PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 22:07

Je note que : "Aucun soutien n'a été trouvé pour une participation de l'Esa dans le projet russe d'"avion de l'espace" Clipper, qui pourrait desservir la station spatiale internationale." Neutral

lundi 5 décembre 2005, 21h12

L'Europe de l'espace pourrait aller vers davantage d'autonomie

BERLIN (AFP) - L'Europe de l'espace pourrait aller vers plus d'autonomie et soutenir sa propre technologie, en donnant notamment la priorité aux lanceurs européens, selon de premières indications émergeant lundi d'une réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne (Esa) à Berlin.
Les ministres chargés de la politique spatiale des 17 pays membres de l'Esa sont tombés d'accord sur "le principe d'une préférence européenne aux lanceurs", a affirmé le ministre français délégué à la Recherche, François Goulard.

Si elle est adoptée mardi, cette "préférence européenne" portera sur les gros lanceurs comme Ariane-5, les petits comme Véga, dont le premier vol est prévu fin 2007, ou les moyens comme les russes Soyouz, lorsqu'ils seront tirés depuis le centre spatial de l'Esa à Kourou, en Guyane française (à l'horizon 2008-09), a précisé M. Goulard devant la presse.

Ce sont les services nettement meilleur marché déjà offerts par l'Inde, ou par la Russie depuis la base de Baïkonour, au Kazakhstan, qui sont en jeu.

Cette résolution dépend toutefois de l'accord qui pourra être trouvé sur d'autres points en suspens lundi soir, notamment le soutien que l'Europe veut continuer à accorder à la station spatiale internationale (ISS), dont le sort est également suspendu à des décisions américaines.

La France, qui souhaite "ne pas rester dans l'attente" et engager des négociations avec les Etats-Unis, ne veut plus financer à plein l'opération. A l'inverse, l'Allemagne veut maintenir le budget de 650 millions d'euros prévu jusqu'en 2008, afin de "préserver les compétences industrielles".

Aucun soutien n'a été trouvé pour une participation de l'Esa dans le projet russe d'"avion de l'espace" Clipper, qui pourrait desservir la station spatiale internationale.

Les 17 pays membres et le Canada, membre associé, doivent décider à Berlin des programmes qui orienteront l'Europe de l'espace dans les trois à cinq ans à venir.

Dans un contexte international peu favorable, alors que diminuent les contrats commerciaux qui rentabilisent les technologies développées grâce à l'argent public, l'Esa propose une série de programmes pour 2006-2010, d'une enveloppe totale de 8,8 milliards d'euros en nouveaux financements (10,4 mds USD).

Un huitième (1,10 mrd EUR) est prévu pour les lanceurs européens, gros enjeux de politique industrielle (28% des contrats passés par l'Esa auprès de l'industrie en 2004).

L'Esa, basée à Paris, devrait également recevoir l'engagement des pays membres pour préparer sa participation à une future base lunaire habitée et l'envoi d'un robot d'exploration sur Mars, à la recherche de traces de vie présente ou passée. Le remplacement de Cryosat, le satellite d'observation climatique détruit en septembre lors de son lancement, ne fait guère de doute.

Les ministres semblaient également d'accord pour commencer à préparer le terrain pour créer un réseau européen de surveillance de la Terre (environnement et sécurité), réclamé par l'Union européenne. Ce programme serait lancé en attendant que l'UE sorte de son impasse budgétaire et puisse débloquer les fonds adéquats.

L'Esa, qui doit faire face à un accroissement des dépenses publiques consacrées à l'espace aux Etats-Unis, en Russie, en Chine et en Inde, réclame également que soit instaurée une hausse annuelle de 2,5% de l'enveloppe consacrée à la recherche scientifique, programme auquel les pays membres ne peuvent déroger.

L'Italie notamment, mais aussi l'Allemagne, ont émis des objections.

Si l'ensemble des programmes proposés par l'Esa sont adoptés, le budget annuel restera sensiblement inchangé, à quelque 2,8 milliards d'euros (3,3 milliards de dollars), selon le porte-parole de l'agence, Franco Bonacina.

Le budget de la Nasa pour 2006 est en augmentation de 2,4%, à 16,5 milliards de dollars. La Russie, puissance qui envoie le plus d'objets dans l'espace, dispose d'un maigre budget en comparaison (220 millions USD pour 2006) mais l'a accru de 160% en un an.
Revenir en haut Aller en bas
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 22:25

Steph a écrit:
Aucun soutien n'a été trouvé pour une participation de l'Esa dans le projet russe d'"avion de l'espace" Clipper, qui pourrait desservir la station spatiale internationale.

Ils ont vraiment de la merde dans les yeux. S'il y a un projet sur lequel il faut se ruer, c'est bien celui-là. Désolé pour le language, mais tant de connerie à l'état pur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 22:54

Merci pour ce rapport Steph.

Mon avis c'est que l'ESA est mal barré et que notre situation ne va pas s'améliorer.

Continuer à vouloir se concentrer sur nos lanceurs alors que la concurrence fait rage et que nos propres satellites sont lancés par les russes, c'est aller droit dans le mur. Le marché commercial n'est et ne sera pas suffisant pour cela, les clients auront de plus en plus tendence à aller vers les lanceurs à faible cout. Ariane il faut la garde rmais ne pas en faire notre objectif principal. Uen capsule européenne serait aussi un bon moyen de garantir sont avenir.

Quand à ISS, la France à raison, dans la perspective actuelle, à quoi bon vouloir continuer à investir dans une station qui n'a plus d'avenir. L'allemagne s'obstine vraiment dans les choix sans avenir. Faut croire que Spacelab ne leur a pas suffit.

Concerant la demande d'augmentation du budget que les allemands et les italiens refusent, ils montrent bien et paradoxalement qu'ils ne voient aucun avenir dans le spatial.

Au début, quand j'ai vu que le communiqué parlait d'automnomie, j'ai eu une espoir et j'ai bien cru que l'ESA allait développer son CEV à lui. Ca aurait surement sauvé nos lanceurs. Mais finalement on s'aperçoit qu'il n'y a aucune inovation, aucune autonomie totale. En résumé on continue la politique spatiale actuelle qui nous a déja mené à la crise. Ca promet.

Quand à n'avoir fait aucune allusion à la participation russe je trouve cela inadmissible. On a la possibilité d'avoir un moyen de transport, à faible cout puisque partagé, et avec le savoir et la technologie russe et nous ont fait quoi ? rien ... on regrde passer le wagon. Quel gachi.

Après avoir été la troisième puissance spatiale, l'europe va continuer sa descente dans la crise et pendant ce temps là, les chinois, le japon, l'Inde, et le Brésil investissent énormément et ont de grosses ambitions.

Franchement, je suis pessimiste et deçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 23:04

Mustard a écrit:
.

Après avoir été la troisième puissance spatiale, l'europe...

Tu parles en terme de puissance pure ? Parce que dans le sens "club de l'espace", c'est la France qui est troisième, l'ESA n'est que 7 ou 8 ème.
En parlant de la France, je répète encore une fois qu'on aurait pas du se lancer dans l'ESA. Si on avait continué Ariane tout seuls, on aurait jamais eut les moyens de se lancer dans le projet Hermès et donc on y aurait même pas pensé serieusement. Par contre, on se serait sûrement beaucoup plus rapproché de l'URSS puis des Russes qu'on ne le fait aujourd'hui. Et le Kliper serait probablement un projet Franco-Russe beaucoup plus avancé qu'il ne l'est actuellement. Mais ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krakou2185




Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 23:26

En voyant les 1° ligne parlant de plus d'autonomie j'ai cru que l'Europe allait se lancer vers une capsule habité cela me semble l'ideal mais je voie que non.
Garder Ariane oui pour notre independance mais pour le lancement des satellites etrangers qui rapporte peu face a la concurrence je ne sais.

Je ne suis pas pour que l'europe investisse dans le Klipper mais si c'est l'unique opportunité pour que l'europe participe a un programme habité alors il vaut mieux le Klipper que rien.

Je suis surpris du refus Allemands et surtout Italiens de ne pas vouloir augmenté le budget scientifique, ils ne faut pas penser qu'à la rentabilité comme y pense trop les Europeens.

Je pense que la France a raison de vouloir se désengager de l'ISS qui coute cher pour pas grand chose. L'argent récuperé de l'ISS pourrait servir pour une capsule habité ou a Klipper faute de mieux.
Se désengager de l'ISS serait un signal sérieux aux USA comme quoi l'europe en a mar de se faire avoir par les USA, je pense.

Participer a la base lunaire des USA et n'avoir aucun moyen de transport independant pour y aller c'est le plus sur moyen de se faire arnaquer a l'arrivée par les USA.
Quand je voie la nasa faire une demande de cargo spatial pour l'iss auprés des entreprises Us je me dis les americains ne respectent pas les pays faisant l'ATV et le HTV, cela fera double emploi et même concurrence.
Dans cette reunion les Europeens ne posent pas assez la question de l'irrespect qu'on les USA envers leurs partenaires mais l'europe a t'elle la vonloté d'aller sur la lune seule ou avec les Japonais et les russes noamment voire l'Inde. Cela ferait peur je pense aux USA qui nous respecterait plus.
Dans un progrmme de construction de base lunaire ou autres il vaut mieux etre celui qui a le transport habité ou Fret que les modules servant à monter la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emploicv.ifrance.com/perso/home.htm
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Lun 5 Déc 2005 - 23:37

Attendons la conférence de presse finale prévue demain soir.
Les négociations peuvent changer très vite malgrè des désaccords forts. On la vu dans le projet Galileo...

Ptience les amis passionnés...
Je ne peux pas croire que l'ESA est aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 12:41

Blink a écrit:

Tu parles en terme de puissance pure ? Parce que dans le sens "club de l'espace", c'est la France qui est troisième, l'ESA n'est que 7 ou 8 ème.
En parlant de la France, je répète encore une fois qu'on aurait pas du se lancer dans l'ESA. Si on avait continué Ariane tout seuls, on aurait jamais eut les moyens de se lancer dans le projet Hermès et donc on y aurait même pas pensé serieusement. Par contre, on se serait sûrement beaucoup plus rapproché de l'URSS puis des Russes qu'on ne le fait aujourd'hui. Et le Kliper serait probablement un projet Franco-Russe beaucoup plus avancé qu'il ne l'est actuellement. Mais ce n'est que mon avis.

Je me faisais un peu la même réflexion.
Puisque l'espace n'intéresse guère que la France en Europe, ne vaudrait-il pas mieux que la France se retire de l'ESA et collabore directement avec la Russie, le Japon, ou tout autre pays intéressé ?
A quoi sert l'ESA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capcom
Invité




MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 16:32

Lors de la "crise" du premier vol d'Ariane 5 ECA, l'ESA était déjà sur la scelette. Heureusement elle a su se redonner "bone figure" avec le programme EGAS.
Cette fois ci, elle a du soucis à se faire. Après on s'étonnera que les pays européens qui en veulent coopére avec "l'enemi".
Revenir en haut Aller en bas
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 18:26

Bon les premiers résultats du meeting tombent.
Le programme Aurora semble bénéficier de la pub faites par Huygens et Mars Express, puisque ExoMars trouve les finances nécessaires, et des liquidités supplémentaires seront alloués au Programme Aurora pour l'établissement d'un plan d'exploration plus concrets.
(Peut-être que ce surplus sera utilisé pour une Arrow Mission (capsule de rentrée atmosphérique, pour démonstrateur d'aérocapture martienne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 18:58

Augmentation de 2,5 % du budget annuel consacré à la science afin de compenser l'inflation, jusqu'en 2010.
L'ESA a aussi opté, à l'instar des américains depuis très longtemps, à la concurrence déloyale en matière de lancements, puisques les lanceurs de l'ESA devront lancer les charges utiles de l'ESA au minimum à 75% !!! De quoi récupérer notre investissement dans EGAS par exemple, et revitaliser le marché. Cela aura d'énormes répercutions sur Galileo et ses 34 ou 36 sats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 19:09

D'après une dépêche anglaise,
le gouvernement UK se serait réveillé.
Ils vont verser 374,3 Millions d'Euros, soit 18%, du budget Science Programme de l'ESA pour la période.
En plus sera versé 108,1 Millions € pour ExoMars, soit le 2ème contributeur de la mission, et 7,1 Millions € supplémentaire pour le programme Aurora dans l'optique de lancer une mission technologique afin de préparer Aurora à un Mars Sample Return.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 19:29

L'ESA en fait un peu trop avec son programme Aurora.
Ce n'est pas parcequ'on a réussi Mars Express que d'un seul coup il faut faire du "Tout Mars". On est encore loin de faire atterrir un bon Rover, pas une triple assiette qui s'écrase.

Concernant la préférence de nos lanceurs à 75% pour le sprogrammes de l'ESA je trouve cela normal. Les américians le font bien eux. Cela dit, le surcout du lancement ne risque-t-il pas de faire monter le cout des missions et par conséquent d'en faire annuler certaines ?

Par ocntre il semble que pour Kliper ce soit définitivement grillé. Quel gachi. On va rester tout seul dans notre coin.
Quand on voit laChine lancer des hommes et envisager des sondes ver sla lune, ou meme le Japon résussir une belles performances avec Hayabusa je me fais du soucis sur notre avenir spatiale.

Je crains vraiment que l'europe perde de plus en plus de son poids dans les discussions internationales spatiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 19:49

Je pense absolument le contraire :)
si tu as le temps de jeter un coup d'oeil sur l'article que j'ai posté sur mon blog "pub" :)
Je pense au contraire que le programme AURORA, dont on rêve depuis plusieurs années est en fin lancé, et il nous permettra d'être crédible le jour ou une coopération internationale sera d'actualité pour une mission de retour d'échantillons ou une exploration habitée (certes, on apportera pas le Clipper, et c'est une déception).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 19:53

Concernant Exo-mars, c'est une bonne nouvelle. Quel est l'état du financement ?
Concernant le retour d'échantillons, c'est une autre paire de manche ! Un concept a-t-il été avancé ?
Pour les lanceurs, je suis d'accord avec Mustard il faut privilégier les lanceurs européens sans pour autant tomber dans l'isolationnisme.
Enfin pour kliper, là c'est vraiment très très dommage ... J'espère qu'il ne s'agit pour l'instant que d'un manque de consensus temporaire, et que sinon éventuellement la France prendra ses responsabilités en coopérant avec les Russes via le CNES.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 20:24

Fabien a écrit:
Je pense absolument le contraire :)
Je pense au contraire que le programme AURORA, dont on rêve depuis plusieurs années est en fin lancé, et il nous permettra d'être crédible le jour ou une coopération internationale sera d'actualité pour une mission de retour d'échantillons ou une exploration habitée (certes, on apportera pas le Clipper, et c'est une déception).

Concernant une mission de type reotur déchantillon, comment veux tu qu'on soit crédible ?Pour le moment on a joute envoyé une sonde en orbite martienne. Quand à Huygens c'est bien mais le résultat me parait tout de meme bien limité compte tenu du cout de la sonde.
L'amérique est bien loin devant nous avec toutes ses sondes et rover envoyés. Pourquoi aurait elle besoin de nous, notre savoir dansle domaine n'estrien comparé à eux. Tout ce qu'on peut espérer c'est une coopération budgétaire.
Pour un vol habité ver sMars, idem, comment peut être prendre au sérieux l'ESA quand on sait qu'elle n'a aucune expérience sérieuse des vols habités et des systèmes qui en découlent.

On est de moins en moins crédible je trouve et la preuve c'est que les américians prennent des décisions sur ISS et autres projet en coopération sans nous consulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 21:09

Bon en ce qui concerne le vol habité, je suis d'accords. L'ESA s'offre l'occasion de trainer 30 à 40 années de retard sur les puissances spatiales autonomes.
En revanche, si ! Nous pourront être crédible afin de participer à la mission de retour d'échantillons martiens dont tout le monde rêve car même si à l'heure actuelle nous n'avons pas la technologie, nous allons dévellopper des phases semblables de missions grâce à ExoMars, et la mission Arrow que l'ESA devrait lancer. Une mission type ExoMars nous mettrait sur un pied d'égalité avec la NASA concernant la technique d'exploration robotique de Mars. Même la russie n'a pas encore développer de missions complexes robotique d'exploration de Mars (par raison budgétaire limité).

Rappellons qu'un Mars Sample Return Mission sera une mission de plusieurs milliards €, en coopération internationale très probable, vue la complexité des différents modules. Et pour ma part, je souhaite vraiment que l'Europe en soit un acteur pour donner à nos scientifiques un occasion de toucher ces roches martiennes, en avant première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar




Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 41
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 21:29

Moi je n'ai qu'un mot en 3 lettres pour qualifier les responsables européens...

Je continue à croire que les Européens sont stupides et le resteront... Les Européens vont se lancer dans le programme Aurora, mais je rigole... Aurora, le but final ce n'est pas d'enmener des hommes sur Mars? Ils vont faire ça comment? Suis-je bête... L'ESA va donner l'argent à la Nasa pour qu'elle puisse aller seule sur Mars... Il faudra qu'on m'explique le role exact de l'ESA... Pour moi l'ESA ne sert que d'excuse à la Nasa:
Spacelab pour justifier la navette
ISS pour justifier la navette
ATV pour ravitailler l'ISS
Hubble pour payer le surcout de la facture...
La Russie nous offre une place en or en nous proposant d'aller sur Kliper. Que répond l'ESA? Non merci mais nous les vols habités ça nous intéresse pas... Nous préférons donner notre argent à la Nasa pour qu'elle en fasse bon usage... Grrrrr décidément, que des politiques qui décident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-orbite.net
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 21:48

Yantar, je ne dirais pas que les européens sont stupides, c'est nos dirigeant seuropéens qui le sont. Et puis le système de gestion européen est un boulet. ëtre une unions où tout le monde doit être d'accord c'est abbérant.

Fabien. Concernan tl'exploartion de MArs, je crois que les américains n'ont pas du tout besoin de nous, ils ont les moyens techniques et éocnomiques de faire ça tout seul. Nous on a quoi comme expérience dans ce domaine ? on ne sait pas faire atterrir sur Mars une assiette, on n'a jamais réalise le moindre rover, et Huygens bien qu'ayant réussi sotn atterissage (grace à une grosse atmosphère sur Titan n'a pas été riche en donné (une seule image au sol c'est plutot médiocre comme performance). Pou rmoi l'europe doit faire ces preuves dans ce domaine de l'exploration spatiale, mais de spays comme le Japon semble nous rattraper grave à Hayabusa e tla Chine semble vouloir s'investir dans ce domaine aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mar 6 Déc 2005 - 22:33

Citation :
on ne sait pas faire atterrir sur Mars une assiette, on n'a jamais réalise le moindre rover

C'est bien pour cela que ExoMars est intéressant. En 2010, 2011, il devrait atterrir. Une MSR mission n'est prévue que tard vers 2014 ou même 2016. D'ici là, les financements engagés dans le programme seront exploités, et nous auront la technologie.
Un rappel tout de même, si pour une raison x ou y, la NASA décide de se concentrer sur son retour sur la Lune (ce sera vraisembleblement le cas), Aurora donnera les moyens aux européens d'effectuer une mission retour d'échantillon, seuls ! Et il est possible que nous ayons le privilège d'éccomplir ce challenge en grande première mondiale ! La NASA ne pourra pas jouer sur tous les tableaux.

Seul point noir du meeting, le vol habité en Europe. !!! J'avoue ne pas comprendre ou ils veulent en venir. Nous avions la chance d'obtenir des places Klipper pour un accès permanent à Columbus et tout l'ISS afin de former nos spationautes aux vols longues durées dans le cadre d'un retour sur la Lune...
Enfin, il parait que l'ESA n'a pas dit son fernier môt concernant l'offre russe. Peut être voulons nous nous débarrasser des Japonais qui attendaient notre décision :) lol
non là je comprend pas comment on va envoyer nos européens dans l'espace dans le futur.
Ils n'ont peut être pas compris que le Hooper n'est pas habité Sad[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 10:06

Fabien a écrit:

En revanche, si ! Nous pourront être crédible afin de participer à la mission de retour d'échantillons martiens dont tout le monde rêve car même si à l'heure actuelle nous n'avons pas la technologie, nous allons dévellopper des phases semblables de missions grâce à ExoMars, et la mission Arrow que l'ESA devrait lancer.
pourront être... allons dévelloper... devrait lancer... je veux bien qu'il faut commencer par quelquechose, et souvent à partir de rien; mais ça, en ESAien, ça veut dire que ce n'est (encore une fois) que du vent.

Fabien a écrit:
Une mission type ExoMars nous mettrait sur un pied d'égalité avec la NASA concernant la technique d'exploration robotique de Mars.
On ne sera jamais sur un pied d'égalité avec la NASA tant que l'ESA fonctionnera comme ça. Les processus de décision sont bien trop long, on perd énormément d'argent avec tous ces temps morts.

Fabien a écrit:
Même la russie n'a pas encore développer de missions complexes robotique d'exploration de Mars (par raison budgétaire limité).
La Russie peut se targuer d'avoir effectué un programme long, coûteux et complet d'exploration planétaire que personne n'a plus jamais fait depuis: le programme Venera-Vega d'exploration de Venus.

Fabien a écrit:
Rappellons qu'un Mars Sample Return Mission sera une mission de plusieurs milliards €, en coopération internationale très probable, vue la complexité des différents modules. Et pour ma part, je souhaite vraiment que l'Europe en soit un acteur pour donner à nos scientifiques un occasion de toucher ces roches martiennes, en avant première.
Je pensais que ça devait être une mission NASA-CNES, mais ça a peut-être changé. J'espère que non, car d'une part ça irait plus vite (au niveau des décisions) et d'autre part la NASA aurait peut-être plus de difficultés à se "débarasser" du CNES que de l'ESA, étant donné les projets franco-américains en cours, et aussi la plus grande rapidité de réaction du CNES par rapport à l'ESA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar




Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 41
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 10:47

Et dire que nous avons l'ARD (qui a permis de réaliser un retour sur Terre) et dire que nous avons l'ATV (qui pourrait servir de mini station spatiale ou de module de service type Apollo) et dire que la Russie nous proposait de rejoindre Kliper... Et nous on va envoyer un robot sur Mars... Dépriment l'Europe spatiale... Déjà que je trouvais que Ariane 5 n'était pas adaptée au marché (moi j'aurais été pour l'abandon d'Ariane 5 et de faire une Ariane 6 modulable comme l'est Ariane 4, Atlas V ou Delta IV en passant d'une performance de 3 à 4 tonnes pour arriver à 10-12 tonnes en orbite GTO suivant la version)... Oui on a tout pour réussir mais on fait tout pour que ça foire... La preuve que l'Europe spatiale n'est pas totalement débile, elle a réussi à partir de la sonde Rosetta à nous pondre Mars-Express et Venus-Express... Et quand on voit les résultats de la sonde martienne, je me dis que l'ESA pourrait se dire "on devrait partir de que nous avons pour faire autre chose"... Mais à la place la mentalité c'est "on sait qu'on peut faire ça, alors on continue"... Quelle triste réalité... Vivement que l'un de nous soit directeur général de l'ESA et décide de secouer le cocotier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-orbite.net
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 13:39

En ce qui concerne Klipper, Alan Thirkettle (directeur ESa des vols habités) a prononcé la phrase : "We would like an independent way of getting access to the International Space Station (ISS)."
En fait, l'ESA n'aime pas l'idée d'être un énième sous-traitant au vaisseau Klipper, a t'il expliqué le 6 décembre lors d'une conférence de presse.

De plus, en ce qui concerne le refus de la réunion concernant le dossier, l'ESA n'apportera pas les 59,8 Millions € nécessaires a une étude de 2 ans relative a ce que la Russie aurait demandait à l'ESA ! La décision ne s'agissait pas d'un accord défénitif au développement du Klipper.
L'ESA juge visiblement insuffisante sa contribution éventuelle "requested" à Klipper dans l'état actuel du dossier. Cela fait parti des négociations, et je trouve qu'il est important de ne pas acquiesser sans réfléchir.

Enfin, on se prend à rêver à un programme autonome de vols habités européens puisque des fonds sont déjà alloués à l'utilisation d'un dérivé de l'ATV.
A mon avis, les leaders de l'agence ne sont pas aussi débiles qu'on veut bien le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 13:43

Blink a écrit:
Fabien a écrit:

En revanche, si ! Nous pourront être crédible afin de participer à la mission de retour d'échantillons martiens dont tout le monde rêve car même si à l'heure actuelle nous n'avons pas la technologie, nous allons dévellopper des phases semblables de missions grâce à ExoMars, et la mission Arrow que l'ESA devrait lancer.
pourront être... allons dévelloper... devrait lancer... je veux bien qu'il faut commencer par quelquechose, et souvent à partir de rien; mais ça, en ESAien, ça veut dire que ce n'est (encore une fois) que du vent.

Pas de ton avis. :)

Fabien a écrit:
Une mission type ExoMars nous mettrait sur un pied d'égalité avec la NASA concernant la technique d'exploration robotique de Mars.
On ne sera jamais sur un pied d'égalité avec la NASA tant que l'ESA fonctionnera comme ça. Les processus de décision sont bien trop long, on perd énormément d'argent avec tous ces temps morts.

Fabien a écrit:
Même la russie n'a pas encore développer de missions complexes robotique d'exploration de Mars (par raison budgétaire limité).
La Russie peut se targuer d'avoir effectué un programme long, coûteux et complet d'exploration planétaire que personne n'a plus jamais fait depuis: le programme Venera-Vega d'exploration de Venus.

C'est certain, mais en terme de planète Mars, l'Europe n'est pas si en retard que cela, quand on se souvient de la difficulté de mettre sur orbite martien une simple sonde.

Fabien a écrit:
Rappellons qu'un Mars Sample Return Mission sera une mission de plusieurs milliards €, en coopération internationale très probable, vue la complexité des différents modules. Et pour ma part, je souhaite vraiment que l'Europe en soit un acteur pour donner à nos scientifiques un occasion de toucher ces roches martiennes, en avant première.
Je pensais que ça devait être une mission NASA-CNES, mais ça a peut-être changé. J'espère que non, car d'une part ça irait plus vite (au niveau des décisions) et d'autre part la NASA aurait peut-être plus de difficultés à se "débarasser" du CNES que de l'ESA, étant donné les projets franco-américains en cours, et aussi la plus grande rapidité de réaction du CNES par rapport à l'ESA.

Annulé depuis bien longtemps malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 14:06

D'un côté, ce refus est peut être un jeu stratégique pour essayé d'avoir une part plus importante dans Kliper et ne pas être qu'un simple participant financièrement. Mais la russie a toujours été un partenaire fiable et honnête et c'est dommage qu'on les jete comme ça après otut ce qu'ils nous ont apporté et offerts. Souhaitons que le dossier ne soit pas clos et que tout soit une ruse pour que les russes reviennent avec une meilleure offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne   Mer 7 Déc 2005 - 14:35

Mustard a écrit:
On est de moins en moins crédible je trouve et la preuve c'est que les américians prennent des décisions sur ISS et autres projet en coopération sans nous consulter.


Les maîtres-d'oeuvre de ISS sont les américains... compte tenu de la participation européenne, il n'est pas très étonnant qu'ils ne daignent pas nous consulter...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit