PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Collision suspectée d'astéroïdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fan de Ducrocq


avatar

Masculin Nombre de messages : 3284
Age : 66
Localisation : Lorient - Morbihan - Bretagne - France - Europe
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Collision suspectée d'astéroïdes   Ven 5 Fév 2010 - 14:23

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0210-nouvelles.htm#collision


Crédit : NASA, ESA, and D. Jewitt (University of California, Los Angeles)

Le télescope spatial Hubble a observé un mystérieux motif de débris en forme de X et des flots de poussières à la traîne qui suggèrent une collision frontale entre deux astéroïdes. Les astronomes ont longtemps pensé que la ceinture d'astéroïdes se constitue par collisions, mais un tel accident n'a jamais été vu auparavant.

Les collisions d'astéroïdes sont énergiques, avec une vitesse moyenne d'impact plus de 17.700 kilomètres par heure, ou cinq fois plus rapide qu'une balle de fusil. L'objet en forme de comète imagé par Hubble, appelé P/2010 A2, a été découvert la première fois par le programme de surveillance Lincoln Near-Earth Asteroid Research, ou LINEAR, le 06 Janvier. Les nouvelles images de Hubble prises les 25 et 29 Janvier montrent un motif complexe en X de structures filamenteuses près du noyau.

"C'est très différent des enveloppes régulières de poussières des comètes normales," note l'investigateur principal David Jewitt de l'Université de Californie à Los Angeles. "Les filaments sont faits de poussières et de graviers, vraisemblablement éjectés récemment du noyau. Certains sont rejetés en arrière par la pression de radiation des rayons du Soleil pour créer des traînées droites de poussières. Incorporés dans les filaments sont des taches de poussières en co-mouvement qui provenaient probablement de minuscules corps parents invisibles."

Hubble montre que le noyau principal de P/2010 A2 se tient à l'extérieur de son propre halo de poussières. Ceci n'a jamais été vu auparavant dans un objet en forme de comète. On estime que le noyau est de 140 mètres de diamètre.

Les comètes normales tombent dans les régions intérieures du Système solaire des réservoirs glacés de la Ceinture de Kuiper et du nuage d'Oort. Lorsque les comètes s'approchent du Soleil et se réchauffent, la glace proche de la surface se vaporise et éjecte du matériel du noyau solide de la comète par l'intermédiaire de jets. Mais P/2010 A2 a une origine différente. Elle orbite dans les régions chaudes et intérieures de la ceinture d'astéroïdes où ses voisins les plus proches sont les corps rocheux secs manquant de matériaux volatils.

Ceci laisse ouvert la possibilité que la queue complexe de débris est le résultat d'un impact entre deux corps, plutôt que la fonte simplement de glace d'un corps parent.

"Si cette interprétation est correcte, deux petits astéroïdes précédemment inconnus se sont récemment heurtés, créant une pluie de débris qui ont été balayés dans une queue du lieu de la collision par la pression de la lumière du Soleil, " a indiqué Jewitt.

Le noyau principal de P/2010 A2 serait le reste survivant de cette soi-disant collision à hypervitesse.

L'aspect filamenteux de P/2010 A2 est différent de tout ce qu'on peut voir dans des images de Hubble de comètes normales, cohérent avec l'action d'un processus différent," note Jewitt. Une origine d'impact serait également compatible avec l'absence de gaz dans les spectres enregistrés en utilisant les télescopes au sol.

La ceinture d'astéroïdes contient d'abondantes preuves d'anciennes collisions qui ont brisé des corps précurseurs en fragments. L'orbite de P/2010 A2 est compatible avec l'appartenance à la famille d'astéroïdes Flora, produite par l'éclatement par collision il y a plus de 100 millions d'années. Un fragment de cette ancienne collison pourrait avoir heurté la Terre il y a 65 millions d'années, déclenchant une extinction de masse qui a éliminé les dinosaures. Mais, jusqu'à présent, aucune telle collision d'astéroïdes n'a été "prise en flagrant délit".

Au moment des observations de Hubble, l'objet était approximativement à 290 millions de kilomètres du Soleil et à 145 millions de kilomètres de la Terre. Les images de Hubble ont été enregistrées avec la nouvelle caméra WFC3 (Wide Field Camera 3), qui est capable de détecter des fragments de la taille d'une maison à la distance de la ceinture d'astéroïdes.


La page de la NASA:

http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/science/asteroid-20100202.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6213
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Collision suspectée d'astéroïdes   Ven 5 Fév 2010 - 22:20

cette image a été présentée hier au Palais de la découverte (Universciences) par un astronome cosmologiste, en précisant que c'était la première fois qu'une collision entre deux objets célestes avait pu être imagée et ceci correspondait au simulation faite en laboratoire, sur la fragmentation voire l'accrétion des corps restants. les analyses sont encore en cours mais ceci apporte d'ores et déjà de trés nombreux enseignements. Ceci n'est a priori pas une comète car dans la speudo-chevelure, il n'y a point des composés habituels.


PS: cette conférence sous l'égide de l'AAE (académie air et espace) a été ouverte par Claudie Haigneré en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Collision suspectée d'astéroïdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Comètes, astéroïdes, planètes naines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit