PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Recommandations des "think tanks" US

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4184
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 9:58

Les "think tanks" US paraissent assez actifs en cette période post-électorale, et de crises diverses.
On avait déjà les recommandations du MIT.
Celui-ci risque de ne pas plaire à tout le monde, mais je le référence par soucis d'objectivité...

"...vision without funding is an hallucination..."

Le Baker Institute suggère de laisser tomber la Lune, prolonger les navettes jusqu'en 2015,
...et de mettre à contribution les ingénieurs de la NASA pour construire des éoliennes sur Terre Exclamation

Article :
http://www.chron.com/disp/story.mpl/front/6243694.html

Document (15 pages, pdf)
http://www.bakerinstitute.org/publications/SPACE-pub-ObamaTransitionAbbeyLaneMuratore-012009.pdf

http://www.bakerinstitute.org

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2137
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 12:26

Ah oui tiens, pour le coup c'est original...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper




Nombre de messages : 498
Age : 42
Localisation : damned, je suis localisé
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 15:17

Leur argument : La NASA n'est pas là pour suivre des cibles précises, la NASA est là pour développer des technologies. Et je pense que c'est à coté de la plaque : on développe bien plus de technologies pour un but précis(programme Apollo) que quand on les développe pour elles-mêmes. Si les périodes ou la technologie avence le plus sont les guerres(hélas), c'est aussi parceque la nécéssité(de nouvelles technologies) est un moteur bien plus puissant que l'envie(de nouvelles technologies).

Aller sur la Lune, sur Mars, exploiter les Astéroides, ce sont des buts précis - et qui ne peuvent que forcer à trouver de nouvelles solutions. Tourner autour de la terre en permanence, avec toujours la même station et toujours mes même navettes, c'est stagner. Et les "nouvelles technologies" développées dans ce cadre ne peuvent qu'être de vagues développements de l'existant.


Après, ça n'est que mon avis perso, hein..... Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy


avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 37
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 16:11

Oui, en tant qu'ingénieur/chercheur, si la NASA se met à développer des éoliennes, je sais pas si j'aurai envie d'aller bosser pour eux. Et si jamais j'y bosse, je sais pas si ma motivation sera grande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4184
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 16:24

J'ai quand même relevé celà :
(...) To advance this and other concepts, a joint NASA-DOD propulsion research program should be initiated, as propulsion is a limiting factor for space exploration. An aggressive program focused on innovative advanced propulsion development has been needed for a long time.
(...)

Autrement dit : reculer un peu pour mieux sauter, on arrête de faire semblant de croire qu'on ira vers Mars avec des technologies des années 60 améliorées...

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4530
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 16:26

lambda0 a écrit:
J'ai quand même relevé celà :
(...) To advance this and other concepts, a joint NASA-DOD propulsion research program should be initiated, as propulsion is a limiting factor for space exploration. An aggressive program focused on innovative advanced propulsion development has been needed for a long time.
(...)

Autrement dit : reculer un peu pour mieux sauter, on arrête de faire semblant de croire qu'on ira vers Mars avec des technologies des années 60 améliorées...
Tiens, tiens...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15150
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 18:45

Skyboy a écrit:
Oui, en tant qu'ingénieur/chercheur, si la NASA se met à développer des éoliennes, je sais pas si j'aurai envie d'aller bosser pour eux. Et si jamais j'y bosse, je sais pas si ma motivation sera grande !

On bosse aussi à la NASA sur la mise au point des tinettes de 3ème génération, le recyclage de "déchets organiques" pour faire du compost pour des serres, et autre recyclage d'urine.
Tout ne fait pas grandiose sur sa carte de visite clown , mais tout est utile pour les buts visés.

Pour le rôle de la NASA ... il n'est peut-être pas inutile de rappeler, qu'après la grande inertie de la période Bush ... elle pourrait jouer un rôle important dans les avancées technologiques qui peuvent être utiles au pays sur Terre (production d'électricité, réduction d'émissions de carbone dans les divers moyens de transport)

Donc je ne vois pas en quoi faire bosser des ingénieurs sur des éoliennes (nouveaux matériaux pour les pales , résistance à des conditions très dures, génératrices ....) dont d'ailleurs certaines pourraient être utiles sur Mars .... est source de démotivation ?

Cela me rappelle un peu le "dédain" des pilotes de chasse pour les mécanos (les rampants) .... mais si les mécanos ne bichonnent pas les moteurs et les commandes ... les pilotes vont avoir chaud aux miches sur leur siège éjectable megalol

Mais bon ... chacun a le droit de refuser d'aller bosser dans cette institution.


Dernière édition par montmein69 le Mer 4 Fév 2009 - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15150
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 18:51

Citation :
4 - Ensure an ongoing and effective robotic science program

Voilà des mots qui sonnent agréablement à mes oreilles clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 18:53

Et que dire des pilotes de chasse qui ne voulaient pas devenir astronautes megalol ... Car ce n'était plus être pilote (certains s'en sont mordus les doigts longtemps = Voir l'Etoffe des Héros)
Revenir en haut Aller en bas
Skyboy


avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 37
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 19:29

montmein69 a écrit:
Skyboy a écrit:
Oui, en tant qu'ingénieur/chercheur, si la NASA se met à développer des éoliennes, je sais pas si j'aurai envie d'aller bosser pour eux. Et si jamais j'y bosse, je sais pas si ma motivation sera grande !

On bosse aussi à la NASA sur la mise au point des tinettes de 3ème génération, le recyclage de "déchets organiques" pour faire du compost pour des serres, et autre recyclage d'urine.
Tout ne fait pas grandiose sur sa carte de visite clown , mais tout est utile pour les buts visés.

Pour le rôle de la NASA ... il n'est peut-être pas inutile de rappeler, qu'après la grande inertie de la période Bush ... elle pourrait jouer un rôle important dans les avancées technologiques qui peuvent être utiles au pays sur Terre (production d'électricité, réduction d'émissions de carbone dans les divers moyens de transport)

Donc je ne vois pas en quoi faire bosser des ingénieurs sur des éoliennes (nouveaux matériaux pour les pales , résistance à des conditions très dures, génératrices ....) dont d'ailleurs certaines pourraient être utiles sur Mars .... est source de démotivation ?

Cela me rappelle un peu le "dédain" des pilotes de chasse pour les mécanos (les rampants) .... mais si les mécanos ne bichonnent pas les moteurs et les commandes ... les pilotes vont avoir chaud aux miches sur leur siège éjectable megalol

Mais bon ... chacun a le droit de refuser d'aller bosser dans cette institution.
Bon, alors faut que je reformule puisque j'ai mal été compris.
Évidemment que si on me dis "développe une éolienne pour qu'on l'envoie sur Mars", ou même simplement, "développe une éolienne pour permettre la conquête spatiale", je suis partant et ça me motive. Mais si on me dit "développe une éolienne parce que c'est ce qu'on a besoin, et tant pis pour la conquête spatiale." Alors là non.

C'est évident que le boulot de tout un chacun à la NASA est généralement quasiment le même que dans n'importe quelle autre entreprise. La seule mais néanmoins gigantesque différence est le but final du boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
space reveur


avatar

Masculin Nombre de messages : 496
Age : 31
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 20:53

Skyboy a écrit:
Bon, alors faut que je reformule puisque j'ai mal été compris.
Évidemment que si on me dis "développe une éolienne pour qu'on l'envoie sur Mars", ou même simplement, "développe une éolienne pour permettre la conquête spatiale", je suis partant et ça me motive.

T'y croirais vraiment a ça ? Suspect Moi ça me ferait tiquer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
space reveur


avatar

Masculin Nombre de messages : 496
Age : 31
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 20:55

C'est comme " mange tes carottes t'auras les fesses roses ! " bounce1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo


avatar

Masculin Nombre de messages : 2233
Age : 64
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 21:08

el_slapper a écrit:
on développe bien plus de technologies pour un but précis(programme Apollo) que quand on les développe pour elles-mêmes.

Attention: cet argument ( le programme Apollo a permis de développer de nombreuses technologies utiles à la vie de tous les jours ) implique également son contraire. Pourquoi citer toujours le programme Apollo, vieux maintenant de 40 ans, et même de 50 si on considère que son développement a commencé au début des années 60? Ensuite, il y eu du côté américain la navette spatiale, puis l'ISS. Or, ces deux programmes sont rarement cités en ce qui concerne les retombées de la conquête spatiale. Est ce que parce qu'elles furent finalement assez rares? Cet argument est-il aussi pertinent aujourd'hui que hier? Ou s'agit-il d'une affirmation devenue vraie à force d'être répétée? Et, finalement, la conquête spatiale devra t-elle toujours se justifier, non pour ce qu'elle est, mais simplement à travers ses retombées vraies ou supposées?

Bon, j'arrête mes questions sage

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy


avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 37
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 21:26

Lunarjojo a écrit:
el_slapper a écrit:
on développe bien plus de technologies pour un but précis(programme Apollo) que quand on les développe pour elles-mêmes.

Attention: cet argument ( le programme Apollo a permis de développer de nombreuses technologies utiles à la vie de tous les jours ) implique également son contraire. Pourquoi citer toujours le programme Apollo, vieux maintenant de 40 ans, et même de 50 si on considère que son développement a commencé au début des années 60? Ensuite, il y eu du côté américain la navette spatiale, puis l'ISS. Or, ces deux programmes sont rarement cités en ce qui concerne les retombées de la conquête spatiale. Est ce que parce qu'elles furent finalement assez rares? Cet argument est-il aussi pertinent aujourd'hui que hier? Ou s'agit-il d'une affirmation devenue vraie à force d'être répétée? Et, finalement, la conquête spatiale devra t-elle toujours se justifier, non pour ce qu'elle est, mais simplement à travers ses retombées vraies ou supposées?

Bon, j'arrête mes questions sage

Cordialement
On parle d'Apollo parce que c'était le plus beau et le plus fou des programmes. Notamment de par son ampleur: toute l'Amérique ( ou presque Rolling Eyes ) travaillait pour,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10825
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Mer 4 Fév 2009 - 23:12

Bons exemples de lambda0 et bonnes réponses de montmein69 et pirouette de Lunarjojo

L'approche de lambda0, qui est souvent très pragmatique quand sa fibre d'ingénierie est
sollicitée, nous dis : les bureaux d'études vont devoir choisir, l'écologie (c'est mode)
ou l'espace (?), par exemple.

A court terme ce sera l'un ou l'autre, mais pas les deux. Puis les techniques développées entre
temps nous permettrons plus tard de repartir pour le grand œuvre spatial. C'est ce que disent
certains bureaux d'études "think tanks", ici universitaires comme le MIT qu'il nous donne à lire.

Cela rejoins un lointain "post" où j'avais dis, il peut bien y avoir des pauses de plusieurs
siècles avant de reprendre une activité humaine aventureuse (comme la conquête de l'espace).

Soit nos besoins ont changés les objectifs, comme peut-être le climat nous force la main, ou de
longues périodes de guerres (par exemple de religions, c'est porteur en ce moment), etc. Tout
cela nous renvoient même au pire en arrière pourquoi pas ?

Remarquez bien que ce n'est pas grave, ce qu'il faut c'est que sur des périodes de 1000 ans au
moins notre progression soit "monotone" au sens mathématique du terme.
Pour ceux qui ne voient pas, cela veut dire, que sur une période d'échantillonnage de 1000 ans le
progrès doit être positif, même si entre temps il y a une régression de qqs décennies (par exemple
la seconde guerre mondiale au XXe siècle).

Apollo est un emblème, voilà un programme spatial exemplaire ; il n'a en rien changé l'histoire de
l'humanité, il ne l'a même pas un peu influencé, mais on en parle tous avec passion 40 ans après !

Pourquoi voulez vous continuer à broder sur l'esprit et les technologies qui ont fait le succès
Apollo des années soixante ? Nous sommes en 2009, 40 ans c'est presque 2 générations, Apollo c'est
ultra fini, même la motivation (uniquement la guerre froide) n'est plus de mise de nos jours.

Oui, soyons pragmatique comme le fait remarquer Lunarjojo, faut-il que l'espace serve à qq chose
pour y aller voir ?
Biensûr que non, seule la maturité nous fait passer à l'acte et il me semble que pour le moment
nous sommes en gestation. Avant l'heure c'est pas l'heure.

Tenez suivez mon propos :

En 1943 lorsque l'armée Allemande met au point le premier missile de croisière, le V-1, elle n'hésite
pas à y installer des pilotes d'essai pour la mise au point (Anna Reitz y sera blessée). Voyez vous
pour la mise au point de la V-2 elle ne le fera pas. Si elle avait osée Youri Gagarine 17 ans plus
tard n'aurait pas été le premier homme à avoir été dans l'espace !
Mais la maturité n'y était pas, avant l'heure, c' est pas l'heure...

Pour nous c'est pareil, il ne se passera rien sur l'ISS, pas grand chose de nouveau avec Constellation,
non rien de nouveau, il nous faut bouleverser nos connaissances, propulsion, voyages aux long cours
pour envisager autre chose que la Lune, l'espace c'est grand, c'est loin ; il nous faut une maturité que
peut-être les éoliennes nous donneront (j'y crois pas, m'enfin pourquoi pas).

Vous êtes vous jamais demandé la déception d'un humain éduqué qui au soir de sa vie sait que l'humanité est
presque sur le point de partir vers l'espace avec le premier satellite artificiel de la Terre, il en a rêvé,
depuis qu'il était petit enfant, mais trop tard pour lui ses yeux se ferment à tout jamais le 3 octobre 1957 ...


Moi je pense à mes jeunes cadets du FCS qui ont 13 ans et qui peut-être au soir de leur vie verront les premiers
hommes sur Mars ou que sais-je, la maîtrise de la fusion thermo nucléaire, la détection des ondes gravifiques,
une espérance de vie de 120 ans, plus l'ombre d'une famine sur Terre (non là je rêve), SETI parle enfin.

La vie c'est ça, rêver oui, c'est bon, c'est motivant, mais faire que tous mange au moins un repas par jour c'est
une autre histoire.

Comme vous, j'ai des rêves de riche, je les crois utiles, ils nous ont motivés, ils nous motivent, ils nous
motiveront toujours (voilà une bonne spéculation)

Vive la conquête de l'espace. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8623
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 1:10

HS nécessaire:

Bien après les superbes prévisions de nos experts économistes, on peut rester un peu septique sur tout et en tout cas en ce qui concerne les éoliennes pour sauver le monde même si ces Thinks Tank nous les ressortent de leur réservoir à pensées.
L’Allemagne est très loin encore de satisfaire ses besoins énergétiques à coup d’éoliennes et il y a déjà assez d’ingénieurs pour plancher dans ce domaine ;
Voici des adresses peut-être quant-même un peu trop orientées dans l’anti-éolien, mais bon il y a quant-même des statistiques à considérer justement à propos de notre voisin d’Outre-Rhin si vertueux pour la promotion des éoliennes.

http://martin22170.canalblog.com/

D’accord ce n’est pas gentil pour les éoliennes, mais cela révèle au moins qu’il y a des gens contre…des nouveaux Don Quichotte : à voir Rolling Eyes
D’un autre côté, cela énerve pas mal de personnes qui pour certaines passent du vert au rouge. Mad
Il faut dire que ce qui suit, repris sur leur blog, est un peu poussé…mais les statistiques ont de quoi faire réfléchir…si on n’a pas d’œillères !
http://www.slideshare.net/cedpictures/l-imposture-eolienne-presentation
Pour rester sur une note plus optimiste pour les éoliennes, il ya quant-même des progrès possibles, raison de plus pour ne pas se précipiter sur un parc de ces engins qui peut être dépassé dans quelques années.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/en-video-faut-il-carener-les-eoliennes_17527/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spaceman




Nombre de messages : 1759
Age : 51
Localisation : Genève
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 6:55

Y'a-t-il plus de vent que de soleil?
C'est quand même surprenant tout ce tintamarre autour des éoliennes alors que le solaire, pffffff, silence. Bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas2


avatar

Masculin Nombre de messages : 2380
Age : 66
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 8:09

Astro-notes a écrit:
Bons exemples de lambda0 et bonnes réponses de montmein69 et pirouette de Lunarjojo

..........................................

Vive la conquête de l'espace. Shocked
Notre ami Astro-notes, l’historien, peut il illustrer sa pensée par des exemples tirés de l’histoire, à ma connaissance l’humanité n’a jamais pris une pause: les Pharaons, les Grecs, les Romains, les Arabes, la Renaissance européenne, l’essor de l’Amérique…
Les guerres ont été des accélérateurs pour le progrès (Le Radar, Les fusées…)
Que pensent les forumeurs (historiens)?
non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15150
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 8:22

Je crois aussi qu'il faut laisser un peu de temps aux USA pour digérer à la fois la crise (là cela risque de prendre du temps) et les changements que pourraient impulser la nouvelle équipe d'Obama.

La passion pour l'espace c'est bien (très bien même) ... mais cela n'empêche pas de regarder les problèmes de façon plus globale.
Doit-on déplorer ou se féliciter que les USA, commencent à se positionner sur des problèmes comme le réchauffement climatique, et peut-être s'engagent sur les protocoles internationaux qu'ils avaient superbement ignorés jusqu'à présent ?
Leur place en tant que consommateurs d'énergie, et aussi en tant qu'émetteurs de CO2 et autres polluants ... fait que cela peut à la fois avoir un effet direct sur ces consommations et émissions polluantes, et aussi que cela donne un signal à d'autres pays réticents pour réviser leurs points de vue.
Si cela nécessite de réorienter certaines grandes industries (on fait moins de 4x4 ... on fait des éoliennes, des panneaux solaires, des clims moins énergivores, ou autres ...) et donc un effort volontariste pour rattraper le retard (et restructurer un tissu industriel cassé par la crise) ... doit-on le critiquer même si cela entraîne des choix drastiques -on ne peut pas tout faire en même temps- ?

Cet effort doit-il associer la NASA et son concentré de "grosses têtes" ... c'est ce que suggère le "think tanks".
Doit-on simultanément faire une pose dans certains domaines du spatial ? c'est aux USA de décider en fonction de ce qui lui parait prioritaire.
Tout cela étant imbriqué avec l'économie de guerre actuellement en place (Irak, Afghanistan) ... qui elle, procure des marchés renouvelables et du boulot ... vraiment pas simple pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15150
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 8:35

Firnas2 a écrit:
à ma connaissance l’humanité n’a jamais pris une pause: les Pharaons, les Grecs, les Romains, les Arabes, la Renaissance européenne, l’essor de l’Amérique…
Les guerres ont été des accélérateurs pour le progrès (Le Radar, Les fusées…)

Oui, c'est une certaine vision des choses.
Le prix à payer n'étant que quelques millions de morts, des pays entièrement dévastés, des populations exsangues etc... (mais il est vrai que les découvreurs étaient bichonnés, tout comme les généraux qui dans les bunkers de commandement appuyaient sur les boutons ... ils ne figuraient que rarement sur les listes des victimes)
L'avantage (outre les découvertes technologiques pour améliorer la technique d'éradication de pans entiers de l'espèce humaine .... des chars de Ramsès II aux couleuvrines .... à la mitrailleuse ... puis ....les tapis de bombes, bombes A puis H .... les missiles à précision chirurgicale ...) c'est que cela fait tourner "à fond les manettes" l'industrie, à la fois pendant le conflit (économie de guerre : on fabrique, c'est détruit, on refabrique, c'est re-détruit etc ...) et aussi après le conflit (tout reconstruire, relancer les usines détruites qui sont forcément modernisées, etc ...) sans oublier qu'on reconstitue un stock d'armes ... pour préparer la suivante.

je pense que ce que voulait dire Astro-notes, c'est qu'il y a des périodes où la "prospérité" globale de l'humanité a été stagnante ou en recul (cela n'empêchait pas des découvertes) ... mais globalement sur une longue période, on a toujours été "de l'avant" suivant certains "critères".

On peut citer aussi les périodes de grands cataclysmes (la civilisation crétoise après l'explosion de Santorin), ou comme des épidémies généralisées sur un continent (peste ... petite variole ) qui mettaient des pays entiers à plat (on progressait sans doute en médecine durant ces périodes, mais les déplacements , le commerce étaient en sommeil). Puis à nouveau un essor après le redémarrage des activités ...


Dernière édition par montmein69 le Jeu 5 Fév 2009 - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8623
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 9:06

PAUSE : Manière édulcorée et détournée pour ne pas dire l’arrêt que certains espèrent très long, voire définitif.
Il me semble que tous les affres et souffrances au cours des siècles de l’humanité ne proviennent pas de la conquête de l’espace et de la NASA ou d’autres agences spatiales. Un développement, cela se conduit tout azimut dans la diversité.
Maintenant … de tout côté, on n’entend plus que çà, un air …les EXPERTS : les nouveaux gourous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4184
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 9:23

giwa a écrit:
les superbes prévisions de nos experts économistes, on peut rester un peu septique sur tout et en tout cas en ce qui concerne les éoliennes pour sauver le monde même si ces Thinks Tank nous les ressortent de leur réservoir à pensées.
...
Ici c'est l'éolien, mais il y a aussi les "nuke geeks" qui essaieraient bien de récupérer les ingénieurs de la NASA pour sauver le monde. voir ici, page 45 à 48.
http://home.comcast.net/%7Erobert.hargraves/public_html/AimHigh.pdf
(superbe technologie quand même, au moins sur le papier)


D'une façon plus générale : je ne vois pas non plus tant d'inconvénient à ce qu'on fasse une petite pause sur les projets pharaoniques type ISS si les moyens correspondant sont redirigés vers la recherche technologique qui pourrait permettre réellement les vols interplanétaires, et en fait, cette recherche n'est pas si coûteuse, ce sont les développements qui suivent qui peuvent l'être. Quelques G$, peut-être 10 G$ pour concevoir une propulsion, mais 100 G$ ou plus pour les missions qui suivent.
A part ça, tous les bons entrepreneurs savent que c'est pendant les crises et dépressions qu'il faut investir en recherche, en réduisant la voilure ailleurs. Quand la reprise arrive, c'est trop tard...

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallardier


avatar

Nombre de messages : 93
Age : 41
Localisation : Mont Royal
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 10:38

Excusez moi si vous trouvez que je m'imisce...
Car je suis nouveau ici mais je pensais être sur le forum de la conquête spatiale.
Or je trouve que vos avis, pour justifiés qu'ils puissent paraître de prime abord sont à mon goût trop... "raisonnables".
L'Humanité n'est pas là parcequ'elle a été raisonnable.
Le premier australopithèque qui ait taillé un cailloux n'était pas raisonnable (sinon il se serait abstenu: il s'est certainement coupé avec) et ceux qui ont fait des lances, arcs, etc ne l'ont pas fait parce qu'ils étaient de bons pères de famille (sinon ils seraient resté sur les bâtons à fouir et les paniers d'osier).
Le plus beau symbole de la Préhistoire c'est le biface. Or on ne sait toujours pas à quoi il servait. Ont pense parfois que ce n'était qu'une sorte de monnaie, ou de symbole de richesse (ou d'habileté, etc). En tout cas ce n'était pas un couteau suisse pour cueillir des pommes et des patates.
Pour en revenir à l'espace vs l'environnement, je trouve que se placer en opposition ne pourra être que néfaste.
Que nous diront nos enfants, quand ils seront 15 milliards (c'est dans ~30 ans) et qu'il faudra emmigrer ou périr, et que les relais lunaires ne seront toujours pas construits, les stations orbitales d'accueil absentes et les colonies de Mars, Europe, Ganymède, Ceres, Pallas, etc (en station orbitale aussi, pourquoi pas) encore à réaliser?
Ils nous diront: vous avez fait comme ceux des années 70-80, rien pour nous préparer l'avenir. La Terre est surpeuplée (malgré les efforts écolos) mais n'a pas d'échappatoire; je veux des enfants mais je n'en aurais pas le droit; il faudrait des fusées mais il n'y a pas assez de raffineries à kérozène, ni d'usines d'azote.
Bref j'en passe et des meilleures.
Je trouve triste de mettre en balance le grand futur et l'immédiat.
Que des idées des ingénieurs de la NASA servent, s'il y en ont de meilleures que celles des ingénieurs spécialisés, aucun problème. Mais qu'on les détourne de leur mission dans l'espace au lieu de les encourager à faire plus, plus loin pour plus de monde là haut. Alors là je ne suis plus d'accord. Ce n'est pas avec 15 milliards par an en plus qu'ont arrêtera les guerres stupides, les champs ravagés sous les chenilles et les massacres de paysans.
Ce n'est pas en étant raisonnable qu'on fera du bon boulot.
C'est en essayant de réaliser nos rêves, peupler le cosmos, y naviguer comme des Magellan d'une nouvelle ère, ce qui est loin d'être raisonnable... C'est comme ça que l'Humanité a progressé, et il vaut mieux qu'on continue, à mon humble avis.
Car quand les gens ont un rêve ils travaillent ensemble, ils acceptent de bon gré les sacrifices utiles (mais pas les nécessaires) et resserrent les rangs car ils y a un objectif à atteindre. Or si nous avons besoin de la Terre, elle n'a pas besoin de nous, même pas pour être sauvée...
Et c'est à nous même maintenant de préparer l'Avenir. Après il sera trop tard.
Voilà désolé mais il fallais que ça sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10825
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 11:15

Notre nouveau collègue Hallardier me coupe l'herbe sous les ripatons !

Un grand salut cher collègue et si tu n'es pas passé par la case des nouveaux venus, j'en profite pour souhaiter la bienvenue.
(Moi aussi en son temps j'avais sauté cette étape).

Voici ma réponse à ce fil :

Pour répondre à Firnas-2, et rebondir sur les poses historiques, je pourrais rappeler le Moyen Age dont on dit que pour le moins
il est une pose dans notre développement occidental, si non une régression (?), mais comme tout le monde n'est pas convaincu, je
passe donc sur cette période.
Mais comme le font remarquer qqs anthropologues, ethnologues, archéologues, que dire du temps passé entre les premiers outils faits
avec des pierres taillées et l'arrivée du silex taillé ? Là, cela s'évalue selon eux en dizaine de milliers d'années !
Mais qu'ont-ils fait pendant tout ce temps là (du point de vue intellectuel) ?

J'espère que s'il y a pose au début du XXI e siècle, cela ne durera pas autant. Mais ce que je pense, c'est que même si on ne met
pas en chantier la Saturn-V de ce siècle, on ne sera pas sans rien faire ; par petits robots interposés on investira notre système
solaire en attendant le déclic (la grande maturité ou le bon motif).
En attendant, regardons décoller Ares 1X et Angara version légère cela fera patienter nos plus jeunes collègues, et phosphorer les
réservoirs de pensées et autres bureaux d'études.

Ha, au fait, imaginons qu'un communiqué tombe à l'Agence France Press le 18 septembre 2019 (pourquoi pas) :

Le générateur ITER, vient de produire de façon continue pendant 38 secondes plus d'énergie qu'il en a fallu pour le mettre en route !

Tzin tzin tzin tzinnn... (voilà un bon motif de maturité) scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8623
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Recommandations des "think tanks" US   Jeu 5 Fév 2009 - 11:28

Hallardier a écrit:
Que des idées des ingénieurs de la NASA servent, s'il y en ont de meilleures que celles des ingénieurs spécialisés, aucun problème. Mais qu'on les détourne de leur mission dans l'espace au lieu de les encourager à faire plus, plus loin pour plus de monde là haut. Alors là je ne suis plus d'accord. Ce n'est pas avec 15 milliards par an en plus qu'ont arrêtera les guerres stupides, les champs ravagés sous les chenilles et les massacres de paysans.
Ce n'est pas en étant raisonnable qu'on fera du bon boulot.
C'est en essayant de réaliser nos rêves, peupler le cosmos, y naviguer comme des Magellan d'une nouvelle ère, ce qui est loin d'être raisonnable... C'est comme ça que l'Humanité a progressé, et il vaut mieux qu'on continue, à mon humble avis.
Car quand les gens ont un rêve ils travaillent ensemble, ils acceptent de bon gré les sacrifices utiles (mais pas les nécessaires) et resserrent les rangs car ils y a un objectif à atteindre. Or si nous avons besoin de la Terre, elle n'a pas besoin de nous, même pas pour être sauvée...
Et c'est à nous même maintenant de préparer l'Avenir. Après il sera trop tard.
Voilà désolé mais il fallais que ça sorte.
Super
Ces bons pères de famille qui inspirent confiance,on en connait certains comme cet expert du NASDAQ:

Article publié le 26 Décembre 2008
Source : LE MONDE.FR Claire Gatinois et Anne Michel
Taille de l'article : 1593 mots
Extrait :
Jeudi 11 décembre, New York, dans les locaux du FBI. Bernard Leon Madoff, 70 ans, financier emblématique et respecté de Wall Street depuis 1960, vient d'avouer la plus grosse escroquerie de toute l'histoire. Il risque vingt ans de prison. Improbable arnaqueur aux allures de papy débonnaire, ce septuagénaire aurait fait perdre 50 milliards de dollars à ses clients, trompés par son statut d'ancien président du Nasdaq – l'une des deux grandes Bourses américaines –, rassurés par son expérience ou séduits par des promesses de gains mirifiques, quasi "magiques".
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1064166

Je suppose que ce n’est pas un scoop pour personne !

Bon, je veux bien que les ingénieurs de la NASA apportent un peu de leur savoir-faire pour le solaire...mais pour les éoliennes, laissons à d'autres experts en vent la tache de s'en occuper. Ah,oui: j'oubliais...il y a quant-même le vent solaire et le vent martien: un peu léger tout de même ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recommandations des "think tanks" US
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com