PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 "Arianespace, Numéro 1 mondial"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 18:41

Communiqué de presse d'Arianespace :
http://www.arianespace.com/site/fr/actualite/actualite_sub_index.html

Evry, le 8 janvier 2008


Arianespace, Numéro 1 mondial


Première société de Service & Solutions de lancement à avoir vu
le jour en 1980, Arianespace a confirmé en 2007 sa position de Numéro 1
mondial.


2007, l'année des records

6 Ariane 5 et 3 Soyuz ont lancé avec succès 21 charges utiles, soit près de 50 tonnes mises en orbite

6 lancements d'Ariane 5 ont permis à Arianespace de mettre en orbite,
12 des 15 satellites commerciaux de télécommunications lancés avec
succès vers l'orbite géostationnaire.

3 lancements de Soyuz ont permis à sa filiale Starsem de
lancer depuis le Cosmodrome de Baikonur, 8 satellites de la
constellation Globalstar et le satellite Radarsat-2.

Avec 36 lancements et 22 succès d'affilée, Ariane 5 confirme
sa maturité technique, en étant le seul lanceur opérationnel disponible
sur le marché commercial capable de lancer simultanément deux charges
utiles et d'offrir aux clients d'Arianespace plus de performance, plus
de flexibilité et plus de compétitivité.

La course toujours en tête

Depuis sa création en 1980, Arianespace a signé plus de 290 contrats de
lancements avec 65 opérateurs internationaux et a lancé près des deux
tiers des satellites opérationnels en orbite.

Aujourd'hui, Arianespace exploite la famille des lanceurs
européens, Ariane 5, Soyuz et Vega, au sein d'une organisation
clarifiée où les industriels fabriquent les lanceurs et où Arianespace
est responsable des lancements, de la signature du contrat jusqu'à la
mise en orbite des satellites.

En 2007, Arianespace a signé 13 nouveaux contrats de Service
& Solutions de lancement vers l'orbite géostationnaire et 4 autres
vers l'orbite basse, ce qui lui permet de disposer du plus important
carnet de commandes de cette industrie:

  • 24 satellites à lancer vers l'orbite géostationnaire avec Ariane 5 et éventuellement Soyuz pour les plus petits,
  • 11 lancements institutionnels d'Ariane 5 dont 9 destinés à lancer
    le véhicule cargo ATV (Automated Transfer Vehicle) vers la Station
    Spatiale Internationale,
  • 8 lancements spécifiques de Soyuz (2 à Baikonur, 6 au Centre Spatial Guyanais).

Une situation financière équilibrée

Le chiffre d'affaires d'Arianespace s'établira pour 2007 aux alentours
de 940 M€, pour un résultat équilibré pour la 5ème année consécutive.
Le chiffre d'affaires de Starsem s'établira aux alentours de 90 M€,
pour un résultat lui aussi équilibré.

2008, l'année des challenges

Augmentation de la cadence

7 à 8 lancements d'Ariane 5 sont prévus en 2008, parmi lesquels
le lancement du " Jules Verne ", le premier exemplaire de l'ATV, les
charges utiles scientifiques Herschel et Planck et TerreStar 1, le plus
gros satellite commercial de télécommunications jamais lancé en orbite
géostationnaire.

Starsem prévoit de son côté le lancement par Soyuz de Giove-B, le deuxième satellite démonstrateur de la constellation Galileo.

Soyuz et Vega au Centre Spatial Guyanais

Les travaux de génie civil de l'Ensemble de Lancement Soyuz au
Centre Spatial Guyanais sont pratiquement achevés et les éléments
d'infrastructure fabriqués en Russie seront mis en place en Guyane dans
le courant de l'année 2008.

Pour le lanceur léger Vega, le pas de tir ELA-1 est en cours
de réaménagement avec en particulier l'installation d'un portique
mobile. Le premier étage de Vega, le P-80, a accompli avec succès son
deuxième essai, le 4 décembre dernier en Guyane.
La mise en service commerciale de Soyuz et Vega au Centre Spatial
Guyanais est prévue en 2009.

Faire face aux défis de demain

En 2008, Arianespace continuera à faire face aux défis de demain.

Forte de son statut de Numéro 1 mondial, la société innovera
toujours plus pour apporter à ses clients la meilleure offre de Service
& Solutions de lancement.

C'est ainsi qu'auront lieu la desserte de la Station Spatiale
Internationale par l'ATV, la préparation de la mise en service de Soyuz
et Vega au Centre Spatial Guyanais et, de façon plus générale,
l'adaptation constante aux demandes du marché (lancements vers l'orbite
géostationnaire, de la constellation Galileo, du James Webb Space
Telescope, …).
Revenir en haut Aller en bas
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 18:51

Arianespace va bien...

La preuve : bien peu de journalistes présents à leur conférence de presse cette année alors qu'il y a 2 ans on ne savait pas où s'asseoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22831
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 18:59

Je trouve tout de même que les CA n'est pas si gros que ça, l'industrie ou je travaille (Gemalto) fait mieux, mais ce qui compte c'est surtout les bénéfinces nets, et apparement il est équilibré depuis 5 ans, ce qui revient à dire que Arianespace ne gagne pas d'argent. Perso je ne trouve pas cela très encourageant, mais peut être que vis à vis de la concurrence c'est mieux. L'essentiel étant au moins de ne pas en perdre.

En tout cas le carnet est plein, de nouveaux lanceurs arrivent à Kourou, donc c'est clair que c'est encourageant. Mais la concurrence chinoise, japonaise, indienne, et autres arrivent en force, il va donc falloir être très réactif dans les années à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 18:59

Aspic a écrit:
La preuve : bien peu de journalistes présents à leur conférence de presse cette année alors qu'il y a 2 ans on ne savait pas où s'asseoir !
C'est vrai que les trains qui arrivent à l'heure n'intéresse pas beaucoup les médias ...
Revenir en haut Aller en bas
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7434
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 20:22

Steph a écrit:
[*]11 lancements institutionnels d'Ariane 5 dont 9 destinés à lancer
le véhicule cargo ATV (Automated Transfer Vehicle) vers la Station
Spatiale Internationale

Bon ben alors il y en a bien neuf finalement ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire, je croyais qu'on était redescendu à cinq ?

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com En ligne
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 20:46

nikolai39 a écrit:
Steph a écrit:
[*]11 lancements institutionnels d'Ariane 5 dont 9 destinés à lancer
le véhicule cargo ATV (Automated Transfer Vehicle) vers la Station
Spatiale Internationale
Bon ben alors il y en a bien neuf finalement ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire, je croyais qu'on était redescendu à cinq ?
Ah oui j'avais loupé ça, curieux ... Surtout qu'au rythme prévu d'un tous les 12 à 18 mois ça nous emmène loin ...
Revenir en haut Aller en bas
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 22:03

Mustard a écrit:
Je trouve tout de même que les CA n'est pas si gros que ça, l'industrie ou je travaille (Gemalto) fait mieux, mais ce qui compte c'est surtout les bénéfinces nets, et apparement il est équilibré depuis 5 ans, ce qui revient à dire que Arianespace ne gagne pas d'argent. Perso je ne trouve pas cela très encourageant, mais peut être que vis à vis de la concurrence c'est mieux. L'essentiel étant au moins de ne pas en perdre.
Structurellement parlant, Arianespace ne peut pas faire de bénéfices nets mirifiques car ses fournisseurs sont aussi ses actionnaires !

nikolai39 a écrit:
Steph a écrit:
[*]11 lancements institutionnels d'Ariane 5 dont 9 destinés à lancer
le véhicule cargo ATV (Automated Transfer Vehicle) vers la Station
Spatiale Internationale

Bon ben alors il y en a bien neuf finalement ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire, je croyais qu'on était redescendu à cinq ?

Effectivement, seuls 5 ATV sont actuellement prévus, mais l'ESA a signé pour 9 lancements et pour le moment elle n'a aucune raison d'annuler des lancements car plus ils sont commandés à l'avance et plus les conditions sont intéressantes. L'heure venue, il sera toujours possible de modifier le contrat pour d'autres charges utiles ou être content d'avoir déjà des lancements quand commande sera passée pour des ATV supplémentaires.

Et comme Arianespace est fière d'avoir ces contrats en carnet, tout le monde est content !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Mer 9 Jan 2008 - 23:25

Nikolaï, un dilemme pour toi sur ton site: les lancements par la soyouz à Kourou à partir de 2009 tu les classeras comment? Lancements russes? Tu connais ma réponse: oui russe de mon point de vue...en tout cas dignes de figurer dans les tablettes de ton site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Arianespace, Numéro 1 mondial   Jeu 10 Jan 2008 - 2:13

6 lancements d'Ariane 5 ont permis à Arianespace de mettre en orbite, 12 des 15 satellites commerciaux de télécommunications lancés avec succès vers l'orbite géostationnaire.


Le nombre de satellites commerciaux de télécommunications lancés dans le monde avec succès en geo est de 20 en 2007 et non 15!!! :

Arianespace: 60%

Military communication:

Skynet 5A UK (europe)
Skynet 5B UK (europe)

Civil Communication:

Insat 4B inde
Astra 1L Luxembourg
Galaxy 17 USA
Spaceway 3 USA
BSat 3a Japan
Intelsat 11 USA
Optus D2 Australia
Star One C1 Brazil
RASCOM-QAF 1 International
Horizons 2 USA

ILS: 15%

Anik F3 Canada
DirecTV 10 USA
Sirius 4 Suède

Khrunichev: 5%

Kosmos 2434 russie (Raduga-1M 1) Military Communication

Chine: 15%

NIGCOMSAT 1 Nigeria
Sinosat 3 Chine
ZX 6B Chine

USA: 5%
WGS 1 USA Military Communication


Mais Arianespace ne détient plus que 57% en 2007, en comptabilisant le satellite commercial BD 1D de navigation chinois!

Ce pourcentage risque de chuter dès 2008 à 45% du fait de la concurrence mondiale accrue (retour de Sea Launch Zenit-3SL, Zenit-3SLB ou Zenit-3SLBF et Proton M avec les deux pads de lancement à Tyuratam), et du fait du recul de la campagne de lancement des soyouz 2.1a et b commerciaux de Starsem, en Geo à Kourou de 2008 à mi-2009!

Mais 2009 marquera-til un recul d'Arianespace encore plus grand ? à suivre ...


Avec 36 lancements et 22 succès d'affilée, Ariane 5 confirme sa maturité technique, en étant le seul lanceur opérationnel disponible sur le marché commercial capable de lancer simultanément deux charges utiles ...


Là encore, ce ne sera plus le cas en 2009 puisque Khrunichev lancera en geo les satellites commerciaux de télécommunications Ekspress-AM 44, Express-MD1 (russie et Kazakhstan), Yamal-301 et Yamal-302 et en 2010 Ekspress-AM 4, Express-MD2!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Jeu 10 Jan 2008 - 8:17

T2 a écrit:
Le nombre de satellites commerciaux de télécommunications lancés dans le monde avec succès en geo est de 20 en 2007 et non 15!!! :

Kosmos 2434 russie (Raduga-1M 1) Military Communication
NIGCOMSAT 1 Nigeria
Sinosat 3 Chine
ZX 6B Chine
WGS 1 USA Military Communication
BD 1D de navigation chinois!
Aucun de ces lancements n'était ouvert à compétition. Et le radouga, le WGS et le Beidou n'ont strictement rien de commercial.

Comme je vois d'ici venir la réflexion : les lancements Skynet 5 étaient ouverts à la concurrence (notament Sea Launch) et ont fait l'objet de vrais contrats commerciaux.

T2 a écrit:
Avec 36 lancements et 22 succès d'affilée, Ariane 5 confirme sa maturité technique, en étant le seul lanceur opérationnel disponible sur le marché commercial capable de lancer simultanément deux charges utiles ...

Là encore, ce ne sera plus le cas en 2009 puisque Khrunichev lancera en geo les satellites commerciaux de télécommunications Ekspress-AM 44, Express-MD1 (russie et Kazakhstan), Yamal-301 et Yamal-302 et en 2010 Ekspress-AM 4, Express-MD2

Arianespace fait du lancement double de satellites sans que ceux-ci n'aient à être conçus spécialement pour ça. Les Ekspress MD ont été conçus spécifiquement pour profiter de la capacité disponible sur les lancements des Ekspress AM et les Yamal on été conçus pour être lancés par paire. Ce n'est pas demain la veille que l'on verra un Ekspress et un Yamal sur le même lanceur (même si cela devrait être techniquement possible sans grande difficulté), et de toute manière ces lancements ne sont pas commerciaux.

Il faut rappeler que quand Arianespace (ou Sea Launch, ou ILS) parlent de leur part de marché, ils parlent toujours du "marché qui leur est accessible".

Or ce marché accessible est différent pour chaque compagnie et il est possible (ça c'est vu) que deux compagnies clament être le leader du marché, sans qu'aucune des deux ne mente. C'est juste que le mot "marché" ne recouvre pas la même réalité pour chacune.

Les lancements Soyouz de Guyane seront technologiquement russes et économiquement européens, de la même manière que les lancements Sea Launch sont technologiquement russo-ukrainiens et économiquement américains.

Arianespace signera les contrats que ses commerciaux auront réussi à placer. Ensuite, c'est Arianespace qui décidera (en concertation avec les clients) si les satellites iront sur Ariane 5 ou sur Soyouz en fonction des disponibilités. Placer Soyouz en concurrent d'Arianespace confinerait donc au ridicule.

Le score de 2007 s'établit donc à : 12 satellites pour Arianespace contre 3 pour ILS (+ 1 échec ILS et 1 échec Sea Launch). Il n'y a pas photo pour dire qui a gagné cette année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Jeu 10 Jan 2008 - 12:58

Comme je vois d'ici venir la réflexion : les lancements Skynet 5 étaient ouverts à la concurrence (notament Sea Launch) et ont fait l'objet de vrais contrats commerciaux.

Ceci est une véritable supercherie puisque l'opérateur des satellites militaires européens Skynet (Paradigm Secure Communications Ltd, filiale, détenue à 100% par EADS SPACE Services, en relation avec le Ministère de la Défense britannique MoD) est un client privilégié d'Arianespace et a des participations dans EADS SPACE ASTRIUM Services!!!
Il est à rappeler que Paradigm Secure Communications (Paradigm), société britannique, a été créé spécialement pour le service militaire, la défense et les organismes gouvernementaux spécialisés dans les communications militaires par satellite!!!

D'autre part, Arianespace compte parmi ses 23 actionnaires venant de 10 Etats européens une société appelée EADS-Astrium 30% dont fait partie la société britannique Paradigm Secure Communications !!! ( le reste étant le CNES 34%, et l'ensemble des sociétés industrielles européennes participant au programme Ariane).
C'est donc un véritable leurre puisque les satellites militaires européens Skynet, Hélios, Spot et Hispasat 1A & 1B sont strictement ouverts et accessibles à Arianespace!!!
Par conséquent, le nombre de satellites commerciaux de télécommunications lancés dans le monde avec succès en geo est bien de 20 en 2007 si on se réfère strictement aux charges utiles commerciales lancées en GEO en 2007 et sans provilégier tel ou tel opérateur de lancement.
Arianespace fait du lancement double de satellites sans que ceux-ci n'aient à être conçus spécialement pour ça. Les Ekspress MD ont été conçus spécifiquement pour profiter de la capacité disponible sur les lancements des Ekspress AM et les Yamal on été conçus pour être lancés par paire. Ce n'est pas demain la veille que l'on verra un Ekspress et un Yamal sur le même lanceur (même si cela devrait être techniquement possible sans grande difficulté), et de toute manière ces lancements ne sont pas commerciaux.
Rappelons que la Russie va entrer dans l'OMC cette année 2008 et que les lancements des Ekspress russes et Kasaques ont fait l'objet d'appel d'offre et c'est l'opérateur russe RSCC (Kosmicheskiya Svyaz) associé à Alcatel France et Alcatel Alenia Space Italia, qui a remporté le marché. Les Yamal russes seront construits par RKK Energiya associé et financé par Gazkom. Ceux-sont bel et bien des satellites commerciaux de télécommunications!
D'autre part, les satellites Ekspress seront lancés par la Proton M Block DM-2M et les Yamal par la Proton M Briz-M par la société Khrunichev. Il y a donc une évolution pour le choix d'un version de lanceur Proton plus puissante en GEO! D'ailleurs Khrunichev projette probablement le lancement double à partir de 2010 de la Proton M /KVRB (6,6t en GTO) plus puissante que la Proton M Briz-M (6,360t en GTO), en attendant Angara 5 heavy en 2011 et au delà!


Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 14:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Jeu 10 Jan 2008 - 13:01

Toi, on voit bien que tu n'as jamais essayé de faire signer un contrat à des Anglais ! Wink

Je rappelle que les Britanniques ne sont pas dans Ariane 5 et que la solidarité européenne ne les a jamais étouffés (ou alors de rire).


Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Jeu 10 Jan 2008 - 13:02

T2 a écrit:
Le nombre de satellites commerciaux de télécommunications lancés dans le monde avec succès en geo est de 20 en 2007 et non 15!!! :

Kosmos 2434 russie (Raduga-1M 1) Military Communication
NIGCOMSAT 1 Nigeria
Sinosat 3 Chine
ZX 6B Chine
WGS 1 USA Military Communication
BD 1D de navigation chinois!

lol, on veut me satelliser, ouh la la, faut que file eek clown

surtout que le 6B m'inquiete, affraid lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebtour




Masculin Nombre de messages : 131
Age : 42
Localisation : Lys lez Lannoy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Jeu 10 Jan 2008 - 13:10

je suis fiere d'etre européens love esa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Arianespace, Numéro 1 mondial   Ven 11 Jan 2008 - 0:59

Tu te trompes lourdement, si tu crois qu'il suffit qu'ils soient dans le groupe pour que ça change, tu dois croire alors que tous les satellites et sondes fabriquées par Astrium sont lancées par Ariane, ce qui n'est évidemment pas le cas.


Tu fais fausse route Astrogreg, puisqu'il s'agit d'une entente mutuelle et tacite entre l'opérateur Paradigm Secure Communications Ltd, EADS SPACE Services, et Arianespace qui sont en fait partenaires pour le civil et le militaire.
Les compétences EADS SPACE Services dont P.S.C.L est une filiale à 100% est de haut niveau et son expérience de maître d’oeuvre couvre tous les segments de la filière spatiale : lanceurs, infrastructures orbitales, systèmes satellitaires et services.
Tous les satellites et sondes commandés par Arianespace ne sont bien évidemment pas tous construits par EADS!!! Deuxième actionnaire d’Arianespace avec 30%, EADS a néanmoins une influence certaine au sein du consortium européen Arianespace !!! D'autant plus que EADS construit les différentes versions de fusée Ariane!!! J'en veux pour preuve la commande de 35 fusées Ariane 5 ECA à EADS Astrium au salon du Bourget 2007!!!

Pour rappel, EADS Astrium SPACE Services est une société intégrée, avec 3 composantes:

Astrium Space Transportation
Maître d’oeuvre européen du transport spatial civil et militaire et des vols habités, EADS Astrium Conçoit, développe et produit les lanceurs de la famille Ariane, le laboratoire Columbus et le cargo spatial ATV pour la Station Spatiale Internationale, des véhicules de rentrée atmosphérique, les missiles de la Force de dissuasion française, des systèmes propulsifs et des équipements spatiaux.

Astrium Satellites
Leader mondial de la conception et de la fabrication de systèmes de satellites. Ses activités couvrent les systèmes de télécommunications et d’observation de la Terre civils et militaires, les programmes scientifiques et la navigation, les moyens sol associés et les équipements spatiaux.

Astrium Services
A l’avant-garde des services satellitaires dans les domaines des communications sécurisées et de la navigation. Guichet unique européen pour la fourniture de solutions sur mesure élaborées à partir d’une offre complète de services, qui va de la mise à disposition d’une capacité de communication à la mise en œuvre opérationnelle des équipements et des services associés à de nombreux pays. Partenaire majeur du consortium sélectionné pour la concession du nouveau système européen de navigation par satellites, Galileo.

Astrium offre également des services de lancement au travers de participations dans Arianespace (lanceur Ariane), Starsem (lanceur Soyouz) et Eurockot (lanceur Rockot), ainsi que des services de télécommunications et d’observation de la Terre par satellite via des filiales détenues à 100 % telles que Paradigm et Infoterra, ou des joint-ventures, comme Spot Image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 10:14

Mauvaise interprétation ici : le fait qu'Astrium soit fournisseur d'Arianespace ne lui impose pas de lancer par Ariane surtout s'il est de la volonté du client d'avoir plusieurs sources de lancement, voire d'en privilégier une autre pour raisons économiques ou autres. Même sur un contrat "In-Orbit Delivery", le consructeur ne fait pas ce qu'il veut, il fait ce que le client lui demande de faire. Astrium lance souvent sur Proton et n'a aucun état d'âme à ce sujet.

Pour ce qui est de Skynet, le fait d'avoir deux lancements Ariane 5 a nécessité une très âpre négociation avec le client final, donneur d'ordre ultime, à savoir le MoD. Le Sea Launch est resté dans la course jusqu'au bout et le contrat avec Ariane n'a fini par être approuvé que si le Sea Launch était donné en "back-up".

Et je le répète, il s'agit d'un contrat commercial, avec toutes les provisions contractuelles que cela implique (notamment au niveau des paiements), non d'une notification gouvernementale, ce qui le rend incomparable aux "contrats" EELV aux U.S. ou aux réquisitions gouvernementales en Russie ou en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 11:16

Et je le répète, il s'agit d'un contrat commercial, avec toutes les provisions contractuelles que cela implique (notamment au niveau des paiements), non d'une notification gouvernementale, ce qui le rend incomparable aux "contrats" EELV aux U.S. ou aux réquisitions gouvernementales en Russie ou en Chine.


Le consructeur ne fait pas ce qu'il veut, il fait ce que le client lui demande de faire ...
Ne nous faisons pas d'illusions, EADS partenaire, fournisseur de fusées ariane et actionnaire de + en + influent d’Arianespace signe des contrats commerciaux avec ce consortium dans le cadre d'une entente mutuelle et tacite bien définie au début de leur collaboration mais dissimulée au grand public!!! Les "âpres négociations" avec le client Arianespace et Sea Launch sont que de façade"!!! Ce qui représente une véritable supercherie au même titre que les contrats dits commerciaux de la concurrence commerciale mondiale (Boeing, Lockheed Martin contrats EELV (Evolved Expendable Launch Vehicle), NPO-PM, RKK Energiya, RSCC (Kosmicheskiya Svyaz), NASRDA, China Telecommunications Broadcast Satellite Corporation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 12:38

Comme je disais, tu parles de ce que tu ne connais pas. Non seulement tu colportes des idées fausses, mais en plus tu participes à rendre encore plus diffficile la tâche de ceux dont tu dénigres le travail.

Crois-moi que pour faire accepter au MoD de lancer les Skynet 5 sur Ariane alors justement que celui-ci pouvait pointer du doigt le conflit d'intérêt de son prestataire ("Paradigm offre-t-il la meilleure solution pour le MoD ou la meilleure solution pour son actionnaire ?") il faut bien souvent passer par le chas d'une aiguille, d'autant qu'il y a beaucoup de monde au MoD qui auraient préféré filer le contrat à Lockheed Martin et qui sont trop contents de ne rien laisser passer à Paradigm.

Il n'y a qu'à voir combien de temps il a fallu pour signer les contrats !

La vraie vie du spatial est bien plus complexe que tu ne peux l'imaginer. Je baigne dans ses rouages depuis 20 ans et je me laisse encore régulièrement surprendre par certaines contorsions politiques nécessaires pour réussir à faire passer des choix qui auraient pourtant l'air frappés du sceau du bon sens. La politique spatiale européenne est comme toutes les politiques européenne : elle ferait pâlir des négociateurs byzantins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Arianespace, Numéro 1 mondial   Ven 11 Jan 2008 - 13:44

Comme je disais, tu parles de ce que tu ne connais pas. Non seulement tu colportes des idées fausses, mais en plus tu participes à rendre encore plus diffficile la tâche de ceux dont tu dénigres le travail.


La vraie vie du spatial est bien plus complexe que tu ne peux l'imaginer. Je baigne dans ses rouages depuis 20 ans ...



Pour ma part ça fait 30ans (étant ingénieur) que je suis de très près à l'astronautique avec mes collaborateurs français et étrangers spécialisés dans le spatial de part leur métier, donc je te demanderai d'avoir un peu plus de respect pour eux et pour moi OK

Essaies d'être moins partisan pour Arianespace et EADS à l'avenir et un peu plus objectif et indépendant!!! Cela ne sert à rien de lancer des accusations gratuites et agressives surtout quand on a plus d'arguments!!! J'ai une vision différente de la tienne c'est tout!

Si tu lis bien mes propos, je laisse entendre que les autre nations ont la même politique qu'Arianespace: préserver ses parts de marché et ses emplois!!! et c'est bien normal!

A bon entendeur salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22831
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 14:21

Je ne prendrais pas parti dans ce débat interessant, chacun a ses opinions, mais évitons tout de même les attaques personnelles, c'est limite parfois.
Merci


Dernière édition par le Ven 11 Jan 2008 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 14:43

T2 a écrit:
Tu te trompes lourdement, si tu crois qu'il suffit qu'ils soient dans le groupe pour que ça change, tu dois croire alors que tous les satellites et sondes fabriquées par Astrium sont lancées par Ariane, ce qui n'est évidemment pas le cas.

Tu fais fausse route Astrogreg, puisqu'il s'agit d'une entente mutuelle et tacite entre l'opérateur Paradigm Secure Communications Ltd, EADS SPACE Services, et Arianespace qui sont en fait partenaires pour le civil et le militaire.

L'article suivant donne un éclairage intéressant sur la question:

http://www.space.com/spacenews/archive04/arianearch_121304.html

L'article ne "prouve" rien concretement rien ni dans un sens ni dans l'autre, donc chacun peut rester (courtoisement, bien sur :) ) sur ses positions.
Mais là où je le trouve intéressant, est qu'en fait, l'impartialité de l'appel d'offre est apparemment mise en doute non seulement par ILS (rien de surprenant) ... mais aussi, pour des raisons différentes, côté Européen, par "un officiel d'un société européenne ayant à gagner au choix d'Ariane 5".
Car la mise en concurrence (faussée) n'aurait eu d'autre but que de forcer Arianespace à baisser ses prix !

Bien malin qui peut dire - de l'exterieur - dans quelle mesure cet objectif a pesé dans l'appel d'offre, mais en tout cas, malgré les participations de l'un dans l'autre, ça ne semble pas vraiment être l'"entente mutuelle et tacite" entre EADS et Arianespace !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 15:19

Je suis presque amusé d'être traité de partisan d'Arianespace et d'Astrium avec tout le mal que je me donne régulièrement pour appuyer là où ça fait mal chez eux.

Là encore, je ne souhaite manquer de respect à personne, mais un ingénieur du secteur n'est pas nécessairement la personne la plus indiquée pour avoir une vue globale du problème dans laquelle elle baigne, sinon on ne ferait pas régulièrement appel à des gens comme moi pour donner un avis extérieur... Et de préférence impartial.

Je traîne dans le secteur depuis 20 ans et on me demande régulièrement d'aborder les problèmes sous une multitude d'angles (industriel, politique, économique, technologique, institutionnel, grand public), ce qui me permet de me forger une certaine idée du problème que nous avons évoqué ici.

Je suis volontiers l'un des premiers à dénoncer la désinformation dans la communication des industriels, mais il se trouve que le procès qui est fait ici est injuste et participe donc de cette désinformation.

La négociation des contrats de lancement d'Arianespace n'est pas une mince affaire. Si les lancements de l'ESA et de la DGA sur Ariane ne sont pas ouverts à la concurrence, ce sont bien les seuls. Et encore, les négociations sont loin d'être de tout repos (le contrat Syracuse 3 a bien failli faire rouler quelques têtes dans la sciure et le lancement d'Helios 2B sur un lanceur non-européen est allée assez loin dans certaines têtes avant de se heurter à un mur politique). Les contrats Skynet étaient ouverts à la concurrence et ont été âprement négociés. Le fait qu'Astrium soit actionnaire et fournisseur d'Arianespace d'un côté, et actionnaire et fournisseur de Paradigm de l'autre, n'a pas empêché leurs négociateurs d'être avant tout des gens d'Arianespace et de Paradigm dont les intérêts divergeaient sur de nombreux points (et auxquels on avait donné de part et d'autre des instructions difficilement conciliables). Dans ce cas, la "solidarité de groupe" est une vue de l'esprit. Par ailleurs, le petit jeu politique auquel se sont livré les gens du MoD n'avait rien d'une plaisanterie (normal : ils avaient tout à y gagner) et les gens de Sea Launch n'auraient pas passé autant de temps sur cette affaire s'ils n'avaient eu aucun espoir d'en retirer quelque chose.

Le meilleur moyen de planter Arianespace, c'est de continuer à faire croire que certains contrats sont gagnés d'avance. Et dire que l'ouverture des contrats Skynet à la concurrence est une supercherie entretient cet état d'esprit qui amène si régulièrement les Européens à se tirer une balle dans le pied. Nos amis britanniques n'auraient jamais accepté de donner le contrat Skynet à Paradigm s'il avait imposé un système de lancement unique, à la fois contraire à leur politique et au cahier des charges. L'offre concurrente de Lockheed Martin jouait bien sur cette corde. Pour l'emporter, Paradigm a dû donner des garanties que les intérêts de son client passaient en premier, et par la suite il a fallu démontrer que le double lancement Ariane correspondait à cette exigence alors même qu'il y avait une suspicion générale contre cette idée en raison même de la multiple casquette d'Astrium. Cela a nécessité beaucoup d'habileté et quelques sacrifices.

CosmoS a écrit:
Car la mise en concurrence (faussée) n'aurait eu d'autre but que de forcer Arianespace à baisser ses prix !
C'est bien là le but de toute mise en concurrence : obtenir le meilleur rapport qualité/prix. Si elle est faussée, ça ne marche pas.

C'est tout le contraire d'une entente dont le but est de préserver les intérêts des partenaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 18:05

Aspic a écrit:

CosmoS a écrit:
Car la mise en concurrence (faussée) n'aurait eu d'autre but que de forcer Arianespace à baisser ses prix !
C'est bien là le but de toute mise en concurrence : obtenir le meilleur rapport qualité/prix. Si elle est faussée, ça ne marche pas.
C'est tout le contraire d'une entente dont le but est de préserver les intérêts des partenaires !

Je me suis mal exprimé: la mise en concurrence aurait été faussée en ce sens que l'offre d'ILS n'aurait pas été utilisée pour elle même, mais uniquement pour faire baisser les prix de son compétiteur Arianespace, choisi d'avance (c'est du moins l'opinion de l'industriel européen cité dans l'article).
Dans cette hypothèse, les intérêts d'Arianespace n'auraient été défendus que partiellement, mais défendus quand même (il vaut mieux un mauvais contrat que pas de contrat du tout).
Bon, maintenant, je suppose que tout n'est pas tout blanc ou tout noir: il peut y avoir un peu de vrai (stratagème pour tirer vers le bas les prix d'un compétiteur "préféré", mais non certain) sans que l'on puisse parler d' "entente" franche et massive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T2




Masculin Nombre de messages : 107
Age : 52
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 18:38

"Le meilleur moyen de planter Arianespace, c'est de continuer à faire croire que certains contrats sont gagnés d'avance ..."

A la lecture de ce document cité par Cosmos, cela me conforte dans l'idée qu'il s'agit bien d'une concurrence faussée puisque Astrium EADS (actionnaire et fournisseur d'Arianespace) pèse de ton son poids pour que Arianespace commande des fusées Ariane 5!!! Les 35 exemplaires de fusées Ariane 5 ECA commandés à Astrium au salon du Bourget 2007 en sont un brillant exemple!!! cheers :esanasa:

Comment Arianespace pourrait-elle refuser à son 2ème actionnaire (qui va bientôt passer majoritaire) l'achat de fusées produites par le même groupe EADS?!!! Laughing Wink

Je maintien qu'il s'agit bien d'un leurre, d'une mascarade commerciale pour les satellites commerciaux au sein de la sphère EADS Arianespace. Il y a probablement deux campagnes d'appels d'offres, une officielle ouverte à la concurrence mais factice et une autre cachée préservant les intérêts d'EADS et d'Arianespace! Il faut savoir sortir de la pensée unique communiquée par Arianespace! Wink Les autres opérateurs mondiaux procèdent de la même façon ou autrement pour conserver leurs parts de marché!

L'impartialité de l'appel d'offre pour les lancements des satellites commerciaux d'Arianespace est remise en cause par ses concurrents mais aussi par des observateurs indépendants tels mes correspondants du secteur spatial et commercial et moi même! Pour illustrer mes dires, le non choix par EADS de lancements de satellites militaires en GEO de type Skynet, Hélios, Spot et Hispasat 1A & 1B par des lanceurs russes, chinois ou indous pourtant moins chers !!!
Il en va de même pour le lancement de satellites civils en GEO, puisque excepté le satellite de Communication Nimiq 4 de 4800 kg lancé par Proton M Briz M début 2009 de EADS Astrium pour le Canada, Astrium EADS ne confie absolument pas ces appareils à la Proton M Briz M de Khrunichev State Research and Production Space Center, à la Zenith 3-SL de Sea Launch ou à la Zenith 3-SLB ou encore Zenith 3-SLBF du Land Launch russo-ukrainien pour ne citer que ceux-la!!!
Il est à noter que Boeing et Lockheed Martin confient leurs appareils civils à à la Proton M Briz M de Khrunichev, à la Zenith 3-SL de Sea Launch et à la Zenith 3-SLB du Land Launch russo-ukrainien!!!
"Là encore, je ne souhaite manquer de respect à personne, mais un ingénieur du secteur n'est pas nécessairement la personne la plus indiquée pour avoir une vue globale du problème dans laquelle elle baigne, sinon on ne ferait pas régulièrement appel à des gens comme moi pour donner un avis extérieur... Et de préférence impartial."
Encore une fois, il faut savoir respecter et apprécier les personnes quelques soient leurs profils professionnels et leurs opinions! Voilà
Maintenant, si moi je n'ai pas une vue globale de ce point traité ici, qu'en est-il de la centaine de correspondants spécialisés gravitant dans mon entourage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: "Arianespace, Numéro 1 mondial"   Ven 11 Jan 2008 - 20:14

T2 a écrit:
Maintenant, si moi je n'ai pas une vue globale de ce point traité ici, qu'en est-il de la centaine de correspondants spécialisés gravitant dans mon entourage!!!

A vrai dire, on n'en sait rien.
Une centaine d'inscription en vue dans le forum ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Arianespace, Numéro 1 mondial"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit