Ravitaillement en orbite

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Mar 10 Mai 2011 - 5:13


@lambda0 a écrit:Il me semblait bien que le transfert avait déjà été testé il y a quelques années (mais je ne sais plus sur quel propergol).

C'était de l'hydrazine et c'était dans le cadre de la mission Orbital Express de la DARPA qui comprenait de plus un Rendez-Vous automatique guidé par laser (1 ans avant celui de l'ATV).
Il y a eu ce fil sur le sujet: https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t3136-orbital-express-ravitaillement-et-maintenace-automatise

Toutefois, l'utilisation principale envisagée était le ravitaillement des satellites d'observation militaire pour en augmenter la durée de vie en orbite (vu leur altitude basse et leurs manœuvres fréquentes, ils consomment beaucoup plus d'ergols et c'est le facteur limitant leur durée de vie) et non les voyages interplanétaires qui n’intéressent pas la DARPA.

Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Mar 10 Mai 2011 - 5:50


@Kostya a écrit:
@lambda0 a écrit:Il me semblait bien que le transfert avait déjà été testé il y a quelques années (mais je ne sais plus sur quel propergol).

C'était de l'hydrazine et c'était dans le cadre de la mission Orbital Express de la DARPA .

Et n'oublions pas les cargos Progress qui pratiquent le ravitaillement des Saliout, Mir, ISS depuis pas mal de temps avec succès.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13449
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Mer 11 Mai 2011 - 2:52


@Sidjay a écrit:
visiblement et d'après ce que je lis dans l'article de Space.com, la NASA viserait, via cet appel d'offre, à obtenir "zéro évaporation" quand au stockage en orbite, de l'oxygène liquide et au moins un minimal d'évaporation quand au stockage de l'hydrogène liquide. Evidement, tout ça opérationnel pour 2015 et à moins de 300 millions de dollars.

De objectifs très ambitieux pour ne pas dire irréalistes.
Le "zéro évaporation" ... avec des ergols cryogéniques, c'est comme la recherche du Graal 🤡

Mais il faudra progresser pour que cela reste "contenu" et donc réduit à un minimum de pertes par jour. Car un tel stockage est prévu pour probablement des mois.
Probablement que le réservoir -super isolé - devra être mis en rotation, sous un "parapluie" qui le protégera en partie des rayonnements solaires.
Un système assez complexe ... et donc le budget prévisionnel de 200 à 300 millions de dollars sera difficile à tenir, du moins tant qu'on en sera à une phase de mise au point et de tests de prototypes.

Il faudra être sûr des performances du système ... car si en LEO cela n'aurait pas forcément d'inconvénients gravissimes, il n'en est pas de même pour un vaisseau en voyage lointain qui ferait un RdV de ravitaillement avec un container quasi vide :affraid:
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Mer 11 Mai 2011 - 14:55


Le "zéro évaporation" dans le vide est faisable pour le LOX compte tenu des technos actuelles en isolation thermique passives et de la distance au soleil, mais pour le LH2 c'est physiquement impossible avant le niveau de l'orbite de Jupiter... Par contre pour LH2 le niveau d'évaporation peut être maintenu à un niveau très bas au niveau de l'orbite terrestre permettant ainsi la conservation de la majorité du LH2 pendant des semaines voire des mois, mais ça sa coûte bonbon en technos de refroidissement actif...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Ravitaillement en orbite - Page 4 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4819
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Jeu 12 Mai 2011 - 8:27


@montmein69 a écrit:....
Il faudra être sûr des performances du système ... car si en LEO cela n'aurait pas forcément d'inconvénients gravissimes, il n'en est pas de même pour un vaisseau en voyage lointain qui ferait un RdV de ravitaillement avec un container quasi vide :affraid:
J'imagine quand même qu'avant d'entamer une approche, le vaisseau à ravitailler peut recevoir de la TM comprenant la quantité restant dans le réservoir et si insuffisante, se rabattre sur une autre "station service" atteignable. Si vraiment rien de ne peut-être garanti, il faudra prévoir un ensemble de réservoirs et pas un seul qui risque de se vider au premier météorite passant par là...

@Henri a écrit:Le "zéro évaporation" dans le vide est faisable pour le LOX compte tenu des technos actuelles en isolation thermique passives et de la distance au soleil, mais pour le LH2 c'est physiquement impossible avant le niveau de l'orbite de Jupiter... Par contre pour LH2 le niveau d'évaporation peut être maintenu à un niveau très bas au niveau de l'orbite terrestre permettant ainsi la conservation de la majorité du LH2 pendant des semaines voire des mois, mais ça sa coûte bonbon en technos de refroidissement actif...
Par brassage est-ce que ça aurait des effets indésirables ?
Kostya
Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Jeu 2 Juin 2011 - 5:16


Bangalore, 1 juin 2011: L'ancien président Abdul Kalam aurait suggéré à l'Indian Space Research Organisation (l’agence spatiale indienne) de construire une station-service pour satellite en orbite géostationnaire (décidément, soit ce principe de ravitaillement orbitale devient une réelle nécessitée, soit c’est un nouveau lobby à la mode..). Kalam, lui-même scientifique, a déclaré que de nombreux satellites endureraient des problèmes sur orbite géosynchrone relatifs à l'énergie et au combustible qu’ils amènent, au bout de trois ou cinq années de service. Il voulait l'ISRO pour profiter de cette occasion et pour de tels satellites. Prenant la parole hier après avoir présenté son livre intitulé "All About Rockets", écrit par SK Das, au siège de l'ISRO, Kalam a également parlé des autres possibilités futures et viables selon lui pour l'ISRO, dans le domaine de l'accès à l’espace à faible coût.

En notant que, « globalement » le coût de l’envoi de seulement 1 KG de CU (charge utile) en US-Dollars est d’environs 20.000$, dit-il, l’ISRO pourrait s'efforcer de réduire à termes ses mêmes coût jusqu'à un montant avoisinant les 2.000 USD pour le lancement de seulement 1KG de CU, grâce notamment à la nanotechnologie, l’utilisation d’un seul étage et en usant de technologies réutilisables. Kalam a également suggéré que les travaux futurs de l’ISRO devraient se tourner vers la construction de satellites à énergie solaire. Il a dit au cours de la présentation de soin livre qu'il s'attend à ce que les Indiens atterrissent sur la Lune et Mars dans un calendrier allant de 2025-2035. (Utopie déconcertante, mais bon il y croit et il fait rêver les ingé indiens….)

N'y a-t'il pas là quand même un contre-sens?
Pourquoi alors encourageraient il le "refueling orbitale", tout en déclarant quelques lignes plus bas, qu'il suggère a L'ISRO de se tourner vers la construction de sat a énergie solaire dans le futur....autant se diriger vers un seul et unique projet, non?
http://ibnlive.in.com/generalnewsfeed/news/build-satellite-service-station-kalam-tells-isro/709769.html
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Jeu 2 Juin 2011 - 6:56


Tel n'est pas à mon sens le rôle d'une agence comme l'ISRO qui au lieu d'offrir des stations services à des opérateurs pour la plupart privés devraient financer des études visant à améliorer l'efficacité des SCAOs pour que ces satellites consomment moins et augmentent donc leur longévité (c'est en tous cas ce que fait l'ESA avec ARTES). En plus, ça profiterait certainement à d'autres types d'applications que les GEOs... Je crois beaucoup plus en ce sens à sa suggestion de satellites à énergie purement solaire car améliorer l'efficacité en orbite de ce mode de production d’énergie pourrait aussi profiter non seulement à d'autres applications telles les sondes non munies de RTG mais aussi à des applications terrestres dans le but de s'affranchir des sources d'énergie fossiles.
Kostya
Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Jeu 2 Juin 2011 - 9:35


@Kostya a écrit:
@Henri a écrit:Le "zéro évaporation" dans le vide est faisable pour le LOX compte tenu des technos actuelles en isolation thermique passives et de la distance au soleil, mais pour le LH2 c'est physiquement impossible avant le niveau de l'orbite de Jupiter... Par contre pour LH2 le niveau d'évaporation peut être maintenu à un niveau très bas au niveau de l'orbite terrestre permettant ainsi la conservation de la majorité du LH2 pendant des semaines voire des mois, mais ça sa coûte bonbon en technos de refroidissement actif...
Par brassage est-ce que ça aurait des effets indésirables ?

Dans le cas de LH2, à ma connaissance, la mobilité moléculaire liée à sa faible masse moléculaire devrait en faire un excellent conducteur de la chaleur, donc aucun brassage ne devrait être nécessaire pour thermaliser un réservoir de LH2... Si quelqu'un a sous le coude les abaques des propriétés thermiques des divers gaz liquéfiés il pourrait confirmer...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Ravitaillement en orbite - Page 4 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4819
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Deux articles de NSF indiquent que cette éventualité fait l'objet d'études :
Le ravitaillement en orbite serait-il une solution ?

http://www.nasaspaceflight.com/2010/08/nasa-commercial-combine-outline-ftd-propellant-depot-plan/
http://www.nasaspaceflight.com/2011/08/nasa-interest-interplanetary-highway-supported-propellant-depots/

De là à dire que l'on va vers setting up an “interplanetary highway” to enable low cost exploration. il y a du chemin à parcourir 🤡

(sidjay): Fusion.
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement en orbite - Page 4 Empty Re: Ravitaillement en orbite

Message le Mar 28 Aoû 2018 - 20:43


Orbit Fab, une start-up basée dans la Silicon Valley, a levé des fonds et travaille sur des dépots d'ergols en orbite.

Orbit Fab se concentrera sur cette activité et cherche à conclure des partenariats avec des entreprises travaillant sur la maintenance en orbite.



https://spacenews.com/startup-plans-gas-stations-for-satellite-servicing/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum