Nasa cherche vie extra-terrestre intensément.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/2010-04/nasa-cherche-et-desesperement-5836113.html

Les scientifiques de la Nasa étudient 28 projets de missions pour découvrir des formes de vie extra-terrestre dans le système solaire. "L'astrobiologie et la recherche de la vie sont vraiment la clé de ce que nous devons faire désormais dans l'exploration du système solaire", a estimé Steve Squyres, planétologue à l'université Cornell et président d'un comité de l'Académie des sciences américaine, chargé entre autres de faire des recommandations de recherche pour la Nasa. Les scientifiques se penchent sur des projets robotiques, allant d'un vaisseau qui se poserait sur Mercure à des sondes survolant de près des corps célestes aux confins du système solaire.

Pour Mars, destination privilégiée, la Nasa étudie notamment une mission en trois volets qui permettrait de ramener sur Terre des échantillons du sol martien. Qualifiée de "très complexe", cette mission enverrait tout d'abord un robot sur Mars pour collecter des échantillons du sol, suivi par une capsule qui les récupèrerait avant de décoller pour se mettre sur orbite autour de la planète rouge. La troisième phase consisterait à l'envoi d'un vaisseau robotisé pour ramener ce précieux chargement sur Terre. "De tels échantillons pourraient potentiellement nous révéler des formes de vie passées ou présentes sur Mars", a affirmé Steve Squyres. Une autre mission sur Mars pourrait être la recherche de l'origine du méthane dans l'atmosphère martienne, un gaz qui peut être d'origine organique.

De la vie sur les lunes de Saturne et Jupiter ?

Plus loin dans le système solaire, les chercheurs se penchent sur l'envoi d'une sonde robotique, munie d'un radar pénétrant, autour d'Europe, une des lunes de Jupiter, qui pourrait avoir un océan d'eau liquide sous sa croûte de glace. Autre lieux à explorer: Titan, lune de Saturne, connue pour être très riche en matériaux organiques. "Nous envisageons à long terme une mission permettant d'étudier Titan avec un orbiteur, un ballon dans son atmosphère et un atterrisseur", a précisé Steve Squyres.

Le spécialiste a aussi cité Encelade, autre lune de Saturne qui a des geysers de glace pouvant indiquer la présence d'eau sous sa surface. Ce chercheur a enfin mentionné la collecte d'échantillons d'une comète apparemment riches en matériaux organiques et qui ont probablement amenés la vie sur Terre. Cette hypothèse est confortée par la découverte d'un astéroïde couvert d'eau gelée parmi les corps rocheux entre Mars et Jupiter, selon une publication de la revue britannique Nature. "La glace d'eau est bien plus fréquente sur les astéroïdes qu'on ne le pensait", concluent les auteurs de cette étude. Tous ces projets ne pourront pas tous aboutir. Steve Squyres a précisé que la liste de ces missions sera ramenée à un nombre "abordable au niveau budgétaire" lors des prochaines années avant de faire l'objet de recommandations à la Nasa.
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 34 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Pascal Charissou a écrit:Les roches de la planète rouge ont souvent un aspect granuleux sphériques comme le sont les premières accrétions des poussières dans la nébuleuse solaire.
Heuu les sphérules martiennes (et autres "berry" rencontrées par les MER) n'ont absolument rien à voir avec les accrétions proto-planétaires.
Mars est une planète différenciée, et comme sur Terre (ou Venus, ou la Lune), il ne reste plus aucune trace des minéraux présents avant la formation de la planète, par définition.
A la rigueur pour les météorites je veux bien, mais ne fais pas de para-sciences en voulant voir dans des petites billes la genèse du système solaire, pour la simple raison que "ça y ressemble". Des notions élémentaires de géologie aboutissent à une seule conclusion: les roches martiennes sont issues d'un processus géologique martien, et c'est tout.

De la même manière tu dis:
@Pascal Charissou a écrit:Pour ce qui est de l'eau indispensable à la vie, tous les corps planétaires solides contiennent de l'eau, car l'eau est le liant universel de la poussière constitutives des corps solides...
Là encore c'est une phrase bien étrange. S'il y a beaucoup d'eau, ce n'est pas parce que c'est un "liant universel". S'il y a beaucoup d'eau dans l'univers et le système solaire, c'est juste que sa molécule est faite de H qui est l'élément le plus abondant, et de O qui est fabriqué en quantité astronomique dans les étoiles agonisantes. Aussi, la quantité d'eau dépend plus de la distance au soleil que de savoir si le corps est solide ou non.

PS: merci de ne plus mettre de lien vers ton blog à chaque fois que tu posts, je suis obligé de passer derrière tous tes messages pour les supprimer.
Tu as ce lien dans ton profil (icone "www"), ça suffit amplement. La publicité de site n'est pas autorisé sur ce forum, en dehors d'un sujet dédié ;)
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Pascal Charissou a écrit:Ton avis sur la géologie martienne est légitime, mais bon, à chacun son point de vue...
Je trouve ce point très important: ce que je dis, justement, n'est pas mon "point de vue". La science n'est pas une question de point de vue.
C'est ce que j'ai pu apprendre en géologie sur les planètes différenciées. Pas une opinion, ni un point de vue.

Par contre ce que tu sembles penser sur l'origine de billes sphériques ressemble à une opinion personnelle qui diverge avec les bases de géologie, d'où ma réaction.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Pascal Charissou a écrit:Sphériquement votre,
Pascal.

non spirulement vôtre ;) :blbl:
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Pour en revenir au message qui a initié ce FIL, et notamment sur la possibilité de missions martiennes :


@Doc a écrit:
Pour Mars, destination privilégiée, la Nasa étudie notamment une mission en trois volets qui permettrait de ramener sur Terre des échantillons du sol martien. Qualifiée de "très complexe", cette mission enverrait tout d'abord un robot sur Mars pour collecter des échantillons du sol, suivi par une capsule qui les récupèrerait avant de décoller pour se mettre sur orbite autour de la planète rouge. La troisième phase consisterait à l'envoi d'un vaisseau robotisé pour ramener ce précieux chargement sur Terre. "De tels échantillons pourraient potentiellement nous révéler des formes de vie passées ou présentes sur Mars", a affirmé Steve Squyres. Une autre mission sur Mars pourrait être la recherche de l'origine du méthane dans l'atmosphère martienne, un gaz qui peut être d'origine organique.

On voit que les missions de retour d'échantillons sont très complexes puisqu'on évoque "3 volets" ... donc probablement deux (voire trois) lancements distincts :
- le rover collecteur d'échantillons
- une base fixe pour rapporter les échantillons et un système de décollage et mise en orbite
- un orbiter-chasseur capable d'aller capturer la capsule en orbite et ensuite de la renvoyer vers la Terre.

C'est complexe mais faisable avec les techniques disponibles, puisque les divers équipements robotiques n'ont pas de contraintes particulières liées à la durée du voyage.
La question est de savoir si on envoie tout lors de la même fenêtre de tir ou si on peut étaler la mission sur deux fenêtres.
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La question est de savoir si on envoie tout lors de la même fenêtre de tir ou si on peut étaler la mission sur deux fenêtres.

Sur ce point, et vue que les missions à venir seront de plus en plus nombreuses dans un futur plus ou moins rapproché, nous sommes à développer une nouvelle approche qui nous permettraient de placer sur l'orbite martienne des cargos contenants équipement et matériel. Je ne dispose pas du diagramme actuelement mais le mettrais ici aussitôt qu'il sera présentable. Cela permettrais de planifier des missions d'explorations de Mars et de Vénus en continue ou les dits cargos seraient placés en orbite géostationnaire autour du soleil mais sur l'orbite des planètes à explorer et cela sans tenir compte de leur proximités voir de leur positionnement initial.

Une fois les tracés clairement définient, il restera beaucoup de chose à régler pour que soit possible cette approvisionnement en continue des missions, mais permettraient, selon nos travaux d'ouvrir grande la porte de l'exploration des planète intérieures du système solaire de manière continu en aller mais aussi en retour, s'échellonnant sur deux années...

Bon et bien j'espère que ce message ne constitue pas du HS
Euh... dans le cas contraire une même fenêtre de tir serait approprié je pense ;)
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Il me semble que le vrai problème, c'est que pour l'instant nous ne savons pas grand chose de mars, si ce n'est des analyses globales à grandes distance, ainsi que que quelques points analysés sur place par des robots, robots dont le potentiel est quand même limité, hélas.

Donc on a une idée de la géologie de l'ensemble, on sait qu'il y a des éléments constitutifs de la vie(la fameuse météorite).....et c'est tout. D'ou l'interêt de chercher à en savoir plus, que je soutiens évidemment.

Mais je soutiens Jean-Robert : pour avoir une vue précise et complète de la situation, des missions ponctuelles ne suffiront pas. Il est trop facile de louper les points importants en envoyant une poignée de missions robotiques là ou ça semble sympa. Une exploration robotique systématique, voir humaine(mais peut-être dans un deuxième temps pour ne pas se tromper d'endroit). Dans les deux cas, il faudra une logistique digne de ce nom. Mars Direct, c'est bien pour planter un drapeau, mais pas pour chercher de manière continue et soutenue.
avatar
el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 45 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Jean-Robert a écrit:... Cela permettrais de planifier des missions d'explorations de Mars et de Vénus en continue ou les dits cargos seraient placés en orbite géostationnaire autour du soleil mais sur l'orbite des planètes à explorer et cela sans tenir compte de leur proximités voir de leur positionnement initial.

"orbite géostationnaire autour du soleil" ??? Ca ne veut rien dire, voulais-tu dire "autour de la Terre" ? Ou alors "héliostationnaire" ? De ce que je crois comprendre, le côté stationnaire n'a en fait rien à voir, tu voulais sans doute dire "sur la même orbite solaire que les planètes à explorer".

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3389
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


... "sur la même orbite solaire que les planètes à explorer". Voilà ! Merci Argyre
Sur cette position, les transporteurs seraient alors placer en attente de l'approche de la planète à visiter, de la l'affirmation de géostationnaire... enfin bref
Trop souvent je fait compliqué pour rien
:lolnasa:
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
@Pascal Charissou a écrit:Seulement voilà, elle est trop loin du soleil pour que le déclenchement du processus vital se soit organisé. ..

Regarde Mars sur Wikipédia ou dans des livres spécialisés, il est clairement indiqué que Mars pouvait réunir toutes les conditions nécessaires à la vie pendant une des premières périodes de son existence, lorsque la température et la pression permettaient la présence d'eau à l'état liquide. Actuellement, ce n'est plus le cas (sauf cas particulier éventuel). A la surface de Mars l'eau passe directement de l'état vapeur à l'état solide et réciproquement, ce qui fait qu'aucun organisme terrestre ne peut s'y reproduire. Et donc, il y a plusieurs cas à envisager :
1) soit certains organismes vivants existent encore sur Mars et sont endormis (ne peuvent se reproduire, mais sont protégés sous les roches).
2) soit la vie n'existe plus mais on peut trouver des traces fossiles
3) soit la vie n'a jamais existé sur Mars

Enfin, dernier point, pour ce qui est du futur de Mars et de la possibilité d'y vivre, l'être humain à son mot à dire ! Il parvient déjà à réchauffer la Terre sans le vouloir ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3389
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Jean-Robert a écrit:... "sur la même orbite solaire que les planètes à explorer".
Sur cette position, les transporteurs seraient alors placer en attente de l'approche de la planète à visiter, de la l'affirmation de géostationnaire...

Je ne saisis quand même pas ... un transporteur sur la même orbite que la planète décrit cette orbite, il n'est pas fixe en un de ses points.
Donc le concept de l'y placer "en attente de la planète" ... comme un voyageur attend le passage de son tram au bord de la voie ... ne me parait pas envisageable.
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
1) soit certains organismes vivants existent encore sur Mars et sont endormis (ne peuvent se reproduire, mais sont protégés sous les roches).

Il n'est pas totalement impossible qu'il puisse y avoir reproduction d'organismes de type bactérien au sein d'une roche. Tout dépend des conditions de température, de pression, etc.... Sur Terre on a bien Bacillus Infernus.
Mais cela sera alors assez profondément enfoui .... et donc rien d'évident pour aller l'y découvrir.
Mais le plus probable c'est qu'il n'y ait que des traces fossiles d'organismes (ton hypothèse 2) ayant pu se développer en des temps meilleurs de l'environnement martien.
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


De la mon affirmation de spécifier de le placer en géostationnaire... euh Cela aurais l'avantage de permettre d'effectuer des lancements échelonnés sur une période d'une année disons de manière directe sns tenir compte de la position initiale de Mars disons, donc de distance moindre, au final nécessitant moins de carburant, moin de complexité dans la configuration de la trajectoire,..

Enfin bref ! Je ne viendrais plus importuné avec nos idées ici ou ailleurs et me camperais dans des réponces strictes...
Désolé encore du dérangement et de mon non conformisme...
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


@Jean-Robert a écrit:De la mon affirmation de spécifier de le placer en géostationnaire... euh Cela aurais l'avantage de permettre d'effectuer des lancements échelonnés sur une période d'une année disons de manière directe sns tenir compte de la position initiale de Mars disons, donc de distance moindre, au final nécessitant moins de carburant, moin de complexité dans la configuration de la trajectoire,..

Enfin bref ! Je ne viendrais plus importuné avec nos idées ici ou ailleurs et me camperais dans des réponces strictes...
Désolé encore du dérangement et de mon non conformisme...
(début HS)
Je ne comprends par le rapport entre l'orbite géostationnaire et l'économie que tu sous-entends pour des missions vers d'autres planètes ?????
Ou même d'une quelconque orbite "stationnaire" d'ailleurs. Une orbite n'a de stationnaire que par rapport à la surface de l'astre autour de laquelle elle est en orbite...

Par contre, laisser une station sur une orbite, disons favorable, qui parcours une grande trajectoire elliptique qui lui permette de "s'approcher" de Mars puis de la Terre, alternativement, permettrait peut être de faire des économies sur le long terme. Quant à calculer cette trajectoire, il me semble que cela a été fait par quelques personnes dans le passé....
(fin HS)
VONFELD
Vonfeld
Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


L'orbite géostationnaire ne serais donc pas planétaire mais solaire sur la trajectoire de Mars ou Vénus par exemple. Une mission d'exploration doit nécessairement faire intervenir une gamme d'appareils plus ou moins importante et s'échelonner sur du long terme. Attendre des fenêtres directes vers une ou l'autre des destinations constiturais de l'extra long terme...

Disons que le HS est terminer. Je ne m'étais pas arrêter sur le titre même de cette rubrique ou il est question de la détection possible de vie extra-terrestre dans le système solaire, du moins la preuve possible que cette vie ait existé. Je suis à mettre à jour les docs sur mon site qui sera un endroit plus approprié pour discuter des aléas de mes computtions :)

désolé encore pour ce contre tempsfacheux !
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum