PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Vers Proxima Centauri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Carcharodon




Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mar 26 Juin 2018 - 11:29

je me suis mal exprimé, là, au sujet de Bezos :
je voulais dire qu'a partir de 2022, on devrait avoir des nouvelles, qu'il lui faudrait ensuite 5 a 7 ans pour réaliser une solution fiable et compétitive, et qu'il faut rajouter plus ou moins une décennie pour un retour a la lune.
Ca nous donne du 2040 en gros quoi.
je serais trop vieux pour ces conneries lol Laughing
Et si bezos ne donne pas un coup de pied dans la fourmilière, je suis plus sceptique sur la réussite de Musk en l'absence d'environnement compétitif stimulant.
En fait, je rêve d'une guerre froide entre les deux sur fond de compétition dans le tourisme spatial Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8737
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mar 26 Juin 2018 - 12:18

Carcharodon a écrit:

Ca nous donne du 2040 en gros quoi.
je serais trop vieux pour ces conneries lol Laughing
...
Mais non, tu n’auras même pas atteint mon âge actuel ! Et on peut continuer dans les conneries même à cet âge...j’en ai l’expérience  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 687
Age : 50
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mar 26 Juin 2018 - 13:44

Moi, mon petit doigt ne me dit rien du tout, sauf qu'on joue beaucoup avec les effets d'annonce.
Je pense qu'il ne serait pas difficile de trouver une centaine de volontaires pour faire le voyage, ensuite conduire un projet sur 6000 ans, ça me paraît délicat. Cela dit en route vers les étoiles, il y aura des choses à faire et c'est sur ça que je compte, sur l'aspect pilote du projet humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.com
Carcharodon




Masculin Nombre de messages : 96
Age : 50
Localisation : villiers sur marne
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mar 26 Juin 2018 - 17:52

je reve d'une tombola avec un billet gratuit pour un fly by lunaire (je n'irais pas jusqu'a demander un atterrissage, quoique...)
Mais si j'étais selectionné, après l'examen médical, il me diraient : "vous êtes sérieux la ? vous croyez qu'on a un service funéraire a bord ?" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Donateur
Donateur

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mar 10 Juil 2018 - 23:10

Carcharodon a écrit:
Certes, je parlais de robot effectivement, pas d'envoyer des humains.
Déjà les robots c'est de la science fiction, alors les humains n'en parlons pas Very Happy 
je dis que "c'est de la SF déjà pour les robots" pour une raison toute simple : donnez donc un exemple d'un mécanisme humain, même basique, qui est capable de fonctionner 50 ou 60 siècles sans aucune intervention humaine, avec un lag temporel (pour les eventuels ordres) qui va se compter en mois, puis en années, et sans autre énergie que la sienne propre (parce que ce sera pas le soleil ni proxima qui vont l'alimenter)...
Ça n'existe pas et ça n'est pas prêt d'exister, donc c'est a ce jour de la pure SF.

Qu'on arrive déjà a faire fonctionner une sonde pendant 2 ou 3 siècle dans ces conditions (éloignement de toute source energétique, et bombardement de la sonde par des rayons cosmiques durant tout ce temps, et autonomie totale), ce sera un fantastique exploit... dont il n'y aurait plus qu'a multiplier par dix la durée, voir plutot par 20 si on parle de 6000 ans de trajet.
Et encore, 6000 ans, dans l'exemple que j'ai pris pour reprendre le votre, c'est déjà ultra optimiste, et ça demanderait une énergie colossale pour y parvenir.
certes, la propulsion ionique est une piste sérieuse, sauf qu'elle demande de l'energie en quantité.

Ha ! un autre léger problème : on fait comment a l'arrivée ?
Si la sonde ne fait que passer et rester quelques années dans le système de proxima, on aurait fait tout ce truc la pour ça ?
Or, si on veut l'arrêter, il faut consacrer la même énergie qu'on a mis a l'envoyer, pour l'arrêter.
Donc il faut multiplier par deux tout les calculs.

On est pas du tout assez mur technologiquement pour ne serait-ce que simplement envisager ce genre de truc, même pour un robot.
Et y a de fortes chances qu'on ne le soit jamais, la physique ayant des lois.
C'est juste un sujet pour briller en société aux yeux des profanes, cette histoire.
Mais c'est encore très loin de pouvoir commencer a devenir un sujet de nature scientifique.

Cependant le projet Breakthrough Starshot a pour ambition d'envoyer des sondes vers Alpha du Centaure en 20 ans environ.

https://www.news.com.au/technology/science/space/stephen-hawkings-says-his-star-chip-nano-probes-could-reach-proxima-b-within-20-years/news-story/dcb4ccf95ef56b7687626b0565934362

https://www.numerama.com/sciences/163017-comment-starchip-veut-atteindre-alpha-centauri-en-20-ans-seulement.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakitess




Masculin Nombre de messages : 122
Age : 28
Localisation : Laythe
Date d'inscription : 03/02/2016

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Mer 11 Juil 2018 - 14:11

C'est une toute autre approche oui, et il n'y a bien que celle-ci, via la voile solaire, que je trouve crédible. Mais cela suppose néanmoins beaucoup de choses dont nous ne disposons pas encore, qu'il s'agisse de fric ou de technologie / maîtrise. Et quand bien même la techno serait dispo, qui... Qui penserait créditer pareille entreprise, bourrée d'incertitude, qui dans le meilleur cas renverra des images floues d'un système, 50 ans plus tard ?

Allez, p'tet dans 100 ans, quand on aura atteint une maturité technologique suffisante pour n'envoyer qu'une dizaine de sondes plutôt qu'un million, en estimant que les proba de réussites sont "correctes" et que les capteurs seront à même de renvoyer une photo / des data clean malgré la vitesse, on envisagera cela parce que ça ne coutera pas tant que ça. Parce que la contrainte du temps, elle, persistera, en ramenant, peut être, à 25 ans le temps de transit et de retour de l'info.

Mais avant cela, développer toutes l'archi des lasers en orbite, les millions de sondes, et l'incertitude de fou sur les résultats, bof, j'y crois pratiquement pas plus qu'à l'avènement du vol interstellaire habité à l'horizon des 10000 prochaines années ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCom3bROrMgEt0BW8H4sUzyw
bed31fr


avatar

Masculin Nombre de messages : 614
Age : 41
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Vers Proxima Centauri   Jeu 12 Juil 2018 - 10:56

reste plus que l'espoir de développement d'un moteur "hyperspatial" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vers Proxima Centauri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie