PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Un journal intime pour améliorer la vie des astronautes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Un journal intime pour améliorer la vie des astronautes   Dim 18 Mar 2007 - 19:53

Source :

http://fr.news.yahoo.com/12032007/5/un-journal-intime-pour-ameliorer-la-vie-des-astronautes.html


Article :



CAP CANAVERAL -- "Cher journal"... Trois fois par semaine, les deux astronautes américains à bord de la Station spatiale internationale (ISS) consignent leurs pensées et impressions dans un journal intime. Il sera analysé pour mieux comprendre ce qui se passe à 350km de la Terre et préparer des missions encore plus lointaines, sur la Lune ou sur Mars.

Ont-ils bon moral? De quoi manquent-ils? Supportent-ils leurs co-locataires? Rien ne peut mieux qu'un journal refléter la réalité d'un séjour de six mois dans l'étroitesse du vaisseau. "Je suis sûre que cela ressemble à la rubrique des ragots, mais le but est de repérer les caractéristiques qui feront le succès de ces expéditions", a expliqué l'astronaute Sunita Williams en décembre, juste avant d'arriver à la station spatiale.

Sunita Williams et Michael Lopez-Alegria sont invités à écrire en toute franchise. Contrairement aux journaux d'astronautes qui sont publiés sur le site Web de la NASA, les leurs ne seront lus que par Jack Stuster, un chercheur de Santa-Barbara, en Californie, qui, une fois par mois depuis 2003, récupère par téléchargement les nouvelles contributions. Ses investigations aideront l'agence spatiale des Etats-Unis et d'autres pays à préparer des missions encore plus lointaines dans l'avenir, sur la Lune ou sur Mars.

Selon la "carte bioastronautique", le document que la NASA utilise pour identifier et réduire les risques dans l'espace, les membres des équipes américaine et russe n'arrivent pas toujours à travailler ensemble. "Des querelles, l'inimitié, l'incompréhension et l'absence de communication conduisent à des situations potentiellement dangereuses, quand par exemple des membres d'équipage refusent de se parler pendant des opérations risquées ou coupent la communication orale avec les contrôleurs au sol", souligne-t-on.

Les incidents sont souvent causés par des problèmes de logistique au sol et dans l'espace. A en croire les astronautes américains, les cosmonautes russes semblent avoir de moins bonnes relations qu'eux avec les contrôleurs au sol. "Certains d'entre eux se sentent obligés de se disputer sur la moindre chose, mais cela pourrait relever en fait d'un phénomène culturel", note Stuster.

Stuster, docteur en anthropologie, a divisé les messages en 18 catégories, soulignant si le ton est positif, négatif ou neutre. Il a aussi pris en compte le moment de la mission où le message est rédigé. Selon lui, les astronautes soufrent de ce qu'on pourrait appeler "le blues du troisième quart": le nombre de messages positifs diminue au cours de la troisième partie de leur voyage. Un phénomène que Jack Stuster a déjà observé au cours d'une étude menée auprès de médecins français vivant en Antarctique. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un journal intime pour améliorer la vie des astronautes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit