PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Transport d'équipage par le secteur privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant
AuteurMessage
patchfree




Nombre de messages : 6130
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Lun 18 Avr 2011 - 23:13

Le projet d'avion spatial de SNC me parait le plus excitant et innovant: une résurgeance du clipper d'Energia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pioneer6014




Masculin Nombre de messages : 839
Age : 30
Localisation : États-Unis
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Lun 18 Avr 2011 - 23:36

Je ne comprends toujours pas la logique de ce programme de subventionnement... La Nasa, qui n'a déjà plus assez de sous pour développer son propre système de lancement d'équipage, distribue des millions pour quatre projets différents, qui n'iront pas tous à leur terme, je le crains fort. N'est-ce pas du gaspillage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pioneer-astro.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Lun 18 Avr 2011 - 23:51

pioneer6014 a écrit:
Je ne comprends toujours pas la logique de ce programme de subventionnement... La Nasa, qui n'a déjà plus assez de sous pour développer son propre système de lancement d'équipage, distribue des millions pour quatre projets différents, qui n'iront pas tous à leur terme, je le crains fort. N'est-ce pas du gaspillage ?

Si on s'en réfère à ce qu'a dit Bolden, ce soir, cela permettrait à la NASA de concentrer toute son attention vers la conception d'autres programmes liés a la futur exploration. A mon sens pourquoi pas..(on laisse bosser nos "seconds vers ISS" pour ne se concentrer qu'uniquement sur notre futur....)

@Patchfree:
C’est un avis que je rejoins.
A la vue de ces résultats, les amateurs de vaisseaux spatiaux ailés ne peuvent qu’êtres ravis. Maintenant que la voie leur est ouverte, espéreront que ce projet aille à termes. Ce projet est (je trouve) intéressant en tout points. Le dream chaser utiliserait une atlas5 pour être lancé et mis sur Orbite, (confirmez moi, mais il me semble que ce soit cela..), pourrait également bénéficier des hangars OPF, alors autrefois utilisés par le programme STS et pourrait être pilotés par des astronautes tout frais évidements, mais aussi par d’anciens de l’époque STS. J’imagine que certains principes coutumiers de l'ère STS, devront êtres convergeant avec ce futur nouveau véhicule.

Un Dream Chaser en OPF ? Bien-sûr !
Il est à noter que dans le but de moderniser les installations-navettes existantes, un coût total est d'ores et déjà estimé à près de 2 milliards. La NASA se donne, un petit peu plus de cinq ans pour faire du KSC que l’on connait, un "complexe de lancement du 21e siècle." En effet, les installations « shuttle » devraient être disponibles d'ici un an ou deux, une fois que la NASA, en aura terminée avec la transformation de ses trois navettes, fraichement retraitées.

Seulement des entreprises, telles que SNC, veulent savoir si elles seront facturées pour une année complète (même si elles ne doivent louer qu’une partie des installation pour se préparer à une ou deux missions/ans,) et si l'accès au site spatiale, serait exclusif ou partagé. Il est aussi possible que les installations de la navette vus leur âge et leur coûts de maintenance élevés pourraient rendre difficile l’accès à la vente. Une des premières questions que toute société se pose actuellement n'est pas seulement le coût réel de la dite « location », mais combien il en coûte par ans pour exploiter et entretenir, de telles installations. C’est là que vous pouvez apercevoir que pour certaines entreprises, cela en redeviendrais à perdent tout intérêt dans certains cas. Est-ce le cas de SNC ?

Les discussions ont déjà commencées il ya un an, mais à compter de ce soir, il est tout fait probable qu’un jour l'avion spatial proposé par Sierra Nevada Corp (SNC) puisse être préparés au vol dans les hangars, actuellement alloués aux navettes STS. Puisque nous en parlons, il est d’autant plus probable qu’à l’issue de sa mission, le dream chaser atterrira sur la piste actuelle de la navette au KSC.

Ma fois, ça se tiendrais, non ?

Mais ne rêvons pas !
Pour le moment rien de tout cela, d’ailleurs malgré cela, les opérateurs commerciaux qui je rappel « œuvreront pour réduire les coûts du vol spatial » pourrait en décider autrement, notamment en déclarant les installations vieillissantes du KSC comme n’étant pas la meilleure solution. En effet ce serais sympathique mais ces installations coûteront trop cher à rénover, à exploiter et a entretenir. Selon Mark Sirangelo de la Sierra Nevada Corp :"Nous voulons avoir des activités solides nécessitant l’utilisation des installations KSC, certes… mais avec ce qui se passe actuellement c’est loin d’être un moyen des plus rationnel pour nous. » Il parle bien évidement, je pense, des frais engendrés par une installation en Floride.




Dernière édition par Sidjay le Mar 19 Avr 2011 - 0:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Yantar


avatar

Masculin Nombre de messages : 2691
Age : 42
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 0:00

pioneer6014 a écrit:
Je ne comprends toujours pas la logique de ce programme de subventionnement... La Nasa, qui n'a déjà plus assez de sous pour développer son propre système de lancement d'équipage, distribue des millions pour quatre projets différents, qui n'iront pas tous à leur terme, je le crains fort. N'est-ce pas du gaspillage ?

Ici, c'est un peu différent. La Nasa cherche un moyen de transport pour ses astronautes mais ne veut plus encaisser les coûts de développement dans leur totalité ainsi que les coûts d'exploitation. Elle a connu ça pendant 50 ans dont 30 avec une navette au prix exhorbitant. L'idée ici est de financer le développement d'un vaisseau privé pour lequel la Nasa sera cliente. La Nasa jouera probablement un rôle d'expert extérieur dans le développement du vaisseau (vu qu'elle finance une partie, elle aura son mot à dire, notamment sur la sécurité je suppose). Donc, la Nasa finance un projet privé pour l'envoi de ses propres astronautes. La Nasa ne paiera donc plus que le coût d'utilisation, à l'instar de ce qu'elle fait avec Soyuz finalement mais ici ce sera un vaisseau américain. Ceci dit étant, la Nasa n'a pas interdit les compagnies à utiliser les vaisseaux autrement que pour les vols d'astronautes de l'agence spatiale. Il n'est donc pas interdit que le privé vende des places pour des vols orbitaux de type "spaceflight participant" histoire de rentrer dans les frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-orbite.net
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 9:21

Remarquez... Je regardais de plus près les sommes allouées hier par la NASA et je remarquais que seulement 22 millions de dollars n'ont été attribués au plus petit des quatre "bleu origine", comparativement à ce qu'un monstre du secteur tel que Boeing à pu recevoir. Pourquoi une telle différence budgétaire?

C'est environ 70 millions de dollars de différence avec Boeing sans omettre que Space X est la, lui aussi et plus que jamais dans la course. Selon les dernières informations relatives à la gestion future du KSC, on le sait, d'ici cinq ans le site spatial de Floride devrait être considéré tel une véritable plate forme tournante dédiée au spatial commerciale {Dans le cas ou l'un des quatre accepte de louer les installations, ce qui n'est pas gagné...vu le tarif estimé par la NASA} A mon sens et surtout a la vue de se qui a été alloué hier, seuls spaceX et Boeing pourraient voir arriver à termes leur projet. Dommage j'aimais bien le concepte "shuttle" de SNC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Aspic


avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 52
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 9:49

Exit Prometheus et Liberty. Exit les Européens... Rolling Eyes

Le Dreamchaser n'a rien à voir avec le Kliper, c'est une resucée du HL-20 de NASA-Langley, qui a été basé sur l'aérodynamique imaginée par les Soviétiques pour le projet Spiral dans les années 60 et connu à l'ouest avec les démonstrateurs Bor et l'avion 105 exposé à Touchino.







Voilà un concept qui a la vie dure !

Néanmoins, j'aurais préféré qu'on donne sa chance au Prometheus, alias "Hermes-bis".



Certains y verront même une légère ressemblance avec le Kliper précédemment cité :



Voilà un concept qui a la guigne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 12:36

Concernant SNC (sierra Nevada Corp.), ce coup de pouce financier d’un montant de 80 M$ permettra de créer désormais un peu plus de 100 nouveaux emplois dans la région, selon ces dirigeants. D'un autre côté, Boeing dont le siège social se situe à Houston près du Centre spatial Johnson, a obtenu un contrat de 92,3 M $, c’est d’ailleurs eux qui sont les plus fournit en termes de finances…(C’est à croire que la NASA situerait sa préférence pour la CST-100). Cet argent ira à favoriser le développement de la « Boeing's Crew Space Transportation-100 ou CST-100 », qui est une capsule ayant une capacité d’embarquement relative à sept personnes, de conception similaire, mais en bien plus grands que celles utilisés au cours des programmes lunaires Apollo.

La CST-100 est composée d'un module d'équipage et d’un module de service. Elle repose sur des matériaux et des technologies éprouvées qui sont sûrs et abordables, a indiqué la compagnie constructrice de la capsule depuis son site Internet. Attention à termes, cette capsule ne serait pas uniquement disponible et exclusive à une utilisation NASA. Boeing prévoit également de fournir des CST-100 à destination de « Bigelow Aerospace » pour la future station spatiale de cette société. La CST-100 est conçu pour transporter jusqu'à sept personnes, ou le cas contraire, une certaine composition de personnes associée à de la marchandise.

La CST-100 sera compatible avec une variété de véhicules lanceurs non réutilisables, a mon sens, cette multi-adaptabilité, pourrait justifier les 92M$, attribués hier et pourrait être le point fort de ce concept, tout comme d'ailleurs celui de la "navette" de chez SPACEDEV le dream chaser, .... ça se resserre entre tous...SPACEX, BOEING, SNC, devront jouer de matière grise pour se détacher les uns des autres...ils ont du temps devant eux et maintenant des financements. Seul avec ces 22M$, Blue Origine....une chose est sûr, il ont de très gros devant eux...

John Elbon, vice-président de Boeing et directeur du programme CCDev pour Boeing a salué la décision de la NASA. L'an dernier, la société avait déjà reçu 18 millions de dollars pour commencer le développement de sa CST-100
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
peronik




Masculin Nombre de messages : 453
Age : 46
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 16:08

Aspic a écrit:
Exit Prometheus et Liberty. Exit les Européens... Rolling Eyes

Le Dreamchaser n'a rien à voir avec le Kliper, c'est une resucée du HL-20 de NASA-Langley, qui a été basé sur l'aérodynamique imaginée par les Soviétiques pour le projet Spiral dans les années 60 et connu à l'ouest avec les démonstrateurs Bor et l'avion 105 exposé à Touchino...

sur l'héritage du HL-20 (USA) avec le projet spiral (URSS) ???? je n'en suis pas sur ( problème de date).

je dirais plutot : X20 - X23 - X24 - STS ....... X38 - X37 - HL-20 ..DREAMCHASER coté USA

et (Mig 105 [1965-1969/1974-1976] - BURAN[1988-1993])URSS ...... KLIPPER Russie en face
sage
les projets américains
Dyna-Soar ou boeing X-20 (1957-1963)
le X-23_PRIME(1966-1967)
le Martin-Marietta_X-24 (1969-1975)
sans oublier le FABULEUX SUPER PROJET HERMES
hermes lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 18:06

Sidjay a écrit:
Remarquez... Je regardais de plus près les sommes allouées hier par la NASA et je remarquais que seulement 22 millions de dollars n'ont été attribués au plus petit des quatre "bleu origine", comparativement à ce qu'un monstre du secteur tel que Boeing à pu recevoir. Pourquoi une telle différence budgétaire?

C'est environ 70 millions de dollars de différence avec Boeing sans omettre que Space X est la, lui aussi et plus que jamais dans la course. Selon les dernières informations relatives à la gestion future du KSC, on le sait, d'ici cinq ans le site spatial de Floride devrait être considéré tel une véritable plate forme tournante dédiée au spatial commerciale {Dans le cas ou l'un des quatre accepte de louer les installations, ce qui n'est pas gagné...vu le tarif estimé par la NASA} A mon sens et surtout a la vue de se qui a été alloué hier, seuls spaceX et Boeing pourraient voir arriver à termes leur projet. Dommage j'aimais bien le concepte "shuttle" de SNC.


Ces montants représentent les offres faites à la Nasa par les différents candidats, rien à voir avec le mérite des offres des 4 compagnies gagnantes. Par exemple, SpaceX a proposé une série de différents objectifs cumulants des prix de 75M$ et ainsi de suite pour les autres compgnies. À noter que Blue Origin a un concept beaucoup plus révutionnaire (capsule biconique, premier étage réutilisable, etc...), induisant sans doute plus de risque ce qui justifierais un plus petit financement, même si le gros du financement est orienté vers le développement de leur capsule.

De plus, Boeing, SpaceX et SN sont déjà très actifs commercialement, ce qui rend un investissement dans ces compagnies beaucoup plus sécure que pour Blue Origin.


KSC plate forme tournantes du commercial spatial? Comme tu dis ce n'est pas gagné et à mes yeux je ne crois pas que ca va arriver. Ces infrastructures (VAB, pad 39, crawler transporter, etc) sont terriblement coûteuses, je ne vois pas vraiment l'intérêt pour les compagnies commerciales de les utiliser comme elles sont actuellement à part peut-être pour les différents concepts de heavy lift comme le SLS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 19:07

Eyetam a écrit:
KSC plate forme tournantes du commercial spatial?

Oui, j'avais relaté de ce sujet dans un fil, totalement passé inaperçu...(En raison d'un trafic trop soutenu à l'époque, sur le portail)
Il est à noter qu'au KSC, l'espoir veut que le site spatial devienne une plaque tournante où des fusées ainsi que de nombreuses missions gouvernementales puissent décoller issus du spatial commercial. Ainsi cela stimulerait la croissance de l'emploi sur la Côte spatiale, pour ainsi compenser les pertes relatives (en termes de force de travail) dues à la mise en retraite prochaine des navettes.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12066-ksc-ou-la-chronique-d-une-privatisation-futur


Dernière édition par Sidjay le Mar 19 Avr 2011 - 19:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10200
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 19:09

peronik a écrit:
Aspic a écrit:
Exit Prometheus et Liberty. Exit les Européens... Rolling Eyes

Le Dreamchaser n'a rien à voir avec le Kliper, c'est une resucée du HL-20 de NASA-Langley, qui a été basé sur l'aérodynamique imaginée par les Soviétiques pour le projet Spiral dans les années 60 et connu à l'ouest avec les démonstrateurs Bor et l'avion 105 exposé à Touchino...

sur l'héritage du HL-20 (USA) avec le projet spiral (URSS) ???? je n'en suis pas sur ( problème de date).

je dirais plutot : X20 - X23 - X24 - STS ....... X38 - X37 - HL-20 ..DREAMCHASER coté USA

et (Mig 105 [1965-1969/1974-1976] - BURAN[1988-1993])URSS ...... KLIPPER Russie en face
sage
les projets américains
Dyna-Soar ou boeing X-20 (1957-1963)
le X-23_PRIME(1966-1967)
le Martin-Marietta_X-24 (1969-1975)
sans oublier le FABULEUX SUPER PROJET HERMES
hermes lol!

C'est bon Peronik de replacer ces projets soviétiques et américains dans un cadre temporel, les dates donnent aussi une idée sur l'avancement des projets et de leurs abandons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
pioneer6014




Masculin Nombre de messages : 839
Age : 30
Localisation : États-Unis
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 23:57

Yantar a écrit:
pioneer6014 a écrit:
Je ne comprends toujours pas la logique de ce programme de subventionnement... La Nasa, qui n'a déjà plus assez de sous pour développer son propre système de lancement d'équipage, distribue des millions pour quatre projets différents, qui n'iront pas tous à leur terme, je le crains fort. N'est-ce pas du gaspillage ?

Ici, c'est un peu différent. La Nasa cherche un moyen de transport pour ses astronautes mais ne veut plus encaisser les coûts de développement dans leur totalité ainsi que les coûts d'exploitation. Elle a connu ça pendant 50 ans dont 30 avec une navette au prix exhorbitant. L'idée ici est de financer le développement d'un vaisseau privé pour lequel la Nasa sera cliente. La Nasa jouera probablement un rôle d'expert extérieur dans le développement du vaisseau (vu qu'elle finance une partie, elle aura son mot à dire, notamment sur la sécurité je suppose). Donc, la Nasa finance un projet privé pour l'envoi de ses propres astronautes. La Nasa ne paiera donc plus que le coût d'utilisation, à l'instar de ce qu'elle fait avec Soyuz finalement mais ici ce sera un vaisseau américain. Ceci dit étant, la Nasa n'a pas interdit les compagnies à utiliser les vaisseaux autrement que pour les vols d'astronautes de l'agence spatiale. Il n'est donc pas interdit que le privé vende des places pour des vols orbitaux de type "spaceflight participant" histoire de rentrer dans les frais.

OK, ça se tient. Mais si la compagnie finit par faire faillite, retour à la case départ ? Ou rachat par la Nasa du système de lancement ? J'ai l'impression que tout ceci est quand même assez risqué. (Je dis "la" compagnie et non "les", car il est peu probable qu'il y ait un "marché" pour plus d'une compagnie de transport d'équipage, non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pioneer-astro.fr/
Lolodesbois


avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mar 19 Avr 2011 - 23:58

Sidjay a écrit:
Eyetam a écrit:
KSC plate forme tournantes du commercial spatial?

Oui, j'avais relaté de ce sujet dans un fil, totalement passé inaperçu...(En raison d'un trafic trop soutenu à l'époque, sur le portail)
Il est à noter qu'au KSC, l'espoir veut que le site spatial devienne une plaque tournante où des fusées ainsi que de nombreuses missions gouvernementales puissent décoller issus du spatial commercial. Ainsi cela stimulerait la croissance de l'emploi sur la Côte spatiale, pour ainsi compenser les pertes relatives (en termes de force de travail) dues à la mise en retraite prochaine des navettes.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12066-ksc-ou-la-chronique-d-une-privatisation-futur

En même temps, quel emplacement est mieux positionné que le KSC sur le territoire américain que cette partie de la Floride. Les équipements étant en plus déjà là, je ne me fais pas trop de soucis pour ce site, vous si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolodesbois


avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 0:12

pioneer6014 a écrit:

OK, ça se tient. Mais si la compagnie finit par faire faillite, retour à la case départ ? Ou rachat par la Nasa du système de lancement ? J'ai l'impression que tout ceci est quand même assez risqué. (Je dis "la" compagnie et non "les", car il est peu probable qu'il y ait un "marché" pour plus d'une compagnie de transport d'équipage, non ?)

Cette position est enviable pour le NASA, le parallèle est facile avec le monde aéronautique, que je connais bien Wink, nous avons des constructeurs d'avion et des compagnies.

La Nasa devient alors, une compagnie aérienne influente qui dicte ses besoins aux constructeurs (Airbus ou Boeing), elle fait jouer la concurrence (SpaceX, Boeing etc), est en position d'être exigeante et comme elle a stimulé le marché des constructeurs si l'un d'entre eux est défaillant (Lookheed ou Saab) elle se débrouille pour finir de faire voler ses capsules puis passe à la concurrence. Sachant que d'autres compagnies privées vont acheter des capsules elles aussi, le marché est créé, les subventions vont cesser officiellement (comme en aéronautique) mais continuer officieusement ( subventions militaires type A400M ou KC-X) sauvant le meilleur constructeur ....

Bref, l'avenir n'est pas si sombre .... il y aura des vols spatiaux, de nouvelles capsules, des choses rentables et un peu innovantes .... mais, comme dans le monde aéronautique, il n'y aura plus de Concorde ou de Navette (car pour faire ça, il ne faut pas trop regarder le chiffre en bas des factures et dans notre monde moderne, les gens regardent trop ces chiffres au lieu de fermer les yeux pour rêver ) No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 0:45

Lolodesbois a écrit:
Sidjay a écrit:
Eyetam a écrit:
KSC plate forme tournantes du commercial spatial?

Oui, j'avais relaté de ce sujet dans un fil, totalement passé inaperçu...(En raison d'un trafic trop soutenu à l'époque, sur le portail)
Il est à noter qu'au KSC, l'espoir veut que le site spatial devienne une plaque tournante où des fusées ainsi que de nombreuses missions gouvernementales puissent décoller issus du spatial commercial. Ainsi cela stimulerait la croissance de l'emploi sur la Côte spatiale, pour ainsi compenser les pertes relatives (en termes de force de travail) dues à la mise en retraite prochaine des navettes.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12066-ksc-ou-la-chronique-d-une-privatisation-futur

En même temps, quel emplacement est mieux positionné que le KSC sur le territoire américain que cette partie de la Floride. Les équipements étant en plus déjà là, je ne me fais pas trop de soucis pour ce site, vous si ?


Je ne me fais pas de soucis pour Cap Canaveral, mais bien pour KSC. Les équipements sont déjà là certes, mais ils sont très couteux et adapté pour des lanceurs lourds. C'est pour cela que des compagnies comme ULA et SpaceX optent pour des infrastructures nettement plus petites et efficaces. Combien de temps et d'argent ca prend ramener le shuttle au hangar (VAB) pour des modifications de dernière minute comparativement à, par exemple, la Falcon 9 sur son pad de Cap Canaveral? Une réponse non précise, mais exacte: nettement moins....



Dernière édition par Eyetam le Mer 20 Avr 2011 - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 0:56

pioneer6014 a écrit:
OK, ça se tient. Mais si la compagnie finit par faire faillite, retour à la case départ ? Ou rachat par la Nasa du système de lancement ? J'ai l'impression que tout ceci est quand même assez risqué. (Je dis "la" compagnie et non "les", car il est peu probable qu'il y ait un "marché" pour plus d'une compagnie de transport d'équipage, non ?)

Tant qu'à stipuler, je te suggère de lire ce document qui explique le processus de sélection: http://procurement.ksc.nasa.gov/documents/SelectionStatement-Final_Signed.pdf Je te suggère de commencer en page 14 où on explique un peu mieux la logique du choix final des gagnants. Tu remarquera qu'on a évalué les risques techniques et les risques de la viabilité commerciale des 22 offres faites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic


avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 52
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 0:57

peronik a écrit:
Aspic a écrit:
Exit Prometheus et Liberty. Exit les Européens... Rolling Eyes

Le Dreamchaser n'a rien à voir avec le Kliper, c'est une resucée du HL-20 de NASA-Langley, qui a été basé sur l'aérodynamique imaginée par les Soviétiques pour le projet Spiral dans les années 60 et connu à l'ouest avec les démonstrateurs Bor et l'avion 105 exposé à Touchino...

sur l'héritage du HL-20 (USA) avec le projet spiral (URSS) ???? je n'en suis pas sur ( problème de date).

je dirais plutot : X20 - X23 - X24 - STS ....... X38 - X37 - HL-20 ..DREAMCHASER coté USA
Le HL-20 prédate les X-38, 37 et 40. Il est apparu dès 1989/90, lorsque les Américains ont pu fouiner librement dans les concepts soviétiques. Evidemment, ils n'aiment pas dire qu'ils se sont inspirés d'un concept russe et préfèrent lui donner une filiation américaine avec le HL-10 et le X-24A auxquels ils ne ressemble pourtant pas.

Une simple comparaison des plans est édifiante :

Le HL-20


L'EPOS Spiral (alias Bor-4)


Le HL-10


Le X-24A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 1:45

Voici les liens des documents PDF des différentes offres gagnantes:

Blue Origin 22M$ http://procurement.ksc.nasa.gov/documents/NNK11MS02S_SAA_BlueOrigin_04-18-2011.pdf

Boeing 92,3M$ http://procurement.ksc.nasa.gov/documents/NNK11MS03S_Boeing_SAA_Combined_Redacted.pdf

Sierra Nevada 80M$ http://procurement.ksc.nasa.gov/documents/NNK11MS01S_SAA-%20SNC_Redacted.pdf

SpaceX 75M$ http://procurement.ksc.nasa.gov/documents/NNK11MS04S_SAA-SpaceX.pdf


Allez directement à la page 28 de ces documents, les détails des offres commencent à partir de ce point. Les pages 1 à 27 parlent de détails légaux et plein de blabla relatifs aux prix, des détails peu intéressants pour nous les amateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 6:34

Eyetam a écrit:
Les pages 1 à 27 parlent de détails légaux et plein de blabla relatifs aux prix, des détails peu intéressants pour nous les amateurs.

Ne mésestimons pas ce qui reste "le nerf de la guerre" Evil or Very Mad
A la fois parce que la NASA finance un bon peu du développement des ces "systèmes de transport" ... mais aussi parce qu'elle sera (au moins au début) le principal client de ces sociétés qui fixeront leur prix .... Donc le prix à payer pour un vol cargo (puis un vol d'équipage) aura son importance pour le budget ISS de la NASA (et par voie de conséquence sur l'argent qui restera pour le reste : R&D en propulsion, missions automatiques diverses -interplanétaires avec rovers et retour d'échantillons, télescopes spatiaux , etc ..-

Ce que la NASA dépensera dans l'achat de vols CCOTS ET CCDEv elle ne le dépensera pas ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8084
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 7:36

Lolodesbois a écrit:


Cette position est enviable pour le NASA, le parallèle est facile avec le monde aéronautique, que je connais bien Wink, nous avons des constructeurs d'avion et des compagnies.

La Nasa devient alors, une compagnie aérienne influente qui dicte ses besoins aux constructeurs (Airbus ou Boeing), elle fait jouer la concurrence (SpaceX, Boeing etc), est en position d'être exigeante et comme elle a stimulé le marché des constructeurs si l'un d'entre eux est défaillant (Lookheed ou Saab) elle se débrouille pour finir de faire voler ses capsules puis passe à la concurrence. Sachant que d'autres compagnies privées vont acheter des capsules elles aussi, le marché est créé, les subventions vont cesser officiellement (comme en aéronautique) mais continuer officieusement ( subventions militaires type A400M ou KC-X) sauvant le meilleur constructeur ....

Vous résumez bien vers quoi pourrait tendre le rôle de la NASA ...à part que - je suppose -que la NASA deviendrait alors une compagnie spatiale plutôt qu'une compagnie aérienne Wink
...Et à quand alors sa privatisation pour que la concurrence avec les autres compagnies spatiales privées soit loyale ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 16:29

montmein69 a écrit:
Eyetam a écrit:
Les pages 1 à 27 parlent de détails légaux et plein de blabla relatifs aux prix, des détails peu intéressants pour nous les amateurs.

Ne mésestimons pas ce qui reste "le nerf de la guerre" Evil or Very Mad
A la fois parce que la NASA finance un bon peu du développement des ces "systèmes de transport" ... mais aussi parce qu'elle sera (au moins au début) le principal client de ces sociétés qui fixeront leur prix .... Donc le prix à payer pour un vol cargo (puis un vol d'équipage) aura son importance pour le budget ISS de la NASA (et par voie de conséquence sur l'argent qui restera pour le reste : R&D en propulsion, missions automatiques diverses -interplanétaires avec rovers et retour d'échantillons, télescopes spatiaux , etc ..-

Ce que la NASA dépensera dans l'achat de vols CCOTS ET CCDEv elle ne le dépensera pas ailleurs.

Je ne parlais pas des coûts des projets, mais des modalités reliées à ces différents prix attribués...bah si ca t'intéresse les différentes modalités pour changer certaines closes aux accords et tout ce tralalala, sens toi libre de nous faire un résumé interessant de ces 17 pages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam


avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 32
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Mer 20 Avr 2011 - 16:30

montmein69 a écrit:
Eyetam a écrit:
Les pages 1 à 27 parlent de détails légaux et plein de blabla relatifs aux prix, des détails peu intéressants pour nous les amateurs.

Ne mésestimons pas ce qui reste "le nerf de la guerre" Evil or Very Mad
A la fois parce que la NASA finance un bon peu du développement des ces "systèmes de transport" ... mais aussi parce qu'elle sera (au moins au début) le principal client de ces sociétés qui fixeront leur prix .... Donc le prix à payer pour un vol cargo (puis un vol d'équipage) aura son importance pour le budget ISS de la NASA (et par voie de conséquence sur l'argent qui restera pour le reste : R&D en propulsion, missions automatiques diverses -interplanétaires avec rovers et retour d'échantillons, télescopes spatiaux , etc ..-

Ce que la NASA dépensera dans l'achat de vols CCOTS ET CCDEv elle ne le dépensera pas ailleurs.

Je ne parlais pas des coûts des projets, mais des modalités reliées à ces différents prix attribués...bah si ca t'intéresse les différentes modalités pour changer certaines closes aux accords et tout ce tralalala, sens toi libre de nous faire un résumé interessant de ces 17 pages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor


avatar

Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 45
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Lun 16 Mai 2011 - 16:11

finalement le budget 2011 a t'il été vote ou pas :?: :?: :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Puteaux


avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 27
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: CcDev avance plus vite que prévu   Jeu 30 Juin 2011 - 18:06

D'après Space.com http://www.space.com/12119-nasa-private-space-taxis-commercial-spaceships.html

la NASA est fière d'annoncer que les quatre bénéficiaires de CcDev avancent plus vite que prévu : " 60 jours après l'ouverture de CcDev2 nous avons déjà passé ces étapes avec succès (revues de définition de l'appareil), nous en sommes vraiment très heureux." Phil McAlister, NASA's acting director of commercial spaceflight development,

C'est un point positif pour l'agence qui montre la fiabilité de ses co contractants et envisage de passer aux essais matériels. Ledit représentant de la NASA en profite pour annoncer l'ouverture d'un CcDev3 avant la fin de l'année pour une annonce des gagnants à l'été 2012 mais cette fois l'Agence impose au cahier des charge une prestation de service intégrale (fourniture du vaisseau habité et du lanceur). À charge aux candidats de former des joint venture avec des entreprises de lancement et de convaincre.

Citation originale :
("Each one of the partners hit the ground running," Phil McAlister, NASA's acting director of commercial spaceflight development, told SPACE.com. "We're only 60 days into CCDev2 and we've already hit and met those initial milestones successfully, so we're really pleased about that.")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mankind-in-space.com/
Energia24


avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 20
Localisation : Monbazillac
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Jeu 30 Juin 2011 - 19:55

Il y aura combien de gagnant au final ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé   Jeu 30 Juin 2011 - 21:19

Energia24 a écrit:
Il y aura combien de gagnant au final ?

Le programme CCDEV est un investissement financé par la NASA, afin de stimuler le secteur privé, dans le développement et la démonstration de nouveaux véhicules spatiaux sûrs, fiables, et rentables en termes de capacités de transport spatial. En clair, l’agence spatiale nationale américaine délègue l’orbite basse a l’industrie privée, puisque je te rappel qu’a la NASA, ce sont des fonctionnaires d’état qui y travaillent, c’est une administration.

Dans une stratégie polyphasique, c'est-à-dire une stratégie de développement divisée en plusieurs phases de développement, le programme CCDEV à été mis sur pieds pour aider à stimuler l'innovation et le développement de nouveaux véhicules et de lanceurs issus de l'industrie commerciale. Si tu lis bien les sujets consacrés au « futurs spatial américain », on se rend vite compte que l’accès à la LEO, donc à l’orbite terrestre basse, sera partagé entre différents véhicules du privé et donc issus du CCDEV, suite a l’arrêt de la navette, le camion de l’espace. Plus tard, ces véhicules seront rejoints en LEO par le fameux SLS et orion MPCV, si le projet arrive à termes, bien que AMHA, sa destinée ne s’arrêtera pas à la LEO (low earth Orbit).

CCDEV, englobe également, la création d'un nouveau mode de prestation de livraison de fret pour l’orbite terrestre basse (LEO) et pour la Station (ISS). Etant donné que la NASA met à la retraite sa navette spatiale, les futures capacités du secteur privé devront assumer cette tâche de façons systématique, car c’est d'une importance vitale. En plus de SpaceX et Orbital, la NASA a distribué des fonds a des entreprises supplémentaires pour développer de nouvelles solutions liées au transport d'équipage et de fret vers l'orbite terrestre basse…attend toi à voir plusieurs véhicules (au moins deux voir trois) alloués a différentes missions, tant pour des hommes que pour du fret, pour des vols NASA ou non-NASA.

Perso, je n’appellerais pas les entreprises issues du CDDEV en premières comme « gagnantes » (bien que quelques part on pourrait dire ça).
Je dirais plutôt, que celles qui volerons les premières et qui auront récupérées certains marchés auront sût durant leur phases de développement optimiser leur recherche et leur développement en fonction des délais exigés (car les délais sont là). En clair, celles qui pourraient être des « gagnantes », seront surtout celles qui feront voler à temps et de façons sures, rentable et efficace leur vaisseau, pour la NASA. La NASA devra pleinement de solliciter les entreprises du CCDEV pour concevoir de bout en bout, un système de transport qui comprendra un vaisseau spatial ainsi qu’un lanceur pour exécuter une mission tout entière. Même les entreprises qui n'ont pas gagnées de contrats lors de cette dernière série de sélections, ont encore une chance de se battre en soutenant le développement d'une autres encore en course. Actuellement et grosso-modo, Space-x, Sierra névada corp et Boeing s’en sortent pas trop mal, comme te le disait mankindinspace, juste un peu plus haut. C’est pas tout, mais, la NASA serait désireuse de ne pas payer des sièges russes trop longtemps..ça coûte!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
Transport d'équipage par le secteur privé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Astronomie