PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 27 Fév 2007 - 12:48

Tous ces mondes vous appartiennent sauf Europe,
je me trompe ou c'est une invitation. hermes

un remake comme pour titan, je sais pas si elle sera équipee d'un huygens insubmersible

c'est dommage de tourner autour.


Source :

http://www.flashespace.com/html/fev07/27a_02.htm

Article :

La NASA qui planche sur la mission jovienne Juno qui vise à étudier de façon approfondie le noyau de la planète Jupiter serait bien inspirée d'envisager l'envoi d'une sonde tourner autour d'Europe, que l'on suppose abriter une forme de vie prébiotique.

Il existe dans le Système Solaire 4 autres mondes où la vie à également pu apparaître, s'éteindre ou perdurer. Ces mondes sont la planète Mars, Titan et Encelade qui sont 2 lunes de Saturne et Europe, 1 des 4 satellites Galiléens de Jupiter.

Aujourd'hui, seuls Mars et Titan font l'objet d'une étude in-situ. Concernant les 2 autres lunes, aucune agence spatiale n'est engagée dans le développement d'une mission vers Europe ou Encelade. Des concepts de missions existent, mais aucun n'a dépassé le stade de l'étude de faisabilité.

Et c'est bien dommage.

Europe vs Encelade

Des 2 lunes en question, Europe présente le plus grand attrait pour les astrobiologistes. Encelade à l'inconvénient d'être bien plus loin ce qui a un impact sur le profil d'une mission. Reste que ce petit satellite de Saturne retient également l'attention des scientifiques depuis que Cassini y a décelé des panaches de glace et de vapeur, signes évident d'une activité géologique ce qui révèlerait la présence d'une d'une source de chaleur issue de la dissipation thermique due aux effets de marée provoqués par Saturne. On a même évoqué l'existence de poches d'eau liquide enfouies sous la surface mais cela apparaît peu probable. Cela n'a pas été toujours la cas. Encelade a vraisemblablement possédé des réservoirs d'eau liquide très tôt dans son histoire de sorte qu'il est possible qu'il existe des indices piéges dans ses glaces des traces d'une vie éteinte.

Quant à Europe, il s'agit d'un des objets du Système Solaire où la vie est possible. Bien que cette lune se situe 5 fois plus du Soleil que la Terre, elle possède les trois facteurs intrinsèques à l'apparition de la vie à savoir de l'eau sous forme liquide, une chimie organique et une source de chaleur !

Avec un diamètre d'environ 3160 km, Europe est légèrement plus petit que la Lune. Elle possède un noyau rocheux recouvert d'une épaisse croûte de glace de plusieurs dizaines de km d'épaisseur qui apparaît brisée et craquelée en de nombreux fragments. Elle serait entourée d'une ionosphère et une atmosphère ténues en oxygène mais, cela reste à confirmer. Enfin, tout laisse à penser qu'elle abrite un océan global d'eau salée.

Galileo, une sonde de la NASA (1989 - 2003) a montré que les glaces de surface sont mélangées avec de la matière organique. Cette matière est remontée du noyau rocheux vers la surface par le mouvement des glaces. Elle aurait été déposée sur Europe par les impacts de météorites et autres comètes quelques temps après sa formation, dans un processus similaire au Grand Bombardement, une période qui a duré plus de 700 millions d'années après la formation du Soleil et où 14 millions d'objets ont percuté la Terre et l'ont enrichie en différents matériaux.

Cependant, la question de la chaleur reste en suspens. Bien que l'on soit convaincu de la présence d'un océan liquide sous la surface d'Europe, on a bien du mal à expliquer sa perduration et donc la source de chaleur qui l'anime. Certaines hypothèse font état d'une activité volcanique ou des sources hydrothermales, d'autres l'expliquent par les mouvements induits par les fortes marées, provoquées par Jupiter, Car malgré le froid, les mouvements induits par les fortes marées pourraient en effet y maintenir l'eau à l'état liquide en la mettant en mouvement perpétuel et en contribuant même à réchauffer l'intérieur de cet astre.

L'ensemble de ces données, mises bout à bout fait dire qu'il existe une chimie prébiotique peut être très avancée sur Europe.

Reste qu'une mission autour d'Europe ne sera pas simple à concevoir. L'orbiter devra résister à des niveaux très élevés de radiations émises par les puissantes ceintures de radiations de Jupiter.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 27 Fév 2007 - 12:51

Source :

http://www.flashespace.com/html/fev07/27_02.htm

Article :


On l'a vu, Europe possède tous les facteurs nécessaires à l'apparition de la vie à savoir de l'eau sous forme liquide, une chimie organique et une source de chaleur. Bien évidemment, personne ne s'attend à découvrir des poissons nageant dans son océan sous-marin mais plutôt une forme de vie primitive émergente d'une chimie prébiotique.

En s'appuyant sur les données fournies par les missions Voyager et surtout Galileo, les scientifiques ont émis plusieurs hypothèses pour expliquer l'émergence de la vie sur Europe.

S'il ne fait plus guère de doute de la présence d'un océan global sous l'épaisse couche de glace, ce n'est pas la niche biologique la plus à même de favoriser l'émergence d'une forme de vie primitive.

Certains scientifiques pensent au contraire que la croûte d'Europe est beaucoup trop épaisse pour permettre le développement de bactéries sous-marines, tout en admettant la présence probable d'une glace tiède susceptible d'interagir avec une poche de glace enrichie en sel. Une fois fondue, cette glace pourrait donner naissance à une saumure liquide et abriter une vie primitive.

D'autres chercheurs soutiennent l'existence de poches d'eau liquide susceptibles de se trouver suffisamment proches de la surface pour bénéficier des effets de la lumière solaire. Aussi éloigné soit-il d'Europe, le Soleil peut fournir l'énergie nécessaire au développement d'une forme de vie primitive. C'est-à-dire que des bactéries auraient le temps d'exister avant de se trouver piégées par les glaces.

Ces poches se forment lors du déplacement des blocs de glace dans des directions latérales et opposées. Ces déplacements sont générés par les puissantes marées induites par Jupiter. On retrouve d'ailleurs sur Terre un phénomène similaire en Californie avec sa célèbre faille de San Andreas.

La friction dégagerait une chaleur suffisante pour faire fondre la glace près du point de contact. Combinée avec les sels présents dans la glace, cette chaleur permettrait à l'eau de conserver son état liquide. Cela accréditerait la présence de vastes étendues d'eau liquide sous-marine, à plus ou moins 10 km sous la surface. Le terme qui revient le plus fréquemment est un océan global. C'est-à-dire une mer couvrant l'ensemble du noyau rocheux d'Europe.

Quant à la matière détectée dans les fentes le long de la surface de la lune, il s'agirait de la matière organique issue des profondeurs et amenée à la surface, lors des marées, par de l'eau liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcf




Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Localisation : Geneve
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 27 Fév 2007 - 14:34

A mon avis, Europa est effectivement la meilleure candidate (et la seule ??) pour la recherche de vie extraterrestre.

On oublie souvent que Ganymede et callisto possèdent aussi probablement un océan global, cependant ces derniers sont enfouis profondément sous la surface et inaccessibles (il ne faut pas oublier que l'intérieur de Ganymede est aussi encore chaud).

Idem pour Titan, car franchement, j'ai du mal à imaginer qu'une chimie organique très élaborée (pour ne pas la vie) ait pu se développer en surface quand on considère les très basses températures qui y règnent. La chimie organique qui y existe est très limitée. Là aussi il faudrait plutôt chercher du côté d'un océan sous-terrain.

Je ne suis pas persuadé qu'Encelade possède un océan global, et rien n'est moins sur qu'il y ait un océan liquide sous le pôle sud ou encore que celui-ci soit stable sur une longue échelle de temps !

Donc on en revient à Europa.
Il y a d'ailleurs toujours encore une controverse sur l'épaisseur de la croute glacée (de moins de 10 km à 25 km). Je crois que c'est un problème essentiel qu'il faut résoudre.
Je recommande d'ailleur le bouquin de Richard Greenberg:
"Europa-The Ocean Moon: Search For An Alien Biosphere".

Plusieurs missions ont déjà été annulées alors qu'Europa est considérée comme une destination "prioritaire" depuis la visite de Galiléo, alors je reste un peu sceptique quant à une nouvelle mission dans un avenir proche (il faudrait arrêter d'en parler et décider de la faire !!). Le gros soucis d'une mission vers Europa est la présence des fortes radiations si près de Jupiter qui risquent d'endommager la sonde.

Autre petit désaccord : à ma connaissance, on n'a jamais détecté de matière organique sur Europa. Les dépots sombres correspondent plutôt à des sels (de magnésium, soufre, acide sulfurique, ...). Si c'était le cas, ce serait une nouvelle formidable.
Alors, il n'y a absolument aucune preuve de l'existence d'une vie quelconque sur/dans Europa. Tout ce que l'on peut dire, c'est qu'il y a probablement un milieu adéquat pour qu'éventuellement la vie ait pu apparaître, c'est à dire un solvant (l'eau liquide), les éléments chimiques nécessaires, et de l'énergie (d'origine volcanique ?).

Enfin, j'aimerai aussi dire qu'il y a une "mode" à utiliser la probabilité de l'existence de vie pour justifier le financement d'une mission (au niveau politique). Tous ces mondes sont intéressants, même s'ils n'habritent pas la vie (et je dis ça en tant que biologiste !).


Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/universurgaia/
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 27 Fév 2007 - 14:53

J'ai appris à rester sceptique concernant les paradis qu'on nous annonce pour la vie. Europe est clairement une candidate priviliégiée pour la vie, mais nous ne savons pas vraiment de quoi on parle dans le sens où la présence d'un océan global est encore contesté, et évidemment la communication va toujours dans le sens où on l'aimerait ("Il existerait peut-être un océan qui pourrait renfermer la vie") plutôt que dans le sens inverse, qui a pourtant autant voire plus de partisans ("Europe n'a probablement pas l'océan qu'on espère").
Pour la vie, il faut ajouter à ça un endroit stable, un océan qui existe depuis très longtemps. L'océan d'Europe, ça doit ressembler aux océans de Titan ou aux nappes phréatiques de Mars: oui ils doivent exister, mais par-ci par-là et en quantité beaucoup plus faible qu'espéré. Je ne connais aucune sonde qu'on a envoyé en espérant y découvrir quelque chose sur la vie/eau/lac/etc..., qui a pu nous donner une lueur d'espoir: les résultats sont toujours identiques, "Finallement pas de vie pour xxx" ou encore "Endroit moins propice à la vie que prévu" ou "il faudra rechercher plus en profondeur pour trouver l'eau/le méthane/la glace/la vie". Ces mêmes sondes, parallèlement, nous apportent toujours une foison de résultats, même s'ils ne nous plaisent pas ils nous font progresser à pas de géant. C'est donc simplement l'expérience qui parle: quand on espère trouver quelque chose de "sympa" humainement parlant sur un autre corps, on est déçu 99% du temps ! Donc Europe oui, mais pas pour la vie, surtout pour tout le reste que peut nous apporter ce satellite passionnant ! bounce

Et puis bon, ne nous plaignons pas pour une fois que les américains envient l'Europe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Marcf




Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Localisation : Geneve
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 27 Fév 2007 - 16:31

Hi Astrogreg,

Je suis content de constater que nous sommes sur la même longueur d'onde.
Vive Europa pour ce qu'elle est, et non pour ce qu'on voudrait qu'elle soit !!
Et puis, si par hasard un jour on y découvre de la vie, ce sera un joli bonus.
Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/universurgaia/
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Lun 25 Fév 2008 - 21:28

http://www.space.com/businesstechnology/080212-technov-europa-robot.html

Un robot sous marin va etre testé dans quelques semaines, il s'appelle Environmentally Non Disturbing Under-ice Robotic Explorer (ENDURANCE),
il devrait aider la nasa à explorer l'environnement sous marin d'Europe une des lune de Jupiter.

ENDURANCE a couté 2,3 M$, il sera testé dans l'antartique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
screetch




Masculin Nombre de messages : 14
Age : 42
Localisation : Couëron (44)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Dim 9 Mar 2008 - 0:12

J'en ai également parlé un (tout) petit peu sur Robot Impact (avec un petit clin d'oeil à ce super forum Wink )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robotimpact.com
Explorer




Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Lun 21 Avr 2008 - 15:37

Je vous recommande l'article consacré à Arthur C.Clarke dans le dernier Espace Magazine, il fait une réponse étonnante à propos d'Europe... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Lun 21 Avr 2008 - 20:32

Un autre article sur ce sympathique robot ENDURANCE : http://www.spaceref.com/news/viewsr.html?pid=27735
Pour info : http://www.evl.uic.edu/endurance/endurance.html
Revenir en haut Aller en bas
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7463
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Lun 21 Avr 2008 - 22:40

Quelle source d'énergie Endurance utilise-t-il ?...batterie au lithium ? Pile à combustible ? ...ou autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urix




Masculin Nombre de messages : 588
Age : 26
Localisation :
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 9:21

C'est bien de construire le robot mais pour ce qui est du forage dans la glace comment font-ils s'y prendre scratch y'a quand même une couche de glace entre 10 et 15 km ! On pourrait profiter des forces de marées qui fracturent la glace. Et pour ce qui est de la transmition des informations il faudrait un relais a la surface pour bien faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy




Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 36
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 14:51

urix a écrit:
C'est bien de construire le robot mais pour ce qui est du forage dans la glace comment font-ils s'y prendre scratch y'a quand même une couche de glace entre 10 et 15 km ! On pourrait profiter des forces de marées qui fracturent la glace. Et pour ce qui est de la transmission des informations il faudrait un relais a la surface pour bien faire !
Si la force des marées fracture la glace et qu'on tente de passer pas une de ces failles, on risque aussi de voir notre robot broyé par les glaces !
Je pense plutôt qu'il faudrait passer pas un endroit où la glace est calme et forer. À l'ancienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
SpaceRider




Nombre de messages : 68
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 14:58

Et question bête, une joli petite réaction nucléaire contrôlée qui fait
augmenté la température de la surface de l'engin, ça ferait pas fondre
la glace et descendre l'engin tout simplement???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy




Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 36
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 15:10

SpaceRider a écrit:
Et question bête, une joli petite réaction nucléaire contrôlée qui fait
augmenté la température de la surface de l'engin, ça ferait pas fondre
la glace et descendre l'engin tout simplement???
C'est une piste qui est explorée.
Il faut cependant espérer que la gravité soit suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
urix




Masculin Nombre de messages : 588
Age : 26
Localisation :
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 15:12

Et avec de l'uranium appauvri comme dans les obus et les torpilles américaines tongue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceRider




Nombre de messages : 68
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Mar 22 Avr 2008 - 15:19

ben ça ferait une joli reconverstion pour l'uranium militaire ^^.
Non mais cette histoire de gravité c'est sur doit limitter il faut voir
aussi j'imagine que ce n'est pas uniquement de la glace et qu'il serait
bête de s'arreté sur un rocher avant la permière dizaine de metre.
Peut être que l'assemblage des 2 serait une solution, un forage chaud en quelques sortes :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer




Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible   Dim 27 Avr 2008 - 19:56

L'idée de forer la banquise d'Europe est évoquée depuis Galiléo mais je doute fort qu'une mission automatique réussisse ce tour de force. Il faudrait au moins trois engins.
- Un orbiter
- un engin au sol
- Le sous-marin équipé d'un générateur nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
 
Vie dans le Système Solaire : Europe, la prochaine cible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Jupiter et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit