PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mustard
Admin
Admin



Nombre de messages : 26594
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 13:57

on stoppe le débat sur les unités monétaires svp, c'est totalement hors sujet.  Un ou deux messages ok mais au delà non. Merci

Giwa a écrit:
Ouais , mais eux aussi sont des manipulateurs et peuvent influencer le cours de l’action...enfin, c’est comme ça dans ce monde féroce .

Oui mais bien qu'immoral ce que font les "shorters" est parfaitement légal. Certes Musk leur a donné une belle leçon mais de façon totalement illégale, donc c'est lui qui va prendre cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Atlantis


avatar

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 49
Localisation : Ourém-Portugal
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 17:25

Mustard a écrit:
on stoppe le débat sur les unités monétaires svp, c'est totalement hors sujet.  Un ou deux messages ok mais au delà non. Merci

Giwa a écrit:
Ouais , mais eux aussi sont des manipulateurs et peuvent influencer le cours de l’action...enfin, c’est comme ça dans ce monde féroce .

Oui mais bien qu'immoral ce que font les "shorters" est parfaitement légal. Certes Musk leur a donné une belle leçon mais de façon totalement illégale, donc c'est lui qui va prendre cher.
Merci pour les explications sur le fonctionnement de ces shorts.

Pourtant, et pour revenir aux épilogues possibles, hum...Tout n'est pas encore dit, surtout que les faits sont là qui étayent que ce tweet n'était pas une invention isolée, mais plutôt l'état d'avancement d'un processus de privatisation de Tesla pensé depuis plus d'un an et débuté sérieusement depuis janvier dernier. S'il avait voulu couler les shorts à pique, il lui suffisait de conclure l'affaire et d'annoncer cela une nuit avant l'ouverture du marché. Bien sur, l'action Tesla serait suspendue avant même cette ouverture, mais le fait que toutes les actions seraient racheté à $420 ou a un prix de toute façon supérieur à la valeur de rappel que les shorts pourraient couvrir, en ruinerait plus d'un.

Pour de nombreux avocats et certains anciens du SEC (autorité boursière américaine), l'accusation actuelle est beaucoup plus fragile qu'elle n'y parait, et le fait qu'elle veuille modifier la structure du conseil d'administration est tout sauf habituelle ce qui devant un jury peut semer le doute sur les véritables intentions du SEC (avec un président nommer par Trump en 2017 avec certains conflits d’intérêts incluant l'industrie pétrolière et dont la femme travail à la Goldman Sachs, l'une des banques dont la position "Bear" sur Tesla est la plus forte). 

La solution encore possible, et qui sauverait la face des deux parties, serait une nouvelle proposition d'un nouvel accord à l'amiable pouvant contenir une amende plus grande (de l'ordre de quelques dizaines de millions), mais le retrait de la condition de changer la composition du conseil et que la proposition de retrait d'Elon Musk de son rôle de Président du Conseil d'Administration pour une période de deux ans soit suspendu et lier à une période probatoire de deux ou trois ans où Elon Musk ne devrait plus faire de déclaration similaires sous peine de ce retrait obligatoire ne soit plus de deux ans, mais bien permanent (une peu comme cela est demandé dans l'accusation actuelle envoyée au Tribunal). Ce qui, en passant, rejoindrait mon souhait qu'Elon Musk prenne des vacances sabbatiques de son compte Twitter.

Et bien sur, nombre de rumeurs cours, d'un coté comme de l'autre, comme celui de ses amis de Google qui financerait, in fine, une privatisation surprise de Tesla...rendant caduque toute l'action du SEC et envoyant les shorts une bonne fois pour toute à la déprime...

Tout cela me laisse un peu rêveur et me fait penser que le superbe film Aviateur, retraçant la vie de Howard Hugues, va me paraître fade par rapport à un film sur la vie d'Elon Musk...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 18:19

Si l'accusation peut paraitre fragile pour certain je trouve que la défense l'est encore plus. Visiblement cette hypothèse de travail ne trottait que dans la tête de Musk puisque meme le conseil d'administration de Tesla n'avait pas été mise au courant.
Quand aux négociations avec le fond Saoudien c'est Musk qui a détourné des discussions qui étaient surtout portées sur un investissement mais pas sur une prise de parts pour une sortie de bourse. Mais c en'était que des pré discussion, pas des accords. Mais au moment où Musk avait fait son annonce sur Tweeter ce fond Saoudien avait déja décidé de placer son argent dans un concurrent et Musk le savait surement.

De toute façon, l'accusation ne porte pas sur le fait que Musk avait déja envisager ou pas de sortir de la bourse mais sur le fait qu'il a dit que ça allait se faire et surtout que le fond de rachat était garantie alors que c'était absolument faux. En disant cela il a menti et manipulé la cote de l'action, et c'est interdit. Je vois mal comment il va pouvoir expliquer quel était ce fond, meme sa fortune personnelle se suffirait pas et toutes les banques ont affirmé ne pas être concerné par un éventuel fond de rachat.


Dernière édition par Mustard le Sam 29 Sep 2018 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 687
Age : 60
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 18:57

Pour alimenter le débat, il faut savoir que la meilleure façon de neutraliser un concurrent potentiel est d'entrer au conseil d'administration ou de prendre une minorité de blocage dans son "tour de table".
Attaquer au tribunal peut être contreproductif si par exemple on découvre que le soit disant investisseur était piloté par des personnes malveillantes (pour la société).
L'avenir nous dira qui est le gagnant dans cette bataille mais je prédit que les perdants seront les petits investisseurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 19:44

Anovel a écrit:
Pour alimenter le débat, il faut savoir que la meilleure façon de neutraliser un concurrent potentiel est d'entrer au conseil d'administration ou de prendre une minorité de blocage dans son "tour de table".
Attaquer au tribunal peut être contreproductif si par exemple on découvre que le soit disant investisseur était piloté par des personnes malveillantes (pour la société).
L'avenir nous dira qui est le gagnant dans cette bataille mais je prédit que les perdants seront les petits investisseurs !

Ce sont des traders, leur vocation n'est pas de rentrer dans le conseil d'administration mais juste de boursicoter, c'est à dire faire un max d'argent en jouant avec la bourse.
Pour les petits actionnaires, oui en général c'est toujours eux qui trinquent, mais je pense que là ça ne les concerne pas. Je pense au contraire qu'ils auraient trinqué sur Musk avait mis son plan de sortie à execution. En totu cas si ca a été une bonne opération d'acheter des action Tesla avant 2017, je pense qu'il vaut mieux les vendre maintenant car je crains la forte dégringolade puisque Wall street et les économistes sont très pessimistes sur l'avenir de Tesla, d'autant qu'elle a un pret de plusieurs Md$ qui arrive à échéance en février et qu'elle va devoir le rembourser. Certain disent que Musk devra hypothéque Gigafactory (qui produit les batteries) pour rembourser ce pret. Pour certains experts de Wall Street cette date de février serait butoir et pourrait fortement etre la date de mise en banqueroute de Tesla qui corule sous les dettes. Vendre des voitures c'est bien mais si on ne gagne pas un sous et qu'on s'endette sans cesse bah à un moment ça fait plouf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15931
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 20:37

Peut-on dire que cela aurait forcément un effet (d'une façon ou d'une autre, ne serait-ce que dans une sape du capital confiance) sur les affaires de Space X ?
Gwynn Shotwell mène bien la barque pour faire voler les F9 block 5 et continuer à trouver des clients, mais elle n'a sans doute guère de poids concernant le BFR ? Peut-être l'a-t-elle quand même influencé pour ramener le rêve du gigantesque vaisseau interplanétaire universel, a des dimensions plus raisonnables, que lors de la toute première annonce ?*

Mais pour ce qui est de la possibilité de futurs contrats concernant de la desserte lunaire ? Ou même de la possibilité de nouveaux contrats avec l'USAF (au sein de laquelle il y a un noyau de personnes pas très favorables à SX .... et qui attendent que la Falcon Heavy honore son premier contrat) ?

* Elle doit peut-être aussi se poser des questions sur la perspective envisagée de tout miser sur le BFR, en abandonnant la F9 (puisque pour la Falcon Heavy, cela semble déjà quasiment plié).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 14247
Age : 45
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Sam 29 Sep 2018 - 23:52

Un accord semble avoir été trouvé : Musk paiera 20 M$ d'amende et démissionnera du poste de président du conseil de Tesla.
https://twitter.com/WordsmithFL/status/1046153391053950977
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
floriang2


avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 32
Localisation : suisse
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 0:45

effectivement

une amende de 20 millions de dollars pour Musk et Tesla. Mais il reste directeur général. A son poste de directeur général, il continuera d'être responsable des opérations du constructeur automobile.


il ne pourra pas se présenter à la présidence du conseil d'administration durant 3 ans

https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Amende-salee-et-demission-forcee-pour-Musk-30593590
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-ski.blogspot.ch/
Fabien


avatar

Masculin Nombre de messages : 4722
Age : 40
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 8:22

Le pire a été évité grâce à cet accord en médiation. 
Il doit payer 20 millions et Tesla doit aussi régler une amende du même ordre.

Toutefois, il garde le Direction et pourra retrouver son statut plein dans 3 ans.
Cela devrait rassurer les marchés financiers ce lundi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndiver


avatar

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 10:17

Comme le dit aussi Le Monde :
Citation :
Tesla devra aussi nommer deux directeurs indépendants au conseil d’administration, dont l’un prendra la présidence.

Je pense que c'est une sage décision, et que ça permettra indirectement (en le forçant) à Elon de souffler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1499
Age : 18
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 11:01

ndiver a écrit:
Comme le dit aussi Le Monde :
Citation :
Tesla devra aussi nommer deux directeurs indépendants au conseil d’administration, dont l’un prendra la présidence.

Je pense que c'est une sage décision, et que ça permettra indirectement (en le forçant) à Elon de souffler un peu.

Je ne crois pas que ces rebondissements à répétition soient de bonnes affaires pour Elon Musk. Les marchés financiers n'aiment rien tant que la stabilité et des visions d'avenir claires et tangibles. Les atermoiements de TESLA et les difficiles vicissitudes du quotidien d'Elon n'augurent rien de bon sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 11:51

Fabien a écrit:
Le pire a été évité grâce à cet accord en médiation. 
Il doit payer 20 millions et Tesla doit aussi régler une amende du même ordre.

Toutefois, il garde le Direction et pourra retrouver son statut plein dans 3 ans.
Cela devrait rassurer les marchés financiers ce lundi.

Si Tesla est encore là dan s3 ans, ce que beaucoup de financiers de Wall street doutent fortement. Beaucoup estime une banqueroute pour 2019, à moins d'une alliance et c'est une rumeur qui courent avec un constructeur Allemand. On sait que le groupe VW cherche à se lancer dans le tout électrique pour briser son image du DieselGate. Tesla pourrait donc se voir absorber par un géant de l'automobile.
En tout cas, avec ou sans Musk Tesla est dans une situation financière très mauvaise et je doute que ça change beaucoup de chose au niveau des marchés financiers. a cours terme cela améènera surement une hausse mais je pense que la chute finira rapidement par reprendre et continuer tant qu'il n'y aura pas un repreneur.

Pour Musk, il reste directeur des opérations, mais en tout cas il ne pourra plus faire d'annonce au nom de Tesla, la comm de la marque devra passer par d'autres, ce qui est une bonne chose. Pour l'amende je la trouve vraiment très minime, il s'en sort très bien, il doit avoir de bons avocats et je pense que le poids politique aurait été très mauvais pour Musk mais aussi pour l'image de ces grands industriels américains.


Quelques infos ici:
https://www.caradisiac.com/tesla-elon-musk-quitte-la-presidence-du-conseil-et-va-payer-une-amende-171398.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan


avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Age : 35
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 12:08

montmein69 a écrit:
(puisque pour la Falcon Heavy, cela semble déjà quasiment plié).

La FH est loin d'être morte. Elle va être qualifié pour l'USAF, la NASA l'évoque pour lancer des éléments du Gateway et le ravitaillement en complément du SLS. Le lancement des modules de démonstration PPE devra se faire sur un lanceur commercial, c'est dans l'appel d'offre. L'ESA considère FH pour lancer son module ESPRIT qui sera trop lourd pour A64. Enfin, on parle de plus en plus de transition commercial en LEO sur le modèle du commercial crew, in faudra bien lancer ces nouveaux modules... Et il faudra bien lancer starlinks.

Attendons encore avant de statuer sur son sort....

Mustard a écrit:
Si Tesla est encore là dan s3 ans, ce que beaucoup de financiers de Wall street doutent fortement. Beaucoup estime une banqueroute pour 2019, à moins d'une alliance et c'est une rumeur qui courent avec un constructeur Allemand. On sait que le groupe VW cherche à se lancer dans le tout électrique pour briser son image du DieselGate. Tesla pourrait donc se voir absorber par un géant de l'automobile.
En tout cas, avec ou sans Musk Tesla est dans une situation financière très mauvaise et je doute que ça change beaucoup de chose au niveau des marchés financiers. a cours terme cela améènera surement une hausse mais je pense que la chute finira rapidement par reprendre et continuer tant qu'il n'y aura pas un repreneur.

Pour Musk, il reste directeur des opérations, mais en tout cas il ne pourra plus faire d'annonce au nom de Tesla, la comm de la marque devra passer par d'autres, ce qui est une bonne chose. Pour l'amende je la trouve vraiment très minime, il s'en sort très bien, il doit avoir de bons avocats et je pense que le poids politique aurait été très mauvais pour Musk mais aussi pour l'image de ces grands industriels américains.


Quelques infos ici:
https://www.caradisiac.com/tesla-elon-musk-quitte-la-presidence-du-conseil-et-va-payer-une-amende-171398.htm


Il s'en sort bien.

Mais attention TESLA va faire son meilleur trimestre et devrait même être en bénéfice. Cela malgré les investissements  dans l’agrandissement de son usine G1, la construction de celle en Chine, le dev du poids lourd et de son crossover, .. Les sites spécialisés annonce 10000 Modèle 3 produite cette semaine soit 3mois d'avance sur cet objectif. Le total de M3 produite sur le troisième trimestre serait supérieur à toutes les attentes de 55 000... .Comme pour SpaceX après l'accident sur le pas de tir, la situation est critique mais ils ont toutes les cartes en main pour réussir, pas besoin de se vendre à VW ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 12:18

Je ne sais pas où tu as eu tes chiffres mais j'ai des infos totalement inverses.
Le trimestre s'annoncerait encore déficitaire, la production de Model3 serait redescendu en productivité, et avec plusieurs mois consécutifs de retard de production il faudra m'expliquer comment il peut finir en avance sur les prévisions. Faut se méfier des belles paroles de Musk  qui a un excès de suroptimisme.
Le département camions n'a pas encore commencé la production.
Quand à ses chaines de prodution tot robotisé c'est une catastrophe, au point quu'uen troisième chaine a été ocnstruite en extérieur, sous une bache, avec des humains à la manoeuvre.
autre problème, Tesla se retrouve avec un nouveau problèem sous estimé, la livraison, le constructeur n'arriverait pas à livrer la masse de voiture qui s'accumulent en sortie d'usine.

La situation de Tesla est bien critique, il n'y a que les fanboys de Musk sur le net pour prétendre l'inverse donc attention aux infos qui trainent.
Tesla a 8 Md$ de dettes et meme s'il arrive  à l'équilibre en fin d'année ils arrivent à échéance pour les rembourser en février, ce qui fait dire aux spécialistes de Wall street que la banqueroute est pour 2019.
Notons au passage la grande fuite de tous ses hauts ingénieurs et hauts responsables. quand on en arrive là c'est que ça va mal.

https://www.boursier.com/actions/actualites/news/tesla-plombe-par-goldman-sachs-et-une-production-mediocre-774072.html
https://siecledigital.fr/2018/09/03/rythme-production-tesla-model-3-fluctue-encore/
https://www.capital.fr/entreprises-marches/elon-musk-dit-que-tesla-est-passee-dun-enfer-de-production-a-un-enfer-de-livraison-1307244
http://auto.lapresse.ca/actualites/tesla/201809/13/01-5196510-une-autre-demission-chez-tesla-.php
https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/divers/tesla-va-avoir-besoin-de-lever-plusieurs-milliards-dit-un-broker-boursier-5ee0a84041f4f7f3641e9ecd6f2c9ba821243613


Dernière édition par Mustard le Dim 30 Sep 2018 - 12:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
ndiver


avatar

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 12:24

Hadéen a écrit:
ndiver a écrit:
Comme le dit aussi Le Monde :


Je pense que c'est une sage décision, et que ça permettra indirectement (en le forçant) à Elon de souffler un peu.

Je ne crois pas que ces rebondissements à répétition soient de bonnes affaires pour Elon Musk. Les marchés financiers n'aiment rien tant que la stabilité et des visions d'avenir claires et tangibles. Les atermoiements de TESLA et les difficiles vicissitudes du quotidien d'Elon n'augurent rien de bon sur le long terme.
Justement, avec Elon qui n'est plus président et d'autres directeurs indépendants, c'est plus de stabilité pour Tesla, c'est exactement ce qu'attendent les marchés financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 12:32

ndiver a écrit:

Justement, avec Elon qui n'est plus président et d'autres directeurs indépendants, c'est plus de stabilité pour Tesla, c'est exactement ce qu'attendent les marchés financiers.

C'est un peu le paradoxe de la situation. Tesla c'est Musk et sans Musk est ce que Tesla existe ?
On parle beaucoup de Tesla dans les médias parce que les médias adorent parler de Musk. Si tu enlèves Musk de la recette que donnera Tesla sans lui ?
Musk est à la fois la force de Tesla mais aussi son talon d’Achille.

Musk est un superbe commercial, il vendrait du sable aux pays du Sahara comme dirait Coluche, mais il est aussi le boulet de Tesla. a trop vouloir en faire en même temps et à aller trop vite il pénalise la société et lui fait du tord. Meme débarrassé à moitié de Musk, le problème de Tesla reste que la stratégie est déja posée, que la dette est déja trop forte, que les bénéfice se font attendre année après année, et qu eles problèmes sont multiple et très complexe à résoudre.
Pour moi Musk a eu les yeux plus gros que le ventre et à voulu aller trop vite. Pleins de constructeurs se sont planté de la sorte. L'histoire de l'automobile c'est plus d'échec et de banqueroute que de succès.


Dernière édition par Mustard le Dim 30 Sep 2018 - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
ndiver


avatar

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 13:35

Mustard a écrit:
ndiver a écrit:

Justement, avec Elon qui n'est plus président et d'autres directeurs indépendants, c'est plus de stabilité pour Tesla, c'est exactement ce qu'attendent les marchés financiers.

C'est un peu le paradoxe de la situation. Tesla c'est Musk et sans Musk est ce que Tesla existe ?
On parle beaucoup de Tesla dans les médias parce que les médias adorent parle de Musk. Si tu enlèves Musk de la recette que donnera Tesla sans lui ?

Musk est un superbe commercial, il vendrait du sable aux pays du Sahara comme dirait Coluche, mais il est aussi le boulet de Tesla. a trop vouloir en faire en même temps et à aller trop vite il pénalise la société et lui fait du tord. Meme débarrassé à moitié de Musk, le problème de Tesla reste que la stratégie est déja posée, que la dette est déja trop forte, que les bénéfice se font attendre année après année, et qu eles problèmes sont multiple et très complexe à résoudre.
Pour moi Musk a eu les yeux plus gros que le ventre et à voulu aller trop vite. Pleins de constructeurs se sont planté de la sorte. L'histoire de l'automobile c'est plus d'échec et de banqueroute que de succès.
Justement ce que Tesla a besoin actuellement, c'est de résoudre les problèmes de croissance rencontrés, de rassurer ses partenaires (tels investisseurs, clients, fournisseurs), quitte à peut-être ralentir son développement effréné.
Et c'est pour ça que Tesla a actuellement besoin de gestionnaires et exécutifs capables de prendre des décisions réalistes.

En bonus, puisque tu parles des médias, le problème qu'il y a avec une bonne partie de ceux qui parlent de Musk, c'est qu'on a l'impression de plusieurs choses :
1) qu'une grosse majorité des médias a communiqué sans avoir fait correctement leur boulot : combien ont réellement pris le temps de voir la fameuse vidéo avec le joint pour voir réellement la scène, ce qui s'y passe et ce qui y est dit ? S"ils l'avaient fait, ils n'auraient jamais sorti le paquet d'âneries qu'ils ont pu dire, sauf que le fact-checking ne fait pas vendre ...
2) qu'il y a un foutage de gueule profond sur le traitement médiatique à son sujet, avec un gros Musk-bashing dès qu'il s'agit de parler de lui (et non pas d'une de ses compagnies).
On le blâme pour une taffe d'un pétard qu'on lui passe (et dont il dit clairement il en fume pratiquement jamais) et un petit verre de whisky, on fait les vierges effarouchées, alors que ça choquerait pas ces mêmes médias de voir le patron d'un autre grand groupe boire une bouteille de vin à 1000€ ou un scotch 30 ans d'âge ... 2 poids, 2 mesures qui sont franchement pénibles, et qui contribuent surement à épuiser psychologiquement Musk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 14:35

ndiver a écrit:

2) qu'il y a un foutage de gueule profond sur le traitement médiatique à son sujet, avec un gros Musk-bashing dès qu'il s'agit de parler de lui (et non pas d'une de ses compagnies).
On le blâme pour une taffe d'un pétard qu'on lui passe (et dont il dit clairement il en fume pratiquement jamais) et un petit verre de whisky, on fait les vierges effarouchées, alors que ça choquerait pas ces mêmes médias de voir le patron d'un autre grand groupe boire une bouteille de vin à 1000€ ou un scotch 30 ans d'âge ... 2 poids, 2 mesures qui sont franchement pénibles.

Perso je trouve qu'il y a bien plus d'article à la gloire de Musk que de Musk bashing.
Tout ce que dit Musk est repris par les médias comme parole d'évangile, que ce soit l'hyperloop, les colonie sur Mars en 2023, et j'en passe.
Je te rejoins totalement pour la constat des médias qui ne font plus du tout le travail d'investigation, de nos jours c'est la course au scoop ou à celui qui annoncera le premier. Rares sont les ém&dia sou journalistes qui continuent à faire du travail d'investigation. Résultat c'est un peu au public, les passionnés, les experts de faire la part des choses et remettre les choses à leur place.

A l'image de Jobs, Musk a su généré une attirante de type gourou, et ce n'est pas moi qui le dis mais les employés de Tesla
https://www.numerama.com/tech/415057-tesla-des-employes-delon-musk-parlent-dune-atmosphere-de-secte.html
Et forcément ce type de chose génère un coté des fanatiques et de l'autre des anti (appeler par les premiers des haters). Et j'ai l'impression que Musk aime ce statut, il adore qu'on parle de lui, faire le buzz, réussir (meme si on oublie qu'il a raté pas mal de chose et raté énormément de promesses).
Pour le moment le fait est que Tesla va très mal meme si les apparences ne le laisse pas penser. Le fait de proposer pleins de nouveaux modèles ou projets n'est pas forcément un signe de bonne santé.
Le problème de Musk c'est qu'au sein de son entourage professionnel il est tellement puissant, imposant, adulé, que personne n'ose le contredire, n'ose lui dire de la fermer un peu et calmer ses sortie public, et stopper ses déclarations farfelue sur Tweeter ou dans les médias.

Meme si Musk est écarté de la direction il reste malgré tout majoritaire sur les actions, donc sur le papier il reste le patron. Et j ene doute pas une seconde qu'il continuera à diriger la société sous le manteau, personne dans son entourage n'ayant le courage de lui prendre le dessus. La seule chose qu'on peut espérer pour Tesla c'est qu'il arrête de faire des annonces à tout va, lancer des nouveaux modèles alors que les précédents sont enlisés dans des problèmes de production/livraison/qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan


avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Age : 35
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 14:43

Mustard a écrit:
Je ne sais pas où tu as eu tes chiffres mais j'ai des infos totalement inverses.
Le trimestre s'annoncerait encore déficitaire, la production de Model3 serait redescendu en productivité, et avec plusieurs mois consécutifs de retard de production il faudra m'expliquer comment il peut finir en avance sur les prévisions. Faut se méfier des belles paroles de Musk  qui a un excès de suroptimisme.
Le département camions n'a pas encore commencé la production.
Quand à ses chaines de prodution tot robotisé c'est une catastrophe, au point quu'uen troisième chaine a été ocnstruite en extérieur, sous une bache, avec des humains à la manoeuvre.
autre problème, Tesla se retrouve avec un nouveau problèem sous estimé, la livraison, le constructeur n'arriverait pas à livrer la masse de voiture qui s'accumulent en sortie d'usine.

La situation de Tesla est bien critique, il n'y a que les fanboys de Musk sur le net pour prétendre l'inverse donc attention aux infos qui trainent.
Tesla a 8 Md$ de dettes et meme s'il arrive  à l'équilibre en fin d'année ils arrivent à échéance pour les rembourser en février, ce qui fait dire aux spécialistes de Wall street que la banqueroute est pour 2019.
Notons au passage la grande fuite de tous ses hauts ingénieurs et hauts responsables. quand on en arrive là c'est que ça va mal.

https://www.boursier.com/actions/actualites/news/tesla-plombe-par-goldman-sachs-et-une-production-mediocre-774072.html
https://siecledigital.fr/2018/09/03/rythme-production-tesla-model-3-fluctue-encore/
https://www.capital.fr/entreprises-marches/elon-musk-dit-que-tesla-est-passee-dun-enfer-de-production-a-un-enfer-de-livraison-1307244
http://auto.lapresse.ca/actualites/tesla/201809/13/01-5196510-une-autre-demission-chez-tesla-.php
https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/divers/tesla-va-avoir-besoin-de-lever-plusieurs-milliards-dit-un-broker-boursier-5ee0a84041f4f7f3641e9ecd6f2c9ba821243613

Je suis d'accord avec ce que tu dis, mais.... (je j'ai pas mal bossé dans l'industrie) des centaines d'ouvriers aéronautiques mobilisés des années à l'autre bout de l'Europe pour finir des avions cela a existé, Je vous laisse imaginer la facture en hôtel, prime, billets, ... J'ai aussi vu des motards faire des centaines de km de nuit un samedi/dimanche pour livrer 3 vis et ne pas stopper des chaines de production. On parle même de livraison en jet privé en automobile, mais je n'ai pas de preuve.

Donc construire une tente pour faire des voitures, cela ne me choque pas. Musk a admis son erreur dans la robotisation et TESLA a fait les correction nécessaires en multipliant la production par 10 en 6mois. Oui il y a des mois de retard par rapport au planning de 2016 et 2017, mais les chiffres sont tenus ou dépassés par rapport à ceux annoncé en début 2018. La situation se normalise donc un peu.

8Md$ de dette, c'est rien dans le monde de l'industrie. GM, Alstom, Airbus, EDF ... en ont certainement beaucoup plus. Certes leur chiffre d'affaire est aussi plus grand mais si la situation reste stable TESLA renégociera en début 2019 un prolongement de l'emprunt.

Le département camion n'a pas encore commencé la production, c'est prévu pour 2019 et les industriels qui ont testé les protos maintiennent leur réservation. Le carnet de commande continue de se remplir plus vite qu'il se vide pour la Model 3... donc plutôt au vert de ce coté là.

TESLA enregistre l'ensemble des données de conduite de ses utilisateurs. TESLA est donc assis sur des Milliards de km de données réelles qui sont très très utile dans la course à la voiture autonome. Il connait aussi parfaitement les habitudes de conduite dizaines de milliers de conducteur plutôt accros à leur voiture et au porte feuille bien garni.

Aussi, il ne faut pas oublier le réseau de superchargeur, qui pourrait être utilisé par d'autres constructeurs, les ventes de batterie/systèmes de stockage et des tuiles solaires. l'ensemble étant déjà rentable ou à très gros potentiel comemrcial.

Enfin principal risque mais aussi force (selon moi), TESLA à négocier et signer d’énorme contrat en approvisionnement de Lithium, un des métaux les plus recherché au monde. 

Pour moi, encore pas mal de galère à venir, comme SpaceX en 2017, mais ils ont toutes les cartes en main pour s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15931
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 15:01

Outan a écrit:
montmein69 a écrit:
(puisque pour la Falcon Heavy, cela semble déjà quasiment plié).

La FH est loin d'être morte. Elle va être qualifié pour l'USAF, la NASA l'évoque pour lancer des éléments du Gateway et le ravitaillement en complément du SLS. Le lancement des modules de démonstration PPE devra se faire sur un lanceur commercial, c'est dans l'appel d'offre. L'ESA considère FH pour lancer son module ESPRIT qui sera trop lourd pour A64. Enfin, on parle de plus en plus de transition commercial en LEO sur le modèle du commercial crew, in faudra bien lancer ces nouveaux modules... Et il faudra bien lancer starlinks.

Attendons encore avant de statuer sur son sort....

Il est vrai que ce n'est pas parce qu'Elon Musk a annoncé que ce lanceur allait être dépassé par le BFR (qui deviendrait le couteau suisse pour toutes les missions, du New-York ---> Singapour, à la transhumance de colons vers Mars en passant par le largage de dizaines de satellites lors du même vol) que cela se passera dans l'immédiat.
Mais force est de constater que depuis le vol inaugural où la Tesla et son mannequin ont enthousiasmé les aficionados, ce lanceur n'a pas fait beaucoup de bruit sur un pas de tir. L'USAF attend son vol commandé depuis déjà quelques années. Et comme on n'utilisera pas d'anciens blocks comme cela avait été fait pour le baptême, il faut assembler des block 5. AMHA cela nécessite du travail et le vol n'a pas encore de date annoncée. Et en plus des blocks 5 il en faut pour assurer les lancements de F9 et ne pas trop faire attendre les clients (ces lancements sont une rentrée de cash, même si la rentabilité de ces vols ne serait pas -disent certains - si élevée qu'espéré, du moins dans un premier temps)

Pour ce qui est de l'intention de la NASA de l'utiliser pour lancer des éléments du LOP-Gateway, cela ne sera le cas que si le lanceur a réalisé avec succès un nombre raisonnable de missions. D'ailleurs je ne vois pas de source citée sur ce "la NASA, l'évoque" ???? Comme le dit Mustard, se méfier des commentaires parus sur les forums où ne prêchent que des convaincus si j'ose dire -sans vouloir blesser personne - tout à fait convaincus.

Quant à l'ESA qui "considère" .... cela dépendra des propositions de tarifs de plusieurs fournisseurs de lanceurs mis en concurrence et probablement d'un accord de la ministérielle qui prendra en compte le contexte géo-politique du moment. D'ailleurs même question .... de  quelles sources tiens-tu ces "considérations" ?

Pour Starlink ... cela est évidemment crédible puisque c'est une constellation US, le bébé d'Elon Musk  et que SX compte beaucoup sur ces lancements pour dégager du cash. Mais si le BFR venait à exister et à tenir ses promesses .... le nombre de satellites qu'il pourrait embarquer en une fois lui ferait tenir la dragée haute à la FH. Bref .... on n'en sait rien à ce jour.

Wait and see, mais pour moi la balance pencherait plutôt du côté d'une carrière assez discrète.

PS : je fais remarquer que j'ai toutefois utilisé les expressions "semble indiquer que" et ici l'utilisation du conditionnel .... c'est ma porte de sortie en quelque sorte dirait le goupil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1499
Age : 18
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 15:29

On ne peut que souscrire complètement à cette assertion ! En même temps, c'est un peu ouvrir une porte ouverte... Les médias d'une manière générale sont d'une incompétence crasse et se complaisent dans la petite polémique instantanée, superficielle et futile sans rien comprendre aux fonds des sujets... Peut-être une question d'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26594
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 15:40

8Md$ de dette c'est rien quand on a une grande capacité de recouvrement, ce qui n'est absolument pas le cas de Tesla. La situation n'a rien à vir avec EDF ou Airbus. Le problème de Tesla c'est qu'il perde de l'argent pour chaque vente, donc vendre beaucoup c'est bien mais si ça fait perdre de l'argent ça ne va pas
http://www.businessinsider.fr/tesla-perd-11000-euros-par-voiture-vendue-selon-etude-car-duisburg-aout-2018

Enfin, l'emprunt ne pourra pas etre renégocié, d'autant que d'après ce que j'avais lu les banquiers ne veulent pus preter à Tesla, jugé trop risqué. D'après des financiers Tesla aura besoin en 2019 de lever 2.9Md$ d'investisseurs, or vu la situation il sera difficile de convaincre autant d'investisseurs et de somme d'argent.

Pour la model 3 c'est un peu simpliste de dire que Tesla a réussi à multiplier par 10 la production, en fait il faut plutot parler de passer d'une production quasi bloquée à une production normale, meme s'il peine fortement à tenir la cadence annoncée. Le fait est que la production en tout robotique a été une catastrophe et la panique a voulu que la qualité en a souffert puisque meme des clients ont reçu des voitures avec des portières de couleur différentes.
Avec ce problème de production puis celui récemment soulevé de la livraison on voit clairement que Tesla s'est lancé tête baissé dans la production de masse sans y etre vraiment préparé, en ayant sous estimé les problèmes et en ayant étant pas du tout prêt. Et c'est le problème de Musk qui veut toujours tout faire, trop vite, avec des délais toujours trop courts.

Un sujet interessant sur la situation de Tesla
https://www.contrepoints.org/2018/09/08/324472-tesla-la-deconfiture-attendue-delon-musk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan


avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Age : 35
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Dim 30 Sep 2018 - 15:49

montmein69 a écrit:
Outan a écrit:


La FH est loin d'être morte. Elle va être qualifié pour l'USAF, la NASA l'évoque pour lancer des éléments du Gateway et le ravitaillement en complément du SLS. Le lancement des modules de démonstration PPE devra se faire sur un lanceur commercial, c'est dans l'appel d'offre. L'ESA considère FH pour lancer son module ESPRIT qui sera trop lourd pour A64. Enfin, on parle de plus en plus de transition commercial en LEO sur le modèle du commercial crew, in faudra bien lancer ces nouveaux modules... Et il faudra bien lancer starlinks.

Attendons encore avant de statuer sur son sort....

D'ailleurs je ne vois pas de source citée sur ce "la NASA, l'évoque" ????


Quant à l'ESA qui "considère" .... cela dépendra des propositions de tarifs de plusieurs fournisseurs de lanceurs mis en concurrence et probablement d'un accord de la ministérielle qui prendra en compte le contexte géo-politique du moment. D'ailleurs même question .... de  quelles sources tiens-tu ces "considérations" ?

Pour la NASA? Il existe plusieurs présentation et rapport de la NASA ou FH apparait au coté du NewGlen pour la livraison d’éléments du Gateway et de cargo.

Pour l'ESA, je parle d'un article de SpaceNews.com il y a quelques semaines.

Je suis d'accord, ce n'est pas très correcte de ne pas citer ces sources, mais je parles de sources "sérieuses" et pas de post sur des forums anglophones, de tweets, ou autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl35
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 615
Age : 37
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Mer 3 Oct 2018 - 13:40

En parlant de sources:

http://www.automobile-propre.com/55000-model-3-livrees-tesla-cloture-trimestre-record/

80 142 voitures Tesla ont été fabriquées sur le dernier trimestre dont 53 239 Model 3.
L'objectif de 50 000 a donc bien été atteint et dépassé.
Au passage, ils ont réussi à livrer 55 840 Model 3 sur cette même période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9124
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Mer 3 Oct 2018 - 15:14

Syl35 a écrit:
En parlant de sources:

http://www.automobile-propre.com/55000-model-3-livrees-tesla-cloture-trimestre-record/

80 142 voitures Tesla ont été fabriquées sur le dernier trimestre dont 53 239 Model 3.
L'objectif de 50 000 a donc bien été atteint et dépassé.
Au passage, ils ont réussi à livrer 55 840 Model 3 sur cette même période.
Pour fêter ça un hip hop 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 1077
Age : 51
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière   Mer 3 Oct 2018 - 16:51

après avoir perdu 20 millions de dollars, Musk ne doit pas avoir tellement le moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
 
Ennuis en perpective pour Elon Musk avec l'autorité boursière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit