PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26581
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Ven 7 Sep 2018 - 19:20

Source: https://www.bfmtv.com/politique/paris-denonce-une-tentative-d-espionnage-russe-sur-un-de-ses-satellites-en-2017-1519399.html



L'article a écrit:
Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites en 2017

La Russie a-t-elle tenté d'espionner un satellite militaire franco-italien? La ministre des Armées l'affirme, depuis le Cnes.

Un satellite russe a tenté l'an dernier d'espionner un satellite franco-italien permettant des communications militaires sécurisées, a dénoncé vendredi la ministre française des Armées Florence Parly dans un discours consacré au secteur spatial de défense.

En 2017, "alors qu'Athena-Fidus continuait sa rotation tranquillement au-dessus de la Terre, un satellite s'est approché de lui, de près, d'un peu trop près", a raconté la ministre lors d'un déplacement au Centre national d'études spatiales (Cnes) à Toulouse. Or, "ce satellite aux grandes oreilles s'appelle Louch-Olymp, satellite russe bien connu mais un peu... indiscret", a-t-elle ajouté.

Lancé en 2014, Athena-Fidus fournit des services de télécommunication haut débit par satellite pour les forces militaires françaises et italiennes, ainsi que pour la sécurité civile de ces deux mêmes pays.

"De tellement près qu'on aurait vraiment pu croire qu'il tentait de capter nos communications", a-t-elle ajouté. Or "tenter d'écouter ses voisins, ce n'est pas seulement inamical. Cela s'appelle un acte d'espionnage".

La France a-t-elle pris du retard?

   "Ce satellite aux grandes oreilles s'appelle Louch-Olymp, c'est un satellite russe bien connu mais un peu... indiscret", a-t-elle poursuivi. "Nous l'avions vu arriver, et avons pris les mesures qui s'imposaient. Nous le surveillons attentivement, nous avons d'ailleurs observé qu'il continuait de manoeuvrer activement les mois suivants auprès d'autres cibles, mais demain, qui dit qu'il ne reviendra pas auprès d'un de nos satellites?", s'est-elle interrogée.

Les États-Unis ont récemment dénoncé "le comportement très anormal" d'un "objet spatial" déployé par la Russie en octobre 2017. La ministre Française a regretté pour sa part que la France n'ait pas pris conscience d'une militarisation de l'espace. "Depuis quelque temps, alors que nos voisins changeaient en partie la nature de l'espace, qu'avons-nous fait? Pas grand-chose, a-t-elle affirmé. Pas assez en tous cas. Non, nous ne sommes pas protégés contre ces menaces. Non, l'espionnage et les actes offensifs, ça n'arrive pas qu'aux autres. Oui, nous sommes en danger, nos communications, nos manœuvres militaires comme nos quotidiens sont en danger si nous ne réagissons pas", a prévenu la ministre française des Armées. Elle aussi souligné que "d'autres très grandes puissances spatiales déploient en orbite des objets intrigants, expérimentent des capacités potentiellement offensives, conduisent des manœuvres qui ne laissent guère de doutes sur leur vocation agressive".

Le président Emmanuel Macron a annoncé son intention de définir l'an prochain pour la France "une stratégie spatiale de défense". Un groupe de travail du ministère des Armées doit rendre des propositions sur le sujet d'ici au mois de novembre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26581
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Ven 7 Sep 2018 - 19:27

Bon, les russes sont pointés du doigts mais les américains ont fait de meme avec nos sat, et nul doute que les chinois doivent aussi avoir de tel satellites.
On va devoir se poser la question, va-t-on devoir armer les satellites militaires pour leur défense ? canon avec oviges de type fusil, harpon, mini missile, canon laser, canon à microonde, etc ... mais dans cve ca son irait en contradiction avec les traités de non armement de l'espace, qui cela dit on été surement déja bafoué bien des foi, d'autant que ces sat sont protégés du secret défense. Le risque de tirer sur un sat proche étant de générer de nombreux débris dangereux pour ce satellite restant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
cosmos99


avatar

Masculin Nombre de messages : 1419
Age : 46
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Ven 7 Sep 2018 - 21:18

il y a déjà eu Syracuse.... 

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t19517-nos-satellites-militaires-visites

si on ne réagit pas, on va se faire bouffer par les grosses nations de l'espace que sont les usa, russie et chine.
il faut rassembler les pays européens qui refusent une telle intrusion dans nos communications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2369
Age : 65
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Ven 7 Sep 2018 - 21:32

cosmos99 a écrit:
il y a déjà eu Syracuse.... http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t19517-nos-satellites-militaires-visites

si on ne réagit pas, on va se faire bouffer par les grosses nations de l'espace que sont les usa, russie et chine.
il faut rassembler les pays européens qui refusent une telle intrusion dans nos communications.

Amusant, lorsqu’on sait que la plus grande station d'écoute (hors US) du programme de piratage de télécommunications Echelon (USA) est à...Munich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 900
Age : 33
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 10:13

Raison de plus pour développer des satellites éboueurs permettant de ramener les déchets sur terre, non seulement nous pourrons dépolluer l'espace des débris dangereux, mais nous pourrons aussi faire descendre les satellites trop curieux. "Ah? L'objet que nous venons de faire rentrer dans l'atmosphère était un de vos satellites? Désolé il s'approchait dangereusement des nôtres sans être référencé officiellement comme un satellite, nous avons donc cru à un équipement hors de contrôle !" tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3826
Age : 52
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 13:26

A quand une force spatiale sous l'égide de l'ONU ? clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1222
Age : 24
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 14:12

SpaceNut a écrit:
A quand une force spatiale sous l'égide de l'ONU ? clown

reponse : jamais

l'intervention des "satellites bleu" serait soumis a l'approbation du conseil de sécurité, donc veto russe, américain , chinois a vous de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26581
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 16:58

D'ailleurs les essais du satellites de nettoyage de débris RemoveDebris, lancé en avril dernier n'entre il pas en fait dans un objectif caché ... militaire ? sous couvert d'une raison écologique.
Pour rappel ce satellite doit tester différentes techniques pour nettoyer les débris en orbite, filet, harpon, projectile, robot qui vient s'agripper pour pousser un sat. Ca m'a toujours paru étonnant de dépenser pour un tel objectif de nettoyage d'orbite quand on sait le travail sans fin que cela représenterait, sans parler du carburant nécessaire pour rejoindre les différent sat.
Donc on peut se demander, et si REMOVEDEBRIS avait un objectif réel de tester des défenses pour nos sats militaires ... en tout cas si ce n'est pas le cas je pense que nos armées vont s'y intéresser de très très près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 17:19

Mustard a écrit:
D'ailleurs les essais du satellites de nettoyage de débris RemoveDebris, lancé en avril dernier n'entre il pas en fait dans un objectif caché ... militaire ? sous couvert d'une raison écologique.
Pour rappel ce satellite doit tester différentes techniques pour nettoyer les débris en orbite, filet, harpon, projectile, robot qui vient s'agripper pour pousser un sat. Ca m'a toujours paru étonnant de dépenser pour un tel objectif de nettoyage d'orbite quand on sait le travail sans fin que cela représenterait, sans parler du carburant nécessaire pour rejoindre les différent sat.
Donc on peut se demander, et si REMOVEDEBRIS avait un objectif réel de tester des défenses pour nos sats militaires ... en tout cas si ce n'est pas le cas je pense que nos armées vont s'y intéresser de très très près.

Toutes ces technologies sont dites "duales", pouvant servir pour du civil comme du militaire. Et donc sensibles par nature.

Pour moi, il est clair que la France devrait poster ce type d'engin à proximité de ses satellites les plus critiques et déterminer une zone d'interdiction autour, annoncée publiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3826
Age : 52
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 17:52

phenix a écrit:
SpaceNut a écrit:
A quand une force spatiale sous l'égide de l'ONU ? clown

reponse : jamais

l'intervention des "satellites bleu" serait soumis a l'approbation du conseil de sécurité, donc veto russe, américain , chinois a vous de choisir.

Dans certains cas c’est l’Assemblée générale de l’ONU qui peut se substituer au Conseil de sécurité, dès lors ce sont tous les pays membres qui votent. La majorité des deux tiers permet l'adoption d’une résolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26581
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 17:58

L'efficacité de l'ONU est proche de zéro dans les nombreux conflits locaux dans le monde alors là si une ou deux grandes puissances sont directement concernés je doute que l'ONU arrive à imposer d'avantage des actions ou sanctions. L'ONU c'est plus symbolique qu'autre chose, et au mieux ça donne juste la légitimité politique à un ou des pays qui veulent lancer des hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3826
Age : 52
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 18:14

Mustard a écrit:
L'efficacité de l'ONU est proche de zéro dans les nombreux conflits locaux dans le monde alors là si une ou deux grandes puissances sont directement concernés je doute que l'ONU arrive à imposer d'avantage des actions ou sanctions. L'ONU c'est plus symbolique qu'autre chose, et au mieux ça donne juste la légitimité politique à un ou des pays qui veulent lancer des hostilités.

Nous sommes bien d'accord !  Et le droit de veto de certains pays (grandes puissances) est un non sens absolu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano


avatar

Masculin Nombre de messages : 1528
Age : 64
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 20:19

Marrant de voir la diplomatie française* jouer l'effarouchée !
C'est absolument normal de bonne "guerre" d'essayer d'obtenir le maximun de renseignements sur le camp adverse.
Le fait que ça se passe dans l'espace n'y change rien, je ne vois pas un état faire un scandale international parce que son SNA a été approché par SNA ennemi !
Quant un satellite est déclaré secret, le but du jeu est de tenter d'en percer le secret, c'est dans la nature humaine !
Evidemment, les médias français en profitent une fois de plus pour diaboliser et monter la population contre la Russie et Poutine, en particulier depuis les Jeux de Sotchi en 2014 et ce à la moindre occasion, ... si vous avez remarqué !

* Elle ferait mieux de hausser le ton vis à vis de son grand allié US (hum !) qui nous espionne systématiquement et s'emparre de secteurs statégiques de nos grandes sociétés par le biais de son Département de la Justice toute puissante même hors de ses frontères --> voir la vente honteuse du département énergie d'Alstom à General Electric (docu. de LCP dans l'émission Droit de Suite, édifiant l).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15911
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Sam 8 Sep 2018 - 21:10

Est-on sûr que l'Europe (ou la France et d'autres pays de l'UE) n'ont pas commencé à développer des engins capables de faire la même chose ? Ben non .... c'est secret défense.
Ce serait un peu étonnant, bien que nos généraux (historiquement s'entend, n'ont tenté de briller que dans des guerres coloniales ... et encore ... avec des résultats mitigés), ils ont quand même du se pencher sur le problème.
Que notre ministre Florence Parly pousse des cris d'orfraie, c'est plutôt le signe qu'elle va demander un budget supplémentaire pour accélérer les choses.

[mode blague ON]
Le nouveau Super-Dupont est peut-être même déjà en construction sur les chaines de montage satellitaires lol!



[mode blague OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 900
Age : 33
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 11:00

SpaceNut a écrit:
Mustard a écrit:
L'efficacité de l'ONU est proche de zéro dans les nombreux conflits locaux dans le monde alors là si une ou deux grandes puissances sont directement concernés je doute que l'ONU arrive à imposer d'avantage des actions ou sanctions. L'ONU c'est plus symbolique qu'autre chose, et au mieux ça donne juste la légitimité politique à un ou des pays qui veulent lancer des hostilités.

Nous sommes bien d'accord !  Et le droit de veto de certains pays (grandes puissances) est un non sens absolu...

Le droit de veto des pays membres du conseil de sécurité de l'ONU ne fait que transposer en droit le réel droit de veto représenté par la possession de ces pays d'un armement nucléaire capable de frapper n'importe quel point du globe ...
Ne critiquez donc pas trop l'ONU, c'est quand même en partie grâce à elle et à ses règles qui des fois nous semblent loufoque que la plupart d'entre nous n'ont pas connu de conflit majeur (oui bon c'est aussi grâce à la bombe nucléaire).
L'ONU pourrait très bien édicter des règles de bonne conduit dans l'espace, en définissant par exemple des zone de non approche autour des satellites sous prétexte d'éviter les collisions, cela légitimerais les actes défensifs et inscrirait dans le droit international le fait que quand on joue à taquiner ses voisins avec un satellite espion on prend le risque de le perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15911
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 13:20

Maurice a écrit:

L'ONU pourrait très bien édicter des règles de bonne conduit dans l'espace, en définissant par exemple des zone de non approche autour des satellites sous prétexte d'éviter les collisions, cela légitimerais les actes défensifs et inscrirait dans le droit international le fait que quand on joue à taquiner ses voisins avec un satellite espion on prend le risque de le perdre.

Idée évidemment intéressante Super et qui ouvrirait la voie d' une solution de défense préventive légale pour annihiler le risque.
Mais on aura tout de suite des complications, avec la contestation de la distance à laquelle la dissuasion s'est transformée en action de défense active . S'il faut un témoin (robotique ou autre) ... qui en toute indépendance et impartialité déclarera qu'effectivement le gêneur est descendu sous la limite minimale autorisée ..... l'arbre à palabres aura perdu ses feuilles avant qu'on puisse tirer une conclusion, et savoir sans conteste qui est dans son bon droit, et qui a abusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3826
Age : 52
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 18:17

Maurice a écrit:


Le droit de veto des pays membres du conseil de sécurité de l'ONU ne fait que transposer en droit le réel droit de veto représenté par la possession de ces pays d'un armement nucléaire capable de frapper n'importe quel point du globe ...
Ne critiquez donc pas trop l'ONU, c'est quand même en partie grâce à elle et à ses règles qui des fois nous semblent loufoque que la plupart d'entre nous n'ont pas connu de conflit majeur (oui bon c'est aussi grâce à la bombe nucléaire)...

Je parle du Conseil de Sécurité de l’ONU et non pas de l’ONU en général. Les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité le sont depuis 1945, il s’agit des puissances victorieuses de la deuxième guerre mondiale, rien à voir avec la possession de la bombe atomique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4619
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 21:43

Heu, le X-37 et les satellites US : XSS-11 ou MiTex servent à quoi au fait ? Very Happy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 14134
Age : 45
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 21:45

Henri a écrit:
Heu, le X-37 et les satellites US : XSS-11 ou MiTex servent à quoi au fait ? Very Happy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions

Actuellement, rien ne permet de dire que le X-37B est un satellite inspecteur (ou d'espionnage en orbite). Le fait qu'il soit manœuvrable n'est pas suffisant pour lui attribuer cette nature. Quel serait l'intérêt de le récupérer ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4619
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:19

David L. a écrit:
Henri a écrit:
Heu, le X-37 et les satellites US : XSS-11 ou MiTex servent à quoi au fait ? Very Happy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions

Actuellement, rien ne permet de dire que le X-37B est un satellite inspecteur (ou d'espionnage en orbite). Le fait qu'il soit manœuvrable n'est pas suffisant pour lui attribuer cette nature. Quel serait l'intérêt de le récupérer ???
C'est pas moi qui le dit, c'est Wikipedia...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions
"Véhicule d’inspection et plate-forme anti-satellite
Il existe déjà des satellites d’inspection en orbite (XSS-11, MiTex) mais ils ne disposent que d’une gamme fixe de senseurs. Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison, de ramener un satellite ou de neutraliser un satellite hostile sans créer un nuage de débris. Mais il existe de nouveaux satellites d’inspection plus agiles que ceux cités, le X-37 est très visible et son approche est facilement détectable par tout satellite hostile ; enfin sa baie cargo n’a pas la capacité de ramener la plupart des satellites existants."


Et :
https://fr.wikipedia.org/wiki/XSS-11#Objectifs_de_la_mission
https://fr.wikipedia.org/wiki/MiTex

Le secrets entourant les missions officielles de ces satellites et notamment des missions OTV-1 à OTV-5 du X-37 semble confirmer très fortement cette hypothèse (inspection passive rapprochée) au point d’en faire une quasi certitude...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 14134
Age : 45
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:32

Henri a écrit:
David L. a écrit:


Actuellement, rien ne permet de dire que le X-37B est un satellite inspecteur (ou d'espionnage en orbite). Le fait qu'il soit manœuvrable n'est pas suffisant pour lui attribuer cette nature. Quel serait l'intérêt de le récupérer ???
C'est pas moi qui le dit, c'est Wikipedia...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions
"Véhicule d’inspection et plate-forme anti-satellite
Il existe déjà des satellites d’inspection en orbite (XSS-11, MiTex) mais ils ne disposent que d’une gamme fixe de senseurs. Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison, de ramener un satellite ou de neutraliser un satellite hostile sans créer un nuage de débris. Mais il existe de nouveaux satellites d’inspection plus agiles que ceux cités, le X-37 est très visible et son approche est facilement détectable par tout satellite hostile ; enfin sa baie cargo n’a pas la capacité de ramener la plupart des satellites existants."


Et :
https://fr.wikipedia.org/wiki/XSS-11#Objectifs_de_la_mission
https://fr.wikipedia.org/wiki/MiTex

Le secrets entourant les missions officielles de ces satellites et notamment des missions OTV-1 à OTV-5 du X-37 semble confirmer très fortement cette hypothèse (inspection passive rapprochée) au point d’en faire une quasi certitude...

Cette page wikipedia ne fait que des conjectures : "Compte tenu de ses caractéristiques, le X-37B pourrait remplir les missions suivantes par ordre de pertinence décroissante".

Pour modifier l'inclinaison d'une orbite, la capacité de retour sur Terre n'a aucun intérêt. Ce qui est utile, c'est une plus grande quantité d'ergols ou de Xénon pour les moteurs électriques.

Enfin, il ne doit pas y avoir beaucoup de satellites militaires étrangers qui puissent entrer dans la soute... Et je pense que capturer un tel satellite pourrait être considéré comme un acte de guerre.

Donc, le X-37B est peut-être un satellite inspecteur, mais pour l'instant rien ne le prouve et dans ce type de mission la capacité de retour sur Terre ne sert à rien.


Dernière édition par David L. le Dim 9 Sep 2018 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4619
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:32

De plus l'inspection satellitaire rapprochée ne viole aucun traité international sur les activités spatiales tant qu'elle reste passive et ne perturbe donc pas le fonctionnement du satellite inspecté. Ces déclarations françaises relèvent donc bien des cris d’orfraie.
Là où cette "affaire" est intéressante c'est qu'elle pourrait inciter à l'évolution des satellites militaires du futur vers une plus grande "agilité" pour fuir les satellites inspecteurs...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 14134
Age : 45
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:34

Henri a écrit:
Là où cette "affaire" est intéressante c'est qu'elle pourrait inciter à l'évolution des satellites militaires du futur vers une plus grande "agilité" pour fuir les satellites inspecteurs...

Mais les satellites géostationnaires tels qu'Athena-Fidus doivent rester à poste et ne peuvent jouer au chat et à la souris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4619
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:40

David L. a écrit:
Henri a écrit:

C'est pas moi qui le dit, c'est Wikipedia...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37#Missions
"Véhicule d’inspection et plate-forme anti-satellite
Il existe déjà des satellites d’inspection en orbite (XSS-11, MiTex) mais ils ne disposent que d’une gamme fixe de senseurs. Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison, de ramener un satellite ou de neutraliser un satellite hostile sans créer un nuage de débris. Mais il existe de nouveaux satellites d’inspection plus agiles que ceux cités, le X-37 est très visible et son approche est facilement détectable par tout satellite hostile ; enfin sa baie cargo n’a pas la capacité de ramener la plupart des satellites existants."


Et :
https://fr.wikipedia.org/wiki/XSS-11#Objectifs_de_la_mission
https://fr.wikipedia.org/wiki/MiTex

Le secrets entourant les missions officielles de ces satellites et notamment des missions OTV-1 à OTV-5 du X-37 semble confirmer très fortement cette hypothèse (inspection passive rapprochée) au point d’en faire une quasi certitude...

Cette page wikipedia ne fait que des conjectures : "Compte tenu de ses caractéristiques, le X-37B pourrait remplir les missions suivantes par ordre de pertinence décroissante".

Pour modifier l'inclinaison d'une orbite, la capacité de retour sur Terre n'a aucun intérêt. Ce qui est utile, c'est une plus grande quantité d'ergols ou de Xénon pour les moteurs électriques.

Enfin, il ne doit pas y avoir beaucoup de satellites militaires étrangers qui puissent entrer dans la soute... Et je pense que capturer un tel satellite pourrait être considéré comme un acte de guerre.

Donc, le X-37B est peut-être un satellite inspecteur, mais pour l'instant rien ne le prouve et dans ce type de mission la capacité de retour sur Terre ne sert à rien.
Le passage intéressant concernant le X-37 était le suivant : "...Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison..."
Pour les XSS-11 et MiTex les liens donnés plus haut sont beaucoup moins hypothétiques...
Je persiste dans le caractère de cris d'orfraie de la news en question...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 14134
Age : 45
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:49

Henri a écrit:
David L. a écrit:


Cette page wikipedia ne fait que des conjectures : "Compte tenu de ses caractéristiques, le X-37B pourrait remplir les missions suivantes par ordre de pertinence décroissante".

Pour modifier l'inclinaison d'une orbite, la capacité de retour sur Terre n'a aucun intérêt. Ce qui est utile, c'est une plus grande quantité d'ergols ou de Xénon pour les moteurs électriques.

Enfin, il ne doit pas y avoir beaucoup de satellites militaires étrangers qui puissent entrer dans la soute... Et je pense que capturer un tel satellite pourrait être considéré comme un acte de guerre.

Donc, le X-37B est peut-être un satellite inspecteur, mais pour l'instant rien ne le prouve et dans ce type de mission la capacité de retour sur Terre ne sert à rien.

Le passage intéressant concernant le X-37 était le suivant : "...Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison..."
Pour les XSS-11 et MiTex les liens donnés plus haut sont beaucoup moins hypothétiques...
Je persiste dans le caractère de cris d'orfraie de la news en question...

C'est surtout l'emport de senseurs expérimentaux qui serait intéressant, afin de pouvoir étudier après le retour comment ils ont résisté aux conditions spatiales et s'ils sont exploitables sur des satellites opérationnels. Dans ce cas, la mission primaire du X-37B serait technologique.

C'est ce qui a déjà été fait pour un moteur ionique, embarqué dans la soute d'une des précédentes missions.

Mais pour des senseurs adaptés à chaque mission, mieux vaudrait développer une plate-forme standard et lui ajouter la charge utile nécessaire. Ce serait beaucoup moins coûteux et plus souple à préparer qu'un X-37B.

Outre les XSS-11 et MiTex, il y a d'autres satellites inspecteurs officiels, ce sont les GSSAP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit