PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Conquête humaine du système solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Commander Ham


avatar

Masculin Nombre de messages : 825
Age : 35
Localisation : Mars Base Camp 01
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Conquête humaine du système solaire   Ven 4 Mai 2007 - 16:05

Je ne sais trop ou poster ce nouveau sujet...
Ce sera donc ici :
J'ai trouvé une reflexion très interessante sur l'expension de l'homme dans le reste du système solaire au cours du 21ème siècle :
http://www.flashespace.com/html/mai07/03a_05.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Colonisation   Lun 26 Jan 2009 - 6:25

Pour ce qui est de la colonisation de la sphère Helios...
C'est un sujet qui devrait nous interpeler (au moins) tous. Mais si on lit ceci:
http://www.nas.nasa.gov/About/Education/SpaceSettlement/Basics/wwwwh.html#when
http://www.space.com/businesstechnology/technology/space_colonization_050223.html
... on peut être pessimiste quand à la voir de notre vivant (et y participer!). Mais pour que nos enfants aient un autre avenir il n'y a pas d'alternative. Et puis "on ne peut pas vivre éternellement dans son berceau"...
pale Certains sont toutefois motivés par une forme de peur:
http://www.nutri.com/space/
Je n'adhère pas à ce genre de motivation. Je préfère être optimiste et penser que quoiqu'il advienne il est dans notre nature profonde de quitter nos rivage rassurant et de partir au loin. Les premiers à le faire furent les Homo erectus qui quittèrent l'Afrique il y a presque deux millions d'années de cela sage . Depuis notre sang de nomade n'a cessé de s'exprimer au travers de si nombreuses migrations... même parmis les peuples dit sédentaires car agriculteurs!
:esanasa: Alors on peut garder bon espoirs que les banquiers ne seront pas les boulets de l'aventure trop longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Lun 26 Jan 2009 - 12:17

Bonjour,
Commander Ham a écrit:
Je ne sais trop ou poster ce nouveau sujet...
Ce sera donc ici :
J'ai trouvé une reflexion très interessante sur l'expension de l'homme dans le reste du système solaire au cours du 21ème siècle :
http://www.flashespace.com/html/mai07/03a_05.htm

C'est effectivement intéressant, mais je trouve qu'il y a plusieurs points discutables.
1) Un passage a pour titre "Rien ne justifie une installation humaine sur Mars" et dans le texte, il explique qu'il y aura des colonies qui vont s'établir sur Mars et réussir à se développer. Un peu contradictoire, non ? Disons, qu'il n'y a, a priori, pas de justification économique à une installation humaine sur Mars. Mais il y a bien d'autres motivations pour justifier cette installation.

2) Il est proposé d'utiliser un astéroïde pour voyager dans le système solaire. C'est théoriquement possible, mais dans tous les cas, il faut une fusée pour se poser sur l'astéroïde et encore une fusée pour en sortir. Or, si on parvient à se poser sur l'astéroïde, donc vitesse relative = zéro, on se positionne sur sa trajectoire. Autrement dit, si on enlève l'astéroïde, on parvient à la même destination théorique !!! Donc, il n'y a aucun gain du point de vue énergétique. C'est même pire, puisqu'il faut repartir de cet astéroïde pour rejoindre la destination finale. En fait, il pourrait y avoir un gain uniquement si on exploite les matériaux de l'astéroïde, par exemple la glace d'eau s'il y en a. Mais vu qu'un astéroïde est de taille limitée, on finirait par le vider assez rapidement. C'est tout sauf du développement durable ! Je trouverais lamentable qu'on reproduise les erreurs faites sur Terre également ailleurs dans l'espace.

3) Mais l'aspect le plus contestable de l'article concerne à mon avis le dernier paragraphe, où il est suggéré que les voyages spatiaux pourraient être justifiés par la surpopulation terrestre. Or, sauf révolution technologique majeure, il est impensable de procéder à des migrations de plusieurs milliers de personnes par an, voire plus, uniquement selon des considérations énergétiques (il faut faire décoller des milliers de fusées !!!). Et même si on envoie dans l'espace 1000 personnes par an, il faut 1000 ans pour atteindre le premier million. Ce n'est pas comme ça qu'on va résoudre un éventuel problème de surpopulation qui se chiffre en plusieurs milliards. De plus, écologiquement parlant, c'est encore une fois scandaleux. S'il y a des problèmes sur Terre, il faut les résoudre sur Terre, inutile d'exporter les problèmes ailleurs.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 1820
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Lun 26 Jan 2009 - 13:37

Argyre a écrit:
C'est même pire, puisqu'il faut repartir de cet astéroïde pour rejoindre la destination finale. En fait, il pourrait y avoir un gain uniquement si on exploite les matériaux de l'astéroïde, par exemple la glace d'eau s'il y en a. Mais vu qu'un astéroïde est de taille limitée, on finirait par le vider assez rapidement. C'est tout sauf du développement durable ! Je trouverais lamentable qu'on reproduise les erreurs faites sur Terre également ailleurs dans l'espace.
Ce point est intéressant. Faut-il attendre de posséder des systèmes quasi-autarciques de recyclage des ressources pour nous lancer dans la colonisation du système solaire ? Car si la réponse est oui, alors ce n'est vraiment pas pour tout de suite. Les scénarios actuels reposent sur une autarcie pendant le trajet + exploitation locale des ressources une fois sur place, et qui dit exploitation dit déchets. Donc on n'est pas dans une optique développement durable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Lun 26 Jan 2009 - 15:47

Thierz a écrit:
Ce point est intéressant. Faut-il attendre de posséder des systèmes quasi-autarciques de recyclage des ressources pour nous lancer dans la colonisation du système solaire ? Car si la réponse est oui, alors ce n'est vraiment pas pour tout de suite. Les scénarios actuels reposent sur une autarcie pendant le trajet + exploitation locale des ressources une fois sur place, et qui dit exploitation dit déchets. Donc on n'est pas dans une optique développement durable !

En fait, c'est comme sur Terre, le problème n'est pas de produire des déchets, c'est incontournable, le problème est de produire des déchets en tenant compte de leur recyclabilité, de la durée nécessaire à leur dégradation (sans altérer l'environnement) et des ressources disponibles. Sur Terre, dans les pays industrialisés, c'est clair, on produit trop de déchets ! Mais peut-être qu'en les divisant par 10 ou 100, ça pourrait aller.
Le problème avec un astéroïde, c'est que c'est très petit et qu'il n'y a aucun processus de dégradation d'origine biologique ou atmosphérique. Donc un déchet organique risque d'y rester très longtemps. Et si on consomme une partie de l'astéroïde, vu que ce ne sera pas éternel, il y a intérêt à justifier clairement son intérêt pour l'humanité dans une perspective long terme. Je n'ose pas imaginer l'humanité dans 10000 ans si après avoir exploité à outrance la Terre, on a fini par exploiter à outrance les astéroïdes .... Rendez-vous en enfer ....

Cordialement
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo


avatar

Masculin Nombre de messages : 2113
Age : 64
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Lun 26 Jan 2009 - 21:18

Cet article comporte en effet des affirmations ne reposant que sur les rêves de l'auteur.

Exemple

Citation :
En 2050, cette conquête sera bien amorcée, irréversible sous peine de voir l'humanité régresser et se replier sur elle-même. Une conquête qui se voudra d'une importance et d'une durée sans limite

2050, c'est grosso modo à une quarantaine d'années d'ici. C'est aussi le temps qui nous sépare d'Apollo. Avec quelques-uns de ce forum, j'ai l'avantage d'avoir connu cette époque. Époque de progrès technologique et de foi en l'avenir. Et déjà, on nous prédisait pour l'an 2000 un voyage de noce sur la Lune a qui le voulait et une excursion martienne pour se changer les idées. Je possède de nombreux ouvrages ou des auteurs forts sérieux faisait ce type de prédiction. On sait ce qu'il en est advenu. Quand j'entends que d'ici 40 ans on voyagera vers Mars ou de nombreuses colonies se seront implantées, je ne peux m'empêcher de sourire. Surtout à une époque ou l'Europe se demande toujours s'il faut construire un vaisseau habité!

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narount




Masculin Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Lun 26 Jan 2009 - 21:51

Pour le cas de la surpopulation l'article ne semble pas parler de migration massive ...

Citation :
Cette expansion de l'humanité sera également rendue nécessaire par la surpopulation terrestre. Cette colonisation de l'espace qui vise à accéder à de nouveaux territoires ne sera pas une migration massive mais, elle sera suppléée à la capacité de la planète Terre. Elle visera à alléger de façon permanente la pression qui s'exerce sur les ressources naturelles de la terre.

Je ne suis pas sur de comprendre mais j'imagine que l'auteur imagine plus soulager la terre des enfants (et des générations suivantes) des quelques migrants. Pour reprendre le chiffre de 1000, ce n'est certes rien mais 100 ans plus tard avec leur descendants ils seront beaucoup plus nombreux (tiens je me demande combien d'ailleurs) et cela sera autant de personnes qui auraient du être sur terre ...
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 6:28

Argyre a écrit:
En fait, c'est comme sur Terre, le problème n'est pas de produire des déchets, c'est incontournable, le problème est de produire des déchets en tenant compte de leur recyclabilité, de la durée nécessaire à leur dégradation (sans altérer l'environnement) et des ressources disponibles. Sur Terre, dans les pays industrialisés, c'est clair, on produit trop de déchets ! Mais peut-être qu'en les divisant par 10 ou 100, ça pourrait aller.
- En fait une des raisons qui m'ont fait réactiver ce fil de discussion provient justement de nos préoccupations au court terme très visibles dans l'actualité. À savoir les problèmes d'environnement et de développement durable.
- Ainsi il semble que le mainstream soit actuellement sur l'aspect gestionnaire "en bon père de famille" de la Planète. Or je trouve que cette approche manque cruellement d'ambition pour l'Humanité. Les écologistes, bardés de bonnes intentions, souhaiteraient nous voir nous contenter de survivre sur notre chère Terra, sans faire de vague, et aussi longtemps que possible.
Bien entendu cela passe par une gestion équilibrée de l'environnement, donc de la pollution et des gaspillages.
Et là je suis bien gêné. Comment concilier le fait de garder à nous autres humains des persectives de progrès si l'on doit tout réduire pour survivre? Comment s'assurer d'un minimum de confort si l'on doit tout économiser?
- D'où mon idée de base qui est: associons le grand futur avec les préoccupations immédiates et colonisons l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 9:47

Parmi les buts de la conquête humaine de l’Espace, celui de répondre à la surpopulation par une immigration vers d’autres mondes me parait irréaliste : les transports spatiaux sont trop onéreux pour des transports massifs de population, ainsi que les habitats à mettre en place à l'avance sur ces nouveaux mondes.
Par contre le retour d’expérience pour la gestion de notre propre planète peut être intéressant puisque comme il a été dit cela obligerait à une gestion drastique des déchets et des systèmes de recyclage.
Parmi d’autres buts, l’extension de l’Humanité vers d’autres mondes permettrait d’augmenter sa probabilité de survie sur le même principe que l’essaimage des abeilles ou des fourmilières: si une colonie est totalement détruite suite à une catastrophe, il reste les autres pour assurer la pérennité. ..Et la catastrophe passée, il peut être même possible d’essaimer de nouveau au lieu initial de celle-ci.
Un dernier but évoqué déjà évoqué par Argyre (qui me rectifira au cas où je n’ai pas tout à fait saisi), c’est la création de nouvelles civilisations induites par de nouveaux environnements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14651
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 11:24

Hallardier a écrit:

- Ainsi il semble que le mainstream soit actuellement sur l'aspect gestionnaire "en bon père de famille" de la Planète. Or je trouve que cette approche manque cruellement d'ambition pour l'Humanité. Les écologistes, bardés de bonnes intentions, souhaiteraient nous voir nous contenter de survivre sur notre chère Terra, sans faire de vague, et aussi longtemps que possible.

La Terre c'est notre vaisseau spatial .... et même les hardis explorateurs prenanient soin de leur vaisseau, de leurs réserves d'eau et de nourriture. Sinon les vers perforateurs de la coque, la soif, la dysenterie ... faisaient tourner court leur exploration et leurs grand rêves de conquête (enfin ceux du capitaine du vaisseau et de l'armateur ... pas mal de matelots étaient enrôlés de force à bord)

Citation :

Bien entendu cela passe par une gestion équilibrée de l'environnement, donc de la pollution et des gaspillages.
Et là je suis bien gêné. Comment concilier le fait de garder à nous autres humains des persectives de progrès si l'on doit tout réduire pour survivre? Comment s'assurer d'un minimum de confort si l'on doit tout économiser?
.
Si on n'arrive pas à permettre l'accès à l'eau potable (bon d'accord, ce sont les femmes et les fillettes qui font les kilomètres avec le bidon sur la tête, nous on discute de la conquête de l'espace sous l'arbre à palabres en attendant que la soupe soit cuite clown ), à se mettre à l'abri d'un certain nombre de catastrophes et de ne pas en rajouter pour qu'elles aient lieu plus souvent et plus violemment ... on ne voit pas quelle "moralité" infuse ferait des colonisateurs des "messies de nouvelles civilisations idylliques et angéliques". L'histoire des conquistadors et assimilés, du commerce triangulaire etc ... sembleraient montrer le contraire. Et dans un voyage spatial, l'air, l'eau, le carburant etc ... auront une valeur décuplée ....
Mais évidemment si on a la foi ... tout peut s'envisager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper




Nombre de messages : 495
Age : 41
Localisation : damned, je suis localisé
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 13:50

L'immense avantage moral à coloniser Mars, c'est qu'il n'y a pas d'autochtones susceptibles d'être massacrés. Les points les plus noirs de l'âge des explorations disparaissent d'eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 15:10

Bonjour,
Hallardier a écrit:
- Ainsi il semble que le mainstream soit actuellement sur l'aspect gestionnaire "en bon père de famille" de la Planète. Or je trouve que cette approche manque cruellement d'ambition pour l'Humanité. Les écologistes, bardés de bonnes intentions, souhaiteraient nous voir nous contenter de survivre sur notre chère Terra, sans faire de vague, et aussi longtemps que possible.
Bien entendu cela passe par une gestion équilibrée de l'environnement, donc de la pollution et des gaspillages.
En fait, c'est plutôt le contraire, je pense que la conquête spatiale va de paire avec le développement durable. En effet, si on y regarde de près, les contraintes de la conquête spatiale sont les suivantes :
1) envoi depuis la Terre de nouvelles machines/ressources/outils très coûteux et difficile, donc nécessité pour la colonie d'aboutir rapidement à une autonomie maximale. On peut en effet penser qu'à partir d'une population de 100 à 1000 personnes, les besoins sont énormes. Il est donc hors de question de ravitailler toute la colonie en eau et nourriture et de remplacer les outils et machines arrivées en fin de vie ...
2) ressources locales limitées, en particulier l'eau (pas de rivière !), l'énergie (pas d'hydrocarbures), l'atmosphère (emprisonnée et conditionnée sous cloche !) ainsi que les ressources humaines.
On en déduit donc qu'il faut éviter toute pollution (on ne peut pas ouvrir les fenêtres ...), maximiser la robustesse des matériaux (réparation ou remplacement des pièces difficile si l'industrie est embryonnaire), maximiser le recyclage (en l'absence de sol, tout produit organique doit être exploité pour nourrir les plantes et les animaux) etc.
En fait, une future cité martienne, c'est comme une sorte de Terre à l'échelle microscopique. Mais autant la Terre peut absorber pendant quelques siècles les erreurs de développement non durable, autant une petite base ne le peut pas, car dans ce ce qui est petit, les paramètres évoluent très vite. Et donc, la colonie est obligée de se développer en respectant scrupuleusement les principes du développement durable. Sinon, par définition, elle ne durera pas !

En conclusion, s'intéresser à une colonie humaine sur Mars (par exemple), c'est s'intéresser obligatoirement aux principes du développement durable ! Mais la plupart des gens ne voient pas la contrainte 1° énoncée ci-dessus. Une fois cette contrainte assimilée, je pense qu'on arrive à les convaincre (je l'ai fait).

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mar 27 Jan 2009 - 19:21

L’inconvénient pour une colonie extra terrestre de n’avoir à sa disposition que des ressources très limitées a quant-même un avantage : c’est que les fautes de gestion sont décelées rapidement et avec une population restreinte et compétente, il reste possible de réajuster avec une grande réactivité.
Sur notre Terre les erreurs fatales risquent d’être déceler trop tardivement vu la grande inertie d’un système bien plus vaste et la réactivité pour mettre peut-être plus de dix milliards d’humains aux intérêts immédiats divergents sur la même longueur d’onde pour réagir sera un sacré défi ! Si on peut avoir une certaine expérience avant qu’il ne soit trop tard, cela serait tout de même mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mer 28 Jan 2009 - 6:24

giwa a écrit:
Parmi les buts de la conquête humaine de l’Espace, celui de répondre à la surpopulation par une immigration vers d’autres mondes me parait irréaliste : les transports spatiaux sont trop onéreux pour des transports massifs de population, ainsi que les habitats à mettre en place à l'avance sur ces nouveaux mondes.
:?: Peut-on faire la comparaison avec la colonisation des amérique (dans une certaine mesure puisqu'il n'y aurait pas d'autochtones)?
En effet les premiers explorateurs ne venaient pas pour habiter. Mais ils ont jeté les bases des premières implantations de colons. La compensation de la surpopulation n'est pas immédiate. Les caravelles étaient loin de transporter plus de 50 personnes au max...
Arrow Par contre quand il y a eut une famine (en Irlande par exemple) plus tard, il existait tout un complexe social et environnemental pour accueillir (et transporter) les "réfugiés"-migrants.
Exclamation La réponse démographique d'une colonie n'est pas immédiate (en général) mais ne retire rien au concept... et au fait que l'on n'observe de résultats que plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mer 28 Jan 2009 - 6:37

montmein69 a écrit:
Mais évidemment si on a la foi ... tout peut s'envisager.
:esanasa: I want to believe...
Argyre a écrit:
Hallardier a écrit:
- Ainsi il semble que le mainstream soit actuellement sur l'aspect gestionnaire "en bon père de famille" de la Planète. Or je trouve que cette approche manque cruellement d'ambition pour l'Humanité. Les écologistes, bardés de bonnes intentions, souhaiteraient nous voir nous contenter de survivre sur notre chère Terra, sans faire de vague, et aussi longtemps que possible.
En fait, c'est plutôt le contraire, je pense que la conquête spatiale va de pair avec le développement durable. (...)
1) (...) Il est hors de question de ravitailler la colonie en eau et nourriture, et de remplacer les outils et machines arrivées en fin de vie ...
2) ressources locales limitées, en particulier l'eau (pas de rivière !), l'énergie (pas d'hydrocarbures), l'atmosphère (emprisonnée et conditionnée sous cloche !) ainsi que les ressources humaines.
Je parle en effet ce colons. Donc ils doivent pouvoir rester ad vitam... Colonisation est donc un synonyme de développement durable: on va plus loin que la simple conquête de l'espace, plus loin que l'exploration. Et au delà du simple intérêt scientifique.
Il faut... r e s t e r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Mer 28 Jan 2009 - 8:15

Hallardier a écrit:
giwa a écrit:
Parmi les buts de la conquête humaine de l’Espace, celui de répondre à la surpopulation par une immigration vers d’autres mondes me parait irréaliste : les transports spatiaux sont trop onéreux pour des transports massifs de population, ainsi que les habitats à mettre en place à l'avance sur ces nouveaux mondes.
:?: Peut-on faire la comparaison avec la colonisation des amérique (dans une certaine mesure puisqu'il n'y aurait pas d'autochtones)?
En effet les premiers explorateurs ne venaient pas pour habiter. Mais ils ont jeté les bases des premières implantations de colons. La compensation de la surpopulation n'est pas immédiate. Les caravelles étaient loin de transporter plus de 50 personnes au max...
Arrow Par contre quand il y a eut une famine (en Irlande par exemple) plus tard, il existait tout un complexe social et environnemental pour accueillir (et transporter) les "réfugiés"-migrants.
Exclamation La réponse démographique d'une colonie n'est pas immédiate (en général) mais ne retire rien au concept... et au fait que l'on n'observe de résultats que plus tard.
Effectivement on peut toujours envisager cette idée en particulier le cas de la famine en Irlande au XIX qui conduisit à une immigration assez massive (quoique que ce n'est peut-être pas les couches les plus pauvres de cette population qui purent immigrées: celles les plus touchées par la famine)
Si je trouve cette option irréaliste à l'heure actuelle, c'est pour deux raisons principales:
- nous n'avons actuellement aucune technologie permettant de rendre les déplacements vers l'Espace suffisamment économes en énergie : la seule possibilité futuriste qui ne remette pas en cause les lois actuelles de la physique serait l'ascenseur spatial, mais après un énorme investissement en matériaux et en énergie.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/autres-f21/l-ascenseur-spatial-une-descente-aux-enfers-t1218.htm
- d'autre part, je pense que la société humaine terrestre finira par autoréguler sa population ...quoiqu’on puisse très bien envisager un monde futur à la technologie très avancée, mais avec des dirigeants aux idées moyenâgeuses : il y a des prémisses d'exemples sur notre Terre.
Donc irréaliste pour moi pour le moment...mais qui sait et donc cette option est quant-même à garder en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 5:55

giwa a écrit:
Si je trouve cette option irréaliste à l'heure actuelle, c'est pour deux raisons principales:
- je pense que la société humaine terrestre finira par autoréguler sa population.
Pourquoi devrions nous ralentir notre croissance démographique?
giwa a écrit:
- nous n'avons actuellement aucune technologie permettant de rendre les déplacements vers l'Espace suffisamment économes en énergie
C'est justement pour cela que je tentais un rapprochement avec l'occurence précédente: la colonisation des Amériques. Les gros transferts de population ont été fait bien après les premiers explorateurs/colons.
Donc si on commence demain ce ne serait pas pour transplanter 10 millions de personnes de suite, mais peut-être 50, voire 100. Mais il faut bien commencer à faire quelquechose à un moment donné ou à un autre. Ma question est ainsi: pourquoi pas commencer de suite? Pourquoi attendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic


avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 52
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 8:14

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, si nous tenons vraiment à coloniser des endroits hostiles, il en reste encore plein sur la Terre : au fond des océans, au cœur des déserts, en Antarctique.

Dans tout ces cas, les conditions seraient moins difficiles que sur Mars et le ravitaillement serait bien moins cher.

Le transfert massif de populations vers une autre planète pour réduire la pression démographique sur Terre relève (encore pour un certain temps) du fantasme.

Il n'y a pas si longtemps, une étude démographique passionnante de l'ONU montrait que la pression démographique se situerait surtout dans les villes, car du côté des campagnes s'est plutôt la désertification qui guettee, certaines zones de peuplement actuelles pouvant même retourner à la vie sauvage d'ici la fin du siècle...

Les tenants du spatial on souvent tendance à opposer différentes solutions spatiales, en oubliant que des solutions purement terrestres sont parfois possibles, avec des budgets bien plus acceptables par des politiques qui cultivent les oursins au fond de leurs poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo


avatar

Masculin Nombre de messages : 2113
Age : 64
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 9:28

Hallardier a écrit:
Pourquoi devrions nous ralentir notre croissance démographique?

Parce que à terme elle est insoutenable. A moins d'accepter de vivre comme un paysan indien, ce qui à mon avis poserait quelques problèmes dans nos pays occidentaux (et ailleurs aussi)

[/quote]C'est justement pour cela que je tentais un rapprochement avec l'occurence précédente: la colonisation des Amériques. Les gros transferts de population ont été fait bien après les premiers explorateurs/colons.
Donc si on commence demain ce ne serait pas pour transplanter 10 millions de personnes de suite, mais peut-être 50, voire 100. Mais il faut bien commencer à faire quelquechose à un moment donné ou à un autre. Ma question est ainsi: pourquoi pas commencer de suite? Pourquoi attendre?[quote]

Il y a une différence fondamentale entre la colonisation de l'Amérique et une éventuelle colonisation des planètes: dans le premier cas, il s'agissait souvent d'option individuelle, dont le risque ainsi que le coût étaient assumés par les seuls immigrants. Dans le second, il s'agit d'une option collective, dont les risques et les coûts (pharamineux) sont partagés par la collectivité entière. Il s'agit dans ce cas fondamentalement de choix politiques, qui doivent donc être partagés par une majorité de citoyens. Comparer la colonisation de l'Amérique avec celle de la planète Mars est simplement une mystification intellectuelle.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 9:39

Bonjour
Hallardier a écrit:
Pourquoi devrions nous ralentir
notre croissance démographique?
D'accord avec Lunarjojo. D'ailleurs, ce n'est pas ralentir la croissance, c'est décroître ! Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas assez de ressources énergétiques sur Terre pour que tout le monde vive à l'occidentale, parce que nous polluons l'air, les sols et les mers plus que ce qu'ils peuvent absorber, parce que de nombreuses espèces animales n'ont plus l'espace vital et les conditions environnementales permettant leur survie à long terme (sans compter celles qui ont déjà été éliminées ces derniers siècles), et enfin parce qu'au rythme où nous exploitons la plupart des minerais intéressants, nous serons en manque de ces minerais dans les 300 ans qui viennent. Ca s'appelle le développement non durable !

Sinon, en ce qui concerne le déplacement de populations pour répondre au problème du surpeuplement, on peut effectivement faire un parallèle avec la colonisation de l'Amérique. Mais comme il s'agit dans le cas présent de la population mondiale, faisons l'analogie avec la population mondiale. On peut donc poser la question suivante : la colonisation de l'Amérique a t-elle permis une réduction de la population mondiale (hors Amérique) ? Non !
Même si on ne considère que l'Europe, ce n'est pas avec 1000 personnes par an, et même 10000 si on veut, qu'on atteint des chiffres significatifs en regard des centaines de millions d'habitants européens. Il suffit que la croissance démographique de l'Europe soit de 0,1% par an pour qu'il y ait toujours un gros problème de surpopulation. D'ailleurs, lors de la colonisation de l'Amérique, y a t-il eu une baisse démographique en Europe ? La peste et le choléra sont bien plus efficaces que la colonisation. En l'absence de ces maux, la croissance a été très forte.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 10:03

Aspic a écrit:
Comme je l'ai déjà dit ailleurs, si nous tenons vraiment à coloniser des endroits hostiles, il en reste encore plein sur la Terre : au fond des océans, au cœur des déserts, en Antarctique.

Sous la mer, il y a déjà des sous-marins. Dans les déserts, il y a déjà des oasis. Et en Antarctique, il y a de nombreuses bases habitées, donc Concordia.
Mais ce n'est pas ça l'important. L'important, c'est l'impact sur les civilisations humaines. Personne ne songe à vivre en autarcie complète sous la mer ou en Antarctique, parce que le voyage vers la société moderne est relativement facile et peu coûteux. Ainsi, pas besoin de mettre en place un système complexe pour recycler les déchets, exploiter les minerais locaux ou pour produire la nourriture, il suffit de renvoyer les déchets à la société moderne et de s'approvisionner dans les magasins. Et donc, pas d'autarcie, il y a au contraire une grande dépendance.
En revanche, si on songe à s'installer sur Mars, ça change les données du problème. Le voyage est dangereux, long et très coûteux. Dans ce cas, un maximum d'autonomie est requise. L'eau, la nourriture, les objets courants, les matériaux de construction, le recyclage des déchets, il faut faire le maximum sur place. Si cela parait difficile avec une colonie de 100 personnes, on peut penser que l'autarcie complète peut être atteinte à partir d'un nombre de personnes dépassant un certain seuil à déterminer.
Maintenant, reposons la question : quel serait l'impact de l'existence d'une telle colonie (qui a vocation à se développer) sur les civilisations humaines, en comparaison d'une colonie en Antarctique complètement dépendante de la société industrielle terrestre ?
D'un côté, il y a une extension de la civilisation terrestre, de l'autre on a la génèse d'une nouvelle civilisation, qui, en plus, pourrait à son tour essaimer vers d'autres endroits du système solaire ...

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas2


avatar

Masculin Nombre de messages : 2382
Age : 66
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Conquète humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 14:33

Argyre a écrit:
D'accord avec Lunarjojo. D'ailleurs, ce n'est pas ralentir la croissance, c'est décroître !
Veux tu proposer, au niveau de toute la terre, un système de 1 enfant par couple, pour assurer la décroissance démographique, comme ça se fait en chine? Si oui, il faut dire cette idée à M. Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l'ONU, pour qu'il officialise ce concept?
:?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy


avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 37
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 15:05

Argyre a écrit:
Bonjour
Hallardier a écrit:
Pourquoi devrions nous ralentir
notre croissance démographique?
D'accord avec Lunarjojo. D'ailleurs, ce n'est pas ralentir la croissance, c'est décroître ! Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas assez de ressources énergétiques sur Terre pour que tout le monde vive à l'occidentale, parce que nous polluons l'air, les sols et les mers plus que ce qu'ils peuvent absorber, parce que de nombreuses espèces animales n'ont plus l'espace vital et les conditions environnementales permettant leur survie à long terme (sans compter celles qui ont déjà été éliminées ces derniers siècles), et enfin parce qu'au rythme où nous exploitons la plupart des minerais intéressants, nous serons en manque de ces minerais dans les 300 ans qui viennent. Ca s'appelle le développement non durable !
C'est assez pessimiste ça. On peut quand même espérer que le développement de technologie verte réduire l'empreinte écologique de chacun tout en gardant son confort, jusqu'à ce que la Terre supporte 7, 8, 9 milliards d'hommes ou plus.

Ce que je vois dans notre société, ça n'est pas une consommation délirante d'énergie et de ressources à des fins utiles, mais une part énorme de gaspillage. Avec de la réutilisation, de la réparation et du recyclage, on réduira a quasiment rien notre consommation de ressources et avec de la production d'énergie renouvelables et de la réduction de perte d'énergie, on devrait pouvoir complètement supprimer notre impact sur l'environnement.

La surpopulation, c'est un problème aujourd'hui. Je ne suis pas sûr que ça le sera demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Conquête humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 15:15

Pour les politiquesdémographiques sur notre Terre , c'est à chaque état de voir ce qu'ils ont à faire dans ce domaine car toutes les situations ne sont pas les mêmes...mais aussi de prendre leurs responsabilités sur les conséquences qui en découlent : mais là, c'est un toute autre débat que nous ne pouvons traiter sur ce forum spécialisé...Mais bon, il y a certainement possibilité de trouver ailleurs pour en débattre car c'est quant-même un sujet grave et de première importance.
En tout cas, moi qui suis pourtant un fervent défenseur de la conquête spatiale par les humains, je pense que dans ce cas, celle-ci ne sera d’aucun secours pour résoudre ce problème…sauf après un désastre complet et une recolonisation de la Terre par une colonie extra –terrestre : ce que je ne souhaite tout de même pas car je ne suis pas un fanatique de l’au-de- là de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmos99


avatar

Masculin Nombre de messages : 1385
Age : 45
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Conquète humaine du système solaire   Jeu 29 Jan 2009 - 15:27

Skyboy a écrit:
On peut quand même espérer que le développement de technologie verte réduise l'empreinte écologique de chacun tout en gardant son confort, jusqu'à ce que la Terre supporte 7, 8, 9 milliards d'hommes ou plus
j'espère que toute la terre entière t'entends... car en ce moment, on va droit dans le mur mur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conquête humaine du système solaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Exoplanètes, cosmologie, et divers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit