PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 pilote de chasse et d'essai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 18:57

Bjr, je me presente j'ai 17 ans ,je suis en 1ères S, je voulais vous posez des questions, concernant les pilotes de chasse.
En fait je suis myope et astigmate (-1.25myopie ,-0.75 astigmatisme oeil gauch),(-2.00my, -1.75ast oeil droit) ce qui fait que ss correction jai 5/10 oeil g, et 1ou2/10 oeil droit (aïe!) sans correction, mais avec , j'ai 12/10 oeil gauche et 10/10 oeil droit (avec des lentilles)
Ceci m'empeche d'etre pilote de chasse en france et donc d'essai, mais jai entendu dire que aux usa, les pilotes operés au laser sont accepté, et moi meme je suis operable...).
Je pense donc émigrer aux usa apres un diplome d'ingenieur aeronautique ,voir meme le faire sur place (il ya de nombreuses univ interessante telles que purdue, l'univ de californie etc...), pour arriver a etre pilote d'essai ,qu'en pensez vous, vous croyez que c'est faisable?
autre question ,pour ce qui est des test physique pour etre pilote de chasse la bas ,vous en savez qque chose??
merci bcp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 19:06

Je crois tu devrais poser ces questions sur un forum d'aviation et de médecine. Tu n'es pas sur le bon forum pour ce type de questions. Cela dit pour les questions médicales celui qui te sera le plus utilise reste encore ton médecin famliale. Quand à te faire opérer aux USA dis toi bien que ça te coutera cher, très cher car là bas ils n'y a pas de couverture sociale comme chez nous.
Mais je te souhaites bon courage et bonne réussite dans ta démarche.


Dernière édition par Mustard le Dim 9 Nov 2008 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
yoann




Masculin Nombre de messages : 5187
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 19:09

Bienvenue !!!

deja, sache deja, que ici est un forum sur le theme de l'espace, il existe plusieur autres forum sur l'aéronautique sur le web (il sont légion !!!)
puis, 2 -3 renseignement, j'ai lu, en france en tout cas (ca se trouve au USA c'est la meme chose) tout les opérés au laser sont exclu de suite, car lors de l'operation on decoupe dabord la corné (ou un truc comme ca) pour apres opéré au laser. ensuite on referme. et apres on ne connai pas tres bien le resistance aux G, donc pour ca que tout les opéré sont exclu en france, ailleur je sait pas.
et puis, sur les quelques forum que j'ai consulter, tout de suite il voient mot "myope" il te reponde que tu ne poura jamais , patati patata, qu'il faut minimum 10/10 , aucune exeption toléré (ce qui est vrai) enfin, bref...

enfin, bienvenue quand meme ! il y aura d'autre menbre te repondant mieux que moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nextstep-to-Mars




Masculin Nombre de messages : 422
Age : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 19:31

Mustard a écrit:
Je crois tu devrais poser ces questions sur un forum d'aviation et de médecine. Tu n'es pas sur le bon forum pour ce type de questions. Cela dit pour les questions médicales celui qui te sera le plus utilise reste encore ton médecin famliale. Quand à te faire opérer aux USA dis toi bien que ça te coutera cher, très cher car là bas ils n'y a pas de couverture sociale comme chez nous.
Mais je te souhaites bon courage et bonne réussite dans ta démarche.

Je ne pense pas qu'un MG sera capable de te répondre. Peut-être pourras-tu avoir une réponse à tes questions auprès d'un médecin aéro agréé par la Direction Générale de l'Aviation Civile.
En voici la liste: http://www.aviation-civile.gouv.fr/html/avia_leg/liste_medecins.htm, tu y trouveras les plus proches de chez toi. En particulier les médecins militaires avec la qualification médecine aéronautique me semblent être les plus aptes à te répondre. Bonne chance à toi et tiens nous informés de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 20:46

plusieurs choses:

- tout d'abord il faut que tu saches que ta myopie ne pourra être opérée qu'à l'âge adulte après que l'on soit sûr qu'elle est stabilisée et n'évolue plus (pas avant 25 ans au mieux)

- ensuite, à priori, on n'opére pas les "petites myopies", (aux USA, je ne sais pas)

concernant les aptitudes, les normes oph sont assez sévères:

- pilote de chasse: intervention = inaptitude définitive en admission en France (je ne sais pas aux USA, mais j'ai peur que ce soit la même chose); le port d'une correction (verre ou lentille) n'est absolument pas admise

- en classe 1 (pilotes civils professionnels): a priori inaptitude après intervention avec possibilité de dérogation:
*seulement pour les myopies traitées <7 dioptries
* un recul de 3 ans après l'intervention
* et si tous les paramètres fonctionnels et anatomiques sont ok
en l'absence d'intervention: la réfraction doit se situer entre -3 et + 3 dioptries à l'admission et en révision et l'acuité visuelle à 7/10 avec correction pour chaque oeil + 10/10 en vision binoculaire; le port d'une correction est donc admise (tu remplis les conditions au jour d'aujourd'hui)

au total, je suis désolé de te décevoir mais je pense qu'il vaut mieux que tu ne te fasses pas d'illusion quant à une carrière militaire
par contre, une carrière de pilote dans le civil serait envisageable à condition que ta myopie ne s'aggrave pas trop dans les années qui viennent

PS.: toutes ces indications sont des généralités et je ne peux présager de ton cas personnel de manière formelle sur un simple message de ce type; je te conseille de prendre conseil auprès de ton ophtalmologiste pour plus de précisions et de contacter un centre d'expertise militaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11390
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 21:26

dominique M. a écrit:
plusieurs choses: ...

Le docteur à parler Wink

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Nextstep-to-Mars




Masculin Nombre de messages : 422
Age : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 9 Nov 2008 - 22:20

La chirurgie semble être aussi une cause d'inaptitude à l'admission dans l'armée américaine.

http://usmilitary.about.com/od/joiningthemilitary/a/eyes2.htm
"The causes for rejection for appointment, enlistment, and induction are an authenticated history of:
..............
c. Refractive error (hyperopia (367.0), myopia (367.1), astigmatism, (367.2)), in any spherical equivalent of worse than -8.00 or + 8.00 diopters; if ordinary spectacles cause discomfort by reason of ghost images or prismatic displacement; or if corrected by orthokeratology or keratorefractive surgery. However, for entrance into a military academy or ROTC programs, the following conditions are disqualifying:
(1) Astigmatism, all types over 3 diopters.
(2) Hyperopia over 8.00 diopters spherical equivalent.
(3) Myopia over 6.75 diopters spherical equivalent.
(4) Refractive error corrected by orthokeratology or keratorefractive surgery."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Lun 10 Nov 2008 - 10:33

J'ajouterais un petit commentaire : un pilote de chasse, ça ne fait pas que voler, ça effectue une mission.

Pose toi la question : as-tu réellement envie de devenir un militaire américain ?

De toute façon, à mona vis, ce n'est pas demain la veille qu'ils accepteront un Frenchie, même naturalisé US, dans les rangs de leur Air Force chérie...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: a   Lun 10 Nov 2008 - 14:19

Non, aux etats unis, on peut etre pilote et myope, voir commentaire du haut, apparement, je suis dans les normes medicales, donc si ceci est le seul probleme, ma carrière est faisable...
Pour ce qui est des pilotes francais dans l'armée americaine, oui c'est possible, chaque année il y a qque pilotes etranger qui sont formées dans les ecoles americaines, tant qu'on parle bien anglais, et que on est sociable, rien ne differencie un francais d'un anglais je pense^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nextstep-to-Mars




Masculin Nombre de messages : 422
Age : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Lun 10 Nov 2008 - 15:15

neil a écrit:
Non, aux etats unis, on peut etre pilote et myope, voir commentaire du haut, apparement, je suis dans les normes medicales, donc si ceci est le seul probleme, ma carrière est faisable..

Il semblerait que non, à la lecture des normes exigées dans l'aviation militaire américaine (en rouge ce qui semble te concerner....)
http://usmilitary.about.com/library/milinfo/armedfly/blvision.htm




Army Aviation Medical Standards
Vision
The below disqualifying conditions are in addition to the disqualifying conditions listed in the Military Medical Accessions Medical Guide. Unlike medical waivers to join the military, medical waivers for aviation duty are much harder to come by.
The causes for medical unfitness for flying duty Classes 1/1A/2/2F/2S/3 are:
a. Classes 1/1A.
(1) Distant visual acuity. Uncorrected distant visual acuity greater than 20/50 in each eye. If the distant visual acuity is 20/50 or better in either eye, each eye must be correctable to 20/20 with no more than 1 error per line on the Armed Forces Vision Tester (AFVT) or projected Snellen chart at 20 feet.
(2) Near visual acuity. Uncorrected near visual acuity greater than 20/20 in each eye; with no more than 1 error per line on the AFVT or Snellen near visual acuity card.
(3) Cycloplegic refractive error using the method in ATB 5, Cyclopedic Refraction.
(a) Hyperopia greater than + 3.00 diopters of sphere in any meridian by transposition in either eye. (Spherical equivalent method does not apply.)
(b) Myopia greater than – 1.50 diopters of sphere in any meridian by transposition in either eye. (Spherical equivalent method does not apply.)
(c) Astigmatism greater than +/– 1.00 diopters of cylinder in either eye.
(d) Presbyopic correction greater than 0.00 diopters of add in either eye.
(4) Ocular motility using the methods in APL, Extraocular Motility Di urbances, and APL, Convergence Insufficiencies.
(a) Any degree of tropia detected in ocular motion on the Cover-Uncover Test (Tropia Test) in any four cardinal directions of gaze, or any degree of heterotropia.
(b) Esophoria greater than 8 prism diopters.
(c) Exophoria greater than 8 prism diopters.
(d) Hyperphoria greater than 1 prism diopter.
(e) Any detectable ocular motion on the Cross-Cover Test (Alternate Cover or Phoria Test) in any four cardinal directions of gaze until a complete evaluation by a qualified ophthalmologist or optometrist is reviewed by Command­er, U.S. Army Aeromedical Center (USAAMC).
(f) Near point of convergence (NPC) greater than 100 mm.
(5) Color vision performed by test methods in APL, Color Vision Deficiencies.
(a) Five or more errors in reading the 14 test plates of the Pseudoisochromatic Plate (PIP) Set; or
(b) Any error in reading the nine test light pairs of the Farnsworth Lantern (FALANT).
(6) Binocular depth perception (stereo acuity) performed by test methods in ATB 7, Depth Perception Tests. (RANDOT Forms Test, RANDOT Animals Test, and Titmus Stereo Fly are not authorized.)
(a) Any error in line A or B of lines A through F when using depth perception presentation places in the AFVT or Optec 2300 AFVT; or
(b) Any error in levels 1 through 7 of the 10 levels of the Random Dot (RANDOT) Circles Test; or
(c) Any error in the nine levels of the Titmus Graded Circles Stereoacuity Test with nine levels of four circles; or
(d) Binocular stereo acuity worse than 40 seconds of arc.
(7) Field of vision. Any scotoma, other than physiologic.
(8) Night blindness. As noted by history and confirmed by abnormal night vision testing.
b. Classes 2/2F/2S/3. Same as Classes 1/1A, except as listed below:

(1) Distant and near visual acuity. Uncorrected acuity greater than 20/400 in either eye, which must be correctable to 20/20 in each eye.
(2) Manifest refractive error. Refractive error of such magnitude that the individual cannot be fitted with aviation spectacles.
(3) Failed NPC is not disqualifying.
Flight Classes
Specific Flight Class Medical Examinations are:
Class 1 - Warrant Officer Aviation Duty Applicants
Class 1A - Commissioned Officer Aviation Duty Applicants
Class 2 - Current Aviators, Current Student Aviators, and Previous Aviators Returning to Aviation Service
Class 2F - Flight Surgeons, Including Those in Flight Surgeon Training
Class 2S - MOS 13F, Assigned to Aerial Fire Support Observer Duty
Class 3 - Non Rated Soldiers who Participate in Regular Flights (Crew Chiefs, Gunners, UAV Operators, etc.)
Class 4 - Air Traffic Control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: reponse   Lun 10 Nov 2008 - 15:54

ce que tu as mis dans ton avant dernier post sont les normes pour etre millitaire mais pas pilote c ca?? j'avais pas vu en fait
bon bah faut esperer que ca evolue ds les prochaines années, comme ca s'est passé pour les années precedantes.
En fait, je suis venu sur ce forum, car javais aussi regardé les normes de la nasa pour les astronautes pilotes, et la j'etais ds les normes, bizzare quant on sait que les astronautes pilotes sont a la base des pilotes de chasse ou d'essaie nn?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: a   Lun 10 Nov 2008 - 15:59

J'éspere que dans les années futur, la chirurgie au laser sera accepté ce qui est possible,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: pilote d'essaie   Lun 10 Nov 2008 - 16:56

En fait je me suis mal exprimé, la question serait peut on etre pilote d'essai avec mes yeux, c'est a dire tester des avions ,helicos,planeurs quels qu'ils soient? sans etre pilote de chasse (la vie millitaire ne m'interesse pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi




Nombre de messages : 143
Age : 51
Localisation : lyon
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Lun 10 Nov 2008 - 17:19

Salut Neil, dans ton malheur tu as de la chance car les choses changent vite en ce moment et tu es jeune. Ce qui est sûr (je suis l'affaire depuis pas mal de temps) c'est qu'après avoir lancé une grosse étude sur des candidats pilotes opérés pour myopie, l'US Navy accepte maintenant les pilotes de chasse opérés de chirurgie réfractive. Les américains sont beaucoup plus pragmatiques que nous autres franchouillards (cf une grosse discussion sur les sélections d'astronautes sur ce forum) et pour ne pas perdre d'excellents candidats à cause d'une bête myopie, ils ont validé ce programme. Aux dernières nouvelles, et moins que cela ait changé tout récemment, la PRK (Photo refractive keratotomy) était validée et pas le Lasik (marche très bien mais laisse un "flap" ie une cicatrice autour de la cornée, qui a une chance infime de se décoller). Comme tu es faiblement myope tu es éligible pour les 2 techniques. Donc...
Va sur google et tape "refractive surgery pilot air force" ou un truc du genre et tu verras. Sinon va sur PubMed, la plus grande base de données scientifique et tape la même chose, tu devrais trouver des renseignements.
Si ce n'est pas le militaire qui t'importe, aucun problème pour ta vue avec ou sans chirurgie pour être pilote de ligne (pour te donner du baume au coeur : http://forum.aeronet-fr.org/viewtopic.php?t=13145). Renseigne toi juste sur les délais post-opératoire avant de passer les visites médicales classe 1. De toute façon ne te fait opérer qu'après être sûr que ta vision est stabilisée ie après 18-20 ans minimum.
Après...pilote d'essai (c'est marrant ça me rappelle moi à ton âge, tous mes potes du vol à voile sont devenus pilotes de chasse ou de ligne..sauf moi, mais la chirurgie et les mentalités n'était pas ce qu'elles sont maintenant! sage ), renseigne toi à l'EPNER, je ne sais pas s'ils prennent des civils.
Bon courage et accroche toi à ton rêve.


Dernière édition par bibi le Lun 10 Nov 2008 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: rep   Lun 10 Nov 2008 - 19:15

Salut, c'est bien ce qui me semblait, merci pour l'info, bah ecoute je v continuer a bien bosser et apres je vais tenter!
j'ai vu que t'es sur lyon, tu pilotait a quel aerodrome, moi je ss a bron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi




Nombre de messages : 143
Age : 51
Localisation : lyon
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Lun 10 Nov 2008 - 22:12

J'ai volé à Fayence, dans les Alpes du sud pendant une dizaine d'année entre 14 et 22 ans, et puis les études, le manque de temps, le trop plein (j'y passais toutes mes vacances), les finances... je suis passé à autre chose (la plongée), sauf quelques vols et petites compet' en Belgique avec un pote.

Je bosse dans un hopital à Bron avec mon bureau cap sur l'aérodrome.
Bons vols, et n'hésite pas si tu veux d'autres infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pim




Masculin Nombre de messages : 911
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Mar 11 Nov 2008 - 10:54

Sans vouloir jouer les rabat-joie, tu signales vouloir être pilote d'essais (sur quel type d'avion ? militaire ?) sans passer par la case militaire mais sur TOUS les exemples que je connais, aucun pilote d'essais n'a pu éviter une carrière dans l'armée auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hawk-Eye




Masculin Nombre de messages : 403
Age : 27
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Mar 11 Nov 2008 - 14:02

Je crois qu'il y a eu au moins un pilote d'essai qui venait de la ligne. Mais je pense que ca devait vraiment etre un as. Il faut comprendre qu'un pilote de ligne pilote, un pilote de chasse est la pour faire une mission et se battre, voler est secondaire, un reflexe, comme courrir et marcher. Un pilote de chasse ne doit penser qu'a sa mission et pas au pilotage qui est supposé etre instinctif. Etant donné la difficulté du metier de pilote d'essai, c'est le meme genre de gens qu'on recherche. La aussi, piloter, c'est comme marcher, car il y a plein d'autre chose plus compliquée a faire. Le metier de pilote de ligne, cest plus du pilotage pur (meme si tout devient automatique; le seul boulot a part piloter, cest du commercial (passagers, gestion des retards en vol etc...). Donc, a priori, un pilote de ligne n'est pas vraiment le meilleur candidat pour etre pilote de chasse.

Ensuite, cest vrai que javais cru lire des temoignages de pilotes d'essai americains qui se disaient ingenieur, mais qui ne parlaient pas de l'armée dans leur cursus. Quoiqu'il en soit, une bonne condition physique est necessaire.
Autre anecdote, pour etre pilote de chasse, la taille des tibias et de la jambe est un critere de selection. Apparement, en cas d'ejection, si les jambes sont pas de la bonne taille, les genous restent dans le cockpit...

Pour un forum plus "specialisé", va voir http://forum.aeronet-fr.org/ Mais la aussi, donner son ordonance pour les lunettes n'est pas un critere, seul un medecin aero peut savoir si ca convient ou pas.
Jen profite aussi pour dire que la chirurgie (correction de la myopie) n'est pas vraiment apprecié dans le civil, encore moins dans l'armée, mais je me demande si ne serait-ce qu'une seule fois dans l'histoire des medecins ont veritablement verifié qu'il y avait des risques? Ca ne semble qu'etre des suppositions.

Au sujet de l'EPNER, ils ne recrutent que des professionnels (je sais pas trop comment d'ailleurs, ya pas trop d'info sur le web). Mais il y a 4 metiers differents a apprendre la bas: pilote d'essai, ingenieur navigant d'essai, mecanicien navigant et controleur aerien d'essai. Etant donné que tout le monde ne pilote pas, je suppose que les conditions medicales doivent etre differentes selon le poste. Si qqun a des infos, pensez a moi SVP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi




Nombre de messages : 143
Age : 51
Localisation : lyon
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Mer 12 Nov 2008 - 10:28

Re hello,
pilote d'essai=militaire : c'est le schéma général mais pas automatique. Quand j'ai volé au centre national de vol à voile de St Auban (il y a une paye mais bon) le chef instructeur était pilote d'essai pour avion civils et planeurs, mais pas pour les Rafales. Je ne crois pas que c'était un ancien de l'armée, il était fonctionnaire du Service de Formation Aéronautique (SFA). Depuis, le centre national de VàV s'est apparement fait manger par le centre de haut niveau et je ne sais pas si ces carrière de "fonctionnaire-instructeur" pilote sont encore possibles. Je peux me renseigner auprès d'anciens amis si ça intéresse quelqu'un.
Pour les tibias (les fémurs plutôt, je crois), c'était vrai pour les mirages F1 ou les candidats étaient testés en simulation éjection à Bretigny (la taille ne voulant rien dire car on peut être court sur pattes et avoir des grands fémurs qui se feront un plaisir de se faire arracher par le tableau de bord lors dune ejection). Ce n'est plus vrai avec le Mirage 2000 qui est plus "spacieux" : j'avais un excellent pote qui est devenu chasseur avec 1m95 (d'ailleurs on le voit dans le générique des Chevaliers du Ciel donc je ne pense pas que ce soit un gros mytho).
Pour la chirurgie, la France sera obligée de s'aligner sur les directives européennes (cf le post que j'ai cité plus haut). C'est vrai qu'en aéronautique et plus encore dans le spatial, on n'aime pas prendre de risque et former à coups de millions un candidat qui risque d'être déclaré ultérieurement inapte à cause d'une complication sur une chirurgie sur laquelle on n'a pas assez de recul (là, je défend un peu le corps médical) n'est que peu envisageable. Le vrai problème c'est l'administration française et les mentalités de mamouth qui règnent encore dans le milieu aéronautique. Pour parler (encore) de mon cas qui suis myro, je n'espérais plus réaliser mon rêve d'astronaute du fait des délais entre chaque sélections (l'âge avançant sage ) et aussi à cause des yeux (connaissant la mentalité du milieu aérospace français). Ce qui m'a poussé à poser quand même ma candidature en 2008 c'est un médecin aérospatial reconnu dans le milieu des spationautes qui m'a lui même dit ce que je supputais depuis des années, à savoir que si la vision est stable, qu'elle est corrigeable à 10/10 et qu'il n'y a pas de pathologie évolutive, et bien on était revenu des blablas du genre myope=décollements de rétine=oulala-ça-craint.
Bon j'y vais, je me fais rappeler à l'ordre pas mes infirmières préférées Super .
Donc ça évolue (lentement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanfor




Masculin Nombre de messages : 1
Age : 55
Localisation : Milford PA USA / Etats-Unis
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: US Air Force accepte la chirurgie des yeux   Dim 31 Mai 2009 - 15:35

May 27 2007
After years of study, the Air Force has decided to change their long-standing policy which disqualified applicants who have had LASIK surgery from flight training and navigator training. The change became effective May 21. Prior to the change, officers who had had the surgery, prior to flight school could not become Air Force aviators. Under the old policy, a select-few pilots and navigators who had already graduated from flight training could apply to have the surgery and become part of an on-going study group. The change also removes the altitude and high-performance aircraft restrictions for people who have had LASIK.

The results of the study are finally in, and the Air Force has found that there was little to no effect on LASIK-treated eyes when subjected to high G-forces of combat fighter aircraft, the wind blast experienced during aircraft ejection, or exposure to high altitude.

Due to stresses placed on the eyes during flight combined with the active lifestyle of military members, the recommended refractive surgeries are Wave Front Guided Photorefractive Keratectomy, or WFG-PRK, and Wave Front Guided Laser In-Situ Keratomileusis, know as WFG-LASIK, using the femtosecond laser. The eyes are more trauma resistant after surgery using one of these methods compared to other forms of refractive surgeries.

With all refractive surgeries, there is no guarantee of "perfect" sight after undergoing the procedures. Individuals must still meet the standards prescribed in AFI 48-123, Medical Examination and Standard s, for entrance into the Air Force and aviation and special-duty positions

http://usmilitary.about.com/od/airforce/a/pilotlasik.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi




Nombre de messages : 143
Age : 51
Localisation : lyon
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Dim 31 Mai 2009 - 18:54

Et voilà, merci Jeanfor, c'est de celà dont je parlais. J'avais lu un protocole de la Navy sur la PRK il y a quelques années et apparemment donc, le LASIK aussi est validé. Tant mieux. C'est dans ce genre d'attitudes pragmatiques positives qu'ils nous grattent les anglo-saxons, nous qui ne pensont que sélection passoire.
Amen.
Bon courage Neil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: MAJ!   Lun 30 Mai 2011 - 0:46

MAJ:
L'USAF autorise désormais la chirurgie laser sans dérogations:
Apr 21 2011
"After years of study, the Air Force has decided to change their long-standing policy which disqualified applicants who have had LASIK surgery from flight training and navigator training. The change became effective May 21. Prior to the change, officers who had had the surgery, prior to flight school could not become Air Force aviators. Under the old policy, a select-few pilots and navigators who had already graduated from flight training could apply to have the surgery and become part of an on-going study group. The change also removes the altitude and high-performance aircraft restrictions for people who have had LASIK."
source: http://usmilitary.about.com/od/airforce/a/pilotlasik.htm

A 19 ans aujourd'hui, je suis parti aux Etats Unis étudier l'aérospatiale. Un PPL en poche j'ai toujours cette ambition de finir fighter pilot dans l'USAF. En revoyant mon post effectué il y a déja deux ans et demi, je me dit que cette idée folle va peut être devenir réel dans pas si longtemps.
Enfin bref, quelque post plus haut, on m'avait dit de garder espoir car dans le contexte actuel, les normes medicales évoluent beaucoup: effectivement et voici un grand pas en avant^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neil




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: pilote de chasse et d'essai   Lun 30 Mai 2011 - 0:53

j'avais pas vu que ma source avait déja été citée

Eye surgery opens pilot training to wider pool
By Michelle Tan - Staff writer
Posted : Monday Feb 28, 2011 6:15:20 EST
Capt. Nate Hofmann had all but given up on his dream of becoming an Air Force pilot. His vision was too poor to qualify him to fly, and even his parents tried to dissuade him, worried that he would have his hopes dashed.

But Hofmann, 28, earned his commission anyway and served for four years as a communications officer in the Air Force. Through it all, Hofmann kept his dream alive.

Today, he is in undergraduate pilot training at Laughlin Air Force Base, Texas, thanks to advances in laser surgery technology that fixed his nearsightedness and gave him slightly better than 20/20 vision.

“It’s a blessing just to be here because this wasn’t even in the realm of possibility a year ago,” he said. “A lot of miracles happened [for me] and I’m just real fortunate because my surgery turned out better than anyone expected. Without this technology, without this procedure, there’s no question I wouldn’t be here.”

Hofmann is one of many pilot candidates who has benefited from laser eye surgery and the Air Force’s recent decision to allow the surgery for more of its students and trained aircrew.

Since 2000, Air Force ophthalmologists have performed thousands of laser eye surgeries, but recently they have achieved impressive results with cutting-edge technology.

“What we’re interested in for our active-duty members isn’t just to get them better vision but to get them the best vision humanly possible,” said Lt. Col. (Dr.) Charles Reilly, chairman of the ophthalmology department at Wilford Hall Medical Center in San Antonio. “Vision is such a critical sense to survive in combat. We want to go beyond the standard of care to state-of-the-art.”

Since 2000, the Air Force has performed about 76,000 laser eye surgeries, and about 30,000 of those have been at Wilford Hall, Reilly said.

Early on, the Air Force offered photorefractive keratectomy vision correction to a limited number of aviators. With this procedure, the surgeon uses a laser to remove skin cells from the surface of the eye before correcting the patient’s vision.

Over time, the program was extended to more airmen and, in 2004, the Air Force approved Lasik surgery for aviators, with limits on the type of aircraft they could fly.

Those limits were lifted in 2007. Last year, the Air Force expanded the parameters for eligible patients, making it easier for airmen — rated and nonrated — to qualify for the corrective surgery.

“Overall, it’s been a great program for the Air Force,” said Col. (Dr.) John Gooch, chief of aerospace ophthalmology at the Air Force School of Aerospace Medicine. “For our trained aircrew, there’s a big operational advantage, especially when we’re an expeditionary force and not having to worry about glasses or contact lenses when we deploy.”

The program also helped applicants for pilot training: about 20 percent of them have received refractive surgery, Gooch said.

“It’s really opened up the opportunity for more applicants to be considered for pilot training,” he said.

That’s one reason a laser center is at the Air Force Academy, Reilly said.

“You can imagine when you’re an 18-year-old kid going to the academy, and you want to be a pilot, but you find out you can’t,” he said. “Now you can get laser vision correction while you’re there and go to pilot training. Talk about opening up the talent pool, if you will, of candidates for pilot training.”

The Air Force now offers Lasik and photorefractive keratectomy vision correction to airmen, but about 80 percent of patients still opt for PRK even though it requires more time to heal, Reilly said.

With Lasik, surgeons cut a flap in the eye, lift it and then fix a patient’s vision.

“The downside to Lasik is the additional step of making that flap, you’ve introduced a whole new set of potential complications that you have to be aware of,” he said. “But in six months, they have the same visual outcomes between Lasik and PRK.”

In addition to Wilford Hall and the Air Force Academy, the Air Force offers laser eye surgery to active-duty airmen at four locations: Wright-Patterson Air Force Base, Ohio; Keesler Air Force Base, Miss.; Joint Base Andrews Naval Air Facility, Md.; and Travis Air Force Base, Calif. Another center, at Joint Base Elmendorf-Richardson, Alaska, is projected to open sometime this fiscal year, Reilly said.

Each of these centers uses a laser called femtosecond, which enables surgeons to perform safer Lasik procedures, Reilly said.

The femtosecond laser, which replaced an oscillating razor blade, is used to more precisely and safely make an incision in the eye to make way for a second laser that is used to correct the patient’s vision.

At Wilford Hall, doctors have the most recent upgraded version of the femtosecond laser. The other laser centers plan to follow suit and upgrade their lasers, Reilly said.

“It can do some amazing things that can increase the safety and the results,” he said.

During a recent symposium held by the American Academy of Ophthalmology, Reilly and his colleagues got a chance to present their findings on laser vision surgery using the femtosecond laser.

“We looked at all the potential complications we’ve had with the laser and compared it with our patients with no complications from Lasik, and their results were just as good as if they had no complications at all,” Reilly said. “So even if something were to happen during the creation of the flap or the lifting of the flap, the outcome of those patients were just as good as patients without complications.”

Since the Air Force has approved laser eye surgery for its pilots, about 2 percent of them have received refractive surgery, Gooch said.

Of the Air Force’s approximately 12,900 pilots, about 5,300, or 41 percent, require corrective lenses to perform their duties, he said. In the past three years, an average of 100 pilots each year has undergone the surgery, he said. The numbers likely aren’t higher because of the high operations tempo for pilots and concerns about losing their currency if they’re unable to fly while recovering from surgery, Gooch said.

Among aircrew members, including pilots, about 11,000 of the 23,000 airmen need corrective lenses, Gooch said. In the past three years, an average of 350 aircrew members each year have received the surgery, he said.

The Air Force recently extended eligibility for laser vision correction to airmen with even worse vision than those who used to qualify, Reilly said.

Because of the advances in technology, nearsighted airmen at -8 diopters, which was Hofmann’s prescription, can now get laser vision correction. In the past, the limit was -5.5, Reilly said.

For those who are farsighted, the limit used to be 0.5 diopter; in October it was changed to 3, he said.

Typically, a nearsighted person with -2 diopters or 20/200 vision is considered legally blind, Reilly said. In other words, someone with normal vision can see an object at 200 feet but the person who has 20/200 vision can’t see it until it is 20 feet away.

The technological advances have a remarkable impact on not just pilots but the active-duty force as a whole, Reilly said.

“When I was deployed to Afghanistan, I ran into a lot of my former patients, and to a person, they could not explain the difference it made in their ability to function in combat and in Afghanistan, being able to get around without contacts or glasses after their surgery.”

The benefits range from something as simple as not having your glasses fog up when you leave an air-conditioned building to something potentially lifesaving, such as not having to grope and stumble in the dark for your glasses during a mortar attack, Reilly said.

Research also has found that troops who have undergone laser vision correction can see more clearly when they use night-vision devices, Reilly said.

The future of laser vision correction will focus on improving human performance, he said.

“Yes, we can take people and make them less dependent on glasses and contacts, but with all this new technology coming on board, we’re pushing them and making them better than they were in their best glasses and their best contacts,” he said.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
pilote de chasse et d'essai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit