PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Critiques concernant Mars direct

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Critiques concernant Mars direct   Lun 12 Oct 2009 - 13:45

Bonjour,

Je voudrais faire le point sur les critiques concernant Mars Direct. Pouvez-vous m'aider ?
Et quels sont les articles de référence où sont mentionnées ces critiques ?

A priori, vous me direz si j'ai bon :

1) Dans Mars Direct, le vaisseau qui doit retourner vers la Terre est très lourd, c'est trop risqué, il vaudrait mieux un vaisseau léger pour rejoindre en orbite martienne le véritable vaisseau qui va retourner vers la Terre. (précisions sur cette critique, réf . ?)

2) La durée du trajet est trop longue, près de 8 mois. Avec une NTR, on peut réduire à 6 mois. (pertinence de la critique ?)

3) Il n'y a que 4 astronautes, 6 est préférable.

4) Il y a une sousestimation de la masse totale à faire atterrir sur Mars et celle à faire repartir vers la Terre. (Est-ce une critique qui a été faite ? Réf. ?)

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Critiques concernant Mars direct   Jeu 25 Fév 2010 - 14:44

Suite de cette discussion :
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/usa-f8/annonce-sur-le-futur-du-programme-spatial-americain-t9841-450.htm#179274

Argyre a écrit:
lambda0 a écrit:
Argyre a écrit:

...
Si la NASA avait vraiment Mars comme objectif, elle commencerait par donner de l'argent à des ingénieurs chargés d'élaborer les différentes options d'architecture de la mission pour répondre à la question "comment on s'y prend pour aller sur Mars ?". Si ce n'est pas le cas, afficher Mars comme objectif n'est tout simplement pas crédible.
...

Je peux être d'accord, mais avec quelques nuances et précisions.
N'est-ce pas ce qu'on a fait depuis les années 80, 90 ?
Elaborer toutes sortes d'architectures, diverses variantes de Mars Direct, ou architectures différentes ?
La NASA a toujours dans ses cartons un schéma de mission de référence.
Pour finalement retomber toujours sur les mêmes problèmes liés à la durée excessive de ces missions, entre autres problèmes.

Quels problèmes ? La NASA ne se fie qu'à 1 seule architecture, la sienne ou du moins celle qu'elle a commandé à un de ses groupes d'ingénieurs. Et le seul problème avéré est la complexité de la mission (et son coût par voie de conséquence). Pour ce qui est de Mars Direct ou une de ses variantes, c'est un scénario qui permettrait d'aller sur Mars en 10 ans sans développer de nouvelle technologie (du moins pas fondamentale). Donc le problème n'est pas d'échafauder un nouveau scénario, le problème est de vérifier que Mars Direct ou une de ses variantes est faisable ou pas. Et qu'on ne me dise pas qu'il a été prouvé que Mars Direct est infaisable, la NASA n'a jamais rien publié à ce sujet. Toi-même tu avances comme argument que le voyage serait trop long, mais la NASA n'a jamais avancé un tel argument pour contrer Mars Direct car la mission de référence qu'elle propose a sensiblement la même durée ! J'ai ouvert sur ce forum un fil consacré aux défauts avérés de Mars Direct. Je n'ai eu aucune réponse !
Bref, c'est comme en politique. Un parti demande la modification d'une loi, mais comme c'est l'autre parti qui est au pouvoir, par principe la loi n'est pas modifiée. A la NASA, on ne peut pas accepter que quelqu'un d'autre ait la meilleure solution pour aller vers Mars, on se sent obliger de proposer quelque chose de différent. Voilà la réalité.
Donc, oui, dans un sens, tu as raison, il ne faut pas réinventer des scénarios déjà publiés, il faut simplement que les agences spatiales fassent correctement leur boulot en analysant correctement la littérature parue sur le sujet.
Et en étudiant éventuellement d'autres variantes, car il y en a ...

A+,
Argyre

La nouvelle version de la DRM ne me parait pas plus souhaitable que les précédentes qui étaient des variantes de Mars Direct.
Je dirais même plus : je ne suis pas très convaincu que le gain marginal apporté par les NTR justifie toutes les complications associées au nucléaire. Autant rester sur de la propulsion classique si c'est pour retomber encore sur des missions de 3 ans.

Je pense qu'on devrait mettre "durée = 1 an" dans le cahier des charges parce c'est, grosso modo, l'expérience qu'on a des séjours dans l'espace, mais c'est un ordre de grandeur : si les biologistes, médecins, psychologues, etc. disent "6 mois", je me rangerais à leur avis.
A part ça, personne ne doute de la possibilité d'expédier quelques dizaines de tonnes de bidons vers Mars avec les techniques connues, dont, mais pas seulement, Mars Direct, et on ne peut donc pas démontrer d'infaisabilité à strictement parler, on avait juste quelques doutes sur la résistance du contenu biologique, qui sont même devenus de gros doutes après quelques dizaines d'années à étudier l'homme dans l'espace sur des stations orbitales.
Ben oui, les voyages vers Mars, ce n'est pas uniquement un truc d'ingénieurs, avec des grosses fusées.
On a dû en discuter assez souvent...

J'espère bien que la NASA va profiter de la crise actuelle pour reconsidérer le problème en amont, en tenant compte des enseignements acquis en orbite terrestre, pour reformuler le cahier des charges des expéditions martiennes. On pourra alors considérer que ce n'était pas du temps perdu.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Critiques concernant Mars direct   Jeu 25 Fév 2010 - 17:06

lambda0 a écrit:

La nouvelle version de la DRM ne me parait pas plus souhaitable que les précédentes qui étaient des variantes de Mars Direct.
Je dirais même plus : je ne suis pas très convaincu que le gain marginal apporté par les NTR justifie toutes les complications associées au nucléaire. Autant rester sur de la propulsion classique si c'est pour retomber encore sur des missions de 3 ans.
Sur ce point, je te rejoins complètement. Les versions avec NTR sont beaucoup trop complexes et couteuses.
Mais la critique tombe pour la version Mars Direct simple sans NTR.

lambda0 a écrit:

Je pense qu'on devrait mettre "durée = 1 an" dans le cahier des charges parce c'est, grosso modo, l'expérience qu'on a des séjours dans l'espace, mais c'est un ordre de grandeur : si les biologistes, médecins, psychologues, etc. disent "6 mois", je me rangerais à leur avis.
1 an, 6 mois ? Et pourquoi pas 3 ans ? Ce problème est à peine évoqué dans les missions de référence de la NASA (qui durent entre 2 et 3 ans), pourquoi donc en faire quelque chose d'insurmontable ? S'il le faut, on peut faire des tests de 3 ans, mais encore faut-il en démontrer le besoin ! Il y a actuellement Mars 500, mais cela ne va pas faire avancer beaucoup plus le schmilblick.

lambda0 a écrit:

A part ça, personne ne doute de la possibilité d'expédier quelques dizaines de tonnes de bidons vers Mars avec les techniques connues, dont, mais pas seulement, Mars Direct, et on ne peut donc pas démontrer d'infaisabilité à strictement parler, on avait juste quelques doutes sur la résistance du contenu biologique, qui sont même devenus de gros doutes après quelques dizaines d'années à étudier l'homme dans l'espace sur des stations orbitales.
Ben oui, les voyages vers Mars, ce n'est pas uniquement un truc d'ingénieurs, avec des grosses fusées.
On a dû en discuter assez souvent...
Certes ! Very Happy

lambda0 a écrit:

J'espère bien que la NASA va profiter de la crise actuelle pour reconsidérer le problème en amont, en tenant compte des enseignements acquis en orbite terrestre, pour reformuler le cahier des charges des expéditions martiennes. On pourra alors considérer que ce n'était pas du temps perdu.
Je l'espère aussi, mais avec des conclusions peut-être pas dans le même sens.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Critiques concernant Mars direct   Jeu 25 Fév 2010 - 17:43

Bon, à part ce problème de durée excessive, la nouvelle DRM de la NASA résout quand même un problème qui handicapait sérieusement Mars Direct : on n'est pas obligé de se poser sur Mars pour récupérer le propergol permettant de repartir vers la Terre. Il est donc possible d'annuler l'atterrissage, qui est une des phases les plus difficiles, en cas de problème pendant le voyage aller.
Une bonne architecture de mission devrait intégrer des options d'annulations, dont la plus importante est de pouvoir repartir vers la Terre en cas d'annulation de l'atterrissage.
Ce que ne permet pas, à ma connaissance, Mars Direct (mais peut-être que je me trompe, je ne dois pas connaitre toutes les variantes proposées).

Je ne pense pas qu'après plusieurs années d'étude de différentes variantes de Mars Direct, la NASA ait abandonné cette architecture juste parce que c'était une idée extérieure. Ils ont étudié le sujet dans les années 90, pour finalement rejeter l'ensemble pour des raisons de sécurité, à mon avis, en conservant quand même une idée intéressante, produire sur place une partie du propergol mais seulement pour le véhicule de remontée.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Critiques concernant Mars direct   Ven 26 Fév 2010 - 0:14

Mars Direct propose justement une trajectoire de retour libre, comme pour les mission Apollo. Ceci dit, je ne connais pas la sensibilité (la stabilité) de ces trajectoires, en cas de pépin sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Critiques concernant Mars direct   Ven 26 Fév 2010 - 9:51

Si le deltaV prévu initialement pour la manoeuvre d'insertion est utilisé au bon moment pour se placer une trajectoire de retour, ça peut se comprendre, il peut y avoir une fenêtre pendant laquelle c'est possible, pour certaines variantes.
Vérification faite, trajectoire de retour libre de 2 ans dans Mars Semi direct NASA 1991.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Critiques concernant Mars direct
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit