PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Quel sera la choix d'exploration de la NASA
Option 1
18%
 18% [ 6 ]
Option 2
6%
 6% [ 2 ]
Option 3
3%
 3% [ 1 ]
Option 4A
21%
 21% [ 7 ]
Option 4B
26%
 26% [ 9 ]
Option 5A
15%
 15% [ 5 ]
Option 5B
3%
 3% [ 1 ]
Option 5C
8%
 8% [ 3 ]
Total des votes : 34
 

AuteurMessage
Ariane 68




Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Ven 18 Sep 2009 - 18:27

Notre ami Obama a annoncé une ré-orientation, et non un abandon pur et simple du Bouclier anti-missiles. Mais il y aura quand même de l'argent économisé.
Lorsque la première annonce fut faite (abandon du Bouclier), je me suis dit "Chic, il y a peut-être une chance pour que l'argent soit redirigé du côté d'un programme spatial digne de ce nom.

mais non, je crois que j'ai encore revé...

Augustine, fait quelque chose !... bounce bounce bounce bounce1 bounce1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Ven 18 Sep 2009 - 21:13

À mon humble avis, l'option choisie par les USA sera un panachage de deux ou plusieurs de ces options qui garantisse l'exploitation de la station ISS jusqu'en 2020 et la mise en orbite des équipages sous l'égide de la NASA.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Ven 18 Sep 2009 - 21:50

Bonsoir,

J'ai voté l'option 2.
Je pense qu'Obama n'a pas les moyens d'augmenter le budget de la NASA, ce serait AMHA très mal vu dans le contexte actuel. Et bien que je ne partage pas l'enthousiasme pour garder l'ISS après 2015, je pense que c'est ce qu'ils vont faire. Par ailleurs, l'idée de laisser la responsabilité de l'accès à LEO à une boîte privée, alors que précisément la NASA est en crise, est d'autant plus attrayante que c'est dans l'esprit américain de minimiser le rôle de l'état.
Bref, sauf surprise, pour moi c'est l'option 2 qui est la plus vraisemblable et de loin ... mais cela ne semble pas être l'avis des autres collègues forumeurs ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Sam 19 Sep 2009 - 23:34

Au risque de me répéter (mais on ne fait que cela toute sa vie) je reste perplexe sur ces différentes options puisque je ne vois aucune option dans laquelle les USA poursuivent l'ISS jusqu'en 2020 (ce qu'ils feront) tout en construisant tout de même Orion et AresI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin




Masculin Nombre de messages : 283
Age : 30
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 6:42

Personnellement j'imagine qu'un "joujou" a 100milliards de dollars comme l'ISS, ça ne se jette pas a la "poubelle" comme ça. Elle sera terminée en 2010, alors que l'assemblage a débuté en 1998, soit 12 ans avant une
pleine utilisation. Même si les Américain on besoin de mettre de l'argent dans la conception de nouveaux lanceur, ils n'abandonneront pas l'ISS avant qu'elle ne soit devenue trop vielle pour accueillir des astronautes en toute sécurité. De plus sans l'ISS quel est l'intérêt de développer des moyens d'accès en orbite basse comme le Dragon de chez SpaceX. J'espère que Mr Obama va comprendre qu'aller dans l'espace, malgré les couts exorbitants (il faut le reconnaitre), c'est de l'argent investi dans le long terme (Un reportage sur france 2 du moi d'aout a expliqué que le cout du programme Apollo a crée des retombé économique pour les Etats Unis égale a 5 fois l'investissement => le téflon, l'hygiène, l'agroalimentaire, la médecine, l'informatique et les microprocesseurs...) au lieu d'investir dans des bombardier B2 qui coute plus cher que leur propre poids en Or, et des chasseur F22 qui feront le même boulot qu'un F18 mais en ayant investi 60 milliards de dollars au passage. J'ai envie de pousser un gros cou de gueule car j'en ai vraiment, mais vraiment marre d'entendre des gens qui n'y connaissent rien donner leur avis sur la politique a suivre dans le domaine spatiale, des gens qui se plaignent que leur lavabo est bouché et qui vont dire la phrase "mythique": "Ont a réussi a envoyer des hommes sur la lune mais mais mon lavabo se bouche quand même" Ces mêmes gens qui regarde des émissions de télé réalité en pensant que le mec "bo gosse" qui a Bac-2 et qui passe une heure devant sa glace pour se faire beau, vaut mieux que l'ingénieur qui a passé sa jeunesse dans ses bouquins pour faciliter la vie de ses concitoyens en créant quelque chose de nouveau. Ras le bol de toute les conneries "terrestre" j'ai envie de dire "allons-y" ne nous fixons pas de limite, ont a bien été sur la lune en moins de 10ans, 1961, premier homme dans l'espace, Kennedy annonce un homme sur la lune avant 1970 avec 15min de vol spatial habité au compteur => Mission Accomplie. Un homme sur Mars: "Nan ce n'est pas possible, n'ont n'avons pas la technologie, c'est risqué, pourquoi investir dans un tel projet alors qu'on peut aider les pays pauvre avec tout cet argent...Blablabla" Une mission sur Mars avec l'obligation pour une équipe d'au moins 5 personnes de survivre pendant au moins un ans avec des moyens très limités stimulerai un bon nombre de cerveau sur terre pour trouver des solutions, des solutions valables sur Mars mais aussi sur Terre, ne serai-ce que de nouveau moyens de culture dans des conditions hostiles qui permettrai à des Somaliens de cultiver des légumes sur des terres arides. Voila comment régler certains problèmes dans le monde, ne pas investir dans des sacs de riz qui vont masquer le problème et donner bonne conscience a beaucoup de gens. Investir dans la conquête, la conquête de nouveaux mondes mais aussi la conquête d'un monde nouveau pour nous tous sur terre.
J'écris ça, je rentre de soirée, un peu ivre mais plus lucide que jamais sur le monde qui m'entoure. C'est pourquoi je m'engage a défendre toute ma vie corps et âme la CONQUÊTE SPATIALE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar




Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 41
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 10:10

Là, merlin n'a pas tort... Les plus grands progrès ont été réalisés dans les grands projets d'aventure et de découverte parce qu'il n'y a rien de plus stimulant pour l'homme que de découvrir de nouvelles choses et chercher à les utiliser dans sa vie de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-orbite.net
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 11:51

Belle envolée lyrique de Merlin sage

Au risque de me faire taper sur les doigts pour "continuation de HS", je dirai qu'à voir les centaine de milliers de L de lait répandus dans les champs .... on se rend compte que notre monde marche sur la tête. Cool

Qu'attend-on pour transformer cela en ergols et conquérir Mars avec lait-moteurs biologiques du futur ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 14:51

Assez d'accord avec Merlin (même s'il était bourré Evil or Very Mad ).

Néanmoins il me semble que deux choses sont absentes de sa réflexion:
- les détournements de richesses créées dans la spéculation financière et autres perversités de nos sociétés, et ça, la conquête spatiale n'y peut rien.
- les problèmes de radiations spatiales dangereuses pour l'homme au cours d'un voyage martien. Et là aussi même avec des moyens colossaux il n'est pas certain que la recherche puisse solutionner ce problème. La recherche (et les avancées qu'elle génère) ne se commande pas. Par exemple les USA ont mis beaucoup d'argent de façon volontariste dans la recherche sur le cancer dans les années 80 et pourtant peu de progrès en la matière ont été réalisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 15:51

Merlin a écrit:
... Ces mêmes gens qui regarde des émissions de télé réalité en pensant que le mec "bo gosse" qui a Bac-2 et qui passe une heure devant sa glace pour se faire beau, vaut mieux que l'ingénieur qui a passé sa jeunesse dans ses bouquins pour faciliter la vie de ses concitoyens en créant quelque chose de nouveau.

Sauf que je ne suis pas sûr qu'il y ait plus de gens pro-conquête spatiale chez les ingénieurs que chez les autres ...
Si j'osais caricaturer certains ingénieurs, je dirais qu'ils croient faciliter la vie de leurs concitoyens en produisant quelque chose de matériellement utile. Et la conquête spatiale n'en fait pas partie ...
Mais bien entendu, ces mêmes ingénieurs sont les premiers à visiter les musées et à se cultiver .... alors même qu'ils ne perçoivent pas ces activités comme utiles ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 20:38

À quelques détails orthographiques et grammaticaux, je suis en plein accord avec le mage...
Mais j'irais même plus loin : au prix d'un effort assez modeste de R&D dans le domaine de la propulsion à haute Isp (comparativement aux gaspillage budgétaires militaires ou des investissements perdus dans les pseudo-technologies du politiquement correct) il serait possible d'envoyer des équipages sur Mars sans les condamner à y survivre pendant 1 an dans des conditions d'ermite.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Dim 20 Sep 2009 - 20:59

Merlin a écrit:
Personnellement j'imagine qu'un "joujou" a 100milliards de dollars comme l'ISS, ça ne se jette pas a la "poubelle" comme ça.

Après avoir investi l'équivalent de 150 milliards de dollars, les Américain ont "jeté" le programme Apollo à la poubelle, supprimant même les 3 dernières missions qui auraient certainement été les plus fructueuses du programme. Il suffit d'une décision politique pour arrêter l'ISS et la NASA trouvera certainement des arguments aussi bons les uns que les autres pour justifier cet abandon.

Citation :
J'espère que Mr Obama va comprendre qu'aller dans l'espace, malgré les couts exorbitants (il faut le reconnaitre), c'est de l'argent investi dans le long terme (Un reportage sur france 2 du moi d'aout a expliqué que le cout du programme Apollo a crée des retombé économique pour les Etats Unis égale a 5 fois l'investissement => le téflon, l'hygiène, l'agroalimentaire, la médecine, l'informatique et les microprocesseurs...)

C'est une antienne qui revient toujours à propos du programme Apollo. Or, depuis, il y a eu la navette spatiale et l'ISS, 2 programmes relativement importants, de même niveau financier que ne le fut Apollo. Et là, bizarrement, on parle beaucoup moins de retombées. Aussi, la question mérite d'être posée: quelles sont réellement les retombées d'un programme spatial, hors évidement des objectifs qu'on lui assigne.

Citation :
des solutions valables sur Mars mais aussi sur Terre, ne serai-ce que de nouveau moyens de culture dans des conditions hostiles qui permettrai à des Somaliens de cultiver des légumes sur des terres arides

Ça m'étonnerait beaucoup qu'un voyage vers Mars permette aux Somaliens (et à qui que ce soit d'ailleurs) de mieux cultiver leur terre. Je me souviens qu'au début de la conquête spatiale, les satellites devaient permettre de mieux irriguer, de mieux cultiver, bref, la faim dans le monde ne serait plus qu'un souvenir. Ils permettent aussi, à ceux qui ont accès aux renseignements, de spéculer à travers les cours de la bourse...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 9:17

Henri a écrit:

Mais j'irais même plus loin : au prix d'un effort assez modeste de R&D dans le domaine de la propulsion à haute Isp (comparativement aux gaspillage budgétaires militaires ou des investissements perdus dans les pseudo-technologies du politiquement correct) il serait possible d'envoyer des équipages sur Mars sans les condamner à y survivre pendant 1 an dans des conditions d'ermite.

Certes l'espoir fait vivre (selon le dicton) et tout rêve fut-il technologique, n'a certes pas de probabilité nulle de se réaliser.

Mais il faut bien reconnaitre (humblement) que des technologies futuristes, même si on y met le paquet (de dollars) peuvent aussi ne pas déboucher sur du concret.
On voit avec le LHC ... que la mise au point est délicate ... et que suite aux premiers essais (avec des technologies pourtant assez éprouvées, des milliers de cervelles collaborant au niveau international, et un budget assez Kolossal) on en est à plus d'un an d'arrêt et que le redémarrage (qui ne veut pas dire opérationnel) se fait encore attendre.

De même on ne sait pas trop où on va avec ITER ..... Encore moins avec les projets de centrale solaire en orbite abreuvant la terre d'énergie illimitée et à bon marché.

Alors on peut utiliser le conditionnel en lui donnant une bonne dose d'optimisme ... cela reste du conditionnel AMHA fortement coloré de probabilité inconnue.

Les défis techniques posés par un programme habité martien sont nombreux (cela a été discuté à de nombreuses reprises) ..... et rien ne permet de vraiment évaluer si on pourra les résoudre, ni quand, ni à quel prix.
En tout cas moi, je ne m'y risque pas bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V.GRISSOM




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 64
Localisation : SURGERES
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 10:09

Bonjour à tous,
Comme vous , je suis un passionné ,comme vous ,depuis des années je cherche à être "proche" des ces élus qui ont la chance de matérialiser ce qui pour moi restera un rève.
Mais au delà de cette excitation et de cet intérêt normaux, ne peut on prendre le recul nécessaire pour faire un bilan de ces dernières années de vols spatiaux .
POURQUOI FAIRE ? Je ne vois pas dans les revues de retombées informatives sur les longues heures passées dans ce laboratoire qu'est l' ISS . A quoi sert l' ISS , qu'y fait on ?
Il est important ,certes , de prendre en compte les données financières du problème des vols.Mais il y a plus important également ,et l'humain dans tout cela ? La promiscuité ,l'éloignement a été simulés à maintes reprises, et tout dernièrement avec mars 500 ,et là , à mes yeux réside la plus grande interrogation et difficulté.
Sauf erreur ou omission ...je ne trouve rien sur le sujet dans FCS ,je suis tout nouveau sur le site ,alors pas de tirs ,même de fusée ,vers moi ,pitié pas de gaspi , si je me suis trompé .
Je reste par contre ébahis des puits de connaissance que l'on croise ici.

Tient, moi aussi j'ai eu l'honneur et la fierté de serrer la main d'un grand pionnier de l'espace ,il était venu ,après son vol ,dans la bonne ville de Colombes 92 il se nomme Alexi Leonov .Un souvenir magique ,un cadeau que mon père m'avait fait,
Pour la petite histoire j'avais vu aux infos la présence de Leonov et avais demandé à mon père de m'y emmener .après un refus catégorique pour une autre sortie familiale prévue je me suis retrouvé face à ce Monsieur ,pas seul bien sur , mais quel bonheur. C'est bon des parents qui mentent .lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 13:23

@montmein69
Tu sais, cela fait maintenant plus de 20 ans que dans le domaine de la propulsion tout ce qui touche à la propulsion à haute Isp et fortes puissances est totalement abandonné par les acteurs institutionnels, au point que VASIMR ait été "refilé" par la NASA à des Freelance comme Diaz.
Je persiste à croire qu'il s'agit d'une décision politique visant à agiter de temps en temps au yeux de l'opinion publique le rêve de missions martiennes habitées en ayant toujours en poche le "c'est impossible, 3 ans c'est trop long, on a pas d'autres méthodes de propulsion sur l'étagère et on est même pas sûr que ces techniques avancées fonctionneraient". Or à cette question on pourrait déjà avoir la réponse aujourd'hui... Si la R&D dans le domaine de la propulsion précitée (haute Isp et fortes puissances) n'était pas en panne depuis plus de 20 ans...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 15:49

Voici ce que pense Serge Brunier du rapport de la commission Augustine :
http://www.france-info.com/spip.php?article344940&theme=29&sous_theme=33
Passage sélectionné :
"De même, la station spatiale internationale (ISS), dont plus personne ne conteste l’inutilité"
Il y en a sur ce forum qui vont bondir ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soa




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 96
Localisation : *
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 17:26

Je suis assez d'accord sur le fait que scientifiquement l'ISS est inutile, je sais plus où j'ai lu ca, mais les demandes de recherche scientifique escompté d'industriels du secteur privé n'ont jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepField




Masculin Nombre de messages : 871
Age : 26
Localisation : Divonne-les-Bains (01)
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 18:06

soa a écrit:
Je suis assez d'accord sur le fait que scientifiquement l'ISS est inutile

L'ISS inutile scientifiquement ?! Suspect

Il suffit de jeter un coup d'oeil sur ce rapport de la NASA à propos des expériences scientifiques menées sur ISS pour se rendre compte que c'est faux :

rapport nasa

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 18:09

Argyre a écrit:
Voici ce que pense Serge Brunier du rapport de la commission Augustine :
"De même, la station spatiale internationale (ISS), dont plus personne ne conteste l’inutilité"
Et plus personne ne conteste l'hostilité de SB au vol habité, qui d'ailleurs tient le même discours sur une mission habitée vers Mars à laquelle tu tiens tant.

C'est assez curieux de voir certains anti vols habités et certains partisans de Mars à tout prix réunis dans la même hostilité à la Station, rabâchant sans cesse la vieille antienne de "ISS ne sert à rien", s'imaginant peut-être que son annulation servirait leur "cause". Or si ceux-ci se donnaient la peine de consulter les compte-rendus librement accessibles, ils constateraient que le travail abattu est loin d'être négligeable. Après que ce travail ne corresponde pas à leurs visions de ce que devrait être l'exploration spatiale, c'est autre chose.

Je n'ose penser que certains seraient de mauvaise foi, non pas ça ...

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/iss-f30/la-science-a-bord-de-l-iss-t7561.htm
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2009/sep/HQ_09-203_ISS_Science_Report.html
Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 18:56

soa a écrit:
Je suis assez d'accord sur le fait que scientifiquement l'ISS est inutile

Le sujet est chaud-brûlant .... il faut choisir soigneusement ses mots. Je modulerai l'expression que tu as utilisée et qui est un peu "définitive" en disant : l'ISS existe, elle permet des expérimentations, les universités et autres chercheurs "qui cherchent" sont évidemment partants pour y faire des choses. D'autant plus si la NASA paye (jusqu'à présent) le voyage aller et éventuellement retour des racks expérimentaux.
La donne risque de changer si la navette n'est plus là, et si de plus le transport via COTS n'est pas capable de prendre la relève pendant encore un bon bout de temps.
Si les universitaires doivent trouver sur leur budget, de quoi payer le voyage de leurs expérimentations et le négocier avec l'ESA ou la JAXA .... cela risque de pas mal tarir les dites vélléités d'expérimentations.


Citation :
je sais plus où j'ai lu ca, mais les demandes de recherche scientifique escompté d'industriels du secteur privé n'ont jamais existé.

C'est une enquête officielle de la NASA qui a donné ce résultat, il y avait appel à candidature pour déterminer si la prolongation au-delà de 2015 pourrait s'appuyer sur une demande réelle du privé.
Constat sans appel : aucune demande d'aucune industrie du privé. (pourtant la NASA promettait des tarifs d'ami pour le transport)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 21:58

soa a écrit:
Je suis assez d'accord sur le fait que scientifiquement l'ISS est inutile, je sais plus où j'ai lu ca, mais les demandes de recherche scientifique escompté d'industriels du secteur privé n'ont jamais existé.

Le problème de l'utilité ou l'inutilité de la Station Spatiale n'est plus à l'ordre du jour: il fallait le poser avant sa construction. Aujourd'hui, elle existe, et, quelque soit le bilan scientifique qu'on peut en tirer, autant s'en servir. Je dirais même que la désorbitation de l'ISS serait certainement un coup dur porté aux partisans de l'astronautique en général, les opposants pouvant justement les condamner de brûler aujourd'hui ce qu'ils adoraient hier.

Quelle est la solution? Elle passe à mon avis par des choix clairs sur la politique à mener. L'initiative du Président Busch manquait justement de cette clarté. Vouloir la Lune à budget constant est une absurdité, qui se paye aujourd'hui. L'ISS était condamnée, et seuls les accords internationaux ont poussé les Américains à poursuivre sa construction. J'imagine la joie du maçon en train de construire une maison qu'il démolira demain Sad . Quand à parler du Mars and beyon sans apporter un fifrelin de plus à la NASA, ce ne sont que des promesses qui n'engagent, comme chacun sait, que ceux qui y croient.

Ce choix politique clair et affirmé, peux t-on le proposer aujourd'hui? J'en doute. Même sur ce forum, ou tout le monde est partisan de la conquête spatiale, les avis divergent énormément. Il y a ceux qui se contentent d'exploiter la Station Spatiale, et laissent le reste aux robots. Ceux qui, par choix ou nostalgie, verrait bien une empreinte de pied sur la poussière lunaire se dessiner de nouveau. Ils sont en général convaincus de conquérir les autres mondes, mais estiment que la technique n'est pas prête. Ceux pour qui rien n'est impossible et qui rêvent d'un voyage vers Mars, à leurs yeux juste un peu plus compliqué qu'une sortie le week-end. Et pourtant, nous autres du forum n'auront pas à présenter la note aux électeurs non

Quelle sera la décision du gouvernement américain? Empêtré dans la plus grave crise depuis la guerre, brassant des déficits monstrueux, menant deux guerres de front, cherchant actuellement à sauver le règne du dollar comme monnaie de réserve sans lequel la prospérité américaine serait un souvenir, harcelé par ses partenaires pour trouver des solutions aux risques majeurs du changement climatique, il faut avouer que le président américain actuel est dans une toute autre situation que ne le fût Kennedy. Et il est tout aussi évident que le programme spatial, ayant pour partie perdu de son aura pour ressouder un peuple autour d'un défi, ne risque pas d'être la priorité des gouvernants. Le risque est donc grand que le Président Obama assure le service minimum, reculant à des temps meilleurs une politique ambitieuse.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 22:18

Steph a écrit:
C'est assez curieux de voir certains anti vols habités et certains partisans de Mars à tout prix réunis dans la même hostilité à la Station,
Eh, doucement, ne me mets pas dans le même panier que Brunier.
D'abord, tu confonds le passé, le présent et le futur !
Je n'étais pas contre l'ISS dans le passé et je ne suis pas contre l'ISS aujourd'hui. En revanche, je suis contre l'ISS au-delà de 2015, nuance !

Steph a écrit:
... rabâchant sans cesse la vieille antienne de "ISS ne sert à rien", s'imaginant peut-être que son annulation servirait leur "cause". Or si ceux-ci se donnaient la peine de consulter les compte-rendus librement accessibles, ils constateraient que le travail abattu est loin d'être négligeable. Après que ce travail ne corresponde pas à leurs visions de ce que devrait être l'exploration spatiale, c'est autre chose.

Oui et non.
Ce qui a été fait, c'est bien.
Maintenant, si tu veux, on peut parler de ce qui aurait pu être fait ou programmé pour préparer l'exploration spatiale :
1) Test de séjour prolongé en gravité lunaire ou martienne simulée pour des animaux, des plantes ou des humains = 0
On aurait pu concevoir l'ISS pour que de telles simulations soient possibles, mais cela n'a pas été fait. Je trouve cela très dommage, pas toi ?
2) Test d'une centrifugeuse dans l'ISS pour contrecarrer les effets de la microgravité lors de séjours prolongés = 0
Pourtant, dans un autre fil, une telle idée avait été avancée depuis longtemps et semblait très prometteuse.
3) Séjours de très longue durée, au moins 8 mois, pour simuler un voyage vers Mars (mais comme le 1 et le 2 n'ont pas été faits ....)
4) Test d'économie et de recyclage poussée de l'eau. Un effort a été fait dernièrement, mais tout de même, cela semble anodin, alors qu'1% de gagné, c'est plusieurs tonnes en moins à lancer ...
5) Recyclage des déchets organiques avec les plantes ... mais comme le 1) n'a pas été fait ...

Et voilà comment un laboratoire extraordinaire devient ... peu utile. (sémantiquement, c'est quand même très différent de "inutile", non ?").
Bon, tant qu'il n'y a pas d'autre projet intéressant, l'ISS c'est super, je suis pour. Mais quand on voit que le rapport Augustine préconise de garder l'ISS jusqu'en 2020 et repousse les autres projets aux calenques grecques, là je dis stop.
J'étais pour l'ISS parce que je croyais que ça aillait nous aider pour la suite. Je suis toujours pour l'ISS, mais personne n'a clairement justifié ce qu'on allait faire après 2015. Vu ce qui a été fait, et vu que ça retarde la suite, je dis stop en 2015.
Voilà ma position et je l'assume entièrement.
A moins qu'on me convainque que ce qu'on va y faire après 2015 est fondamental pour la suite de l'exploration spatiale habitée. Mais y a t-il une seule personne sur le forum qui puisse en dire plus à ce sujet (hormis un test Vasimr) ?

Bonne soirée,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:38

Personnellement j'éviterais de citer les noms de deux personnes sur ce forum... SB en fait partie... clown

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:48

Plus sérieusement, toute l'architecture de l'ISS a été pensée pour y améliorer la microgravité, orientation scientifique fondamentale oblige. Cela a une conséquence, l'ISS n'est pas adaptée a certaines recherches appliqués de longues durées qui perturberaient les expériences pour lesquelles il faut un g le plus proche de zéro que possible.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:48

Ce sera bien la première fois que j'interviens sur un sujet brûlant, voir polémique...

Je suis ce qu'on appelle un ''naif'' dans le sens large et littéral du terme. J'aime l'espace parce que cela me touche, et qu'il est difficile d'exprimer cela par des mots. L'exploration spatiale me permet d'approcher, de toucher cet espace... Donc pour moi, rien d'inutile dans les moyens d'y accéder, d'y être, d'y travailler... C'est cela mon coté naif

L'ISS, au dela de la valeur scientifique que beaucoup critique, est surtout une formidable aventure humaine... Une aventure humaine basée sur la coopération, collaboration, imagination... Elle permet à l'homme une présence permanente dans l'espace depuis près de 10 ans. Elle est la suite de cet élan qui nous pousse à rester dans les étoiles, dans l'espace (Saliout, Skylab, Mir...)

L'ISS est le résultat de l'alchimie entre des ingénieurs de différents pays, cultures, etc... malgré la frilosité des politiques. Car le problème du spatial, n'est pas financier, scientifique ou technologique, il est politique... et au lieu de s'en prendre toujours aux scientifiques qui ne comprennent rien, qui dépensent de l'argent inutilement, aux astronautes qui tournent en rond en orbite sans rien faire pour la planète, dixit les détracteurs du spatial et notamment du vol habité, et bien, ces mêmes détracteurs, dont Mr SB fait partie, devraient ouvrir leurs esprits et taper sur les politiques, qui sont les seuls responsables de ce gâchis... alors que tant d'hommes et de femmes s'investissent dans ce domaine, c'est leur faire insulte, que de continuer à leur couper les ailes...

Sur ce Wink
Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Mar 22 Sep 2009 - 7:54

Argyre a écrit:
préconise de garder l'ISS jusqu'en 2020 et repousse les autres projets aux calenques grecques, là je dis stop.

Décidément Argyre a la nostalgie de vacances au soleil et au bord de la mer Egée

Pour les expérimentations à bord de l'ISS, il y a un faible pourcentage correspondant à de la recherche disons "fondamentale" (étude des particules du vent solaire, de rayons cosmiques, observation astronomique, etc ...) mais certaines de ces expériences risquent de pâtir de la fin de la navette, si on ne réussit pas à les caser dans la soute lors des dernières missions.
L'essentiel des recherches (même si comme Argyre le dit, on aurait pu en mener d'autres) portent sur le support vie d'un équipage. Normal, le vol habité doit s'auto-justifier en cherchant à s'améliorer (ce n'est pas un jugement, mais une constatation). Donc des expérimentations sur la resistance aux doses de rayonnement, au recyclage, et un peu de travail fondamental sur la pousse des salades ou de copulation de salamandres.
Ce qui reste le principal atout (même si on peut estimer que le prix parait bien élevé pour cela) c'est une collaboration internationale et d'une certaine façon un pacte de "bonne conduite" entre notamment les USA et la Russie, qui a eu un rôle sur le désamorçage de certaines tensions. C'est donc déjà pas mal, comparé à ce qu'ont vécu ceux de la période de guerre froide, les épisodes des avion-espions, des missiles à Cuba, et des missiles qui s'accumulaient des deux côtés du rideau de fer en Europe.
C'est aussi pourquoi, il serait important AMHA que d'autres missions collaboratives existent au delà de la fin programmée de l'ISS. AU XXème siècle les graves crises économiques ont débouché sur des conflits mondiaux ... et on n'est à l'abri de rien.

On ne peut aussi oublier que la russie projette (faisabilité certes hypothétique) de prolonger de toute façon la vie de son segment et/ou de créer une nouvelle station (après 2015 ou 2020).
Et rien ne dit que les expérimentations "utiles" citées par Argyre ne soient pas alors programmées. Car effectivement si on veut croire à l'utilité et à la faisabilité d'une mission habitée martienne, il faudra bien gravir les marches une à une et résoudre patiemment mais avec grand soin toutes les difficultés. Cela prendra du temps et coutera fort cher ... mais c'est incontournable, n'en déplaise aux impatients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4214
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?   Mar 22 Sep 2009 - 8:24

Et puis si on liquide tous les pans de l'activité spatiale pour lesquelles n'existent aujourd'hui "aucune demande d'aucune industrie du privé", je vous laisse imaginer ce qui restera...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
Sondage n°2 rapport Augustine. Quelle option choisir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit