PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Bulava: les déboires continuent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 8489
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Mer 16 Déc 2009 - 12:15

LM-5 a écrit:
Personne n'a envie d'attaquer massivement la Russie. ça n'arrivera jamais !

Bon, je ne sais pas si nous sommes dans le camp des gentils avec le reste du monde contre nous, au point de justifier ou pas les M-51 français
ou les Tridents américains, mais pour le moment, à mon avis, il vaut mieux que la Russie investisse encore un peu dans sa dissuasion crédible,
on n'est jamais assez prudent. En écrivant ça je pense à la discrète course des pays dit civilisés (Russie comprise) qui se livrent sous le plancher
arctique à une recherche musclée de terres bien nationnales pour y trouver du pétrole et du gaz en toute bonne entente avec leurs
voisins Evil or Very Mad

Quand au calamiteux Bulava, n'oublions pas, comme je le rappelle chaque fois, que nous avons à faire ici à un ICBM Topol navalisé. Je n'ai
pas souvenir de telles difficultés pour sa mise au point, et de toute façon cet ICBM en version terrestre mobile ou fixe en silo, est on ne peut plus
au point désormais. Mais que se passe-t-il donc pour le Bulava ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
REDGUARD




Masculin Nombre de messages : 587
Age : 40
Localisation : France 49
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Mer 16 Déc 2009 - 15:26

Mustard a écrit:
L'aspect tratégique militaire est toujours complexe.
Pourquoi avoir 10 fois la capacité d'anéantir la planète ? tout simplement parceque les militaires savent que sur 10 missiles, 3 peut-etre seront défaillants, 1 ou 2 sera ...

... Petite note, Attention à ce que ce sujet ne dérive pas trop. certains propos sont un peu limite et on fermera le sujet si nécessaire. Les USA font autant (si ce n'est plus) d'essai que les russes. Et maintenant la corée, l'iran et d'autres font aussi des essais de tir d'ICBM. si on doit accuser les uns il fait tous les accuser.

Merci pour cette mise au point Mustard, j'apprecie ... Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flanker




Nombre de messages : 20
Age : 32
Localisation : 17
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Mer 16 Déc 2009 - 22:16

Astro-notes a écrit:

Quand au calamiteux Bulava, n'oublions pas, comme je le rappelle chaque fois, que nous avons à faire ici à un ICBM Topol navalisé. Je n'ai
pas souvenir de telles difficultés pour sa mise au point, et de toute façon cet ICBM en version terrestre mobile ou fixe en silo, est on ne peut plus
au point désormais. Mais que se passe-t-il donc pour le Bulava ?

Facile, c'est la différence entre le marketing et l'ingénierie!
Faire croire que le Topol était navalisable facilement était un argument commercial du MITT pour reprendre à Makaiev le développement du nouveau SLBM. Mais la vérité c'est qu'il n'y a rien de commun entre ces 2 missiles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 8:04

flanker a écrit:
Astro-notes a écrit:

Quand au calamiteux Bulava, n'oublions pas, comme je le rappelle chaque fois, que nous avons à faire ici à un ICBM Topol navalisé. Je n'ai
pas souvenir de telles difficultés pour sa mise au point, et de toute façon cet ICBM en version terrestre mobile ou fixe en silo, est on ne peut plus
au point désormais. Mais que se passe-t-il donc pour le Bulava ?

Facile, c'est la différence entre le marketing et l'ingénierie!
Faire croire que le Topol était navalisable facilement était un argument commercial du MITT pour reprendre à Makaiev le développement du nouveau SLBM. Mais la vérité c'est qu'il n'y a rien de commun entre ces 2 missiles!

Ha, le "marketing" voilà un mot qui m'échauffe les oreilles Evil or Very Mad

Merci pour ta réponse flanker ; c'est bien triste de voir la technique bafouée par des considérations de ce registre. Avant il y avait la politique, la propagande
idéologique, la course pour être le premier, maintenant le marketing incontrôlable vient largement bousculer nos projets (astronautique). Bon, disons : dont acte. Shocked

Au fait, "flanker" cela a-t-il à voir avec l'avion de chasse russe Flanker :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 8:15

lambda0 a écrit:
Lecture instructive :
http://www.amazon.fr/armes-nucl%C3%A9aires-Mythes-r%C3%A9alit%C3%A9s/dp/2742782656

Il n'y a absolument aucune menace qui justifie le maintien d'un arsenal aussi surdimensionné, ce ne sont pas les deux ou trois bombes que pourraient fabriquer quelque potentat d'une puissance régionale qui peuvent menacer sérieusement la Russie ou les Etats-Unis, les ordres de grandeur sont totalement différents.
La dissuasion russe, ou américaine, seraient toujours largement crédible avec 10 fois moins d'armes nucléaires, celà ferait encore des milliers d'armes, plus que dans les années 60.

Je n'ai pas mis jusqu'à présent mon grain de sel dans ce débat ... délicat.
Je vais dans le sens de Lambda0 ... en l'étendant aux autres puissances nucléaires dont l'Angleterre et la France.
Actuellement les risques d'attentat (du genre bombe sale) peuvent venir d'organisations terroristes qui ne sont pas des états.
Donc la riposte nucléaire potentielle devient totalement inadaptée. Va-t'on nucléariser la zone frontalière Afghanistan/Pakistan refuge probable d'Al Kaida ? Ou bien le sud du Liban ? ou les zones de culture de drogue en Colombie ? ou toute autre zone d'implantation supposée de tels groupes ?

Gaston Lagaffe aurait pu répliquer "M'enfin ... on peut quand même dire à chacun "dormez tranquille, braves gens, votre matelas renferme quelque kilo-tonnes " clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 8:54

montmein69 a écrit:
lambda0 a écrit:
Lecture instructive :
http://www.amazon.fr/armes-nucl%C3%A9aires-Mythes-r%C3%A9alit%C3%A9s/dp/2742782656

Il n'y a absolument aucune menace qui justifie le maintien d'un arsenal aussi surdimensionné, ce ne sont pas les deux ou trois bombes que pourraient fabriquer quelque potentat d'une puissance régionale qui peuvent menacer sérieusement la Russie ou les Etats-Unis, les ordres de grandeur sont totalement différents.
La dissuasion russe, ou américaine, seraient toujours largement crédible avec 10 fois moins d'armes nucléaires, celà ferait encore des milliers d'armes, plus que dans les années 60.

Je n'ai pas mis jusqu'à présent mon grain de sel dans ce débat ... délicat.
Je vais dans le sens de Lambda0 ... en l'étendant aux autres puissances nucléaires dont l'Angleterre et la France.
Actuellement les risques d'attentat (du genre bombe sale) peuvent venir d'organisations terroristes qui ne sont pas des états.
Donc la riposte nucléaire potentielle devient totalement inadaptée. Va-t'on nucléariser la zone frontalière Afghanistan/Pakistan refuge probable d'Al Kaida ? Ou bien le sud du Liban ? ou les zones de culture de drogue en Colombie ? ou toute autre zone d'implantation supposée de tels groupes ?

Gaston Lagaffe aurait pu répliquer "M'enfin ... on peut quand même dire à chacun "dormez tranquille, braves gens, votre matelas renferme quelque kilo-tonnes " clown

Oui, comme le disent entre autre Lambda0 et montmein69, avec dix fois mois de RV atomiques, on est encore dissuasif. Certes, c'est pourquoi russes et américains discutent
de nouvelles réductions d'armemenst dans un cadre juridique (nouveau START-SORT), mais pourquoi Lambda0 dit qu'il y a plus de RV aujourd'hui qu'hier ?

Il a raison on passe son temps à contourner les accords passés, Polaris A3 = 3 ogives thermonucléaires hier, Trident aujourd'hui = 10 ogives thermonucléaires,
Topol une ogive thermonucléaire hier, RS-24 (nouveau Topol) 3 ogives thermonucléaires et pourtant moins de mégatone embarquée on respecte SALT Evil or Very Mad

Mais comme le rappellent d'autres, "contestations territoriales : Japon Russie ; Chine Russie, riverains du plateau arctique contre Russie, etc." pas de quoi
désarmer en ce moment côté russe, et je ne parle pas des avancées OTAN en europe de l'Est. Je ne peux pas dire que l'avenir soit radieux, et je ne parle pas
des conflits à venir liés à l'écologie, aux ressources premières, dont l'eau à de quoi justifier à elle seule toutes les guerres à venir.

Nous vivions dans un monde dangereux et hostile, cela n'a en rien n'a changé au XXI e siècle sauf que nos drones sont plus percutants, et leur cibles (sic) plus sauvages.

Remarquez nous ne saurions pas plus à l'abri sur Mars ; là aussi c'est hostile... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 9:58

Astro-notes a écrit:

...
Certes, c'est pourquoi russes et américains discutent de nouvelles réductions d'armemenst dans un cadre juridique (nouveau START-SORT), mais pourquoi Lambda0 dit qu'il y a plus de RV aujourd'hui qu'hier ?
...
D'après l'auteur du livre cité, il n'y en a pas moins qu'en 1970, le désarmement n'a pas résorbé l'énorme inflation de la période 1970-1985. Je reprendrais les chiffres exacts dans le livre cité, ce soir.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 12:02

OK Lambda0, j'attendrai ce soir 17-12-09

En attendant si vous voulez entrer dans le vif du sujet commencez par vous familiariser avec cet article en pdf de Podvig
vous allez voir que ce n'est pas si simple d'utiliser et comptabiliser des missiles ; mouillez un oeil à cet article ici

http://cisac.stanford.edu/publications/reducing_the_risk_of_an_accidental_launch/

Puis si vous êtes curieux des problèmes liés au désarmement, maraudez donc sur le CISAC ; on devient plus modéré face
aux difficultés à définir ce qu'est une arme spatiale (ou pas) et comment les comptabiliser, qu'est-ce qui différencie
un ICBM de première frappe du même ICBM du tir sur alerte ; qu'est-ce au fait que la MAD ; et quid de la confiance, etc.

Par exemple vous ne vous moquerez plus des sous marins nucléaires russes découpé en rondelles et qui pourrissent au
fond des golfes dans la presqu'île de Kola (Mourmansk). Il sont là à la demande des occidentaux pour les surveiller par
satellites espions au titre de la dite confiance pour le désarmement. Rien est simple. Idem pour les missile civilisés comme
les Dnepr ex R36 M qui sont surveillés de façon très attentive par les occidentaux (et à juste titre). C'est pareil pour les
Minutman-3 qui servent de cible pour la mise au point de la MDA (les ABM) et qui sont surveillés de la même manière et
pour le même motif.


http://cisac.stanford.edu/

MAD = Mutual Assured Destruction (c'est le régime sous lequel nous vivons actuellement)
MDA = Missile Defence Activity

L'actuel accord possible (en cours de discussion) Obama Medvedev doit assurer un équilibre (symétrique cette fois ci) avec
1500 à 1675 armes atomiques dans chaque camp et ce pour 2017. Mais si vous avez la patience de lire l'article vous
verrez que la dissuasion fonctionne avec 500 armes atomiques opérationnelles en temps réel dans chaque camp.

Et si tout ce bazard n'existait pas, ou plus :?:

De toute façon le FCS n'existerai pas non plus. La grippe porcine serait le cadet de nos soucis Evil or Very Mad

A mon avis sans dissuasion, la barbarie n'est pas loin What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 18:35

Pendant que nous dissertons sur les raisons d'être du Bulava et de ses problèmes, je lisais le Jonathan Space Report de notre collègue
McDowell je vois qu'il note pour le même jour que le crash du Bulava (9-12-09) un tir d'ICBM Topol. Lancé de Kasputin Yar, le missile a
touché le zone de Sary Shagan sur le Lac Balkhaish scratch

Voilà un test qui passe pour satisfaisant, mais qui n'est pas coutumier. Si je n'ai rien à dire à la rigueur sur le point de départ, par contre
Sary Shagan est bien loin des receptacles habituels de Kura au Kamchatka. Il y a bien un site expérimental à Sary Shagan, mais il servait
particulièrement aux test ABM (tirs du V-1000 par exemple) dans le temps. Que venait donc faire le RV du Topol dans ce coin ?

3 possibilités à mon avis,

- Tir ICBM sur une courte portée (cela s'est déjà vu)
- Tir ICBM pour tester un RV de type MARV avec l'aide des radars ABM had oc de Sary Shagan
- Tir ICBM pour lancer une cible dans le cadre d'un projet ABM encore secrét.
- Echec du missile ? Mais ce n'est pas la route de Kura !

Je rappelle que les USA utilisent souvent des ICBM Minutman comme cible ABM. Ils sont
lancés de Vandenberg vers Kwajalein qui est l'équivalent US de Sary Shagan.

Bon, si vous avez des info je suis preneur. surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
flanker




Nombre de messages : 20
Age : 32
Localisation : 17
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Jeu 17 Déc 2009 - 22:31

Il y a déjà eu un essai similaire le 1er novembre 2005.
Voici l'explication donnée alors par astronautix.com

Citation :
2005 November 1 - 17:10 GMT - Kapustin Yar -. Topol M test Agency: RVSN RF. Apogee: 1,000 km (600 mi). Evasive Warhead ICBM Test. The missile was said to have entered a lower suborbital trajectory than was standard, and the warhead to have made evasive maneuvers both in space and during re-entry. This was said to give the system an 87% chance of penetrating planned American ballistic missile defence systems.
http://www.astronautix.com/lvs/topol.htm

PS : pour mon pseudo, c'est bien évidemment en référence au Su-27. Je sévis surtout sur air-dense.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 10:06

flanker a écrit:
Il y a déjà eu un essai similaire le 1er novembre 2005.
Voici l'explication donnée alors par astronautix.com

Citation :
2005 November 1 - 17:10 GMT - Kapustin Yar -. Topol M test Agency: RVSN RF. Apogee: 1,000 km (600 mi). Evasive Warhead ICBM Test. The missile was said to have entered a lower suborbital trajectory than was standard, and the warhead to have made evasive maneuvers both in space and during re-entry. This was said to give the system an 87% chance of penetrating planned American ballistic missile defence systems.
http://www.astronautix.com/lvs/topol.htm

PS : pour mon pseudo, c'est bien évidemment en référence au Su-27. Je sévis surtout sur air-dense.net

Ok Flanker, merci ; cela confirme donc un Rerentry Vehicle (RV) de type MARV aux essais, c'est bien dans l'air du temps et lieu (Sary Shagan).
Cela confirme deux choses :

1 la longue mise au point (mais payante) de la MDA américaine (BMD) doit commencer à inquiéter la RVSN.
2 La Russie n'a pas l'intention de laisser la MDA US entamer sa crédibilité de dissuasion (RV FOBS et MARV).

Ok pour le SU-27 sperbe avion (à poussée vectorielle ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Loulou




Masculin Nombre de messages : 1061
Age : 66
Localisation : Saint Cyprien
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 10:27

Je n'avais pas encore jeté un coup d'oeil a ce fil et je me permets de faire un tout petit retour en arriere avec la citation de Tigre:

Citation :
Ce qui est dit ci-dessus est correcte, je vous remercie. J'espère sincèrement que nous aurons un 21ème siècle pacifique. La Russie ne peut pas se développer normalement quand il doit commencer à reconstruire tout encore et encore.

Simplement pour dire que j'ai été impressionné par ces images de Stalingrad (Volgograd) prises en 1947 par un journaliste américain et qui illustrent fort bien son propos...

http://englishrussia.com/?p=7114
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pougatchev




Nombre de messages : 88
Age : 63
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 10:39

Astro-notes a écrit:
flanker a écrit:
Il y a déjà eu un essai similaire le 1er novembre 2005.


PS : pour mon pseudo, c'est bien évidemment en référence au Su-27. Je sévis surtout sur air-dense.net

Ok Flanker, merci ; cela confirme donc un Rerentry Vehicle (RV) de type MARV aux essais, c'est bien dans l'air du temps et lieu (Sary Shagan).
Cela confirme deux choses :

1 la longue mise au point (mais payante) de la MDA américaine (BMD) doit commencer à inquiéter la RVSN.
2 La Russie n'a pas l'intention de laisser la MDA US entamer sa crédibilité de dissuasion (RV FOBS et MARV).

Ok pour le SU-27 superbe avion (à poussée vectorielle ?)

Toute cette passion pour des armes de destruction massives me laisse songeur sur l'avenir de l'humanité. Penser qu'on les améliore avec l'espoir de ne jamais avoir à s'en servir témoigne d'un angélisme que l'histoire du XXème siècle dément furieusement. "Civis pacem para bellum" est un déni de la folie humaine, et en temps de crise, lorsque des pouvoirs ébranlés par les crises désignent l'étranger comme cause de tous les maux, les armes parlent. On voit maintenant une banalisation de ces missiles nucléaires qu'on promettait réservées à un club fermé de grandes puissances "responsables" (?) ; et des régimes durs et agressifs en disposent aujourd'hui. Ca m'étonnerait que notre génération ne soit pas témoin d'une attaque nucléaire (je pense bien sûr au Proche Orient, et à l'Inde au le Pakistan).
Il n'y a peut-être pas moyen de faire autrement, mais en ce qui me concerne, je laisse l'admiration au vestiaire, d'autant que les sommes investies dans ces armes permettraient sans doute de régler de nombreux problèmes, dont ceux qui sont susceptibles de nous conduire à des catastrophes militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 11:04

C'est paradoxal mais je préfère avoir des pays qui ont une défense nucléaire impressionante au point que personne ne veuille lancer un conflit avec eux, plutot que des combats conventionnels, ultra destructeur comme en 14-18, 39-45, ou comme on a pu en voir en Yougoslavie, Liban, Irak/Iran, etc ...
Un pays avec une defense nucléaire on n'ose pas l'attaquer, alors qu'une défense classique n'arrete pas un pays déterminé.
Donc c'est un mal pour un bien. Certe c'est un arsenal surdimensionné, terriblement radical, horrible, mais qui a une total vocation à la dissuasion. Je pense que depuis Hiroshima et Nagasaki, la terreur est là et la preuve que s'attaquer à un pays qui possède la bombe c'est l'assurance de perdre.
Tu vas me dire aussi qu'aujourd'hui le monde est structuré différemment. Il y a des alliances puissantes (Otan), des forces internationales d'interposition, et que de ce fait les grands pays de ce monde ne risque plus rien, mais la politique est complexe et on ne sait jamais ce que sera fait demain. Une alliance peut tres bien éclater un jour pour x raisons. Garder une souveraineté de sa défense nationale est une obligation. quand on a vécu des invasions terribles (comme en 39-45) on n'a plus envie que ça recommence.

Pour moi, le problème de la bombe nucléaire ne vient pas de la russie, des USA ou de la France, mais plutot des pays instables, extremistes comme la Corée du nord, l'iran, et meme le Pakistan qui m'inquietent. Que la Russie ou les USA aient 1 fois ou 10 fois la puissance de destruction de la Tere importe peu, le résultat est le meme mais j'ai confiance en ces pays, ils nelanceront la destruction final qu'en dernier dernier dernier recours. Par contre je serais plus inquiet avec des pays instables qui ont 1 ou 5 ogives nucléaires. Quand on entend le président irannien dire qu'il veut rayer Israel de la carte, et dansle meme temps qui crée des fusées/ICBM puis un vaste programme nucléaire, là je m'inquiète. quand je vois le pakistan qui est nucléarisé et qui peut facilement basculer aux mains des talibans, je m'inquiète.

Bref, le problème n'est pas la surcapacité nucléaire des grands de ce monde, c'est au contraire la petite capacité nucléaire des petits pays instables et sous le régime de la dictature.


Dernière édition par Mustard le Ven 18 Déc 2009 - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 11:18

Mustard a écrit:
C'est paradoxal mais je préfère avec des pays qui ont une défense nucléaire impressionante au point que personne ne veuille lancer un conflit avec eux, plutot que des combats conventionnels, ultra destructeur comme en 14-18, 39-45, ou comme on a pu en voir en Yougoslavie, Liban, Irak/Iran, etc ...
Un pays avec une defense nucléaire on n'ose pas l'attaquer, alors qu'une défense classique n'arrete pas un pays déterminé.
Donc c'est un mal pour un bien. Certe c'est un arsenal surdimensionné, terriblement radical, horrible, mais qui a une total vocation à la dissuasion. Je pense que depuis Hiroshima et Nagasaki, la terreur est là et la preuve que s'attaquer à un pays qui possède la bombe c'est l'assurance de perdre.
Tu vas me dire aussi qu'aujourd'hui le monde est structuré différemment. Il y a des alliances puissantes (Otan), des forces internationales d'interposition, et que de ce fait les grands pays de ce monde ne risque plus rien, mais la politique est complexe et on ne sait jamais ce que sera fait demain. Une alliance peut tres bien éclater un jour pour x raisons. Garder une souveraineté de sa défense nationale est une obligation. quand on a vécu des invasions terribles (comme en 39-45) on n'a plus envie que ça recommence.

Pour moi, le problème de la bombe nucléaire ne vient pas de la russie, des USA ou de la France, pour moi ce sont ces pays instables, extremistes comme la Corée du nord, l'iran, et meme le Pakistan qui m'inquietent. Que la Russie ou les USA aient 1 fois ou 10 fois la puissance de destruction de la Tere importe peu, le résultat est le meme mais j'ai confiance en ces pays, ils nelanceront la destruction final qu'en dernier dernier dernier recours. Par contre je serais plus inquiet avec des pays instables qui ont 1 ou 5 ogives nucléaires. Quand on entend le président irannien dire qu'il veut rayer Israel de la carte, et dansle meme temps qui crée des fusées/ICBM puis un vaste programme nucléaire, là je m'inquiète. quand je vois le pakistan qui est nucléarisé et qui peut facilement basculer aux mains des talibans, je m'inquiète.

Bref, le problème n'est pas la surcapacité nucléaire des grands de ce monde, c'est au contraire la petite capacité nucléaire des petits pays instables et sous le régime de la dictature.

Excellente analyse Mustard. C'est exactement ce que je pense, mais je ne voulais pas prendre le risque de l'exposer sur le fil. Merci de l'avoir fait toi-même !
Revenir en haut Aller en bas
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 11:48

Ce surdimensionnement augmente les risques d'accidents, et aggrave les conséquences d'un déclenchement accidentel.
De tels déclenchements accidentels ont été évités de justesse dans les années 80.

Ordres de grandeur du niveau actuel :
- 10000 ogives nucléaires pour la Russie, autant pour les USA
- quelques centaines chacun pour la France, Grande-Bretagne, Chine, Inde, etc., dont la dissuasion est tout à fait crédible

Celà rejoint l'article fourni par Astro-notes, et ce que j'écrivais aussi plus haut : la dissuasion de la Russie et des Etats-Unis serait toujours largement crédible avec 10 fois moins d'armes, même avec "seulement" 500.
Et même avec une telle réduction, on n'aurait pas vraiment résolu la contradiction consistant à prétendre que cet arsenal est absolument indispensable à la sécurité en refusant cette même sécurité aux autres.
Il n'y a pas que la France et la Russie qui ont subi des invasions, et ont été, ou sont maintenant, entourées de voisins inquiétants. Il n'y a pas que la Russie, ou les Etats-Unis, qui ont de grands territoires et ressources à défendre.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pougatchev




Nombre de messages : 88
Age : 63
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 13:27

Salam Alekum, Mustard !
Comme toi, je préfère savoir une bombe A en France ou en Russie plutôt qu'au Pakistan !
Mais ... n'oublions pas qu'Hitler n'était pas musulman, qu'il est venu au pouvoir par les urnes de façon relativement démocratique.
Méfions nous aussi de cette propension que nous avons tous à penser que les fous dangereux c'est les autres. Il y en a aussi chez nous...Si nous prenons l'exemple des fanatismes religieux, influents en Iran et au Pakistan, ne perdons pas de vue ce qui se passe dans les pays que nous sommes tentés de juger sans danger. Il y a des extrémistes juifs dans le gouvernement d' Israel, les scientologues et les créationnistes ont du poids aux Etats Unis et ont sans doute eu une certaine influence sur le Président Bush. Pour ce qui est des fanatiques nationalistes, souhaitons que Jirinovski dont le parti, le LDPR est aujourd'hui le troisième parti à la Douma,ne gagne jamais les élections. Je fais une impasse sans état d'âme sur la France, pas sur la Grande Bretagne où on a vu Blair mentir sciemment à sa population pour engager son pays dans une guerre en Irak.
En temps de paix et de prospérité, on peine à imaginer la montée en puissance de tels extrémismes, mais en temps de crise, c'est autre chose. Or, les temps de crise, nous y allons, notamment crise financière, crise de l'eau au proche orient et en Inde, crise climatique un peu partout, avec des conséquences dramatiques à très court terme au Bengladesh, en Chine et en Australie.
Bien sûr, les choses ne sont pas simples du tout, et je suis partagé entre le fatalisme et la révolte de l'intelligence contre toute cette bêtise.

Einstein a écrit:

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

Einstein a écrit:
Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième.

Quant à m'extasier sur des missiles ou des avions de chasse, alors là, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 17:46

pougatchev a écrit:

Quant à m'extasier sur des missiles ou des avions de chasse, alors là, non.

Moi pas si franchement, je vous avoue une certaine fascination pour les réalisations d'extrème, missiles entre autre, car ils m'offrent comme alibi d'avoir fourni
les premiers étages des fusées à missions civiles du début de l'aventure. Pour l'avion de chasse certes il y a moins de retombées directes, donc un peu
plus de culpabilité car je pense encore aux pauvres Viets les pieds dans la boue en train de reconstruire de nuit une passerelle détruite le jour par un B-52 ;
vous savez le B-52, ce bel avion qui larguait le prestigieux X-15. J'admire ces machines par ce qu'elles sont nos ultimes réalisations, mais rassurez vous je
suis fasciné aussi par le LHC du CERN, la machine ITER, les télescopes à optique adaptative, la biologie moléculaire, la théorie de l'information, et si je suis
fasciné aussi par la Sky Line de Manhattan, je n'oublie pas qu'elle enferme ce que je n'aime pas, mais pas du tout : son prestigieux floor du NYSE qui a fait
et fera encore longtemps plus de morts en Afrique et en Asie que toutes nos guerres coloniales et autres. Certes la spéculation à haut risque permet comme
alibi de lever des fonds pour des entreprises fréquentables comme Virgin Galactic par exemple. D'ailleurs ce n'est pas un alibi, c'est à l'origine sa raison
d'être, mais maintenant que fais-je face à la dure réalité du monde des humains ? J'oublie l'Afrique (tout penaud) et je suis fasciné par Falcon-9 et son Dragon !
Bon, pour répondre à notre ami pougatchev, puisons dans St Augustin, le choix entre le bien et le mal et, et, et le libre arbitre, mais cela nous sort
du sujet. Embarassed

Arriere pensée du film de Stanley Kubric : Docteur Folamour et comment jai appri à aimer la bombe (1963).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
pougatchev




Nombre de messages : 88
Age : 63
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 18:21

Astro-notes a écrit:

Bon, pour répondre à notre ami pougatchev, puisons dans St Augustin, le choix entre le bien et le mal et, et, et le libre arbitre, mais cela nous sort
du sujet.

Mais sortir du sujet, c'est ce qui permet parfois de prendre un peu de hauteur. Ne nous en privons pas. J'aime bien l'honnêteté avec laquelle vous abordez vos contradictions, qui sont celles de chacun ! Bonnes fêtes, le nez dans les pures étoiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8489
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 18:34

pougatchev a écrit:
Astro-notes a écrit:

Bon, pour répondre à notre ami pougatchev, puisons dans St Augustin, le choix entre le bien et le mal et, et, et le libre arbitre, mais cela nous sort
du sujet.

Mais sortir du sujet, c'est ce qui permet parfois de prendre un peu de hauteur. Ne nous en privons pas. J'aime bien l'honnêteté avec laquelle vous abordez vos contradictions, qui sont celles de chacun ! Bonnes fêtes, le nez dans les pures étoiles !

Oh oui, bien sûr santa santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Tigre de Sibérie




Masculin Nombre de messages : 196
Age : 40
Localisation : Moscou, Russie
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Bulava: les déboires continuent   Ven 18 Déc 2009 - 18:50

Officieusement:
La pose de la quatrième sous-marin de classe Borée est annulée.

Le prochain test de vol de Boulava est susceptible d'arriver en mars 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bulava: les déboires continuent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie