PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 La science à bord de l'ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: La science à bord de l'ISS   Mar 10 Mar 2009 - 20:50

Sujet méconnu, parfois passé sous silence, que la science à bord de l'ISS ...

Pourtant, avec les arrivées des différents laboratoires, et le passage prochain à 6 membres permanents, celle-ci devient plus que jamais d'actualité.
Ce topic a donc pour but de discuter des expériences réalisées à bord de la station, de celles à venir et d'échanger sur ces problématiques.

Comme ce sujet attise parfois les passions, nous demanderons à chacun d'avoir une attitude irréprochable et respectueuse. Les querelles et railleries n'ont pas leurs places ici, nous comptons sur vous Super

Un bon point de départ : http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 11 Mar 2009 - 9:50

Steph a écrit:
Sujet méconnu, parfois passé sous silence, que la science à bord de l'ISS ...

Pourtant, avec les arrivées des différents laboratoires, et le passage prochain à 6 membres permanents, celle-ci devient plus que jamais d'actualité.
Ce topic a donc pour but de discuter des expériences réalisées à bord de la station, de celles à venir et d'échanger sur ces problématiques.

Comme ce sujet attise parfois les passions, nous demanderons à chacun d'avoir une attitude irréprochable et respectueuse. Les querelles et railleries n'ont pas leurs places ici, nous comptons sur vous Super

Un bon point de départ : http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/index.html

Merci Steph de cette ouverture.
Personnellement, je suis intéressé par l'expérience suivante :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/4362-liss-a-lheure-atomique-de-pharao.php

L'objectif est de mesurer le temps avec une précision de 16 chiffres, ce qui ne peut être fait sur Terre.
Mine de rien, on va pouvoir tester certains points fondamentaux de la relativité générale. Or jusqu'ici la RG semble parfaitement corroborée par l'expérience, mais il est difficile de faire le lien avec la MQ. On ne sait jamais, c'est ce genre d'expérience qui pourrait conduire à des bouleversements importants en physique ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Théodose




Nombre de messages : 52
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 11 Mar 2009 - 18:55

Argyre a écrit:
Personnellement, je suis intéressé par l'expérience suivante :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/4362-liss-a-lheure-atomique-de-pharao.php
L'objectif est de mesurer le temps avec une précision de 16 chiffres, ce qui ne peut être fait sur Terre.
Et dire que j'ai failli travailler sur ce projet... Plus précisément sur l'amélioration des jonctions verre-métal au niveau des tubes ultravide de l'expérience.
C'est en fait le recruteur chez Altran qui a poussé à fond ma candidature quand il a appris au premier entretien que j'avais une spécialisation en techniques du vide et ultravide, alors que mes connaissances dans le domaine remontent principalement à mon DUT et ma deuxième année d'ingénieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11390
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 11 Mar 2009 - 19:02

Argyre a écrit:
Personnellement, je suis intéressé par l'expérience suivante :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/4362-liss-a-lheure-atomique-de-pharao.php

L'objectif est de mesurer le temps avec une précision de 16 chiffres, ce qui ne peut être fait sur Terre.
Mine de rien, on va pouvoir tester certains points fondamentaux de la relativité générale. Or jusqu'ici la RG semble parfaitement corroborée par l'expérience, mais il est difficile de faire le lien avec la MQ. On ne sait jamais, c'est ce genre d'expérience qui pourrait conduire à des bouleversements importants en physique ...

A+,
Argyre

Bonjour, vous avez l'heure??
Bien entendu il est 19 h 07854698754854
Suspect Suspect
Euuuuuuuh... Merci Shocked Shocked Shocked

megalol megalol Ok poussez pas, je sors

Bon pour faire plus sérieux... C'est cette expèrience qui m'interresse le plus http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/experiments/Nutrition.html#applications
(Cela touche à la gamelle qui se fera pour les prochains vols spatiaux longue durée)

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
jvgoo




Masculin Nombre de messages : 424
Age : 30
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 11 Mar 2009 - 19:39

Argyre a écrit:
Personnellement, je suis intéressé par l'expérience suivante :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/4362-liss-a-lheure-atomique-de-pharao.php

L'objectif est de mesurer le temps avec une précision de 16 chiffres, ce qui ne peut être fait sur Terre.
Mine de rien, on va pouvoir tester certains points fondamentaux de la relativité générale. Or jusqu'ici la RG semble parfaitement corroborée par l'expérience, mais il est difficile de faire le lien avec la MQ. On ne sait jamais, c'est ce genre d'expérience qui pourrait conduire à des bouleversements importants en physique ...

N'étant pas un connaisseur du domaine, et par curioité, je me permets de poser la question : pourquoi n'est-ce pas possible de faire ceci sur Terre ?

Apolloman a écrit:
Bon pour faire plus sérieux... C'est cette expèrience qui m'interresse le plus http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/experiments/Nutrition.html#applications
(Cela touche à la gamelle qui se fera pour les prochains vols spatiaux longue durée)

Là c'est un peu mon domaine ! :) J'attends aussi avec impatience les résultats, je me demande si des changements hormonaux significatifs seront observés dans les échantillons sanguins. Sinon, j'attends aussi avec impatience les résultats de celle-ci : http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/experiments/Bisphosphonates.html

Il s'agit de voir si l'administration de bisphosphonates, utilisée sur Terre pour le traitement de l'ostéoporose (entre autres) peut être utile pour prévenir ou réduire les pertes de masse osseuse sur un vol de longue durée. Sur Terre, les personnes sujettes à ce traitement doivent rester en position verticale pendant une trentaine de minutes après la prise (hebdomadaire), afin de réduire le risque d'ulcère duodénal. Dans l'espace, en apesanteur, je me demande comment ils gèrent ce problème ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Jeu 12 Mar 2009 - 8:38

jvgoo a écrit:


Apolloman a écrit:
Bon pour faire plus sérieux... C'est cette expèrience qui m'interresse le plus http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/experiments/Nutrition.html#applications
(Cela touche à la gamelle qui se fera pour les prochains vols spatiaux longue durée)

Là c'est un peu mon domaine ! :) J'attends aussi avec impatience les résultats, je me demande si des changements hormonaux significatifs seront observés dans les échantillons sanguins. Sinon, j'attends aussi avec impatience les résultats de celle-ci : http://www.nasa.gov/mission_pages/station/science/experiments/Bisphosphonates.html

Il s'agit de voir si l'administration de bisphosphonates, utilisée sur Terre pour le traitement de l'ostéoporose (entre autres) peut être utile pour prévenir ou réduire les pertes de masse osseuse sur un vol de longue durée. Sur Terre, les personnes sujettes à ce traitement doivent rester en position verticale pendant une trentaine de minutes après la prise (hebdomadaire), afin de réduire le risque d'ulcère duodénal. Dans l'espace, en apesanteur, je me demande comment ils gèrent ce problème ! study

Cela m'amène (sans raillerie ... mais le choc des opinions parait difficile à éviter sauf à ne plus discuter), de m'interroger sur la finalité de l'essentiel des expériences liées à la biologie menées dans l'ISS.
On peut bien sûr espérer que des retombées seront utiles au traitement des pathologies sur Terre.
Mais il me semble quand même que tout est orienté vers les comportements que ce soit d'organismes vivants (de la bactérie à la salamandre jusqu'aux astronautes) en passant par des composés biochimiques dans des éprouvettes, dans l'espace.
Donc selon moi, la grande majorité de ces expérimentations sont dédiées in fine, à comment gérer au mieux la santé des astronautes dans l'espace ,soit en séjour dans la station, soit en voyage, ou en séjour dans une base.
Je ne crois pas qu'aucun laboratoire pharmaceutique soit intéressé par une fabrication de médicaments en microgravité pour l'instant. Encore moins de revêtir des malades d'un scaphandre et de les envoyer en cure de traitement dans l'espace.
Hormis bien sûr s'il s'agit de traitements pour des astronautes (le budget est alors illimité) . Car un médicament fabriqué dans l'espace mettrait le cachet ou l'injection à un prix réservé aux milliardaires.... et susceptible de faire du trou de la Sécu ... un trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Jeu 12 Mar 2009 - 15:42

Bonjour,
montmein69 a écrit:
Donc selon moi, la grande majorité de ces expérimentations sont dédiées in fine, à comment gérer au mieux la santé des astronautes dans l'espace ,soit en séjour dans la station, soit en voyage, ou en séjour dans une base.

Je ne partage pas ce point de vue. Pour la plupart des expériences de physique, de chimie ou de biologie animale, végétale ou humaine, il me semble qu'il y a un objectif commun qui est une meilleure modélisation des phénomènes de manière générale, avec application aussi bien sur Terre que dans l'espace.
Voici d'ailleurs un petit texte trouvé sur le site pointé par Apolloman :
"Increased understanding of the role of nutrition in physiological adaptation to space flight has broader application on Earth, for one example, relationship of nutrition to bone loss has potential value for patients suffering bone loss on Earth."
En résumé, une meilleure compréhension du rôle de la nutrition dans le cadre de l'adaptation physiologique aux vols spatiaux a d'autres applications sur Terre; par exemple la relation entre la nutrition et la perte osseuse est importante pour les patients qui souffrent de la perte osseuse sur Terre.

En science, de manière générale, pour valider les modèles, il convient de les tester dans toutes les configurations possibles. De plus, il y a souvent des paramètres mal connus. En effectuant des expériences dans l'espace, on peut découvrir certains de ces paramètres, valider telle ou telle hypothèse, ou au contraire la remettre en cause.
C'est évident dans le cas de la physique si on veut par exemple tester la relativité générale. De même, on peut vérifier si l'écoulement d'un fluide ou la conduction d'un matériau est conforme à la théorie.
Mais c'est également le cas en biologie et en physiologie, car il y a également des modèles de fonctionnement qui restent perfectibles. Dans le cas général, c'est sur Terre qu'il faut procéder à de nouvelles expériences, mais dans certains cas, il peut s'avérer intéressant d'effectuer une expérience dans l'espace, typiquement lorsque la gravité ou l'absence de gravité est un paramètre influent.

Y a t-il par ailleurs des expériences qui ne concernent que la santé de l'homme dans l'espace sans aucun retour intéressant d'un point de vue scientifique pour ceux qui restent sur Terre ? Et bien, je pense qu'il y en a très peu. C'est même sans doute contraire à la politique scientifique des agences spatiales qui cherchent, presque à tout prix, à montrer qu'il y a un intérêt pour le citoyen lambda. Le meilleur indice que c'est comme ça que ça se passe, c'est de se demander quelle serait l'expérience la plus intéressante pour le spatial habité ? Il me semble que la réponse est évidente, c'est le vol de longue, voire de très longue durée dans l'espace, avec éventuellement l'utilisation d'une centrifugeuse ou la mise en rotation du vaisseau. Et bien cette expérience n'est pas au programme !

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Jeu 12 Mar 2009 - 19:56

sur un plan général, il est évident que la pluspart des expérimentations de biologie ou de médecine dans l'espace ne sont pas destinées "en priorité" aux astronautes

dans le cas d'espèce de l'expé Biphosphonate, c'est effectivement plutôt le contraire; il faut savoir que si les résultats d'un vol dans l'espace et celui du vieillissement sur Terre concernant la perte osseuse sont assez proches, les voies métaboliques par lesquelles cette perte de masse osseuse se développe sont assez sensiblement différentes; l'extrapolation des résultats pour le traitement de l'ostéoporose ne sera donc que partielle

juste un détail: ne pas s'allonger après la prise d'alendronate: il s'agit de prévenir le risque d'ulcération oesophagienne; cependant le transit oesophagien est un phénomène actif ne faisant appel que très partiellement à la gravité ... il ne devrait donc pas y avoir trop de problème à prendre un comprimé d'Alendronate en µ-gravité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Ven 13 Mar 2009 - 8:18

Argyre a écrit:

Y a t-il par ailleurs des expériences qui ne concernent que la santé de l'homme dans l'espace sans aucun retour intéressant d'un point de vue scientifique pour ceux qui restent sur Terre ? Et bien, je pense qu'il y en a très peu. C'est même sans doute contraire à la politique scientifique des agences spatiales qui cherchent, presque à tout prix, à montrer qu'il y a un intérêt pour le citoyen lambda.

C'est effectivement le raisonnement actuel qui fait de nécessité vertu.
Parce que à l'origine, l'ISS c'était le grand laboratoire scientifique qui allait permettre des découvertes et la mise au point de nouveaux médicaments (je rappelle que ma question portait sur les expériences de biologie). Les laboratoires pharmaceutiques allaient s'emparer de cela, et multiplier les demandes ... etc ...
Or force est de constater que pour des raisons diverses, le beau rêve s'est un peu écorné.
Des universités continuent à être intéressées par de la recherche fondamentale (mais cela ne se bouscule pas au portillon, et il faut que l'accès soit gratis ... je n'ai rien contre mais à l'heure où on nous rebat les oreilles que les universités doivent se gérer comme des entreprises ...)
Et pour ce qui est des laboratoires commercialisant des médicaments .. même tous frais payés cela ne les intéresse pas (voir l'appel d'offres de la NASA dans la discussion sur la prolongation d'exploitation de l'ISS).
Tant mieux ... s'il y a des retombées sur les traitements sur Terre ... mais la perte musculaire, l'ostéoporose, les doses admissibles de rayonnement, les effets sur les capacités de procréer ,les erreurs dans le code génétique des cellules au moment de la reproduction etc ... c'est avant tout pour le spatial qu'on l'étudie. Avec les effets sur l'homme bien sûr, mais en arrière plan, les plantes qu'on pourrait faire pousser en serre, les animaux qu'on pourrait élever etc ....

Citation :

Le meilleur indice que c'est comme ça que ça se passe, c'est de se demander quelle serait l'expérience la plus intéressante pour le spatial habité ? Il me semble que la réponse est évidente, c'est le vol de longue, voire de très longue durée dans l'espace, ..... Et bien cette expérience n'est pas au programme !
Pour le vol de longue durée ... MIR a déjà donné des indications précises.
On sait que les séquelles dus à la cumulation des durées de vol est inquiétante.
C'est pourquoi on assure une rotation des équipages sur des périodes assez courtes (on ne va pas leur faire jouer un rôle de cobaye jusqu'à atteindre des points de non-retour quand même ! et on les préserve pour qu'ils puissent revoler), c'est aussi pourquoi le nombre d'EVA et leur durée cumulée est limitée pour chaque astronaute. (même en orbite basse .... il vaut mieux rester à l'abri dans la station qui a des écrans-boucliers)
Il faut ensuite de longues périodes sur Terre pour laisser à l'organisme le temps de récupérer et de se reconstituer.

Citation :
avec éventuellement l'utilisation d'une centrifugeuse ou la mise en rotation du vaisseau

Donc on va construire l'ISS-2 :-). Peut-être les russes qui ont évoqué une nouvelle station ont-ils cela dans leurs projets ?
MAis tu as raison ... il faudra bien avoir mis cela au point (ainsi que les boucliers anti-radiations pour des vols longs loin de la protection de la magnéto-sphère de la Terre) pour oser de telles missions pour des équipages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepField




Masculin Nombre de messages : 871
Age : 26
Localisation : Divonne-les-Bains (01)
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Ven 13 Mar 2009 - 12:30

L'expérience qui m'intéresserait sur l'ISS sera le test du moteur VASIMR :
http://www.adastrarocket.com/vasimr.html

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/propulsions-et-lanceurs-f18/vasimr-nouvelles-du-moteur-plasmique-vasimr-developpe-par-ad-astra-rocket-t3405.htm

:?: Par contre, est-ce que quelqu'un sait quel genre d'expériences on pratiquera sur la palette externe de Kibo ? (En tout cas ça ne sera pas des expériences de biologie et de médecine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Ven 13 Mar 2009 - 13:32

Bonjour,
montmein69 a écrit:
Et pour ce qui est des laboratoires commercialisant des médicaments .. même tous frais payés cela ne les intéresse pas (voir l'appel d'offres de la NASA dans la discussion sur la prolongation d'exploitation de l'ISS).

Est-ce qu'il y avait une attente dans ce domaine lorsqu'on a décidé la construction de l'ISS ? Je ne crois pas. Il ne faudrait pas critiquer l'ISS sur des objectifs fictifs non atteints ...

montmein69 a écrit:

Tant mieux ... s'il y a des retombées sur les traitements sur Terre ... mais la perte musculaire, l'ostéoporose, les doses admissibles de rayonnement, les effets sur les capacités de procréer ,les erreurs dans le code génétique des cellules au moment de la reproduction etc ... c'est avant tout pour le spatial qu'on l'étudie.
Chaque exemple est discutable, mais quoi qu'il en soit, y a t-il beaucoup d'expériences de ce type ? De plus, plutôt que de parler d'expériences dans le domaine du spatial, je pense qu'il faudrait parler d'expériences dans le domaine de la microgravité. Encore que, finalement, le terme me parait impropre, il faudrait parler d'expériences en chute libre. Qu'on soit en orbite, en dehors de la galaxie ou en train de plonger vers le centre d'une planète ou d'une étoile, ça ne change rien au principe de l'expérience. Donc, fondamentalement, ce n'est pas le fait d'être dans l'espace qui compte, c'est le fait de ne pas ressentir la pesanteur ou l'accélération. En particulier, si on est dans l'espace à bord d'un vaisseau qui a un mouvement uniformément accéléré, qui manoeuvre, qui est en rotation, ou encore si l'astronaute applique des contre-mesures (ce qui est la situation normale de tout voyage éloigné de la Terre), on sort du domaine expérimental de l'ISS.

montmein69 a écrit:

Avec les effets sur l'homme bien sûr, mais en arrière plan, les plantes qu'on pourrait faire pousser en serre, les animaux qu'on pourrait élever etc ....
Voilà qui suggère encore un tas d'expériences que les défendeurs de l'exploration habitée voudraient voir à bord de l'ISS ... mais qui, à ma connaissance, ne sont pas au programme. Personnellement, j'aimerais bien voir une étude approfondie sur des cultures hydroponiques ou aéroponiques avec lumière artificielle sur une durée d'au moins 1 an, avec pour objectif de maximiser la productivité au mètre carré. En fait, 1 expérience en microgravité et 1 autre en gravité artificielle équivalente à celle de Mars.
Mais je rêve sans doute ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Ven 13 Mar 2009 - 18:29

montmein69 a écrit:
Parce que à l'origine, l'ISS c'était le grand laboratoire scientifique qui allait permettre des découvertes et la mise au point de nouveaux médicaments (je rappelle que ma question portait sur les expériences de biologie). Les laboratoires pharmaceutiques allaient s'emparer de cela, et multiplier les demandes ... etc ...
Il me semble qu'il s'agit là plus d'un discours journalistique qu'une réalité historique, j'ai pas l'impression que les agences impliquées aient jamais prétendu cela.

Info intéressante, récupérées dans les briefing materials de l'expédition 19, sur la répartition des expériences prévues entre les diverses disciplines, et pour info la comparaison des temps prévus sur les expériences :
http://www.nasa.gov/mission_pages/station/expeditions/expedition19/preflight_briefing_031109.html



Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Sam 14 Mar 2009 - 9:52

Ce serait intéressant de savoir ce qu'est la répartition pour les autres agences (ESA, JAXA, CSA) et quelles sont leurs priorités dans ces différents domaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Sam 14 Mar 2009 - 14:07

Intéressant certes, mais de nos jours les expérimentations sont rarement "pures" nationales, chaque projet de recherche associe différentes équipes de différentes nations, même si un pays est porteur de projet.

Donc dans les projets NASA, il y a aussi des participants étrangers.

Plus significatifs seraient la répartition par disciplines pour l'ensemble des expérimentations ISS. Sur les slides ci-dessus on n'a cette répartition que pour les manips estampillées NASA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Sam 14 Mar 2009 - 14:14

Citation :
Les laboratoires pharmaceutiques allaient s'emparer de cela, et multiplier les demandes ... etc ..
Il me semble qu'il s'agit là plus d'un discours journalistique qu'une réalité historique, j'ai pas l'impression que les agences impliquées aient jamais prétendu cela..

Toujours le même problème: pour être compris du grand public on prend un exemple, qui se transforme en cours de route en "axe de recherche" qui ne correspond pas à la réalité de la pensée des chercheurs, qui savent la distance qu'il y a entre une possibilité lointaine et la lenteur des avancées au quotidien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 18 Mar 2009 - 18:16

montmein69 a écrit:
Ce serait intéressant de savoir ce qu'est la répartition pour les autres agences (ESA, JAXA, CSA) et quelles sont leurs priorités dans ces différents domaines.
Voici un très bon texte du Cnes sur l'intérêt de la science en micro pesanteur avec les différents thèmes de recherches et quelques exemples des expériences pratiquées s'y rapportant.
Dont sur l'évolution de l'organisme humain sur de longues périodes. Wink (voir expérience Cardiolab notamment)
http://smsc.cnes.fr/Fr/vie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Ven 20 Mar 2009 - 13:18

Une expérience sur les radiations dans l'espace a été réalisée ce mercredi 18 par le cosmonaute Yuri Lonchakov dans Zvezda avec le Matroschka R-Phantom (ESA) simulant les tissux et la densité d'un torse humain (comme en radiothérapie).



Travaillant dans le domaine des rayonements ionisants, si quelqu'un sait oû je pourrai trouver des données sur l'expérience, cela m'intéresse merci :)

Une autre photo montrant l'astronaute Koichi Wakata dans Kibo (oufti y'a de la place) et utilisant le bras extérieur du laboratoire (JEM-RMS) pour manipuler les expérience sur la pallette "outdoor"
C'est donc chacun chez soi dans ISS clown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Dim 22 Mar 2009 - 9:02

une expérimentation sur l'ISS afin d'étudier la prévention d'une contamination bactérienne ou fongique
...."astronauts onboard the International Space Station checked themselves for microbes before stepping outside on a space walk. It was a first-ever test of planetary protection technology that, one day, could keep humans from contaminating the sands of Mars"....

http://science.nasa.gov/headlines/y2009/20mar_locadexploration.htm?list34527
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann




Masculin Nombre de messages : 5186
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Lun 23 Mar 2009 - 11:25

je ne sait pas si ca a deja été montrer, mais j'ai trouver ce lien:

http://spaceoperations.nasa.gov/iss_reports/archive_reports.htm

un must-have a avoir dans ses favoris ^^

des rapport journalier sur ce qui ce passe a bord de l'iss, donc en ce moment on tombe en plein dans sts-119, et les eva, mais il ya aussi quand meme de la science, enjoy !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mar 28 Avr 2009 - 11:41

Début de l'éxpérience japonaise FACET ppour ceux que ça intérresse
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58701.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor




Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 44
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Lun 25 Mai 2009 - 14:06

je ne sais si ce lien a déjà été posté, mais avec un peut de retard voici un article sur un vaccin spatial.EXPERIENCES


Vaccin spatial

NOUVELOBS.COM | 16.04.2009 | 17:02
3 réactions

Une série d'expériences menées à bord de la Station spatiale internationale pourrait bientôt aboutir à la mise au point d’un vaccin contre les salmonelles, responsables d’intoxications alimentaires parfois sévères.



Salmonelles (Salmonelle typhimurium), en rouge,
sur une culture de cellules humaines. Rocky Mountain Laboratories, NIAID, NIH

L'analyse d'un lot de bactéries remis par l'équipage de la navette Discovery le mois dernier, pourrait permettre de développer un vaccin contre les bactéries salmonelles, premières responsables des intoxications alimentaires. Des études antérieures ont montré que les salmonelles peuvent devenir plus virulentes en apesanteur. De plus amples investigations ont prouvé que leur virulence peut être contrôlée et même stoppée.

Deux groupes de travail sont actuellement en train de développer les composants d’un futur vaccin contre la salmonellose, indique le Dr Julie Robinson, responsable scientifique des expériences menées sur la Station Spatiale. Les études ont commencé quand la NASA s’est rendue compte que ses astronautes pouvaient être plus sensibles aux intoxications alimentaires dans l'espace en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire, un malheureux, mais bien documenté, effet de la microgravité.

Il en est de même des salmonelles qui subissent des changements lorsqu’elles sont placées en apesanteur. Or l’intestin humain représente un milieu semblable aux conditions qui règnent en faible gravité, du moins pour les salmonelles. Les chercheurs pensent donc que les expériences menées à bord de la Station Spatiale se révèleront utiles à la mise au point d’un vaccin contre ces bactéries, en exploitant les modifications génétiques induites par l’apesanteur. «Étant donné que les salmonelles sont l'une des principales causes de maladies d'origine alimentaire, l'une des déceptions du 21e siècle, c'est que nous ne disposons pas encore d'un vaccin », explique le Dr Cheryl Nickerson, de l’Université ‘état d’Arizona, qui dirige l'une des équipes de recherche sur l’évolution des salmonelles dans l'espace.

Ce domaine d’étude n’est d’ailleurs pas récent. Les salmonelles ont fait l’objet de dizaines d’expériences dans l’espace qui on fait l’objet de 162 publications scientifiques. Avec la présence d’un équipage complet et permanent à bord de l’ISS, le nombre d’expérimentations sur les salmonelles mais aussi sur d’autres espèces vivantes vont croître spectaculairement dans les prochains mois.


J.I.
Sciences-et-Avenir.com
16/04/2009
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20090416.OBS3589/vaccin_spatial.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges5




Nombre de messages : 149
Age : 52
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Lun 25 Mai 2009 - 16:19

Un petit lien vers le site du prochain instrument français qui doit s'envoler vers l'ISS avec 17A :

declic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Lun 25 Mai 2009 - 16:46

grysor a écrit:
...

Vaccin spatial

..

le sujet est fort interessant mais le titre me fait affraid affraid affraid

petite précision: les Salmonelloses sont loin d'être fréquentes, ne confondez pas avec ce que l'on appelle "gastro" qui sont dues à 99% à des virus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commander Ham




Masculin Nombre de messages : 825
Age : 34
Localisation : Mars Base Camp 01
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: La recherche pendant les "années d'assemblage" 2000->2008   Mer 26 Aoû 2009 - 1:07

Voici un PDF ENORME (250 pages - 5,7Mo) qui compile toutes les recherches effectuées sur l'ISS entre 2000 et 2008. C'est très intéressant et bourré de photos inédites. Par contre, attention, anglais !
J'avoue que j'ai lu en diagonale (verticale ?), mais qui a dit que l'ISS ne servait à rien pour la recherche :P
Les photos à elles seules justifient le parcours de ce document.

http://ston.jsc.nasa.gov/collections/TRS/_techrep/TP-2009-213146-Revision%20A.pdf

Bonne lecture bounce1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La science à bord de l'ISS   Mer 26 Aoû 2009 - 1:09

Merci bien cher ami Super cheers
Revenir en haut Aller en bas
 
La science à bord de l'ISS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: ISS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit