PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 12796
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:49

Henri a écrit:
David L. a écrit:


Cette page wikipedia ne fait que des conjectures : "Compte tenu de ses caractéristiques, le X-37B pourrait remplir les missions suivantes par ordre de pertinence décroissante".

Pour modifier l'inclinaison d'une orbite, la capacité de retour sur Terre n'a aucun intérêt. Ce qui est utile, c'est une plus grande quantité d'ergols ou de Xénon pour les moteurs électriques.

Enfin, il ne doit pas y avoir beaucoup de satellites militaires étrangers qui puissent entrer dans la soute... Et je pense que capturer un tel satellite pourrait être considéré comme un acte de guerre.

Donc, le X-37B est peut-être un satellite inspecteur, mais pour l'instant rien ne le prouve et dans ce type de mission la capacité de retour sur Terre ne sert à rien.

Le passage intéressant concernant le X-37 était le suivant : "...Le X-37 pourrait emporter des senseurs adaptés à chaque mission et contrairement aux satellites d’inspection existants, il a la capacité de changer d’inclinaison..."
Pour les XSS-11 et MiTex les liens donnés plus haut sont beaucoup moins hypothétiques...
Je persiste dans le caractère de cris d'orfraie de la news en question...

C'est surtout l'emport de senseurs expérimentaux qui serait intéressant, afin de pouvoir étudier après le retour comment ils ont résisté aux conditions spatiales et s'ils sont exploitables sur des satellites opérationnels. Dans ce cas, la mission primaire du X-37B serait technologique.

C'est ce qui a déjà été fait pour un moteur ionique, embarqué dans la soute d'une des précédentes missions.

Mais pour des senseurs adaptés à chaque mission, mieux vaudrait développer une plate-forme standard et lui ajouter la charge utile nécessaire. Ce serait beaucoup moins coûteux et plus souple à préparer qu'un X-37B.

Outre les XSS-11 et MiTex, il y a d'autres satellites inspecteurs officiels, ce sont les GSSAP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 22:56

David L. a écrit:
Henri a écrit:
Là où cette "affaire" est intéressante c'est qu'elle pourrait inciter à l'évolution des satellites militaires du futur vers une plus grande "agilité" pour fuir les satellites inspecteurs...

Mais les satellites géostationnaires tels qu'Athena-Fidus doivent rester à poste et ne peuvent jouer au chat et à la souris...
En fait l'inspection rapprochée vise surtout à avoir un visuel détaillé de la cible pour vérifier si elle est bien ce qu'elle prétend être et aussi examiner les technos utilisées... Pour intercepter les signaux envoyés (ou reçus) par la cible il n'est pas nécessaire de se rapprocher tant que ça. Par contre, pratiquer une manœuvre d'évitement assez classique de quelques centaines de mètres peut suffire à déjouer la tentative d'inspection rapprochée. Naturellement l'instauration de ce genre de contre-mesure est très spéculatif aujourd'hui. Ce serait la conséquence logique d'un "trou" juridique dans cette affaire, rien n'interdit l’inspection rapprochée tant que le fonctionnement de la cible n'est pas perturbé... Et comme l'ont fait remarquer d'autres contributeurs plus haut, vouloir établir un périmètre de sécurité pourrait être générateur d'une escalade sur la base des interprétations divergentes des différents acteurs quant à la factualité de la violation de ce périmètre...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 23:01

Concernant les GSSAP, j'aime bien le vocabulaire très diplomatique les décrivant :  Wink
https://www.afspc.af.mil/About-Us/Fact-Sheets/Article/730802/geosynchronous-space-situational-awareness-program-gssap/

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 23:11

Avouons tout de même que la principale caractéristique innovante du X-37 pour un usage d'inspection rapprochée c'est sa forte capacité de changer l'angle de son plan orbital. Ce serait très pratique pour aller à la rencontre d'une cible tirée alors que qu'un X-37 est déjà en orbite... Les plateformes d'inspection rapprochées traditionnelles à faibles capacités de manœuvre doivent attendre qu'une cible intéressante soit en orbite pour être programmées et tirées. De plus si les X-37 ne servent qu'à valider des technos je m'étonne un peu de l'épais rideau de fumée de secret entourant leurs missions, et notamment sur leurs caractéristiques orbitales...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12796
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 23:23

Henri a écrit:
[...] De plus si les X-37 ne servent qu'à valider des technos je m'étonne un peu de l'épais rideau de fumée de secret entourant leurs missions, et notamment sur leurs caractéristiques orbitales...

Pour les caractéristiques orbitales confidentielles, c'est le cas de tous les satellites militaires américains, mais aussi des étages de lanceurs utilisés pour leur lancement, et également des satellites militaires européens et israéliens (liste non exhaustive).

Donc sur ce point, le X-37B n'a rien de spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12796
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 23:27

Henri a écrit:
Avouons tout de même que la principale caractéristique innovante du X-37 pour un usage d'inspection rapprochée c'est sa forte capacité de changer l'angle de son plan orbital. Ce serait très pratique pour aller à la rencontre d'une cible tirée alors que qu'un X-37 est déjà en orbite... Les plateformes d'inspection rapprochées traditionnelles à faibles capacités de manœuvre doivent attendre qu'une cible intéressante soit en orbite pour être programmées et tirées. [...]

Il suffit d'embarquer une plus grande quantité d'ergols sur un satellite inspecteur classique. A masse de satellite égale, les ergols sont beaucoup, beaucoup plus utiles que la protection thermique, le système de pilotage atmosphérique et les ailes pour une mission d'inspection orbitale.

Les missions d'inspection traditionnelles en orbite basse étaient expérimentales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Dim 9 Sep 2018 - 23:59

David L. a écrit:
Henri a écrit:
Avouons tout de même que la principale caractéristique innovante du X-37 pour un usage d'inspection rapprochée c'est sa forte capacité de changer l'angle de son plan orbital. Ce serait très pratique pour aller à la rencontre d'une cible tirée alors que qu'un X-37 est déjà en orbite... Les plateformes d'inspection rapprochées traditionnelles à faibles capacités de manœuvre doivent attendre qu'une cible intéressante soit en orbite pour être programmées et tirées. [...]

Il suffit d'embarquer une plus grande quantité d'ergols sur un satellite inspecteur classique. A masse de satellite égale, les ergols sont beaucoup, beaucoup plus utiles que la protection thermique, le système de pilotage atmosphérique et les ailes pour une mission d'inspection orbitale.

Les missions d'inspection traditionnelles en orbite basse étaient expérimentales.
Dans l'état actuel des choses les satellites d'inspection rapprochée "officiels" existants n'ont pas ces capacités de manœuvre qu'a le X-37. Mais je vois que ce qui te fait "tiquer" c'est le caractère réutilisable du X-37 (voilure, etc.). Une plateforme non-récupérable ayant les caractéristiques de manœuvre du X-37 ferait le boulot pour bien moins cher... Ça c'est bien vrai, je n'ai jamais trop compris l’intérêt pour les militaires US d'une plateforme orbitale récupérable et réutilisable, ni pour pratiquer de l'inspection rapprochée, ni pour tester des technos. Une simple protection thermique consommable lors de la rentrée atmosphérique suffirait pour examiner les dispositifs testés après utilisation in situ. Je constate simplement que le X-37 peut faire les deux boulots (mais à nouveau à un prix astronomique). Mais on risque d'entrer dans le débat des technos que les grandes administrations US se font fourguer par des gens que ça fait vivre... Very Happy

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1091
Age : 24
Localisation : les pieds ici (Marignane) et la tête là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Lun 10 Sep 2018 - 6:45

Le problème du X37, c'est aussi ça taille, les astronomes amateur le traque et malgré ces changement d'orbite, ils finissent toujours par le retrouver. donc un réseau de suivie militaire doit pouvoir le suivre a la trace. 
Par contre, il pourrait être utilisé pour délivrer des inspecteurs en toute discrétion. En effet s'il lâche une petite CU hors de vu des radar d'autrui, et que cette CU manœuvre rapidement pour quitter le plan orbital du X37, il aurait de forte chance de ne pas être repére (qui traquerait quelqu chose , si on sait pas qu'elle existe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 900
Age : 33
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites   Lun 10 Sep 2018 - 10:39

SpaceNut a écrit:
Maurice a écrit:


Le droit de veto des pays membres du conseil de sécurité de l'ONU ne fait que transposer en droit le réel droit de veto représenté par la possession de ces pays d'un armement nucléaire capable de frapper n'importe quel point du globe ...
Ne critiquez donc pas trop l'ONU, c'est quand même en partie grâce à elle et à ses règles qui des fois nous semblent loufoque que la plupart d'entre nous n'ont pas connu de conflit majeur (oui bon c'est aussi grâce à la bombe nucléaire)...

Je parle du Conseil de Sécurité de l’ONU et non pas de l’ONU en général. Les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité le sont depuis 1945, il s’agit des puissances victorieuses de la deuxième guerre mondiale, rien à voir avec la possession de la bombe atomique !

Bien sur, mais ce n'est pas un hasard que ce droit soit resté, si ces 5 pays n'avaient pas ce droit de véto, ils l'auraient quand même d'une manière moins courtoise.
Mais notre échanges est totalement HS, nous pouvons le poursuivre en MP si vous le souhaitez. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paris dénonce une tentative d'espionnage russe sur un de ses satellites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com