PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Voile solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cube




Masculin Nombre de messages : 7
Age : 19
Localisation : France
Date d'inscription : 14/10/2017

MessageSujet: Voile solaire   Dim 7 Oct 2018 - 22:26

Bonjour à tous (et toutes),
Intéressé par les voiles solaires, j’ai cherché à voir par curiosité quels dv on pourrait obtenir.
Donc :
D’après wikipedia :
« Pour accélérer 1 kg d'1 m/s2, il faut donc au minimum une surface de 106 383 m2, soit un carré de 326 m × 326 m »
Soit pour 1m² : 1N/106383m² = 9,39*10^-6N/m²
Avec 10m² de voile solaire, on obtient une poussé d’environ : 9,89*10^-6*10 = 0,9 mN
Soit pour une masse de 100g (gros pico sat) :
F = m*a : a = F / m ; a = 0,9*10^-3 /0,1 = 9*10^-3 m/s² soit en gros 9mm/s²
Avec une accélération constante de 9 mm /s², la sonde gagne en 1h une vitesse de : 9 mm*3600 = 32,4m /s
Pour un dv de 1 km /s, il faut donc 1,28 jour.
Ça me paraît franchement énorme, à moins que cela soit dû au poids envisagé pour le satellite (100 g) scratch .

Donc, si je n'ai pas fait d'erreur sur ce calcul, cela permettrait d'envoyer relativement facilement des sondes un peu partout dans le système solaire pour un cout plutôt faible (à condition que la radio suive derrière et d'arrivé à faire des expérience de moins de 100g).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4609
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voile solaire   Dim 7 Oct 2018 - 23:19

cube a écrit:
...cela permettrait d'envoyer relativement facilement des sondes un peu partout dans le système solaire pour un cout plutôt faible (à condition que la radio suive derrière et d'arrivé à faire des expérience de moins de 100g).
"à condition que la radio suive derrière" pour une sonde de moins de 100 g à des dizaines ou des centaines de millions de km de la Terre. Tout est là... Ça n'est pas pour rien que les sondes interplanétaires ne sont pas des poids poids pailles ou mi-mouches. Very Happy

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11229
Age : 76
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Voile solaire   Lun 8 Oct 2018 - 9:50

Oui, Henri comme tu le rappelles, grosses antennes, gros watts sinon point de salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
phenix
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 1103
Age : 24
Localisation : les pieds ici (Marignane) et la tête là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Voile solaire   Lun 8 Oct 2018 - 10:11

il y aura peut être des évolution entre temps. par exemple si on réussi a faire changer rapidement de forme ou d'angle a la voile, on pourrai illuminer la sonde avec un laser haute puissance et l'observer avec un télescope capable d'utiliser la réflexion du laser pour détecte les changements de forme de la sonde et ainsi parler en morse ou en un langage plus complexe. le débit serait réduit (quoi que le fait confiance au spécialiste de l'optique et des transmissions pour nous améliorée tout ça) mais au moins on a une communication pour un poids réduit. En plus le laser pourrais servir a la propulsion de la voile selon le concept cher a stephan hawking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8940
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Voile solaire   Lun 8 Oct 2018 - 12:06

phenix a écrit:
il y aura peut être des évolution entre temps. par exemple si on réussi a faire changer rapidement de forme ou d'angle a la voile, on pourrai illuminer la sonde avec un laser haute puissance et l'observer avec un télescope capable d'utiliser la réflexion du laser pour détecte les changements de forme de la sonde et ainsi parler en morse ou en un langage plus complexe. le débit serait réduit (quoi que le fait confiance au spécialiste de l'optique et des transmissions pour nous améliorée tout ça) mais au moins on a une communication pour un poids réduit. En plus le laser pourrais servir a la propulsion de la voile selon le concept cher a stephan hawking.
Effectivement , il ne faut pas s’avouer vaincu d’avance et voir ce qui peut être fait du côté des observateurs dans le système solaire  et non plus uniquement sur Terre, quand nous serons devenus une espèce multiplanetaire du système solaire comme nous le promet Elon Musk. Bon, d’accord je vais encore être catalogué comme rêveur invétéré !  Laughing
Si la sonde interstellaire reste miniature, donc limitée, on est  bien moins limité côté observateurs.


Dernière édition par Giwa le Lun 8 Oct 2018 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 883
Age : 51
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Voile solaire   Lun 8 Oct 2018 - 19:41

On a besoin des rêveurs. Si déjà on s'installait sur la Lune et qu'on commençait la conquête de Mars, nous avancerions dans le bon sens. Je ne parle pas de Vénus, mais j'y pense, notre ami Phenix n'est pas le seul à faire ce genre de rêve. Ensuite il y a encore les lunes de Jupiter et de Saturne où on sait trouver de l'eau…

C'est pas si mal barré, mais seuls les Etats-Unis et la Russie ont vraiment envisagé d'être des nations spatiales, ils ont des dizaines de cosmonautes qui ont déjà été dans l'espace pour des durées importantes. C'est dans cet esprit, je crois, qu'il faut aborder le sujet une nation (ou une union) qui investit dans le spatial (qui colonise le spatial).

A propos de voile, il y a foule d'excellents projets, le problème est de se servir du vent solaire et de ne pas déchirer la voile, plus on va loin du soleil, moins le vent solaire est puissant, pourtant il est sans doute possible de se propulser grâce à la lumière des étoiles avec des capteurs de lumière particulièrement performants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
 
Voile solaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit