PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Les brulures de Bourane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SpaceNut




Nombre de messages : 3828
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Jeu 16 Mar - 14:45

Je me "quote" moi même !!

J'espère que Boost, ou quelqu'un d'autre, voudra bien nous expliciter cette phrase :
Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Jeu 16 Mar - 14:48

[quote="SpaceNut"]Je me "quote" moi même !! quote]

On dit aussi "faire biscotte"
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12241
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Jeu 16 Mar - 19:23

Je vais essayer d'être clair (c'est pas gagné):
La navette se cabre de 40° au dessus de l'horizon pour la rentrée (ce qui est aussi à peu près la direction de son vecteur vitesse). On conserve cette incidence.
Maintenant, il faut aussi savoir que le plan que forme les ailes de la navette sera toujours face à la direction du vecteur vitesse.
Ainsi, la navette peut faire le tour de ce vecteur en se penchant vers la gauche ou la droite, qu'on peut voir en disant que l'arrière de l'appareil est comme collé sur le vecteur tandis que l'avant, qui est cabré, reste à égal distance du vecteur. Le tout peut donc se pencher à gauche ou à droite, ou même faire un tour sur elle même (alors le nez penchera vers le bas, l'arrière n'aura toujours pas bougé). Je pense qu'on voit tous à peu près la même chose. C'est la gite.
Maintenant le roulis, c'est qu'on peut alors imaginer la navette tourner sur elle même selon un axe qui la traverse dans le sens de la longueur. Cet axe a un angle de 40° par rapport au vecteur vitesse, l'axe autour duquel on tourne pour la gite. Ainsi on peut tout à fait avoir une gite constante ( = on est cabré dans une direction quelconque) mais avoir la navette qui tourne sur elle-même, ou encore, avoir la navette qui ne bouge pas sur elle-même mais avoir une gite qui bascule la navette à gauche ou à droite.
Pour garder le flux droit dans l'axe, il suffit que le plan que forme les ailes de la navette soit toujours face à la direction du vecteur vitesse.
Si pour une raison quelconque la navette tourne sur elle-même, elle présente ses flancs (et même son dos si elle tourne à 180°) au flux ( = le vecteur vitesse ), alors que la gite est constante.
Ainsi le roulis va déterminer quelle partie du vaisseau va être exposée, tandis que la gite va déterminer dans quelle direction on veut "se faire déporter" au cours de la rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3828
Age : 52
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Jeu 16 Mar - 20:14

Merci beaucoup Astrogreg... Et la lumière fût !
Je pense avoir compris, mais je relirai ça demain à tête reposée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Ven 17 Mar - 7:28

Astrogreg a écrit:
Je vais essayer d'être clair (c'est pas gagné):
La navette se cabre de 40° au dessus de l'horizon pour la rentrée (ce qui est aussi à peu près la direction de son vecteur vitesse). On conserve cette incidence.
Maintenant, il faut aussi savoir que le plan que forme les ailes de la navette sera toujours face à la direction du vecteur vitesse.
Ainsi, la navette peut faire le tour de ce vecteur en se penchant vers la gauche ou la droite, qu'on peut voir en disant que l'arrière de l'appareil est comme collé sur le vecteur tandis que l'avant, qui est cabré, reste à égal distance du vecteur. Le tout peut donc se pencher à gauche ou à droite, ou même faire un tour sur elle même (alors le nez penchera vers le bas, l'arrière n'aura toujours pas bougé).



Elle ne pivote pas autour de son centre de gravité (qui n'est pas à l'arrière bien sûr) ?
Revenir en haut Aller en bas
Aragatz


avatar

Féminin Nombre de messages : 3145
Age : 40
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Ven 17 Mar - 10:54

Je crois vaguement savoir (mais peut-être que je me trompe !) qu'"assiette" signifie "équilibre" en termes de pilotage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.welcomeintospace.com/
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12241
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Ven 17 Mar - 16:37

Patrick R2 a écrit:
Elle ne pivote pas autour de son centre de gravité (qui n'est pas à l'arrière bien sûr) ?
Si, mais par rapport au vecteur vitesse le résultat est le même.

Aragatz a écrit:
Je crois vaguement savoir (mais peut-être que je me trompe !) qu'"assiette" signifie "équilibre" en termes de pilotage
L'assiette c'est le tangage, le bascullement d'avant en arrière Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Ven 17 Mar - 16:47

Astrogreg a écrit:
Si, mais par rapport au vecteur vitesse le résultat est le même.

Oui, en effet. Je n'y avais pas songé.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Les brulures de Bourane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Historique spatial :: URSS/Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit