ailleurs)

L'intelligence des robots décuplée par le Deep Learning est largement sponsorisée par Google qui est aussi le premier contributeur de Planetary Resources Inc. 

Ce type d'intelligence artificielle fait sauter le verrou autrefois infranchissable de l'impossibilité de piloter les robots à une telle distance.

Si je passe tous ces éléments dans un improbable algorithme Minimax, il va déduire que l'exploitation minière des astéroïdes est probable. Si j'ajoute les demandes du public qui s'intéresse plus à l'habitat spatial. L'algorithme déduit que le meilleur rendement va à la synergie entre habitat et exploitation minière.  

Dans le classement des critères fréquemment mentionnés, la recherche de bactérie extraterrestre arrive quasiment en dernier.

Je suis donc très loin de la prévision "random" (aléatoire = degré zéro du discernement). Ce projet a un rendement équivalent à la colonisation de Mars. Or, personnellement, je ne suis pas très chaud pour aller sur Mars (condition de vie, objectifs, coûts). Je pense que la recherche d'une planète habitable est une cause perdue et comme tout le monde, je regrette que Venus et Mars soient si inhospitalières...   
La conclusion est simple : Pas de planète vraiment intéressante = il faut habiter ailleurs.



Giwa a écrit:
Fabien0300 a écrit:
Du coup, comme tu le dis Giwa, sans grand bombardement tardif on serait resté au néolithique...
Je vais partir un peu loin mais, au risque d'être anthropocentrique, j'en conclue que sans un grand bombardement tardif (comme ce qui s'est passé dans le Système Solaire), une civilisation qui serait apparue sur une exoplanète serait condamnée à rester bloquée à ce stade de la pierre (ou un équivalent)...
En effet, on peut le supposer. Il ne suffit pas que des planètes ou des satellites soient habités, et même soient luxuriants, pour que des civilisations y prospèrent.
Elles doivent pouvoir disposer et pouvoir manipuler des matériaux leurs  permettant de fabriquer des outils , des instruments , du matériel de plus en plus élaborés.
Cette discussion serait peut-être à reprendre dans ce sujet Wink puisque ce serait une cause possible à l’extrême rareté des exocivilisations , même s’il s’avère que les mondes habités  soient nombreux.

Sans le bombardement tardif, on aurait trouvé du fer (donc de l'acier) et tout ce qui est plus léger que le fer (peut-être du cuivre qui est très proche). Sans doute aurions nous redoublé d'imagination pour s'en contenter...

Les métaux plus lourds proviennent de la nébuleuse pré-solaire, probable rémanent de supernova. Il existe une théorie qui prétend que les métaux très lourds proviennent de collisions d'étoiles à neutrons. La supernova est infiniment plus probable et son énergie mécanique a largement pu amorcer l'effondrement des gaz qui ont formé le soleil. 

Concernant l'évolution des civilisations grâce aux ressources disponibles, ça rejoint l'étude des planètes et la probabilité de les voir accueillir des formes de vie. Plus on en découvre, plus on réalise à quel point la Terre est spécifique , qu'il s'agisse d'oxygène, de champ magnétique, d'équilibre climatique ou de présence d'éléments lourds, la Terre est incroyablement improbable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wbase.net
Fabien0300
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: Extraction des ressources minières des astéroïdes   Dim 14 Oct 2018 - 11:10

lionel_fr a écrit:



Giwa a écrit:


En effet, on peut le supposer. Il ne suffit pas que des planètes ou des satellites soient habités, et même soient luxuriants, pour que des civilisations y prospèrent.
Elles doivent pouvoir disposer et pouvoir manipuler des matériaux leurs  permettant de fabriquer des outils , des instruments , du matériel de plus en plus élaborés.
Cette discussion serait peut-être à reprendre dans ce sujet Wink puisque ce serait une cause possible à l’extrême rareté des exocivilisations , même s’il s’avère que les mondes habités  soient nombreux.

Sans le bombardement tardif, on aurait trouvé du fer (donc de l'acier) et tout ce qui est plus léger que le fer (peut-être du cuivre qui est très proche). Sans doute aurions nous redoublé d'imagination pour s'en contenter...

Les métaux plus lourds proviennent de la nébuleuse pré-solaire, probable rémanent de supernova. Il existe une théorie qui prétend que les métaux très lourds proviennent de collisions d'étoiles à neutrons. La supernova est infiniment plus probable et son énergie mécanique a largement pu amorcer l'effondrement des gaz qui ont formé le soleil. 

Concernant l'évolution des civilisations grâce aux ressources disponibles, ça rejoint l'étude des planètes et la probabilité de les voir accueillir des formes de vie. Plus on en découvre, plus on réalise à quel point la Terre est spécifique , qu'il s'agisse d'oxygène, de champ magnétique, d'équilibre climatique ou de présence d'éléments lourds, la Terre est incroyablement improbable.

Tu as raison sur la nucléosynthèse mais tous ces éléments, lourds ou légers, étaient déjà présents dans la nébuleuse primordiale, qu'ils soient issus d'étoiles naines ou de l'explosion de supernovae. Ici, peu importe la manière dont ces éléments se sont formés. Si ce que toi est Giwa dites est vrai (et je pense que vous avez raison), tous les métaux de la Terre primitive ont coulé en son centre lorsqu'elle était encore une boule en fusion. Et tous les métaux que nous trouvons aujourd'hui dans la croûte sont issus du grand bombardement tardif. Je ne comprends donc pas pourquoi tu dis que sans bombardement tardif on aurait quand-même trouvé du fer ?

L'autre question est : est-ce que des équivalents à des grands bombardements tardifs existent autour d'autres étoiles. Chez nous, ce serait apparemment les migrations des planètes géantes qui auraient provoqué ça. A voir si les exoplanètes géantes connaissent elles aussi des instabilités de leur orbite à leurs débuts. Ce qui n'est pas improbable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Extraction des ressources minières des astéroïdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Comètes, astéroïdes, planètes naines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit