PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Outan




Masculin Nombre de messages : 721
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 10:39

Citation :
L'Iran a inauguré lundi son premier centre spatial, qui servira au lancement prochain du deuxième satellite iranien, ont annoncé les agences iraniennes.

Le président Mahmoud Ahmadinejad a "inauguré le premier centre spatial construit localement, comprenant le satellite Omid (Espoir), une station de contrôle souterraine et un pas de tir", a dit l'agence officielle Irna.

La télévision a montré des images d'un site en plein désert sur lequel se trouvait une fusée, ressemblant au missile Shahab-3, en position verticale sur son camion de transport.

Selon les agences Irna et Fars cette fusée, qualifiée de "recherche" et devant être tirée dans la matinée, devrait être utilisée "bientôt" pour le lancement du satellite iranien Omid.

L'Iran avait annoncé en février 2007 avoir testé avec succès sa première fusée spatiale. Elle serait dérivée de son missile balistique Shahab-3, dont la portée théorique de 1.600 km a été portée jusqu'à 2.000 km selon l'Iran.

La République islamique ne dispose actuellement que d'un satellite, Sina-1, fabriqué en Russie et mis en orbite en octobre 2005 par une fusée russe Kosmos-3M depuis le pas de tir russe de Plessetsk.

La fusée lancée en février 2007 avait atteint, selon les responsables iraniens, une altitude de 150 km, qui la plaçait techniquement dans l'espace selon la Fédération internationale de l'aéronautique, mais restait insuffisante pour placer un satellite en orbite basse.


Source: France 24


Personnellement je préfèrerai que des pays comme le Brésil y arrive avant l'Iran. mais bon on soutien aussi le programme Russe et pourtant le gouvernement est de moins en moins démocratique là-bas aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 10:56

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils entrent dans le club des puissances spatiales. Finalement ils n'ont qu'un missile qui a été adapté pour des placement en orbite très basse, 150km d'altitude, ça ne permet pas d'avoir un sat utilisable quelques semaines au mieux. Et puis quid du poids de la CU ? ça ne doit pas être très lourd.

L'iran on s'en doute à un programme militaire nucléaire en vue. Elle construit une centrale nucléaire soit disant pour le civile alors qu'on se doute bien que c'est à vocation militaire, maintenant elle fait des fusées spatiales qui ne sont que des missiles. Bref un bon moyen de cacher un programme militaire nuclaire sous prétexte d'un programme scientifque et civile. C'est aussi un moyen de dire au monde, on peut faire des ICBM.

L'iran n'a pas la capacité économique pour se lancer sérieusement dans le spatiale, et encore moins la volonté politico-"religieuse".

Le missile qui n'est pas bien grand est celui à gauche, la fusée en question pourrait ressembler à celle de droite:



On voit nettement que la CU ne doit faire guère plus de 200kg. Et à 150km d'altitude, ça la place loin derrière les autres "puissances" spatiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan




Masculin Nombre de messages : 721
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 11:03

Citation :
Finalement ils n'ont qu'un missile qui a été adapté pour des placement en orbite très basse, 150km d'altitude, ça ne permet pas d'avoir un sat utilisable quelques semaines au mieux. Et puis quid du poids de la CU ? ça ne doit pas être très lourd.

Enfin pour l'URSS avec spoutnik c'était le même cas de figure: montrer aux américains que l'on peut les attaquer n'importe ou, grâce à un missile "traficoté" et un bout de métal qui fait BIP BIP ( excuser la caricature svp). Et pourtant la Russie devient la première puissance spatiale et spoutnik le premier satellite... Question de point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11390
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 11:05

Et puis une station de contrôle souterraine, cela fait plutôt abris genre NORAD Suspect Suspect qu'autre chose...

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 11:13

Outan a écrit:

Enfin pour l'URSS avec spoutnik c'était le même cas de figure: montrer aux américains que l'on peut les attaquer n'importe ou, grâce à un missile "traficoté" et un bout de métal qui fait BIP BIP ( excuser la caricature svp). Et pourtant la Russie devient la première puissance spatiale et spoutnik le premier satellite... Question de point de vue...

La capacité économiques et scientifques était largement plus grande en URSS qu'en Iran. On ne peut pas comparer ces deux pays.
Et le soyouz de l'époque avait une réelle capacité spatiale puisque Spoutnik3 faisait 1.3T, là ce lanceur iranien a vraiment une capacité sans interet (très petite CU en orbite très basse). S'ils veulent faire plus fort il faudra refaire un nouveau lanceur.

Franchement je pense que ceci n'était qu'une démonstration pour faire parler d'eux et montrer qu'ils ont la capacité ICBM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
ManouchKa




Masculin Nombre de messages : 1107
Age : 39
Localisation : chez wam
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 12:45

La masse du premier satellite n'a pas d'importance.
Cest just pour prouver qu'ils^peuvent le faire.

Et puis l'électronique a tellement évolué que meme pour un sat de 5/10Kg, on peut en faire beaucoup de chose.(voir les nanosat, sat amateur/étudiant)

Mais je le repete, la masse du permier sat n'a pas d'importance, c'est plutot l'effet politico/proagande que ca sert que autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 12:56

ManouchKa a écrit:
La masse du premier satellite n'a pas d'importance.
Cest just pour prouver qu'ils^peuvent le faire.

Et puis l'électronique a tellement évolué que meme pour un sat de 5/10Kg, on peut en faire beaucoup de chose.(voir les nanosat, sat amateur/étudiant)

Mais je le repete, la masse du permier sat n'a pas d'importance, c'est plutot l'effet politico/proagande que ca sert que autre chose.

absolument, le but est principalement de démontrer qu'ils ont une capacité ICBM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 13:27

Apolloman a écrit:
Et puis une station de contrôle souterraine, cela fait plutôt abris genre NORAD Suspect Suspect qu'autre chose...
As-tu déjà vu le CDL de l'ELA-1 ou celui du site Diamant à Kourou ?

Dans les deux cas, il s'agissait de casemates enterrées.
Mustard a écrit:
le but est principalement de démontrer qu'ils ont une capacité ICBM.
MRBM, ça sera déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11390
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 13:38

Aspic a écrit:
Apolloman a écrit:
Et puis une station de contrôle souterraine, cela fait plutôt abris genre NORAD Suspect Suspect qu'autre chose...
As-tu déjà vu le CDL de l'ELA-1 ou celui du site Diamant à Kourou ?

Dans les deux cas, il s'agissait de casemates enterrées.

Oui mais c'était il y 30 à 40 ans Wink

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
antoine34




Masculin Nombre de messages : 334
Age : 34
Localisation : San Diego, CA
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 13:58

REUTERS a écrit:
L'Iran teste une fusée et compte lancer un satellite






Par Parisa Hafezi et Fredrik Dahl
TEHERAN (Reuters) - L'Iran a lancé lundi une fusée conçue pour placer en orbite son premier satellite de
recherche scientifique d'ici mars 2009, a rapporté la télévision nationale.
La capacité de placer des satellites en orbite pourrait marquer une avancée technologique de la République
islamique dans le domaine des missiles, développement qui serait de nature à inquiéter les pays occidentaux que
préoccupent les ambitions nucléaires de Téhéran.
"Les implications de ce (test) sont très intéressantes. S'ils peuvent envoyer un satellite en orbite (...), les
Israéliens déclareront qu'il n'y a aucune raison pour qu'ils ne puissent lancer un système d'armement de la même
façon ou fabriquer un missile balistique de longue portée", déclare Paul Beaver, expert britannique des questions de
défense.
Les médias officiels ont toutefois fourni peu de précisions.
La télévision d'Etat a montré la fusée s'élevant au décollage dans un panache de fumée blanche. Un parachute a
paru s'éjecter de la fusée peu après le lancement.
La télévision a précisé que le satellite, baptisé Omid (Espoir), serait lancé au cours de la prochaine année iranienne,
qui prend fin en mars 2009.
"Nous devons être présents dans l'espace de façon active et influente", a déclaré le président Mahmoud
Ahmadinejad au cours d'une cérémonie retransmise à la télévision.
"L'Iran a fait son premier pas (vers l'établissement de sa présence dans l'espace) avec vigueur, précision et
sagesse. La construction et le lancement d'un satellite constituent un accomplissement très important", a-t-il ajouté.
PROGRÈS
La télévision a montré Ahmadinejad et d'autres dirigeants iraniens à l'intérieur d'une salle de contrôle, mais sans
indiquer où il se trouvait.
L'Iran annonce souvent des progrès en matière de missiles. En novembre, il avait dit avoir construit un nouveau
missile d'une portée de 2.000 km qui renforçait son arsenal classique.
Des experts occidentaux notent que Téhéran fournit rarement des précisions suffisantes pour déterminer
l'importance réelle de ses progrès techniques.
Les technologies iraniennes découlent en grande partie de modifications apportées à des équipements fournis par
d'autres pays comme la Chine et la Corée du Nord, ajoutent-ils.
Paul Beaver estime toutefois que l'Iran réalise des progrès technologiques.
"C'est un nouvel indice de la progression très rapide de la technologie iranienne", a-t-il dit à Reuters.
"Je pense qu'Israël et les Américains seront préoccupés par ce (lancement)."
Version française Philippe Bas-Rabérin et Jean-Stéphane Brosse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Lun 4 Fév 2008 - 14:56

Apolloman a écrit:
Aspic a écrit:
Apolloman a écrit:
Et puis une station de contrôle souterraine, cela fait plutôt abris genre NORAD Suspect Suspect qu'autre chose...
As-tu déjà vu le CDL de l'ELA-1 ou celui du site Diamant à Kourou ?

Dans les deux cas, il s'agissait de casemates enterrées.

Oui mais c'était il y 30 à 40 ans Wink

Pas grand chose à voir, c'est juste que c'est plus facile à protéger en cas de gros pépin au décollage.

A Cap Canaveral, on ne manque pas d'anecdotes croustillantes où tout le monde se réfugie dans la casemate au dernier moment, alors même qu'une fusée ou un missile hors de contrôle pointe justement dans cette direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 10:49

D'après cet article la fusée se nommerai Kavoshgar-1 mais serait bien le dérivé du missile Shahab-3.

Ci dessous le Kavoshgar-1, officiellement montré par la télé iranienne



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
ManouchKa




Masculin Nombre de messages : 1107
Age : 39
Localisation : chez wam
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 11:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano




Masculin Nombre de messages : 1391
Age : 62
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 11:31

Une vidéo sur le site de l'agence russe RIA Novosti :


http://en.rian.ru/video/20080205/98387210.html

http://en.rian.ru/video/




Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 11:36

quelqu'en soit les versions de ces futurs lanceurs, la CU reste très petite. 9a ne doit meme pas faire une tonne.
Rien de bien exploitable ... sauf pour une bombe A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 13:44

Mustard a écrit:
Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils entrent dans le club des puissances spatiales. Finalement ils n'ont qu'un missile qui a été adapté pour des placement en orbite très basse, 150km d'altitude, ça ne permet pas d'avoir un sat utilisable quelques semaines au mieux. Et puis quid du poids de la CU ? ça ne doit pas être très lourd.

L'iran on s'en doute à un programme militaire nucléaire en vue. Elle construit une centrale nucléaire soit disant pour le civile alors qu'on se doute bien que c'est à vocation militaire, maintenant elle fait des fusées spatiales qui ne sont que des missiles. Bref un bon moyen de cacher un programme militaire nuclaire sous prétexte d'un programme scientifque et civile. C'est aussi un moyen de dire au monde, on peut faire des ICBM.

L'iran n'a pas la capacité économique pour se lancer sérieusement dans le spatiale, et encore moins la volonté politico-"religieuse".

Le missile qui n'est pas bien grand est celui à gauche, la fusée en question pourrait ressembler à celle de droite:



On voit nettement que la CU ne doit faire guère plus de 200kg. Et à 150km d'altitude, ça la place loin derrière les autres "puissances" spatiales.

La Diamant non plus n'avait pas une CU importante, et pourtant, ça n'a gêné personne puisque le but était de montrer que les missiles ICBM desquels elle dérivait fonctionnnait bien. Je pense que l'Iran fait exactement la même chose. Tout comme Israël, d'ailleurs, qui n'utilise la Shavit que pour lancer les petits Offeq militaires.
De plus, comme le dit ManouchKa, les très petits satellites aujourd'hui peuvent faire beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 13:48

Attention, le programme "Pierres Précieuses" n'a jamais développé de missile opérationel, il s'agissait d'un programme technologique, qui a permis à la France de maîtriser la propulsion, l'avionique et les corps de rentrée qui lui ont permis ensuite de développer SSBS et MSBS.

Par ailleurs, la France n'a jamais développé d'ICBM, les SSBS n'étaient que des IRBM (le S3 avait une portée de 3000 km avec une charge utile de 1000 kg, soit un équivalent du missile Thor aux U.S.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano




Masculin Nombre de messages : 1391
Age : 62
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 16:07

En fait, le "vrai" lanceur spatial iranien pourrait bien ressembler à ça :



du moins dans sa partie supérieure, avec deux étages à ergols liquides ce qui me semble
plus performant que le Shavit israëlien (d'origine sud-africaine) exclusivement à poudre,
pour ne parler que des deux principales puissances de cette région du proche/moyen orient
et dont la confrontation me parrait malheureusement presque inévitable à moins qu'un
certain équilibre de la "terreur" s'établisse ...
Côté spatial, réponse à partir du printemps prochain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano




Masculin Nombre de messages : 1391
Age : 62
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 16:48

Marrant, Aspic, Wink dans la série de "Pierres Précieuses" que tu évoquais, justement, le futur lanceur spatial iranien
pourrait bien se nommer .... "Safir" !
Le lanceur au complet, cette fois :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mar 5 Fév 2008 - 17:21

Petite correction : le Shavit israélien n'est pas d'origine sud-africaine, c'est le RSA sud-africain qui était d'origine israélienne...

Tant mieux si c'est un engin bi- ou tri-étage à liquide, ça en fait un missile plus complexe à l'emploi qu'un engin à propergol solide. En plus il va falloir maîtriser la séparation des étages. En tous cas, la parte haute ne ressemble pas à celle du Pekdosan nord-coréen.

Pour ce qui est de l'équilibre de la terreur, l'exemple indo-pakistanais n'est pas inintéressant. Quand les deux se sont dotés d'une bombe de capacité militaire il y a 10 ans (l'Inde avait une capacité nucléaire non opérationnelle dès 1975), tout le monde avait très peur d'une escalade et d'un dérapage, d'autant qu'on trouvait des extrémistes excités des deux côtés et que l'absence de "zone tampon" entre les bélligérants réduisait à néant le délai pour identifier les fausses alertes. Aujourd'hui les deux pays n'ont jamais autant discuté et collaboré.

Les gesticulations populistes d'Ahmadinejad ne doivent pas faire oublier qu'il est un dirigeant élu, pas un dictateur, et qu'il a toutes les chances de se faire virer au prochaines élections. Les institutions iraniennes sont pluralistes à défaut d'être réellement démocratiques à cause du contrôle moral des ayatollahs. Néanmoins, cela reste le pays de la région le plus apte à développer une vraie démocratie dans un avenir pas trop lointain et ce n'est pas en le montrant du doigt à l'américaine qu'on fera évoluer les choses dans le bon sens.

L'arme balistique, sans capacité nucléaire, reste de portée stratégique très limitée et peut à la rigueur servir au niveau tactique. Historiquement, elle n'a jamais changé l'issue d'un conflit. La capacité nucléaire (qui impose des progrès au niveau du guidage et des corps de rentrée que l'on ne développe pas du jour au lendemain) reste une arme essentiellement défensive, puisque le premier Etat qui l'utilise est sûr d'avoir dans l'instant qui suit le reste de la planète contre lui. Il ne peut même pas nier car l'un des grands défauts du balistique c'est que l'on arrive toujours à calculer d'où vient le missile et que donc le coupable est facilement identifié.

Pour l'Iran comme pour Israël, avoir une capacité balistique nucléaire, c'est l'assurance de ne pas pouvoir être détruit si ce n'est de ne pas pouvoir être attaqué (sauf par des guérillas irrégulières comme le Hamas). Croire que si l'Iran avait la bombe et/ou des missiles de portée suffisante il les utiliserait contre Israël relève du fantasme hollywoodien. D'autant qu'on ne rappelera jamais assez que le principal intérêt d'Israël pour les Musulmans (au-delà de l'aspect "guerre coloniale"), c'est qu'il abrite le 3e lieu saint de l'Islam (Jérusalem) et tout un tas d'autres lieux d'une grande importance religieuse. D'autre part, c'est un pays ridiculement petit. Je ne vois pas un leader religieux faire exploser une bombe atomique à proximité immédiate d'un de ses plus grands lieux saints.

Ceci étant dit, si l'industrie missilière iranienne peut un jour trouver un débouché dans l'espace comme cela a été le cas pour la nôtre, je suis plutôt pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8501
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Iran un nouveau dans le club des puissances spatiales ?   Jeu 7 Fév 2008 - 14:13

Les plus ennuyés par cette annonce de tir sont les Russes qui clament, à qui veut les entendre, que l'Iran n'est pas une menace pour l'Europe et en tous cas pour les USA (affaire du radar ABM en Slovaquie) et que ce système ABM n'a rien à voir avec un futur proche ICBM Iranien.

Certes d'un MRBM on ne fait pas un ICBM, mais on peut commencer par se faire les griffes avec ça. Certes aussi rafiner de l'uranium ne veut pas dire que l'on fait une bombe atomique, mais on en passe par là aussi pour en faire.

Bon sans dériver hors de notre sentier (hors sujet) il est vrai que les événements vont bon train. Bien entendu que la Russie sait trés bien où en est l'Iran dans ses projets de fusées, de même qu'elle sait où en est la production d'uranium, vue que c'est elle, avec l'accord des USA, qui fournit le plus gros stock d'uranium enrichit pour l'Iran. Tout cela est franchement illisible, sauf à se dire que le fric passe avant le bon sens (?).

L'Iran pourrait avoir sa bombinette, vue qu'Israél a des bombes atomiques, le Pakistan aussi. L'Iran aura son lanceur de satellite (IRBM) puisque Israél et le Pakistan ont des MRBM (long) ou IRBM (court).

Remarquons que la Corée du Nord est passé par toutes ces étapes sans problème et qu'elle nous promène en ce moment en nous faisant croire qu'elle se désarme nucléairement, et nous nous faisons semblant de la croire.

Une chose est sûre, le TNP (Traité de Non Prolifération) est bien mort ou pour le moins un échec. Pas grave tout va se renégocier en 2009, START, SORT, INF, TNP seront arrivés à échéance.

Tien, pour améliorer la salade, l'Ukraine qui va négocier son entrée dans l'OTAN / Traité Atlantique Nord,vient de proposer à l'Europe de mettre le radar Russe ABM/BMEW qui est chez elle à la disposition de l'Europe (lire OTAN). Pas trop contents les Russes.

Remarquez que pour comprendre qq chose aux INF vous pouvez toujours lire l'hermétique livre :
The Last Battle of the Cold War de W.Glitman (le négociateur INF US), chez Palgrave ISBN 1-4039-7281-8 en Angalis.

Bon, que cela ne nous empèche pas de suivre le lancement de STS-122, mais on reparlera de ces affaires forcément.

Référence sur l'état d'âme Russe et le missile Iranien :

http://www.space-travel.com/reports/Russia_says_Iran_rocket_raises_nuclear_suspicions_report_999.html

[Admin Mustard: texte reformaté]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Ven 8 Fév 2008 - 20:55

Qui dit lanceur, dit satellite, ca va faire grincer quelques dents Suspect

pour mars 2009

http://fr.rian.ru/world/20080208/98749549.html

MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Dans les prochains mois, Téhéran mettra en orbite son premier satellite de recherche Omid (Espoir), a déclaré vendredi l'ambassadeur iranien en Russie Gholamreza Ansari.

"D'ici quelques mois, nous envisageons de lancer un satellite baptisé Espoir", a affirmé l'ambassadeur lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

"Le gouvernement iranien déploie des efforts considérables dans le cadre de son programme spatial", a-t-il ajouté. Selon lui, l'Iran se heurte souvent à des situations d'urgence qui requièrent des informations précises sur les changements climatiques.

"Nous devons pouvoir suivre ces changements. Les recherches dans ce domaine servent à réduire au minimum le préjudice causé au pays", a précisé le diplomate.

Lundi dernier, l'Iran a testé un lanceur destiné à placer sur orbite le satellite Omid conçu à des fins scientifiques. Ce satellite est le fruit de dix années de travail de plusieurs centres nationaux de recherche.

aussi un petit lien en anglais,
http://www.spacewar.com/reports/Iran_Iran_Tests_Sounding_Rocket_And_Unveils_First_Homemade_Satellite_999.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Ven 8 Fév 2008 - 21:45

Astro-notes a écrit:
Les plus ennuyés par cette annonce de tir sont les Russes qui clament, à qui veut les entendre, que l'Iran n'est pas une menace pour l'Europe et en tous cas pour les USA (affaire du radar ABM en Slovaquie) et que ce système ABM n'a rien à voir avec un futur proche ICBM Iranien.
http://orbitales.blog.lemonde.fr/2007/06/05/le-bouclier-anti-missiles-entre-fantasme-arnaque-et-gesticulations/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8501
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Sam 9 Fév 2008 - 22:02

Aspic a écrit:
Astro-notes a écrit:
Les plus ennuyés par cette annonce de tir sont les Russes qui clament, à qui veut les entendre, que l'Iran n'est pas une menace pour l'Europe et en tous cas pour les USA (affaire du radar ABM en Slovaquie) et que ce système ABM n'a rien à voir avec un futur proche ICBM Iranien.
http://orbitales.blog.lemonde.fr/2007/06/05/le-bouclier-anti-missiles-entre-fantasme-arnaque-et-gesticulations/

Salut Aspic

J'ai lu l'article qui est visé par ton URL. Je l'ai trouvé trés intéressant.
Je suis certain qu'il faut en lire plusieurs pour essayer de mieux aprécier
les tenants et aboutissants du problème.

Merci. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.   Mer 27 Fév 2008 - 12:19

http://fr.rian.ru/science/20080227/100123336.html

TEHERAN, 27 février - RIA Novosti. La première fusée-porteuse iranienne Kavoshgar-1, lancée le 4 février dernier, a été construite en quelques mois seulement, a déclaré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"La fusée Kavoshgar, récemment mise en orbite, a été créée par des spécialistes iraniens en quelques mois seulement. Sa création est exclusivement le fruit de leur détermination et de leur confiance en eux", a déclaré le président cité par l'agence de presse iranienne IRNA.

"La fusée n'est pas une copie de modèles étrangers", a-t-il fait remarquer.

Selon lui, les experts mondiaux estimaient que l'Iran n'entrerait en possession des technologies spatiales que dans 10 à 15 ans.

"Cependant, nos scientifiques ont obtenu ce succès en quelques mois, dépassant largement les prouesses scientifiques réalisées par d'autres pays", a-t-il fait savoir.

L'Iran a procédé le 4 février au lancement de la fusée spatiale Kavoshgar-1 (Explorer-1, en anglais), destinée à collecter des informations et à placer en orbite le premier satellite iranien. La présentation du premier satellite iranien Omid (espoir) destiné à mener des missions scientifiques et capable de voler dans les strates basses de l'atmosphère, a eu lieu le même jour.

Selon les représentants de l'organisation spatiale iranienne, Kavoshgar a envoyé des informations sur la terre après avoir atteint une altitude de 200-250 kilomètres.

Le président iranien a lors du 29ème anniversaire de la République islamique promis de mettre Omid en orbite au cours de l'été 2008. Il devrait être placé à une altitude de 650 km autour de la terre et survoler l'Iran cinq à six fois par 24 heures.

Le lancement de Kavoshgar a suscité la préoccupation en Occident et en Russie, car il signifie que Téhéran est sur le point de construire des missiles balistiques à longue portée.

Les autorités iraniennes assurent que leur programme spatial est purement pacifique et poursuit des objectifs strictement scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Iran, un nouveau dans le club des puissances spatiales.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit