PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Débris spatiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sidjay




Nombre de messages : 17120
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Lun 5 Sep 2011 - 18:14


Impact causé par un débris orbitale sur une composante satellite récupérées lors de la mission-navette (STS-41C), en 1984. Le trou à une taille réelle de 500 microns.
STS41-C: http://www.sts-missionnavettespatiale.net/sts41c.html

Le site discovery.com évoque trois solutions palliatives au problème "débris orbitale" (space junk).

  • La "réduction".
    En 2008, le Comité des Nations Unies pour l’utilisation pacifique de l'espace extra-atmosphérique (COPUOS) a adopté des directives-réduction concernant ces débris spatiaux. Les mesures comprennent la conception de satellites capables de résister aux impacts et la mise en œuvre de procédures opérationnelles telles que la désorbitation d’un satellite à la fin de sa vie orbitale. Des manœuvres spécifiques visant éviter les collisions avec des débris sont également recommandées.
  • Le potentiel «réutilisation».
    Dans le futur, les astronautes sur Mars par exemple auront peut-être besoin d'un certain type de matériel, pour par exemple y assembler leur système de soutiens de vie. Le site évoquerait même une potentielle utilisation régulière de ce nid à matières premières, telle "une commande dés que besoins s’en ferait sentir" par ces derniers…
  • Le potentiel « recyclage ».
    Par exemple, la société Made In Space est une entreprise industrielle spécialisée dans de l'impression 3D. Pour cela elle utilise l’assemblage couche par couche de structures métalliques pour fournir des solutions uniques dédiée à l'industrie aérospatiale. Un jour, ils seront capables d'utiliser les débris spatiaux comme matières premières pour les objets qu'ils imprimeront.


Vos avis là-dessus ?

http://news.discovery.com/space/space-junk-recycle-problem-110904.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Lun 5 Sep 2011 - 21:24

gaby-light a écrit:
Et ça ne serait pas envisageable d'équiper les satellites d'une voile solaire pour la fin de vie? ça a l'air d'un système de petite taille qui nécessite très peu de carburant non?
Euh ! En fait, tous les satellites de télécoms sont déjà équipés d'une voile solaire i.e leurs générateurs solaires. Le problème, c'est que le pilotage des satellites par voile solaire utilisant la pression photonique sur les panneaux solaires est breveté par un seul et unique fabriquant. Donc, à moins que cela tombe dans le domaine public pour le bien de l'Humanité, les autres ne sont pas prêts à payer des royalties à leur concurrent pour pouvoir simplement désorbiter proprement un satellite. De plus, la pression est vraiment trop faible pour envisager une désorbitation dans un temps raisonnable (déjà, avec un réacteur ionique, il faut compter plusieurs mois/années).
Sidjay a écrit:
...
Vos avis là-dessus ?
J'entrevois une quatrième solution, la vaporisation par tir de laser clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Anubis




Masculin Nombre de messages : 961
Age : 29
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Jeu 22 Sep 2011 - 0:13

Les débris de l'espace ont atteint un niveau «critique», selon un rapport



SCIENCES - Qui appelle à une mobilisation internationale pour faire le ménage, sous peine d'être cloués au sol...

De notre correspondant à Los Angeles

SOS, orbite terrestre en détresse. Selon un rapport du National research council, la quantité de débris de l'espace qui tournent autour de notre planète a atteint un niveau «critique». Certains scientifiques estiment même qu'on pourrait avoir atteint le «point de non retour», à partir duquel les collisions deviennent inévitables, créant de nouveaux débris, causant de nouvelles collisions et ainsi de suite (un effet boule de neige modélisé par Kessler en 1978). Le pire scénario? La destruction des satellites actuellement en orbite et l'impossibilité d'en envoyer de nouveaux. Adieu Internet et GPS, hello âge de pierre.

Nous n'en sommes pas encore là. Toutefois, la quantité de débris a doublé au cours des quatre dernières années. Deux principaux événements responsables: le test grandeur nature d'un missile anti-satellite par la Chine, en 2007, qui a éparpillé façon puzzle une sonde à la retraite en 150.000 pièces, et la collision accidentelle de deux satellites, en 2009. Au total, la Nasa garde l’œil depuis le sol sur plus de 20.000 débris de plus de 10 cm. Il y aurait au moins 500.000 fragments d'au moins un centimètre en orbite. Et à une vitesse de plusieurs km/s, même une bille peut causer de gros dégâts.

Problème technologique et politique

Si les collisions restent faibles (les volumes sont gigantesques), leur probabilité va augmenter si rien n'est fait, avertit le rapport. En 2009, l'ISS était passée près du drame et avait évacué de manière préventive son équipage, sous la menace d'un bout de vieux moteur de satellite de 13 cm qui était finalement passé à côté. Régulièrement, la Station spatiale international change d'orbite via ses booster d'appoint pour éviter une collision avec des objets plus massifs, détectés longtemps à l'avance.

Comment régler le problème? Le rapport ne préconise pas de solution miracle. Il appelle à une coopération internationale visant à tester différentes techniques afin de déterminer le meilleur rapport efficacité/prix. Pour l'instant, le problème est autant technologique que politique: les différentes méthodes coûtent cher, et personne ne veut vraiment mener la charge.

En général, une double stratégie est préconisée: déplacer les plus petits débris vers l'atmosphère, pour qu'ils s'y désintègrent, et pousser les plus gros loin, très loin, vers un cimetière galactique. Lasers depuis le sol, canons à eau fixés sur des sondes, «filets de pêcheurs», les solutions exotiques ne manquent pas. L'une des dernières, suggérées par DARPA et EADS, explore l'approche des voiles solaires, qui seraient fixées sur les nouveaux satellites et se déploieraient en fin de vie. Une solution potentiellement low-cost et verte, mais dont l'application aux objets existants reste un challenge. Sinon, il y a toujours l'imagination des auteurs de science-fiction, comme dans le manga Planètes, avec ses éboueurs de l'espace.

Philippe Berry
http://www.20minutes.fr/article/780204/debris-espace-atteint-niveau-critique-selon-rapport

La quantité de déchets en orbite devient telle qu’elle risque de déclencher un effet boule de neige et de menacer l’activité des satellites et des astronautes, alerte un rapport américain
http://www.smartplanet.fr/smart-technology/les-debris-spatiaux-atteignent-un-niveau-critique-6157/


La poubelle « spatiale » doit être vidée
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2011/09/02/001-espace-debris-nettoyage.shtml

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicFit




Masculin Nombre de messages : 53
Age : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Mer 14 Déc 2011 - 17:42

Kostya a écrit:
gaby-light a écrit:
Et ça ne serait pas envisageable d'équiper les satellites d'une voile solaire pour la fin de vie? ça a l'air d'un système de petite taille qui nécessite très peu de carburant non?
Euh ! En fait, tous les satellites de télécoms sont déjà équipés d'une voile solaire i.e leurs générateurs solaires. Le problème, c'est que le pilotage des satellites par voile solaire utilisant la pression photonique sur les panneaux solaires est breveté par un seul et unique fabriquant. Donc, à moins que cela tombe dans le domaine public pour le bien de l'Humanité, les autres ne sont pas prêts à payer des royalties à leur concurrent pour pouvoir simplement désorbiter proprement un satellite. De plus, la pression est vraiment trop faible pour envisager une désorbitation dans un temps raisonnable (déjà, avec un réacteur ionique, il faut compter plusieurs mois/années).

Et surtout, cette voile il faut la piloter (orienter) pendant des dizaines/centaines d'années, donc il faut une avionique qualifiée pour cette durée de vie et la source d'énergie qui va avec... Ce n'est sans doute pas envisageable même à moyen terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7468
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 16 Déc 2011 - 10:56

En tout cas la NASA est satisfaite de son prototype Nanosail-D qui en 240 jours s’est désorbité à partir d’une altitude de 650 km. A noter que ce n’est pas la pression photonique, mais la trainée atmosphérique qui a freiné ce satellite de manière passive, donc sans aucune nécessité de le guider.

Bien sûr à des altitudes supérieures, cette trainée deviendrait trop faible pour que la désorbitation se fasse dans un temps raisonnable.

Quant à l’utilisation de la pression photonique, elle me parait plus adaptée aux voyages interplanétaires au très long cours - comme le voilier solaire Ikaros est entrain de le prouver - qu’aux trajets dans l’Espace circumterrestre où il serait nécessaire de modifier rapidement l’attitude de la voile pendant les révolutions – donc activement - et vu aussi les très faibles accélérations qu’elle procure.


http://www.nasa.gov/mission_pages/smallsats/11-148.html
NanoSail-D orbited the Earth for 240 days performing well beyond expectations and burned up during reentry to Earth's atmosphere on Sept. 17.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Mer 10 Avr 2013 - 8:59

[un peu nécropost, mais la nouvelle ne vaut probablement pas un nouveau sujet]

Les militaires US auront bientôt un nouveau jouet : un beau laser de combat de 150 kW flambant neuf
http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/04/09/01008-20130409ARTFIG00484-une-premiere-arme-laser-installee-sur-un-navire-us-en-2014.php
Sur Terre, c'est un peu limité à cause de l'atmosphère et de la météo, mais dans l'espace, pour vaporiser des débris orbitaux...
Prévoir quand même une ouverture suffisante pour avoir une portée de quelques centaines de km.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolodesbois




Masculin Nombre de messages : 360
Age : 40
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Mer 10 Avr 2013 - 9:37

Ce laser a justement un inconvénient, s'il loupe sa cible, il peut toucher et détruire tout ce qu'il y a sur sa trajectoire, avion civil ou ami et même satellite. Cette arme semble être un demi-succès, du fait de ses limitations,, sa reconversion en destructeur de débris spatiaux n'est pas non plus acquise, le laser ne vaporise pas un objet mais le brûle et/ou le fait exploser, pas sur que la multiplication des débris de petites tailles soit une bonne chose en LEO non

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Mer 10 Avr 2013 - 10:26

Pour ce qui est de louper la cible, on doit pouvoir en dire autant des munitions traditionnelles. Et je ne pense pas que ce serait vraiment un problème dans l'espace, le faisceau diverge bien au delà de quelques centaines de km. De plus, sans suivi, un objet se déplaçant à plusieurs km/s ne reste pas plus de quelques millisecondes dans le faisceau, ça peut éventuellement aveugler temporairement un autre satellite, mais pas le détruire.
Par contre, en effet, si celà augmente le nombre de débris, ce n'est pas forcément une bonne idée.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7468
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 12 Avr 2013 - 10:32

Certes la multiplication du nombre de débris spatiaux après dislocation du satellite sous l'impact du faisceau Laser peut faire empirer dans un premier temps le danger de collisions, sauf si les débris obtenus sont de très petites tailles.
En effet pour les micro-débris , des blindages de protection peuvent y résister et on accélère aussi l'élimination de ces débris sous l'effet de la décélération de la résistance atmosphérique , certes très faible , mais qui augmente en fonction de l'inverse de leur dimension moyenne d puisque le rapport de la surface S au volume V, donc aussi à la masse de l'objet est proportionnel à 1/d .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 12 Avr 2013 - 11:08

En fait, je ne pensais pas à des objets aussi gros qu'un satellite. Plutôt à chauffer et vaporiser des débris plus petits, mettons 20-30 cm au maximum.
Sinon, il faudrait une puissance énorme.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toph




Masculin Nombre de messages : 215
Age : 33
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Jeu 16 Jan 2014 - 16:42

http://www.leparisien.fr/sciences/des-chercheurs-japonais-vont-tenter-de-nettoyer-l-espace-avec-une-corde-16-01-2014-3500077.php

La JAXA testera le mois prochain un système de récupération des déchets spatiaux.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Jeu 16 Jan 2014 - 17:32

J'ai lu ça ce matin dans le quotidien gratuit et je suis asse emballé par le concept.
Je me demande bien pourquoi une telle technologie n'a pas été pensé avant... La trouvez-vous honéreuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7468
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 17 Jan 2014 - 7:58

L'idée est intéressante d'appliquer ce concept pour l'élimination des débris spatiaux . Toutefois se pose la question de savoir comment ce câble serait posé sur le "déchet" spatial ? AMHA le mieux, c'est quand même de prévoir avant le lancement un système d'élimination en fin d'utilisation.

Sinon ce concept de décélération ou d'accélération (car celui-ci est réversible) a déjà été imaginé  même si les résultats jusqu'à maintenant n'ont pas été réussis à cause de la rupture du câble soumis à de fortes contraintes ou à cause du blocage de son déroulement aussi bien par les soviétiques en leur temps (je ne retrouve pas la trace de ces essais) , mais aussi par la NASA

Voir le vol STS -46 du31 juillet 1992 de la navette Atlantis:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantis_%28navette_spatiale%29

Voir aussi:

http://www-spof.gsfc.nasa.gov/Education/Fwtether.html

Citation :
L'essai de la "longe spatiale"
  La production d'énergie électrique - suffisamment pour subvenir aux besoins de la navette spatiale - était un des objectifs espérés de ce dispositif.. Ce courant à un coût : il est prélevé sur l'énergie du mouvement ("énergie cinétique") de la navette, puisque la force magnétique exercée sur le câble s'oppose et ralentit le mouvement.
http://www.astrosurf.com/voyager3/astro/transfutur/encadre2.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8505
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 17 Jan 2014 - 9:43

Bien sûr giwa tu as raison de rappeler que la mise en tension mécanique de câble dans un milieu "sans pesanteur" a été très décevante par les acteurs principaux
de l'exploration spatiale. On a de même, comme tu le laisses entendre, été tout aussi déçu par le déploiement de grosses structures souples comme les voiles jusqu'aux
essais réussis par les japonais et la NASA, mais sur des surfaces plus modestes qu'initialement espérées.

AMHA au point où nous en sommes du problème débris, il n'est plus de les éliminer par un moyen mécanique, impensable vu le nombre, il n'y a plus qu'à espérer que
l'attrition naturelle jouera son rôle, mais cela sera énormément long, en espérant qu'un "auto entretien" ne se produise pas en lançant de nouveaux satellites, certes
pilotables pour un retour sur Terre en fin de vie SI il n'a pas été à son tour détruit par un débris avant cette phase finale !

Nous acheminons nous pas vers une impossibilité d'utiliser au moins la LEO pour nos satellites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org En ligne
Toph




Masculin Nombre de messages : 215
Age : 33
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Ven 17 Jan 2014 - 11:54

Même si ce n'est qu'un test, il est bon de savoir que des chercheurs planchent sérieusement sur ce problème. Domage qu'il n'y est pas plus de projet développé.
Il est intéressant de lire les commentaires également. On se rend compte que beaucoup de gens ne s'imagine pas les complications que pourrait entrainer une accumulation des ces déchets spatiaux et les conséquences sur leur petite vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin




Masculin Nombre de messages : 95
Age : 29
Localisation : IDF
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Lun 10 Fév 2014 - 0:15

Savez vous où en est ce projet de la JAXA  ? 
Mi janvier avait été annoncé la date du 28 février pour le lancement d'un satellite doté d'une longe de 300 mètres, mais pas plus de précision pour le moment.


Dernière édition par Konstantin le Lun 10 Fév 2014 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoine.astro




Masculin Nombre de messages : 3
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Lun 10 Fév 2014 - 16:16

Toph a écrit:
On se rend compte que beaucoup de gens ne s'imagine pas les complications que pourrait entrainer une accumulation des ces déchets spatiaux et les conséquences sur leur petite vie...

C'est vrai, et ce à plusieurs points de vue:
1. Le risque d'une retombé non contrôlé, comme cela a déjà été le cas pour cette femme percuté par ce qui semble être un élément du lanceur Delta II
2. Le risque accrue de collision entre 2 débris qui pourrait générer une réaction en cascade, et endommager les satellites existants : Syndrome de Kessler. C'est particulièrement vrai pour Envisat quoi voit chaque année passer à 200 m deux débris identifiés.
3. Enfin, et c'est selon le moi ce qui stimulera l'investissement dans des projets de traitement des débris spatiaux, le fait que certaines orbites ne seront plus utilisables lorsque les satellites qui occupent actuellement ces "places" seront en fin de vie. Il faudra soit trouver de nouvelles orbites pour les futures satellites, ou bien dé-orbiter les satellites obsolètes.

Pour terminer, une solution envisagée un temps par la NASA : la "station service orbitale" ainsi qu'un projet à l'étude chez l'industriel canadien MDA Corporation, qui envisage une mission de démonstration technologique en partenariat avec Intelsat afin de remplir d'ergols les réservoirs d'un satellite en fin de vie (voir la video ici). Ce pourrait constituer une solution au problème des débris spatiaux existants, ou en devenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin




Masculin Nombre de messages : 95
Age : 29
Localisation : IDF
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Débris spatiaux   Sam 22 Fév 2014 - 11:04

Un article sur la mission e.DeOrbit de l'ESA visant à retirer le gros des débris spatiaux : [url= http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Engineering/Clean_Space/How_to_catch_a_satellite]http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Engineering/Clean_Space/How_to_catch_a_satellite[/url]

Avec un poids d'environ 1600 kilos c'est le lanceur léger de l'agence spatiale européenne, Vega, qui devrait se charger du lancement.
Un colloque se tiendra le 6 mai au Pays Bas sur les études et avancées technologiques pour ce projet. Surement plus d'information à ce moment là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Débris spatiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com