PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Débris spatiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doublemexpress


avatar

Masculin Nombre de messages : 1850
Age : 42
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Débris spatiaux   Ven 17 Nov 2006 - 13:35

Certains d'entre vous ont déjà écumé ce site ?

http://sn-callisto.jsc.nasa.gov/measure/measurement.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
doublemexpress


avatar

Masculin Nombre de messages : 1850
Age : 42
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 17 Nov 2006 - 13:48

Je recherche notamment l'image en haut à droite de cet assemblage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mic8
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2770
Age : 48
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 17 Nov 2006 - 14:52

Oui, site très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mic8.ch/satobserver
zx


avatar

Masculin Nombre de messages : 2650
Age : 56
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Lun 28 Jan 2008 - 22:03

Quand il y'a pas grand chose, on ressort les trucs dans l'armoire

http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/01/28/01008-20080128ARTFIG00574-debris-spatiaux-on-ne-peut-pas-s-en-debarrasser.php

Débris spatiaux: «On ne peut pas s'en débarrasser»

Propos recueillis par Laurent Suply (lefigaro.fr)
28/01/2008 | Mise à jour : 21:19 | .

Simulation des débris en orbite autour de la Terre. (CNES)
A l'heure où la chute d'un satellite espion américain inquiète, Fernand Alby, responsable des débris spatiaux et de la surveillance de l'espace au CNES, revient sur les dangers de la pollution spatiale.
Combien d'objets errent en orbite autour de la Terre à l'heure actuelle ?

Le catalogue américain recense actuellement 12.000 objets (voir la simulation en vidéo ci-dessous) d'une taille supérieure à 10 centimètres. Les débris plus petits sont difficiles à quantifier. On peut les voir à un instant T, mais nous ne sommes pas capables de les suivre en temps réel ou de calculer leur route.

Les Etats-Unis cherchent à amener leur capacité de détection à un diamètre de 5 cm. Il y aura peut-être alors 30 à 40.000 objets répertoriés.

Y-a-t-il actuellement une explosion du nombre de « polluants » lâchés dans l'espace ?

Non, la courbe est presque régulière, et le nombre augmente de 200 à 250 objets de plus de 10 cm par an. Mais cela dépend d'évènements ponctuels, tels que l'essai de destruction d'un satellite par la Chine en 2007.

Outre les fragments de satellites ou de fusée, que trouve-t-on dans l'orbite terrestre ?

Les fragments représentent la très grande majorité des objets catalogués. Les déchets de la Station Spatiale Internationale sont ramenés sur Terre ou désintégrés lors de la rentrée en orbite des cargos russes Progress. Nous avons quelques cas plus insolites, par exemple un tournevis et un sur-gant abandonnés par mégarde lors de sorties extravéhiculaires d'astronautes, mais cela reste anecdotique.

Peut-on dépolluer l'espace ?

Non, on ne peut pas se débarrasser de ces objets. Il faut donc faire de la prévention, et s'assurer que les débris retomberont sur Terre, de manière à pouvoir suivre leur trajectoire et réduire les risques. Pour les objets placés en orbite géostationnaire, qui ont une durée de vie de plusieurs millions d'années, il faut s'assurer que les moteurs seront à même, en fin de vie, de diriger l'objet vers une « orbite cimetière » située au-dessus.

Concrètement, quel danger représentent ces débris en orbite ?

C'est un problème de collision, car ces objets ont une vitesse considérable, de l'ordre de 8 kilomètres par seconde. En moyenne, à chaque voyage d'une navette spatiale, la Nasa doit changer un hublot à cause d'impacts. Ils sont très épais et résistants, mais l'équipage se trouve juste derrière. Les débris peuvent aussi frapper le bord d'attaque des ailes de la navette, ce qui pourrait poser problème lors de son entrée dans l'atmosphère.

Au-delà du risque humain, il y a évidemment un danger pour les satellites commerciaux, qui représentent de gros investissements financiers.

On parle actuellement d'un satellite espion américain susceptible de s'écraser. Que sait-on de cet objet, et quel danger représente-t-il ?

Le catalogue américain des objets en orbite n'intègre pas ce type d'objets classifiés, ce qui est compréhensible. Actuellement, personne n'est en mesure de dire où ce satellite va s'écraser, et on ne sera en mesure de le savoir que juste avant sa chute. On sait seulement qu'il représente une masse d'une dizaine de tonnes, et que 10 à 20% de la masse des objets qui traversent l'atmosphère s'écrasent effectivement sur Terre. Il ne s'agira pas d'un seul morceau d'une tonne, mais plus probablement de plusieurs morceaux de quelques kilos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mic8
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2770
Age : 48
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Mar 29 Jan 2008 - 14:22

Citation :
Le catalogue américain recense actuellement 12.000 objets
12'723 à ce jour. Dont 25% de satellites (3245 précisément, parmi lesquels ont estime que 8 à 900 sont actuellement en service).
Le reste étant composé d'étages de fusées (1785, soit 14%), et de débris proprement dit (y.-c. les plateformes d'éjection et autres adaptateurs tels le SYLDA)

Citation :
Mais cela dépend d'évènements ponctuels, tels que l'essai de destruction d'un satellite par la Chine en 2007.
2'380 débris catalogués à ce jour, tout de même. Soit 30% des débris en orbite Exclamation . Et chaque semaine il y en a des nouveaux qui sont ajoutés au catalogue.


Citation :
Les déchets de la Station Spatiale Internationale sont ramenés sur Terre ou désintégrés lors de la rentrée en orbite des cargos russes Progress. Nous avons quelques cas plus insolites, par exemple un tournevis et un sur-gant abandonnés par mégarde lors de sorties extravéhiculaires d'astronautes, mais cela reste anecdotique.
C'est surtout qu'à cette altitude, ils sont de retours dans l'atmosphère en quelques semaines, contrairement aux centaines d'années nécessaires pour des débirs en orbites à 800 km et aux milliers d'années pour les orbites supérieures à 1500 km.

Citation :
On parle actuellement d'un satellite espion américain susceptible de s'écraser. Que sait-on de cet objet, et quel danger représente-t-il ?

Le catalogue américain des objets en orbite n'intègre pas ce type d'objets classifiés, ce qui est compréhensible.

Faux. Ils sont inclus dans le catalogue, ce sont leurs caractérisques qui ne sont pas communiquées. Il s'agit de USA-193 (n° 26951 selon le catalogue américain, 2006-057A selon la numérotation internationale). Il est facilement visible à l'oeil nu.

Voir le fil dédié: http://www.forum-conquete-spatiale.fr/usa-f8/news-satellite-espion-usa-en-perdition-t5014.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mic8.ch/satobserver
 
Débris spatiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: L'astronautique sur le web-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit