Refroidissement de la thermosphère et retombée des débris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Selon des travaux de l'Université de Southampton, la densité de la haute atmosphère (thermosphère) aurait diminué de 5 % depuis 40 ans en orbite basse (chiffre donné pour l'altitude de 300 km), avec comme conséquence un délai de retombée des débris spatiaux qui serait augmenté de 25 %. Une hypothèse pour expliquer cette contraction est l'effet des gaz à effet de serres, qui conduirait à un refroidissement de cette zone d'atmosphère (mais un réchauffement plus bas):

Thinning Atmosphere Will Contribute to Space Junk Longevity
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


définition dans clefs du CEA N°57
Dans la thermosphère (de 80 km à 350-800 km), la température croît de nouveau avec l’altitude, bien au-delà de 1000 °C. Ce réchauffement résulte de la forte absorption par l’oxygène du rayonnement ultraviolet en provenance duSoleil. Dans cette zone, les températures sont élevées mais la densité est extrêmement faible et il y règne une pression très faible. Les molécules d’oxygène se divisent en deux atomes d’oxygène. La limite supérieure de cette couche est nommée thermopause.

les retombées des étages des lanceurs actuels toutes nations spatiales confondues pourraient-ils avoir des conséquences sur la thermosphère ou être en cause dans le constat évoqué supra :?:
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:
les retombées des étages des lanceurs actuels toutes nations spatiales confondues pourraient-ils avoir des conséquences sur la thermosphère ou être en cause dans le constat évoqué supra :?:
Les retombées d'étages ou de débris spatiaux d'origine humaine en général représentent une masse extrêmement faible par rapport aux rentrées de météorites (je ne retrouve plus les chiffres), qui déjà ne sont pas réputées pour avoir un effet sensible sur l'atmosphère (?), donc je pense pas qu'il puisse y avoir un effet dans ce sens là.
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


À vouloir trop démontrer, on démontre parfois le contraire de ce que l'on veut démontrer...
Sachant que le comportement de la thermosphère est très majoritairement dominé par l'activité solaire (chaque éruption solaire gonfle la thermosphère par exemple), établir une corrélation entre l'évolution de la température de la thermosphère et celle de la troposphère revient à trouver une origine solaire y compris au comportement thermique de la troposphère, mais comme il est de bon ton dans pas mal de travaux scientifiques ces dernières années, quand on découvre quelque chose qui contredit le dogme, dans la conclusion du dit travail on fait immédiatement allégeance à ce dernier, histoire de ne pas se faire couper ses crédits... :face:

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Refroidissement de la thermosphère et retombée des débris 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum