Test au sol par la NASA d'un moteur utilisant le méthane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La NASA a réalisé un essai de combustion pendant 103 secondes sur un moteur utilisant le couple oxygène et méthane liquide et n'employant pas de turbopompe.
La poussée a été ajustée entre 60 et 100% du maximum qui a atteint environ 10 tonnes.

http://www.nasa.gov/centers/marshall/news/news/releases/2006/06-053.html

Test au sol par la NASA d'un moteur utilisant le méthane. 146998main_lox_203847_100x75
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ils n'avaient pas abandonné ce type de moteur ?
doublemexpress
doublemexpress

Messages : 1849
Inscrit le : 13/10/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Belgique - Hainaut

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:Ils n'avaient pas abandonné ce type de moteur ?
En fait il y a une polémique concernant les moteurs LOX-LCH4 :
    - L'impulsion spécifique est un peu meilleure que pour le kérosène, surtout à la pression atmosphérique, mais les réservoirs sont un peu plus volumineux et un peu plus lourds que pour le kérosène avec comme seul avantage une petite augmentation du gabarit maximal des étages supérieurs et de la charge utile.
    - Au niveau coût de l’ergol le méthane est bon marché, mais cela ne pèse pas beaucoup dans l’équilibre financier global.
    - Peut-être moins de problèmes d’encrassage par la suie dans les moteurs et moins de risques de formation d’un mélange détonnant dans la chambre de combustion que pour le kérosène ?
Difficile de trancher sans expérimenter...
A+

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Test au sol par la NASA d'un moteur utilisant le méthane. 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4867
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Bonsol ! (...sol martien éviçdemment)
N'est-il pas envisager de fabriquer du méthane sur place pour le retour de Mars ?
Avez-vous des informations à ce sujet?
Merci d'avance pour votre réponse
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11586
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


@giwa a écrit:Bonsol ! (...sol martien éviçdemment)
N'est-il pas envisager de fabriquer du méthane sur place pour le retour de Mars ?
Avez-vous des informations à ce sujet?
Merci d'avance pour votre réponse
Giwa
Oui.
C'est même le postulat de départ du scenario "Mars Direct" de Robert Zubrin et dérivés.
http://citeseer.ist.psu.edu/zubrin91mars.html

En apportant de Terre un peu d'hydrogène (très peu présent sur Mars) et en le faisant réagir avec le CO2 de l'atmosphère martienne, on obtient une bonne quantité de Méthane et d'Oxygène.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
La poussée a été ajustée entre 60 et 100% du maximum qui a atteint environ 10 tonnes.

Et n'oublions pas le projet franco-russe Volga : un moteur au méthane de 400t de poussée, réutilisable, et qui devrait être bientôt disponible...
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Et n'oublions pas le projet franco-russe Volga : un moteur au méthane de 400t de poussée, réutilisable, et qui devrait être bientôt disponible...
J'étais pas du tout au courant de ce projet, peux-tu nous en dire plus ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Et n'oublions pas le projet franco-russe Volga : un moteur au méthane de 400t de poussée, réutilisable, et qui devrait être bientôt disponible...
Steph a écrit: J'étais pas du tout au courant de ce projet, peux-tu nous en dire plus ?

Je m'immisce une bref instant dans la discussion pour citer un cours extrait de l'article de C Lardier à propos des motoristes russes dans le numéro 2027 d'Air et cosmos en date du 21 avril 2006 :
" ... Par contre, EnergoMach ne dispose que d'un très faible financement pour le programme eurorusse Volga de propulsion à oxygène-méthane.Neanmoins, la Snecma pousse très fort ce programme qui fait l'objet d'une concurrence intraeuropéenne (l'Italie voulant développer un moteur avec CADB pour le lanceur Lyra)"
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Voir ici (news un peu défraichie : datée de 2002 !)
http://webmag.safran-group.com/article.php3?id_article=86&lang=fr

On en parle également là (faire recherche texte sur "volga", le reste du texte est intéressant aussi d'ailleurs...) :
http://www.senat.fr/opecst/colloque_espace/colloque_espace0.html

Par contre, le projet est peut-être moins avancé que je ne pensais...
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
@giwa a écrit:Bonsol ! (...sol martien éviçdemment)
N'est-il pas envisager de fabriquer du méthane sur place pour le retour de Mars ?
Avez-vous des informations à ce sujet?
Merci d'avance pour votre réponse
Giwa
Oui.
C'est même le postulat de départ du scenario "Mars Direct" de Robert Zubrin et dérivés.
http://citeseer.ist.psu.edu/zubrin91mars.html

En apportant de Terre un peu d'hydrogène (très peu présent sur Mars) et en le faisant réagir avec le CO2 de l'atmosphère martienne, on obtient une bonne quantité de Méthane et d'Oxygène.

Merci pour la réponse:
Donc une raison de plus de s'interesser au méthane car après la Lune , il faudra s'occuper de Mars
Il a été déjà dit que le méthane (hydrocarbure dont la proportion en hydrogène est maximale) ne faisait gagner que peu sur le rapport de masse par rapport à d'autres hydrocarbures comme ceux présents dans le kérosène...mais peu sur le rapport de masse
est toujours très interessant pour la masse utile!
Bien sûr le méthane est cryotechnique , mais à une température moins basse que celle du dioxygène ( qui reste le seul oxydant possible cryotechnique sauf si on se lançait dans l'aventure du difluor...mais tellement aggressif),,,donc c'est guère un problème.
De plus le méthane liquide a une densité nettement plus élèvé que celle du dihydrogène même si onatteint pas celle du kérosène.
Tout çà est prometteur et cette voie mérite d'être tester.
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11586
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum