PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 En Gironde, des vols en apesanteur au service de la recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zx




Masculin Nombre de messages : 2652
Age : 55
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: En Gironde, des vols en apesanteur au service de la recherche   Sam 12 Avr 2008 - 12:13

ca date du 8 avril, j'ai pas retrouvé trace sur le forum, pour une fois que ca bouge dans ma ville natale

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080408/tsc-aeronautique-espace-recherche-scienc-c2ff8aa.html

BORDEAUX (AFP) - Novespace, seul centre européen permettant d'effectuer des vols dans les mêmes conditions que dans l'espace, a donné le coup d'envoi mardi en Gironde d'une série de vols en apesanteur pour réaliser des expériences scientifiques inédites sous l'égide de l'agence spatiale allemande.


De mardi à vendredi, quatre vols ont été programmés, permettant à l'agence spatiale allemande (DLR) de réaliser pendant un total de 45 minutes d'apesanteur des expériences de portées médicales, biologiques et industrielles.

Les vols, dits "paraboliques", seront effectués -au départ de Mérignac et en dehors des couloirs aériens- à bord de l'A300 appartenant à Novespace. L'avion alternera des manoeuvres de montées et de descentes espacées de courts paliers. Ces manoeuvres, appelées "paraboles", permettent chacune d'obtenir environ 22 secondes d'apesanteur.

Au cours d'un vol de deux heures environ, piloté par un équipage de la Délégation générale de l'armement (DGA), l'avion "accroche" successivement 31 paraboles, correspondant à 10 minutes d'apesanteur, selon Jean-François Clervoy.

Environ 150 personnes, dont de nombreux professeurs d'universités allemandes, vont suivre les tests, qui représentent un coût total de 700.000 euros, a expliqué à l'AFP Ulrike Friedrich, docteur en biologie et responsable du projet pour le DLR.

"Nous allons notamment réaliser plusieurs importantes expériences médicales pour mieux connaître les mécanismes cardiovasculaires de la cinétose (mal des transports, ndlr), ou encore les effets de la médication sur la thermorégulation et le flux sanguin en condition de microgravité", détaille-t-elle.

Pour le PDG de Novespace, "les vols paraboliques ne permettent pas seulement d'entraîner les astronautes à leurs prochaines missions, ils font aussi évoluer la recherche scientifique, surtout en matière de physique des matériaux et de physique des fluides", grâce à l'annulation du principe de la poussée d'Archimède.

Ils permettent aussi de réaliser des expériences sur la physiologie humaine et animale, notamment autour du sens de l'équilibre. Une expérience menée en septembre 2006 par une équipe du CHU de Bordeaux a notamment permis de valider pour la première fois la possibilité de pratiquer la chirurgie en apesanteur.

Depuis dix ans, Novespace a réalisé 63 séries de vols paraboliques pour des agences spatiales telles que l'Agence spatiale européenne (ASA), l'agence d'exploration aérospatiale japonaise (Jaxa) ou encore le Cnes.

Novespace envisage aujourd'hui d'élargir encore son offre en proposant au grand public des baptêmes de l'air à bord de son A300 pour un coût de 3.000 euros. "C'est un prix raisonnable quand on sait que les Russes propose un vol orbital pour 25 millions de dollars!", argumente son PDG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En Gironde, des vols en apesanteur au service de la recherche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie