PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Le 28 août fut-il un MARV ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Le 28 août fut-il un MARV ?   Jeu 4 Sep 2008 - 15:43

Le 28 août dernier la Russie (pour détendre l'atmosphère sans doute) a procédé à un test de la RVSN d'un ICBM Topol RS-12.
Bon le classique trajet "école" Plesetsk Kura à 6500 km de là. Kura se trouve au milieu du Kamtchatka prés du village de
klioutchi, on le trouve parequ'il y a un aérofrome à côté (Google Earth). Bon, mais ce n'est pas de cela dont il s'agit. Les
Russes comme d'hab annoncent le test d'une ogive (en fait un Rentry Vehicle RV) furtive. Bien entendu on l'imagine pas voyageant
avec des feux clignotants (cela a existé). Mais au moins on comprend qu'il ne s'agit pas d'un RV MIRVé. Puis en lisant plusieurs
articles il apparait que ce test ajoute une rentrée de type MARV de MAnoeuvrant Rentry Vehicle, l'engin serait équipé d'un
dispositif de propulsion hypersonique qui empêche de faire une prédiction linéaire de la route vers la cible. Le RV dans sa phase
finale suit une route évasive d'où le mot de furtif (en fait c'est la route qui est furtive et imprédictible). Ce type de pénétration
n'est pas une nouveauté, mais les militaires l'avaient écarté au profit des MIRV plus éfficaces mais aux impacts prédictibles.
Sans doute la BMD (Ballistic Midcourse Defense) US a fait des progrés et les Russes vont de l'avant. Le point faible du MARV
c'était sa moindre précision sur les MIRV. L'arme qu'emporte le RV du Topol dans ce cas peut faire détonner 550 kt on est loin des
5 ou 10 Mt du R-36 M2 (arme de dévastation) mais la précision du Topol est un peu meilleure de nos jours la CEP (Cercle d'Erreur
Probable) est de 300 m par comparaison le Rv (MIRVé) d'un Trident D-5 de l'US-N est de 120 m, mais l'arme ne fait que 100 kt
("ne fait que" est un doux euphémisme).
Les USA sont en pleine reconversion de leur stratégie militaire, ils optent pour le tout spatial (Space Based Weapon) avec les
KEV Kinetic Enery Vehicle, les SBIRS (Space Based InfraRed System) et autres machins tueurs de satellites etc. Dans cette
perspective, la Russie annonce qu'elle pourrait réanimer un système d'arme testé mais non déployé, les ogives FOBS de Fractional
Orbite Bombe System. Testé sur le R-26 (dit-on) et sur le R-36, l'ICBM est doté d'un 3eme étage assurant la mise en orbite de
l'arme sur un court segment d'une orbite avant de décrocher et tomber sur sa cible comme une rentrée de satellite. L'avantage,
c'est que le délai d'alerte tombe à une poignée de minutes contre une poignée de dizaine de minutes actuellement.
L'inconvénient du FOBS c'était son manque de précision à l'époque et son prix. De nos jours le guidage GNSS, l'optimisation
des coûts de fabrication, et une parfaite connaissance du champs gravitationnel sur la route du RV font que le système peut
être ré envisagé. Un seul dilème les armes basées dans l'espace sont interdites. Les USA en passant outre à cet accord
pour raison de sécurité nationnale, libèrent les Russes, d'autant que les accords SALT et INF doivent être renégociés fin 2009.

Bon, et bien à part cela tout va bien ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Jeu 4 Sep 2008 - 16:07

Est-ce que ce mode de rentrée complique beaucoup, ou même rend caduque, le concept de bouclier anti-missile ?

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy




Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 36
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Jeu 4 Sep 2008 - 16:29

Astro-notes a écrit:
Bon, et bien à part cela tout va bien ! Evil or Very Mad
Espérons que ces armes ne servent jamais...
C'est vrai que les Américains font les cons à chaque fois qu'ils ne respectent un accord international et qu'ils s'imaginent que les autres puissances vont rester sagement à l'étape technologie rendu caduque !
On l'a vu pour le Kosovo, on va le voir pour la militarisation de l'espace...



PS: À part ça, c'est quoi la version complète de RVSN et MIRV ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: : Le 28 août fut-il un MARV ?   Sam 6 Sep 2008 - 11:54

Pour répondre d'abord à skyboy, la RVSN est un peu l'équivalent du SAC (strategic aerospace command) Américain mais
lui ne porte que sur les fusées strategique et l'alerte (Ballistic
Missile Earling Warning). Nos amis russophones nous traduiront
le sigle RVSN en : Raketnykh Voisk Strategicheskogo Nazna Cheniya.

MRV, MIRV, MARV, FOBS sont des procédures de pénétration des RV (Rentry Vehicle) nous on parle d'ogive par habitude.

MRV Multiple Rentry Vehicle comme sur le Polaris A3, 3 RV ont le même objectif ce qui augmente la chance de destruction
par répartition des erreurs de trajectoire, mais qui a comme inconvéniant le fait d'un risque d'interférence d'une détonation
nucléaire sur les deux autres (trop proches).

MIRV de Multiple Independant Rentry Vehicle, dans ce cas les RV sont largués par un bus sur des objectifs différents encore
que je ne sache pas si elles voyagent sur un plan identique ou sur des plans différents (information peut-être classifiée).

MARV de MAnoeuvrant Rentry Vehicle, ici le RV est doté d'un bus qui change de route de façon aléatoire et qui pourrait
d'aprés ce que disent certain observateurs se terminer par un ajustement final de la route avec un moteur assurant des
changements de route même dans l'atmosphère en vol hypersonique (?).

FOBS de Fractional Orbite Bombe System dans ce cas le RV est placé en orbite mais ne parcours qu'une portion de cette orbite.
Au bon moment le RV procède à une rentrée atmosphérique comme un satellite normal, mais n'utilise pas d'effet corps portant
(comme Soyouz). Le problème est que la précision était moins bonne en 1961 que les RV classiques. Elle ne doit être maintenant
bien meilleure. Deplus le prix était trés grand par rapport à un RV solitaire et balistique.

Pour répondre à Lamda0 :

Tous les ABM travaillent avec un radar qui fait de la prédiction "linéaire" sur la route d'un missile balistique. Aucun ABM ne peut
courrir aprés un RV manoeuvrant (pour le moment) et aucun radar de zone (panoramique) n'a la faculté de suivre plusieurs
RV (MIRV) pour le moment aussi. Tout cela peut changer.

Tous les ICBM à RV solitaire, MRV, MIRV, MARV, suivent des routes authentiquement balistiques pendant la première partie
du trajet, puis, ensuite s'adaptent au profil de la technique employée. Le FOBS est beaucoup plus radical. Autant les RV d'un
Trident D-5 de l'US Navy ( 10 RV) culminent tous vers les 1000 km
et c'est pareil pour les RV d'un Topol Russe et and so one,
ce qui laisse aux radars BMEW un temps suffisants pour les détecter (en général 30 mn de délai pour les USA face
à une première frappe Russe), autant si l'ogive est placée en orbite basse, le satellite peut attaquer par une route non
attendue (non conforme), et le RV culmine pour une portion d'orbite à guerre plus de 200 km, dans ce cas le délai d'alerte pour
un radar d'alerte sera de deux minutes guerre plus [ Par exemple pour l'ISS, lorsqu'elle apparait visible à l'horizon elle met
4 mn pour passer au méridien du poinbt d'observation
]. Dans ces conditions aucun radar ABM BMEW, radar de périmètre
(zone), radar de champ de bataille n'ont le temps de voir venir le coup
avec assez de délai pour mettre en oeuvre une riposte ABM.

Bien entendu tout cela n'est valable que tant que les radars ne sont pas globeaux c'est à dire basés dans l'espace !

Rassurant n'est-il pas ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
flanker




Nombre de messages : 20
Age : 32
Localisation : 17
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Dim 7 Sep 2008 - 22:43

Salut à tous, ça fait un moment que je lis ce forum Super

Je me permet de compléter l'intervention d'Astro-notes en évoquant un nouveau type de missiles ballistiques, les missiles quasi-ballistiques, ou à trajectoire applatie (trajectory depressed), pour diminuer le temps de réaction des radars d'alerte avancée.
Le missile Iskander (SS-26) en étant le premier représentant.

La MaRV étant aussi présentée comme effectuant des rebonds sur l'atmosphère pour en augmenter la portée et permettre une trajectoire plus plate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy




Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 36
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Dim 7 Sep 2008 - 23:40

Astro-notes a écrit:
Rassurant n'est-il pas ? affraid
Si on parle de ma compréhension, oui ça me rassure un peu: si je ne connaissais pas la signification de RVSN, ça n'était pas parce que j'étais mauvais, mais juste que ce domaine de connaissance a l'air étendu, spécifique et compliqué.

Par contre, constater que tant de matière grise et de savoir ont été mis à contribution pour un but aussi noble que «faire péter une bombe nucléaire sur la tête des civils ennemis», ça fait froid dans le dos !!!
Les personnes qui travaillent à la rentrée des capsules Soyouz ou des navettes spatiales n'ont, à n'en pas douter, pas disposer du dixième du budget des militaires...

J'espère que tout le savoir accumulé pour la destruction ne servira qu'au travers de son transfert dans les technologies civiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Lun 8 Sep 2008 - 10:20

Merci pour ces indications, Astro-notes.
Tout celà explique peut-être le grand intérêt actuel pour les armes dites à "énergie dirigée" : pas le temps de lancer un anti-missile conventionnel, par contre, un faisceau de particules ou laser ne met qu'une fraction de seconde à atteindre la cible.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Le 28 août fut-il un MARV ?   Lun 8 Sep 2008 - 11:21

Skyboy a écrit:
Astro-notes a écrit:
Rassurant n'est-il pas ? affraid
Si
on parle de ma compréhension, oui ça me rassure un peu: si je ne
connaissais pas la signification de RVSN, ça n'était pas parce que
j'étais mauvais, mais juste que ce domaine de connaissance a l'air
étendu, spécifique et compliqué.

Par contre, constater que tant
de matière grise et de savoir ont été mis à contribution pour un but
aussi noble que «faire péter une bombe nucléaire sur la tête des civils
ennemis», ça fait froid dans le dos !!!
Les personnes qui
travaillent à la rentrée des capsules Soyouz ou des navettes spatiales
n'ont, à n'en pas douter, pas disposer du dixième du budget des
militaires...

J'espère que tout le savoir accumulé pour la
destruction ne servira qu'au travers de son transfert dans les
technologies civiles.

Oui, tu as bien raison. Je crois me souvenir que le miroir du sat d'astronomie Hubble est un modèle tel quel du miroir
d'un satellite militaire d'espionnage optique du type Key Hole (?) ça c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: fut-t-il un MARV ?   Lun 8 Sep 2008 - 11:30

lambda0 a écrit:
Merci pour ces indications, Astro-notes.
Tout celà
explique peut-être le grand intérêt actuel pour les armes dites à
"énergie dirigée" : pas le temps de lancer un anti-missile
conventionnel, par contre, un faisceau de particules ou laser ne met
qu'une fraction de seconde à atteindre la cible.

A+

Certes. peu ou pas d'inertie, vitesse de la lumière ou presque, oui,
c'est le Saint Graal de l'homo sapiens sapiens pour se massacrer
en ce début de XXI eme. L'instinct grégaire du photon en fait le fond
de commerce idéal dans nos recherches et, entre nous soi dit :
un bon photon X c'est plus efficace pour fracasser un transistor qu'un coup de marteau ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
 
Le 28 août fut-il un MARV ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit