PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Jeu 25 Jan 2007 - 20:51

Souce :

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-29517844@7-50,0.html

Article :


L'eau et le dioxyde de carbone (CO2) qui formaient autrefois l'atmosphère dense de Mars ont été dispersés dans de faibles proportions dans l'espace et devraient se trouver contenus dans le sous-sol de la planète rouge, selon une étude publiée jeudi aux Etats-Unis.

Une équipe de chercheurs européens, a déterminé, sur la base des données recueillies par la sonde européenne Mars Express, que l'atmosphère martienne, disparue il y a environ 3,5 milliards d'années, s'est en fait échappée pour une très faible part sous l'effet des vents solaires.


Stas Barabash de l'Institut suédois de physique spatiale et Jean-André Sauvaud du Centre d'études spatiales des rayonnements à Toulouse en France, deux des auteurs de cette recherche parue dans Science datée du 26 janvier, ont établi que seulement de 0,2 à 4 millibars (unité de pression) de CO2 et quelques centimètres d'eau ont été ainsi perdus dans l'espace.

Cherchant à savoir où est donc passée l'atmosphère dense de Mars, ces chercheurs estiment qu'elle pourrait se trouver dans le sous-sol de la planète.

Les deux robots américains Opportunity et Spirit ont confirmé que l'atmosphère de Mars contenait de l'eau et du CO2.

De nombreux indices, comme des dépôts sédimentaires, des traces de rivages et des lits de rivières asséchées témoignent d'une activité hydrologique intense dans le passé de Mars.

L'eau liquide a aujourd'hui disparu de la surface. La teneur en vapeur d'eau de l'atmosphère est très faible, l'eau existe sous forme de glace dans les calottes polaires et certains cratères.

Mais ces quantités d'eau ne sont pas suffisantes pour expliquer les traces géologiques observées, ce qui laisse penser qu'il pourrait y avoir de grandes étendues d'eau dans le sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Ven 26 Jan 2007 - 18:57

suite !

Source :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-860150@51-859984,0.html

Article :

Comment Mars a-t-elle perdu presque toute son atmosphère ? Publiés dans Science du vendredi 26 janvier, les résultats obtenus par l'un des instruments embarqués à bord de la sonde européenne Mars Express ne sont pas en mesure de donner la réponse à cette question, cruciale pour comprendre comment le destin de la planète rouge a divergé à ce point de celui de la Terre. Mais ils permettent d'éliminer l'une des principales hypothèses sur l'origine de cette catastrophe qui a transformé l'ancienne Mars, peut-être humide et tempérée, en l'astre froid et aride que nous connaissons aujourd'hui.


Selon cette étude, cosignée par quatre chercheurs de l'Institut suédois de physique spatiale et du Centre d'étude spatiale des rayonnements (CESR) de Toulouse, ce n'est pas l'action continue du vent solaire qui a pu éroder progressivement, sur des milliards d'années, la quasi-totalité de la couche protectrice, notamment composée de dioxyde de carbone, d'oxygène et de vapeur d'eau.

Pourquoi avoir si longtemps soupçonné ce flot des particules échappées de notre étoile, qui parcourent tout le système solaire, et touchent donc aussi des planètes qui ont su conserver leur atmosphère ? Parce que Mars ne possède plus le bouclier qui protège la Terre : tôt dans son histoire, son champ magnétique s'est éteint, exposant l'astre aux influences du vent solaire.

A bord de la sonde de l'Agence spatiale européenne, en orbite autour de Mars depuis trois ans, le spectromètre Aspera-3 a analysé les effets de cette influence sur la couche gazeuse très ténue qui enveloppe encore la planète. Elle a compté les ions, des atomes chargés, emportés vers l'espace. Ces mesures ont permis de calculer un "taux d'échappement" de l'atmosphère, qui a pu être extrapolé, grâce à des modèles, sur les 3,5 derniers milliards d'années.


FAIBLE GRAVITÉ


"Sur cette durée, nos chiffres montrent que l'action du vent solaire est très insuffisante pour expliquer la perte de l'atmosphère, constatent Andreï Fedorov et Jean-André Sauvaud, tous deux membres du CESR et signataires de l'article. Elle n'aboutit qu'à une diminution de quelques millibars de la pression atmosphérique qui a pu régner aux origines. Et si l'on reprend l'hypothèse qu'une masse d'eau liquide d'un kilomètre de profondeur couvrait la surface de Mars dans les premiers temps, l'érosion du vent solaire n'aurait pu le faire baisser que de quelques dizaines de centimètres."

L'étude pourrait ainsi renforcer l'hypothèse d'un échappement brutal de l'atmosphère martienne au cours de son premier milliard d'années, associée à un bouleversement climatique majeur. Le rayonnement ultraviolet du Soleil des origines, associé à un vent solaire plus vif à cette époque reculée, et au bombardement intense d'astéroïdes massifs, a pu chasser très vite la couche protectrice. Pour la retenir, Mars a aussi été handicapée par sa masse, et donc sa gravité, très inférieures à celles de la Terre.

A moins que l'échappement n'ait pas eu lieu, et que Mars ait stocké dans son sol le dioxyde de carbone et l'eau disparus. Deux autres instruments de Mars Express n'ont pas permis, pour l'instant, de valider cette possibilité. Le spectromètre Omega n'a détecté, au moins en surface, aucune trace des dépôts qui auraient pu se former alors. Et le radar Marsis n'a, lui, pas encore trouvé d'eau liquide enfouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Lun 29 Jan 2007 - 12:41

suite


Source : flashspace

Atmosphère martienne : les dernières avancées

http://www.flashespace.com/html/jan07/29b_01.htm

Article :


Une nouvelle étude de l'atmosphère martienne montre que l'eau et le dioxyde de carbone (CO2) qui la formaient ont été dispersés dans de faibles proportions dans l'espace et devraient se trouver contenus dans le sous-sol de la planète. Le vent solaire, que l'on pensait être le principal facteur de cette déperdition, n'explique pas ce départ. Bien qu'il joue un rôle, très peu de cette atmosphère se serait échappée à cause de son impact.

Deux chercheurs du Centre d'études spatiales des rayonnements à Toulouse en France (A. Fedorov et J-A. Sauvaud) ont participé à cette étude publiée dans la revue Science.

A la suite de cette étude, on peut se s'interroger sur ce qu'il est advenu de cette atmosphère qui entourait Mars il y a plus de 3,5 milliards d'années et quels sont les processus à l'origine de sa dispersion. D'une atmosphère dense et épaisse, il ne reste aujourd'hui qu'une atmosphère très faible et qui s'étend très loin dans l'espace.

Cette étude s'appuie sur des mesures acquises pendant 2 ans par l'instrument Aspera de Mars Express. Les scientifiques se sont servis du débit de sortie actuel, étendu sur une période de 3,5 milliards d'années, pour déterminer la quantité de l'atmosphère perdue à cause du vent solaire. D'après eux, entre 0,2 et 4 millibars de dioxyde de carbone et quelques centimètres d'eau seulement ont été perdus pendant cette période. Or, on estime à 600 mètres les quantités d'eau que possédait l'atmosphère martienne.

Bien qu'Aspera ait montré précédemment que l'atmosphère de Mars est lentement "érodée" par le vent solaire, qui pénètre beaucoup plus profondément dans l'atmosphère qu'on ne le pensait précédemment, l'étude révèle que le vent solaire ne peut pas expliquer la perte de cette atmosphère et aujourd'hui ont peut donc se demander comment elle est 'partie'.

Tout laisse à penser que ces constituants sont piégés dans le sous-sol de la planète.

Précisions cependant que ces mesures réalisées pendant 2 ans sont valables que sur une très courte période de l'évolution de l'atmosphère martienne (quelques millions d'années). Plusieurs paramètres comme l'orbite de la planète, son axe de rotation ou l'activité du Soleil ont eu des valeurs différentes dans le temps et ne sont donc pas pris en compte. Consciente de cette lacune, l'équipe scientifique chargée de cette étude prévoit de faire appel à des modélisations historique du Soleil pour déterminer si l'action du vent solaire a pu être plus importante il y a 3,5 milliards d'années par exemple.

Atmosphère martienne

L'atmosphère martienne n'a jamais cessé d'évoluer. Les scientifiques s'accordent à dire que trois grandes théories expliquent sa formation (formation par capture de gaz, par apport de matériel cométaire et météoritique ou par accrétion (source nirgal.net). Quant à son évolution, bien que plusieurs théories cohabitent, une seule fait l'objet d'un large consensus.

Et la vie dans tout ça !

Si l'on tient pour acquis que la vie a pu se développer sur Mars très tôt dans son histoire, la jeune atmosphère martienne, au sortir de sa formation a joué un rôle significatif dans son apparition. La formation de Mars, alors chaude, a été marquée par le dégazage de grandes quantités de vapeur d'eau et de dioxyde de carbone qui aurait soutenu un effet de serre. Grâce à l'effet de serre engendré par ces gaz, la température aurait été suffisante pour que l'eau puisse exister sous forme liquide pendant une très longue période, et peut être même voir l'apparition de la vie.

Aujourd'hui, ces conditions n'existent plus. La planète s'est refroidie et aucun signe n'indique un quelconque dégazage, bien que l'on ne sache pas toujours le processus qui alimente l'atmosphère en méthane que l'on a récemment découvert en très faible quantité. Son atmosphère est très faible et principalement constituée de dioxyde de carbone et contient très peu d'ozone et Mars ne possède donc pas de protection contre le rayonnement UV, un frein significatif à toute vie de surface bien qu'il ne soit pas exclu que des briques initiales se tapissent ça et là dans des niches biologiques sans aucune possibilité d'évolution dans l'immédiat. Enfin, on remarque une totale absence d'eau sous forme gazeuse ou liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Lun 29 Jan 2007 - 18:39

zx a écrit:
suite


Source : flashspace

Atmosphère martienne : les dernières avancées

http://www.flashespace.com/html/jan07/29b_01.htm
Tout cela est très intéressant.
Cela dit, il y avait à mon avis quelques indices qui pouvaient laisser supposer que le vent solaire n'était pas aussi dévastateur qu'on pouvait le croire. Ainsi, la densité de méthane de l'atmosphère de Titan est très forte, alors que sa gravité est plus faible que celle de Mars. Certes, le soleil en est beaucoup plus éloigné, mais Saturne crée une sorte de ceinture de Van Allen qui balaye de temps en temps l'atmosphère de Titan.
Autre indice, l'atmosphère de Vénus est très très dense, alors qu'elle est beaucoup plus proche du soleil et a donc dû subir une pression de vent solaire bien plus terrible.

Bon, maintenant, reste à expliquer où est passé l'eau ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10766
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Lun 29 Jan 2007 - 18:55

C'est une bonne nouvelle pour mon petit fils dans 500 générations qui voudra se mettre au terraformage de Mars ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Lun 29 Jan 2007 - 19:19

avec l'elevage et la culture sous serre, ca sera disponible plus tot.

Miam, de la vache qui rit de Mars.

blbl Very Happy lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biscoto66




Nombre de messages : 146
Age : 44
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Ven 18 Jan 2008 - 18:51

La pression atmosphérique sur Mars correspond à quelle altitude sur nôtre planète?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10766
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Ven 18 Jan 2008 - 19:21

Une trentaine de kilomètres environ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
biscoto66




Nombre de messages : 146
Age : 44
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol   Ven 18 Jan 2008 - 21:50

Si l'atmosphère et l'eau sont dans le sous sol, à 30 km de profondeur la pression atmosphérique serait pas loin d'être la même que sur Terre.

Si une telle caverne existait? Les conditions seraient-elles plus favorable a la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mars cache peut-être son atmosphère dans son sous-sol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit