Futur programme spatial américain

Page 11 sur 40 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 25 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Au regard de cela un programme spatial habité ambitieux qui quitterait le LEO pour le beyond se heurte à :
- des difficultés techniques non résolues à ce jour et nécessitant un important budget R&D ... sans assurance qu'on trouve les solutions (en matière de propulsion notamment)
- un budget prévisionnel colossal, qui rend quasiment impossible à une seule agence spatiale de pouvoir se lancer là dedans

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Si on savait ce qu'il fallait faire, on pourrait dire qu'il y a des difficultés techniques trop importantes et que le budget prévisionnel est colossal. Oui, mais voilà, on ne sait pas ce qu'il faut faire ! Et on ne sait pas ce qu'il faut faire parce qu'il n'a été demandé à aucune agence spatiale de définir un programme détaillé et cohérent ayant pour objectif une mission habitée vers Mars avec un budget éventuellement limité. Certes, une telle mission est très complexe et définir un programme pour y parvenir n'est pas simple, mais le problème n'est pas que c'est trop complexe. Le problème c'est que personne n'essaie de résoudre le problème !
Dans le cas de l'ESA, on a bien compris que certains organismes freinent des 2 pieds et qu'il n'est même pas question d'envisager d'étudier un lanceur man rated.
Dans le cas de la Russie, on a compris également qu'il n'y avait aucune volonté politique pour faire autre chose que prolonger l'ISS, si possible aux frais des Américains.
Pour la Chine, c'est encore un peu tôt.
Mais pour les Américains et la NASA, c'est difficile à comprendre quand on a entendu Obama dire que l'objectif était Mars. Si c'est Mars, pourquoi Bolden n'a t-il pas pour mission de définir un programme détaillé sur 20 ans ? Obama a d'autres chats à fouetter et la conquête spatiale n'est pas sa tasse de thé, donc on peut l'excuser. Mais Bolden et tous les conseillers du domaine spatial d'Obama, qu'est-ce qu'ils font ? Ou plutôt, qu'est-ce qu'ils ne font pas ?
Désolé si je parais un peu dur, mais j'ai vraiment l'impression qu'il y a un problème de gestion et de compétence au plus haut niveau de la NASA en ce moment.

A+,
Argyre

Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006

Revenir en haut Aller en bas


Certes lorsque l'on glose sur un projet martien on se fait régulièrement tacler par notre excellent collègue Argyre qui est un des rares à avoir essayé de rendre cohérent un voyage vers la planète rouge règle à calcul en main.

Mais bon, je répète que pour ma part j'aimerai tant voir un tel projet prendre forme, fusse-t-il à voir aboutir vers une date très lointaine. Mais voilà aujourd'hui et au moins pour les cinq années à venir (et peut-être même plus) il faut en revenir à des déficits raisonnables pour nos économies (3%) autant dire que les USA et l'Europe sont hors course et cela ne changera pas (je le crains) à vos prochains post sur tous les sujets astronautiques. On a plus un rond (sauf pour....) et crédible ou pas : ni Mars, ni Lune, ni astéroïdes pour le moment ; nous devons tous brouter de l'ISS, et qqs sondes dans les années à venir.
Par contre, pourquoi ne pas dire un projet grandiose et travailler sur le papier en attendant les budgets ?
Pendant ce temps j'en rage toujours, et Argyre refait ses comptes inlassablement.

8-)
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Je ne suis pas tout à fait d'accord. Si on savait ce qu'il fallait faire, on pourrait dire qu'il y a des difficultés techniques trop importantes et que le budget prévisionnel est colossal. Oui, mais voilà, on ne sait pas ce qu'il faut faire ! Et on ne sait pas ce qu'il faut faire parce qu'il n'a été demandé à aucune agence spatiale de définir un programme détaillé et cohérent ayant pour objectif une mission habitée vers Mars avec un budget éventuellement limité. Certes, une telle mission est très complexe et définir un programme pour y parvenir n'est pas simple, mais le problème n'est pas que c'est trop complexe. Le problème c'est que personne n'essaie de résoudre le problème !
Personne n'essaye parce que sans même avoir besoin de chercher longtemps il est évident que le budget devra être colossale. A quoi bon réfléchir sérieusement à un problème sachant pertinemment qu'on ne pourra en aucun cas le financer.

Pour moi un projet martien est tellement complexe qu'il n'est réalisable que si il y a un robinet à billet de banque grand ouvert, rien ne sert de fixer des limites, elles ne seront jamais respectées, jamais. (Pareil pour le déficit budgétaire américain dont le sénat repousse sans cesse la limite légale..., c'est juste ridicule)

Un exemple récent. On a à peine finit le terrassement du terrain qui va accueillir ITER, aucune brique n'a encore été posé que les spécialistes disent déjà qu'il faudra remettre la mains à la poche car le projet coûtera 3 fois (au minimum!) plus cher que prévu...
Et comme c'est le genre de projet qui est too big to fail, ben les états devront payer...

Ben pour Mars ca sera pareil. On comprend bien que ca peut faire peur à certain politique ces dérives budgétaires. Quand on sait que même sans dérive budgétaire il n'y arriveront pas autant dire qu'il ne vaut même pas la peine de perdre du temps à faire des plans détaillés...

@Astro-notes a écrit:Mais voilà aujourd'hui et au moins pour les cinq années à venir (et peut-être même plus) il faut en revenir à des déficits raisonnables pour nos économies (3%) autant dire que les USA et l'Europe sont hors course et cela ne changera pas (je le crains) à vos prochains post sur tous les sujets astronautiques.
L'Europe à pris la voie de l’austérité à l'allemande on est sur le bon chemin, les USA ont joué le pari de la fuite en avant, en voulant stimuler l'économie avec des billets fraichement imprimées et des dépenses non maîtrisées. Pas de chance, tout porte à croire que les USA sont entrain de perdre leur pari. Malheureusement ils risquent d'entrainer les européens avec dans leur chute.

Et nos programmes spatiaux avec...


Dernière édition par soa le Sam 21 Mai 2011 - 23:27, édité 2 fois
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Par contre, pourquoi ne pas dire un projet grandiose et travailler sur le papier en attendant les budgets ?
Pendant ce temps j'en rage toujours, et Argyre refait ses comptes inlassablement.

8-)

Tout à fait, on peut au moins établir une roadmap.
Mais même pour le budget, je pense que ça se discute. Cette année, la France s'est payée une guerre qui va lui coûter de l'ordre de 1 milliard d'Euros. Un pays capable de sortir 1 milliard en temps de crise sans que cela émeuve beaucoup de monde peut se payer un voyage vers Mars (de l'ordre de 2 milliards par an sur 20 ans). Je parle de la France et de la France toute seule ! De plus, le non retour sur investissement est également discutable, car avec un tel projet, on fait fonctionner l'industrie, on incite les cerveaux étrangers à venir, on incite les jeunes à se passionner pour la science, on crée des produits dérivés ... Pour les Américains, un tel programme est tout à fait possible à budget NASA constant, ou du moins cela se discute largement.
Si les USA sombrent financièrement à cause de leur dette, il faut bien comprendre qu'on est sur un ordre de grandeur de plusieurs milliers de milliards Euros. 2 milliards par an, ce n'est pas ça qui coulera les USA et c'est déjà dans le budget de la NASA. L'augmentation du prix du pétrole, par exemple, a bien plus d'impact sur le budget américain que le budget de la NASA.
Bref, tout se discute, c'est bien pour cela qu'on est là, non ? :D
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@soa a écrit:Un exemple récent. On a à peine finit le terrassement du terrain qui va accueillir ITER, aucune brique n'a été encore posé que les spécialistes disent déjà qu'il faudra remettre la mains à la poche car le projet coûtera 3 fois (au minimum!) plus cher que prévu...
Et comme c'est le genre de projet qui est too big to fail, ben les états devront payer...

Ben pour Mars ca sera pareil. On comprend bien que ca peut faire peur à certain politique ces dérives budgétaires. Quand on sait que même sans dérive budgétaire il n'y arriveront pas autant dire qu'il ne vaut même pas la peine de perdre du temps à faire des plans détaillés...

La comparaison avec Iter ne me parait pas appropriée car pour le projet martien, on peut fixer une limite budgétaire annuelle sans fixer de limite de temps. Ensuite, même s'il est vrai que ça peut faire peur aux politiques, Obama a clairement dit que l'objectif était Mars. Donc s'il y a un tout petit peu de logique dans cette prise de position, cela veut dire qu'il est conscient que ça coute cher et que les Américains vont se préparer à cette mission, quitte à imposer comme je l'ai dit une limite budgétaire annuelle mais pas de limite temporelle. Or, manifestement, il n'y a aucune tentative pour élaborer un programme cohérent qui aboutit à l'objectif fixé.
En vérité, l'impression que j'ai, c'est qu'il y a des guéguerres quasi-métaphysiques pour faire un lanceur lourd comme ci, un lanceur lourd comme ça, développer des nouvelles technologies de propulsion d'abord ou pas, etc, etc. Il y donc bien une tentative pour élaborer un programme cohérent, mais cela reste superficiel et non cohérent. Et au lieu de demander des rapports détaillés sur chaque option pour arriver à établir ce programme, on en reste au superficiel et donc à l'incohérence générale du programme de la NASA.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


J'ai parfois du mal à comprendre les politiciens. Autoriser la création d'un lanceur lourd avec 130 tonnes de charge utile sans but précis... J'ai l'impression que tout le monde voudrai aller sur Mars mais personne n'ose le dire de peur de passer pour quelqu'un qui n'a pas les pieds sur terre...
Merlin
Merlin

Messages : 342
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


Il y a une erreur récurrente qui est de donner la capacité recherchée à 130 tonnes.
Pour info, elle est de "130 tons", des shorts tons qui donne 118 tonnes (métriques).
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


@Exocet a écrit:Il y a une erreur récurrente qui est de donner la capacité recherchée à 130 tonnes.
Pour info, elle est de "130 tons", des shorts tons qui donne 118 tonnes (métriques).

Merci de cette précision, je faisais systématiquement l'erreur !
Et du coup, cela me semble un peu juste pour un lanceur lourd, du moins pour ce qui concerne les missions au-delà de LEO. Quoique pour le concept 2-4-2 ...
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Ah effectivement 118 tonnes c'est un peu juste. Existe t-il des améliorations possibles du concept SLS pour augmenter la charge utile?
Merlin
Merlin

Messages : 342
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


Tout dépend si les américains ont une once d'intelligence de repomper l'excellent concept de la feu fusée soviétique Energia qui pouvait transporter de 40 à 200 tonnes en LEO : une corps central cryogénique copié sur celui de STS, des moteurs au cul et des booster au nombre modulable. Mais ne nous égarons pas. Comme dit 100 fois sur ce post: il manque un objectif clair lancé lors d'un beau discours. Que fait Obama ?
aRes
aRes

Messages : 893
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
@soa a écrit:Un exemple récent. On a à peine finit le terrassement du terrain qui va accueillir ITER, aucune brique n'a été encore posé que les spécialistes disent déjà qu'il faudra remettre la mains à la poche car le projet coûtera 3 fois (au minimum!) plus cher que prévu...
Et comme c'est le genre de projet qui est too big to fail, ben les états devront payer...

Ben pour Mars ca sera pareil. On comprend bien que ca peut faire peur à certain politique ces dérives budgétaires. Quand on sait que même sans dérive budgétaire il n'y arriveront pas autant dire qu'il ne vaut même pas la peine de perdre du temps à faire des plans détaillés...

La comparaison avec Iter ne me parait pas appropriée car pour le projet martien, on peut fixer une limite budgétaire annuelle sans fixer de limite de temps. Ensuite, même s'il est vrai que ça peut faire peur aux politiques, Obama a clairement dit que l'objectif était Mars. Donc s'il y a un tout petit peu de logique dans cette prise de position, cela veut dire qu'il est conscient que ça coute cher et que les Américains vont se préparer à cette mission, quitte à imposer comme je l'ai dit une limite budgétaire annuelle mais pas de limite temporelle. Or, manifestement, il n'y a aucune tentative pour élaborer un programme cohérent qui aboutit à l'objectif fixé.
En vérité, l'impression que j'ai, c'est qu'il y a des guéguerres quasi-métaphysiques pour faire un lanceur lourd comme ci, un lanceur lourd comme ça, développer des nouvelles technologies de propulsion d'abord ou pas, etc, etc. Il y donc bien une tentative pour élaborer un programme cohérent, mais cela reste superficiel et non cohérent. Et au lieu de demander des rapports détaillés sur chaque option pour arriver à établir ce programme, on en reste au superficiel et donc à l'incohérence générale du programme de la NASA.
Oui mais faut qu'un tel projet soit réalisable en moins de 15 ans à vue de nez, sinon bonjour les systèmes devenus obsolètes développés en début de programme, engendrant à leur tour des dépenses supplémentaires. Or sur une période aussi courte je me demande si le budget classique de la NASA pourrait financer ca.

Sinon question.
Le premier objectif c'est une station spatiale au-tour de Mars ou c'est station sur une de ses lunes? Ils sont moins exposés aux radiations sur la lune?
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


Demain, la NASA organise une téléconférence presse à 03.30pm (heure de Washington) afin de parler de ses futurs choix de moyen de transport habité.

Extrait du communiqué de presse
''NASA will host a media teleconference at 3:30 p.m. EDT on Tuesday, May 24, to discuss an agency decision that will define the next transportation system to carry humans into deep space''
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@soa a écrit:Sinon question.
Le premier objectif c'est une station spatiale au-tour de Mars ou c'est station sur une de ses lunes? Ils sont moins exposés aux radiations sur la lune?

L'objectif principal officiellement déclaré par Obama, c'est une mission habitée vers Mars. Mais pour atteindre cet objectif, il y a mille et une façons, y compris se fixer comme objectif préliminaire une mission habitée vers Phobos ou Deimos. Toutefois, ces lunes sont plus exposées aux radiations que la surface martienne.
Quoiqu'il en soit, ce qu'on reproche à la NASA (ou/et à Obama et ses conseillers, selon le point de vue) aujourd'hui, c'est justement de ne pas avoir de programme clair pour atteindre l'objectif principal, et, pire encore, de ne pas chercher à avoir un programme clair.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Bon, alors on continue avec le MPVC de Multi Purpose Crew Vehicle, une sorte de super Orion ?

Futur programme spatial américain - Page 11 Mpvc-montage

On pousse avec quoi :?:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:

On pousse avec quoi :?:

:megalol:

Et on va où? Vers Mars, là-dedans? :shock:
Bien du plaisir... :pale:
avatar
Spaceman

Messages : 2267
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


@Spaceman a écrit:
@Astro-notes a écrit:

On pousse avec quoi :?:

:megalol:

Et on va où? Vers Mars, là-dedans? :shock:
Bien du plaisir... :pale:

Dans la mission de référence de 2009 de la NASA, au début de la mission, en orbite basse, une capsule Orion avec le module de commande vient s'amarrer au grand vaisseau qui va vers Mars et qui contient l'habitat de transit (et qui pèse 40 tonnes ...). La capsule Orion n'est réutilisée que lors du retour 24h avant l'atterrissage sur Terre.
Voir le chapitre 5 sur cette page : http://salotti.pagesperso-orange.fr/DRA50.htm
On voit le système d'amarrage pour Orion sur le vaisseau habité.
A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Débat entre Simberg et Zubrin sur la politique spatiale américaine d'Obama. Ici :
http://pajamasmedia.com/blog/the-great-pj-media-space-debate/
In English of course.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:Demain, la NASA organise une téléconférence presse à 03.30pm (heure de Washington) afin de parler de ses futurs choix de moyen de transport habité.

Extrait du communiqué de presse
''NASA will host a media teleconference at 3:30 p.m. EDT on Tuesday, May 24, to discuss an agency decision that will define the next transportation system to carry humans into deep space''


Quel est le résultat de cette conférence? je n'ai rien trouvé sur le Net
Merlin
Merlin

Messages : 342
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


@Merlin a écrit:
spacemen1969 a écrit:Demain, la NASA organise une téléconférence presse à 03.30pm (heure de Washington) afin de parler de ses futurs choix de moyen de transport habité.

Extrait du communiqué de presse
''NASA will host a media teleconference at 3:30 p.m. EDT on Tuesday, May 24, to discuss an agency decision that will define the next transportation system to carry humans into deep space''


Quel est le résultat de cette conférence? je n'ai rien trouvé sur le Net

http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=33639

As we aggressively continue our work on a heavy lift launch vehicle, we are moving forward with an existing contract to keep development of our new crew vehicle on track."
Lockheed Martin Corp. will continue working to develop the MPCV. The spacecraft will carry four astronauts for 21-day missions and be able to land in the Pacific Ocean off the California coast. The spacecraft will have a pressurized volume of 690 cubic feet, with 316 cubic feet of habitable space. It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle.
avatar
cosmochris

Messages : 1612
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=33639

As we aggressively continue our work on a heavy lift launch vehicle, we are moving forward with an existing contract to keep development of our new crew vehicle on track."
Lockheed Martin Corp. will continue working to develop the MPCV. The spacecraft will carry four astronauts for 21-day missions and be able to land in the Pacific Ocean off the California coast. The spacecraft will have a pressurized volume of 690 cubic feet, with 316 cubic feet of habitable space. It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle.

Merci pour le lien. Avec les 10 réutilisations possibles des MPCV, la Nasa va pouvoir leurs donner des noms un peu comme les capsules Apollo et les navettes. A quand une mission conjointe de Discovery 2 et Eagle 2 sur un astéroïde?

Merlin
Merlin

Messages : 342
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


@Merlin a écrit:http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=33639

As we aggressively continue our work on a heavy lift launch vehicle, we are moving forward with an existing contract to keep development of our new crew vehicle on track."
Lockheed Martin Corp. will continue working to develop the MPCV. The spacecraft will carry four astronauts for 21-day missions and be able to land in the Pacific Ocean off the California coast. The spacecraft will have a pressurized volume of 690 cubic feet, with 316 cubic feet of habitable space. It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle.

Merci pour le lien. Avec les 10 réutilisations possibles des MPCV, la Nasa va pouvoir leurs donner des noms un peu comme les capsules Apollo et les navettes. A quand une mission conjointe de Discovery 2 et Eagle 2 sur un astéroïde?


10 reutilisations possibles ?

"It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle."
veut plutot dire "10 fois plus sûr que la navette" si c' est cela que tu traduits

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23658
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


As we aggressively continue our work on a heavy lift launch vehicle, we are moving forward with an existing contract to keep development of our new crew vehicle on track."
Lockheed Martin Corp. will continue working to develop the MPCV. The spacecraft will carry four astronauts for 21-day missions and be able to land in the Pacific Ocean off the California coast. The spacecraft will have a pressurized volume of 690 cubic feet, with 316 cubic feet of habitable space. It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle.
316 cubic feet, ça fait .... 9 m3 ! 2m de haut sur 2m de large et 2,25m de long. C'est plus petit que ma salle de bains et elle n'est pas grande ! 21 jours dans cette boîte à sardines avec un équipage d'au moins 2 personnes je présume, c'est ... concevable ?
En fait, 21 jours, je pense que c'est dans les spécifications au cas où un incident obligerait l'équipage à rester plus longtemps que prévu dans la capsule. Mais cette capsule ne doit servir qu'à des voyages très courts de 48h maximum, typiquement pour rejoindre une station spatiale ou un grand vaisseau qui doit partir plus loin. Et pour revenir sur Terre bien entendu.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 11 Empty Futur programme spatial américain

Message Mer 25 Mai 2011 - 12:34


A la fois précis et...flou.



La Nasa choisit le vaisseau Orion pour ses astronautes
25 mai 2011 11:18

Le projet prévoit un "Multi-Purpose Crew Vehicle", qui pourra transporter quatre astronautes. [EPA/LOCKHEED MARTIN - Keystone]

La Nasa a retenu le concept de la capsule Orion, développé par l'entreprise Lockheed Martin, pour construire un vaisseau qui emmènera des astronautes vers des destinations lointaines dans l'espace après la fin des vols de la navette en juillet On ignore encoree quand ce vaisseau volera et à quel coût.


Lockheed Martin qui a développé Orion, fort d'un contrat de 7,5 milliards de dollars depuis 2006, continuera donc à travailler au développement de ce nouveau vaisseau rebaptisé "Multi-Purpose Crew Vehicle" ou MPCV. Le MPCV pourra transporter quatre astronautes pour des missions de 21 jours et sera capable d'amerrir dans l'océan Pacifique au large des côtes californiennes, précise le communiqué.

Le futur vaisseau américain d'environ 23 tonnes, qui rappelle la forme de la capsule du programme Apollo de conquête de la Lune en juillet 1969, aura un espace pressurisé trois fois plus grand avec 19,6 m3, dont 7,21 m3 habitables.

Beaucoup plus sûr

Selon la Nasa, le MPCV très similaire à Orion, sera dix fois plus sûr durant l'ascension sur orbite et le retour dans l'atmosphère que son prédécesseur, la navette spatiale, qui a subi deux catastrophes, Challenger en janvier 1986 et Columbia en février 2003, tuant quatorze astronautes au total. Cette plus grande sécurité est liée au fait que le MPCV est doté d'un système de secours permettant d'emmener la capsule loin du lanceur en cas de dysfonctionnement, ce qui n'est pas le cas avec les navettes.

Mais ce projet reste encore préliminaire et empreint d'incertitude, a expliqué lors d'une téléconférence Douglas Cooke, le directeur adjoint de la Nasa chargé des systèmes d'exploration de l'agence. "Nous n'aurons pas d'équipage à bord du MPCV avant... au-delà de 2016", a-t-il dit tout en espérant "des vols d'essai dès que possible". "Nous ne savons pas vraiment à ce stade quel est le calendrier exact" tant que le concept d'un gros lanceur pour propulser la capsule n'aura pas été arrêté ainsi que son coût, a expliqué le responsable de la Nasa indiquant que la décision pourrait être prise dans les tous prochains mois.

Lanceur encore à l'étude

Plusieurs concepts sont à l'étude pour le lanceur lourd qui pourrait être dérivé du système de lancement de la navette, de la fusée Ares 1 de Constellation ou d'une combinaison des deux, a poursuit Douglas Cooke. Cette situation fait qu'"il est compliqué de prévoir un calendrier", a-t-il dit. Orion a été initialement développée dans le cadre du programme Constellation de retour des Américains sur la Lune et de conquête de Mars dévoilée en 2004 par l'ancien président George W. Bush et annulé par son successeur Barack Obama, car jugé trop onéreux.

Après le dernier vol d'une navette, celui d'Atlantis en juillet, les Etats-Unis dépendront exclusivement des Soyouz russes pour transporter leurs astronautes à l'ISS le temps qu'un vaisseau américain, sans doute commercial, soit prêt à prendre la relève et ce pas avant 2015 au mieux.

afp/cab


http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3164599-la-nasa-choisit-le-vaisseau-orion-pour-ses-astronautes.html
achille777
achille777

Messages : 50
Inscrit le : 11/09/2010
Age : 75 Masculin
Localisation : Switzerland

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:
10 reutilisations possibles ?

"It is designed to be 10 times safer during ascent and entry than its predecessor, the space shuttle."
veut plutot dire "10 fois plus sûr que la navette" si c' est cela que tu traduits

Non je ne traduisais pas ça, C'est juste qu'Orion était déjà prévu pour être réutilisé une dizaine de fois et je l'ai lu concernant le MPCV sur un autre article que je n'arrive pas a retrouver
Merlin
Merlin

Messages : 342
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


@achille777 a écrit:A la fois précis et...flou.



La Nasa choisit le vaisseau Orion pour ses astronautes
25 mai 2011 11:18

Le projet prévoit un "Multi-Purpose Crew Vehicle", qui pourra transporter quatre astronautes. [EPA/LOCKHEED MARTIN - Keystone]

La Nasa a retenu le concept de la capsule Orion, développé par l'entreprise Lockheed Martin, pour construire un vaisseau qui emmènera des astronautes vers des destinations lointaines dans l'espace après la fin des vols de la navette en juillet On ignore encoree quand ce vaisseau volera et à quel coût.


Lockheed Martin qui a développé Orion, fort d'un contrat de 7,5 milliards de dollars depuis 2006, continuera donc à travailler au développement de ce nouveau vaisseau rebaptisé "Multi-Purpose Crew Vehicle" ou MPCV. Le MPCV pourra transporter quatre astronautes pour des missions de 21 jours et sera capable d'amerrir dans l'océan Pacifique au large des côtes californiennes, précise le communiqué.

Le futur vaisseau américain d'environ 23 tonnes, qui rappelle la forme de la capsule du programme Apollo de conquête de la Lune en juillet 1969, aura un espace pressurisé trois fois plus grand avec 19,6 m3, dont 7,21 m3 habitables.

Beaucoup plus sûr

Selon la Nasa, le MPCV très similaire à Orion, sera dix fois plus sûr durant l'ascension sur orbite et le retour dans l'atmosphère que son prédécesseur, la navette spatiale, qui a subi deux catastrophes, Challenger en janvier 1986 et Columbia en février 2003, tuant quatorze astronautes au total. Cette plus grande sécurité est liée au fait que le MPCV est doté d'un système de secours permettant d'emmener la capsule loin du lanceur en cas de dysfonctionnement, ce qui n'est pas le cas avec les navettes.

Mais ce projet reste encore préliminaire et empreint d'incertitude, a expliqué lors d'une téléconférence Douglas Cooke, le directeur adjoint de la Nasa chargé des systèmes d'exploration de l'agence. "Nous n'aurons pas d'équipage à bord du MPCV avant... au-delà de 2016", a-t-il dit tout en espérant "des vols d'essai dès que possible". "Nous ne savons pas vraiment à ce stade quel est le calendrier exact" tant que le concept d'un gros lanceur pour propulser la capsule n'aura pas été arrêté ainsi que son coût, a expliqué le responsable de la Nasa indiquant que la décision pourrait être prise dans les tous prochains mois.

Lanceur encore à l'étude

Plusieurs concepts sont à l'étude pour le lanceur lourd qui pourrait être dérivé du système de lancement de la navette, de la fusée Ares 1 de Constellation ou d'une combinaison des deux, a poursuit Douglas Cooke. Cette situation fait qu'"il est compliqué de prévoir un calendrier", a-t-il dit. Orion a été initialement développée dans le cadre du programme Constellation de retour des Américains sur la Lune et de conquête de Mars dévoilée en 2004 par l'ancien président George W. Bush et annulé par son successeur Barack Obama, car jugé trop onéreux.

Après le dernier vol d'une navette, celui d'Atlantis en juillet, les Etats-Unis dépendront exclusivement des Soyouz russes pour transporter leurs astronautes à l'ISS le temps qu'un vaisseau américain, sans doute commercial, soit prêt à prendre la relève et ce pas avant 2015 au mieux.

afp/cab


http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3164599-la-nasa-choisit-le-vaisseau-orion-pour-ses-astronautes.html

On a supprimé Constellation, soit, mais je ne pige toujours pas pourquoi on a pas conservé Ares I. La question du lanceur aurait été résolue
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas


@achille777 a écrit:Lockheed Martin qui a développé Orion, fort d'un contrat de 7,5 milliards de dollars depuis 2006, continuera donc à travailler au développement de ce nouveau vaisseau rebaptisé "Multi-Purpose Crew Vehicle" ou MPCV.

Ce concept multi-usages me fait penser à un vélo VTC (vélo tout chemin, concept Btwin, ...) pouvant servir à la fois à la ville et aux chemins de terre. Le problème, c'est que si on veut faire de la vitesse, il n'est pas adapté parce que les roues sont trop grosses, il n'est pas profilé et il n'a pas de cale-pieds. Et si on veut faire des chemins de montagne, c'est la galère parce qu'il n'a pas assez d'amorti, les pneus n'ont pas assez de prise et il est lourd. Au final, ce vélo n'est intéressant que si on n'est intéressé ni par la vitesse ni par la montagne.
Peut-on faire une analogie avec le spatial ? Tout dépend des applications envisagées dans le spatial habité. Pour des expériences de 2 ou 3 jours en orbite basse, c'est possible. Pour rejoindre une station spatiale ou un grand vaisseau en orbite basse, également possible. Pour le transit d'une mission lunaire de 7 jours, pouquoi pas. Comme habitat pour rejoindre un astéroïde et retour, soit une mission de l'ordre de 3 à 6 mois, c'est exclu. Comme habitat pour une mission vers Mars, c'est également inadapté.
Dans les cas "possible", est-ce que ce multi-usages est pénalisant ?
Pour rejoindre un grand vaisseau qui part loin, il faut un bouclier thermique renforcé pour pouvoir rentrer sur Terre à une vitesse supérieure à la vitesse de libération, avec toutes les contraintes que cela comporte.
- Pour tous les usages en orbite basse, le bouclier thermique renforcé apporte une pénalité de masse.
- Pour les expériences de 2 ou 3 jours, l'inconvénient majeur est la taille du vaisseau qui ne permet pas d'emporter des objets volumineux ou lourd.
- Pour les missions en orbite basse, astéroïdes, lune ou Mars, la capsule est trop petite si le nombre d'astronautes envisagés est supérieur aux capacités de la capsule ou trop grande (donc pénalité de masse et de volume) si la capacité de la capsule est supérieure au nombre d'astronautes prévus pour la mission. D'autre part, se pose également la question du module de service qui va avec, qui peut être surdimensionné ou sousdimensionné en fonction du rôle qu'on veut lui attribuer, comme par exemple l'alignement de la trajectoire pour la réentrée terrestre en revenant de Mars (a priori il est surdimensionné).

En conclusion, pour savoir si le multi-usages est intéressant, il faut avoir une idée plus précise des applications futures. Retour à la case départ : quel est le programme de la NASA ???
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 40 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 25 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum