Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


vp a écrit:Il semble que Boeing a mis 2 sous-traitants en concurrence, pour avoir le choix.
Comme la NASA l'a fait avec Space X et Boeing.

Il est écrit dans le lien que les astronautes de CFT-1 seront habillés de la première combinaison (David Clark)
et que la mission suivante de la seconde combinaison (ILC Dover).

Cette seconde combinaison fait moins bibendum  FB_fourire

Les images-dessous sont une reproduction fidèle du modèle définitif.
Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 News-061522b

Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 News-061522c-lg


C'est quoi cet atelier en arrière plan de la seconde photo.. ??? Cela ne fais pas trop "recherche de pointe" (tout propre) mais plutôt menuiserie, au vue de la sciure au sol.

Edit : ah merde, je n'avais pas vue le premier lien (Adam Savage) désoler!

Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11667
Inscrit le : 20/04/2006

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Chacun sa dénomination ?

La combinaison d'ILC Dover est qualifié de : Ascent and Entry Suit (AES)
Ce qui rappelle les principaux moments où elle est requise lors d'un vol : la phase de décollage, et celle de la rentrée atmosphérique.

Pour un autre modèle (? SOL) , sur le site d'ILC Dover on a l'acronyme LEA pour Launch, Entry, and Abort (LEA)
https://www.ilcdover.com/products/launch-entry-and-abort-lea/
Et on affine en parlant aussi de l'éventuelle phase d'extraction en cas de décollage anormal, et même de l'éventualité d'une activité extra-véhiculaire.
Our LEA spacesuit provides the ability to fit each spacecraft’s needs during nominal launch and entry, or in emergencies, and, if required, contingency Extravehicular Activities.

Donc .... pour le même industriel .... on pourrait avoir plusieurs dénominations.

AES, LEA .... une d'elle sera-t-elle la dénomination finale et officielle de cet équipement (inside suit) ?

Pour peu qu'AXIOM développe son équipement avec sa "dénomination" pour sa future station ... (et d'autres dans l'avenir) , il faudrait avoir un lexique sous la main pour ne pas se fourvoyer.
Va-t-on devoir se rabattre sur le passe-partout "space suit" (alias combinaison/scaphandre).



montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le Starliner a-t-il du plomb dans l'aile ?
Si lon en crois la vidéo ci après ses jours serait comptés :




Bon je sais Angry Astronaut n'aime pas boeing, mais on peut quand même se poser sérieusement la question.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2449
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 65 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Je ne peux pas croire que la NASA arrête le Starliner. La redondance pour desservir l'ISS est nécessaire, il y a d'autres stations commerciales qui suivront, Orion ne sera pas une alternative, et le starliner aura donc un bel avenir sur de longues années. Et la NASA le sait mieux que quiconque : space is hard, j'ai donc du mal à me dire qu'ils décideraient d'arrêter le programme à cause d'un début poussif.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8555
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 46 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Je ne peux pas croire que la NASA arrête le Starliner. La redondance pour desservir l'ISS est nécessaire, il y a d'autres stations commerciales qui suivront, Orion ne sera pas une alternative, et le starliner aura donc un bel avenir sur de longues années. Et la NASA le sait mieux que quiconque : space is hard, j'ai donc du mal à me dire qu'ils décideraient d'arrêter le programme à cause d'un début poussif.

FB_ok
vp
vp

Messages : 3860
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Je ne peux pas croire que la NASA arrête le Starliner. La redondance pour desservir l'ISS est nécessaire, il y a d'autres stations commerciales qui suivront, Orion ne sera pas une alternative, et le starliner aura donc un bel avenir sur de longues années. Et la NASA le sait mieux que quiconque : space is hard, j'ai donc du mal à me dire qu'ils décideraient d'arrêter le programme à cause d'un début poussif.
Il y a encore le Dream Chaser qui poursuit le cours de son développement.
Choros
Choros

Messages : 603
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Je ne peux pas croire que la NASA arrête le Starliner. La redondance pour desservir l'ISS est nécessaire, il y a d'autres stations commerciales qui suivront, Orion ne sera pas une alternative, et le starliner aura donc un bel avenir sur de longues années.

Je serais d'un avis plus nuancé: l'avenir de l'ISS n'est absolument pas assuré. On a répété sur ce forum que sans les Russes, l'ISS ne peut pas continuer. Or, la situation géopolitique actuelle rend très délicate la poursuite de son exploitation. 2024 marquera peut-être la fin de la station spatiale internationale. Quand aux autres stations privées, sans financement de la NASA, quel est l'opérateur qui va s'y risquer?

Si l'information se confirme, il serait intéressant de connaitre qui a décidé d'arrêter les frais. La NASA ou Boeing? C'est évident que cette dernière a du mal avec sa capsule (et avec ses avions), qui va arriver plusieurs années après celle de SpaceX. Les conditions ont changé depuis le début de cette aventure, et Boeing peut très bien conclure que sa capsule n'a plus aucun intérêt.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3145
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Lunarjojo a écrit:Je serais d'un avis plus nuancé: l'avenir de l'ISS n'est absolument pas assuré. On a répété sur ce forum que sans les Russes, l'ISS ne peut pas continuer. Or, la situation géopolitique actuelle rend très délicate la poursuite de son exploitation. 2024 marquera peut-être la fin de la station spatiale internationale. Quand aux autres stations privées, sans financement de la NASA, quel est l'opérateur qui va s'y risquer?

Oui l'ISS est en fin de vie, mais la Russie remplira ses obligations pendant encore au moins 2 ans. Rien que pour ça, ça vaut le coup d'avoir un plan B avec Starliner : en cas de pépin, un Dragon qui serait cloué au sol, avec pour seule alternative le bon vieux Soyouz, serait dur à avaler pour les américains.

Je suis d'accord, les stations privées ne verront pas le jour sans la NASA, mais aux dernières nouvelles, la NASA entend être un client assidu de ces entreprises. Elle y voit l'intérêt d'avoir une station en LEO moins chère et plus moderne qu'ISS pour continuer ses experiences en microgravité (car ce serait ruineux de faire ces expériences sur Gateway), tout en conservant un savoir-faire et des emplois made in USA... Sans compter que le plan à long terme est probablement d'avoir des clients internationaux qui se greffent petit à petit et entretiennent le business. C'est bon pour la balance commerciale !

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8555
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 46 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Oui, et la NASA va faire appel à l'industrie américaine pour un tel engin.

Eventuellement remplacer  les Progress russes pour maintenir l'ISS en orbite après 2024.

Assurer la destruction contrôlée de l'ISS quand le moment viendra.

Assurer le maintien en orbite et la destruction de toutes les stations orbitales à venir ! 

Un tel engin devrait trouver des clients.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Eventuellement remplacer  les Progress russes pour maintenir l'ISS en orbite après 2024.

Le 25 juin dernier, un Cygnus a déjà reboosté l'ISS.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 28486
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 62 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:
Raoul a écrit:
Eventuellement remplacer  les Progress russes pour maintenir l'ISS en orbite après 2024.

Le 25 juin dernier, un Cygnus a déjà reboosté l'ISS.
Northrop Grumman peut proposer le Cygnus ou une variante ! Réponse le 9 septembre. Pour désorbiter il faut 6 mois, il semble. L'engin devrait ne servir qu'à la propulsion.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
[...] la destruction de toutes les stations orbitales à venir ! 

Un tel engin devrait trouver des clients.

Des clients ? Pour maintenir l'orbite des stations orbitales, c'est possible, mais à quel rythme des stations orbitales vont-elles être désorbitées ? Une par décennie ?

Si le même engin peut assurer les deux fonctions, comme Progress l'a fait pour Mir, la disponibilité sur une longue durée est réaliste. S'il faut un engin spécifique, comme pour l'ISS, combien de temps un constructeur peut-elle en maintenir la disponibilité, au-delà d'une commande ponctuelle, et à quel prix ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26808
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
Raoul a écrit:
[...] la destruction de toutes les stations orbitales à venir ! 

Un tel engin devrait trouver des clients.

Des clients ? Pour maintenir l'orbite des stations orbitales, c'est possible, mais à quel rythme des stations orbitales vont-elles être désorbitées ? Une par décennie ?

Si le même engin peut assurer les deux fonctions, comme Progress l'a fait pour Mir, la disponibilité sur une longue durée est réaliste. S'il faut un engin spécifique, comme pour l'ISS, combien de temps un constructeur peut-elle en maintenir la disponibilité, au-delà d'une commande ponctuelle, et à quel prix ?
C'est vrai qu'on dirait que personne n'a songé, en concevant l'ISS, à la manière de la désorbiter! Un Progress seulement dédié à la désorbitation de MIR a suffi or, l'ISS c'est 4 fois plus massif et tellement plus volumineux. Pour les stations futures, il faudra à chaque fois réfléchir à la meilleure manière de la désorbiter.
Une autre erreur de l'ISS (due à sont caractère international) c'est l'absence de modularité (écoutilles de tailles différentes, scaphandres différents, outils différents, etc..). Si tout est modulaire, il est plus facile d'intervertir, de remplacer, d'agrandir, de diminuer, etc..Si plusieurs stations existent, à des orbites différentes, il pourrait être utile qu'un module de propulsion puisse non seulement hausser les orbites, désorbiter mais aussi changer d'orbite pour rejoindre une station ou une plateforme inhabitée, voire réaliser une mission habitée sur une orbite au-delà de 2.000 km d'altitude (pour les effets des radiations, pour aussi évaluer les transformations sur Terre sur une très grande étendue). Le Space tug fut autrefois un projet il y a 50 ans ! Encore une idée d'il y a 50 ans qui remonte à la surface !
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
C'est vrai qu'on dirait que personne n'a songé, en concevant l'ISS, à la manière de la désorbiter! Un Progress seulement dédié à la désorbitation de MIR a suffi or, l'ISS c'est 4 fois plus massif et tellement plus volumineux. Pour les stations futures, il faudra à chaque fois réfléchir à la meilleure manière de la désorbiter.

Sauf erreur de ma part, c'est faux, il y a toujours eu quelque chose de prévu (et une année, qui a progressivement été repoussée) pour la désorbitation de l'ISS, pour d'évidentes raisons légales et de sécurité.

Il faut voir l'appel à propositions pour un engin de désorbitation comme une volonté d'améliorer ce qui était prévu (séparation des éléments avant désorbitation, si ma mémoire est bonne).

Si la masse beaucoup plus importante de l'ISS est un problème, ce n'est pas le cas du volume : un volume plus important augmente le frottement avec l'atmosphère et faciliterait la désorbitation.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26808
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
Raoul a écrit:
C'est vrai qu'on dirait que personne n'a songé, en concevant l'ISS, à la manière de la désorbiter! Un Progress seulement dédié à la désorbitation de MIR a suffi or, l'ISS c'est 4 fois plus massif et tellement plus volumineux. Pour les stations futures, il faudra à chaque fois réfléchir à la meilleure manière de la désorbiter.

Sauf erreur de ma part, c'est faux, il y a toujours eu quelque chose de prévu (et une année, qui a progressivement été repoussée) pour la désorbitation de l'ISS, pour d'évidentes raisons légales et de sécurité.

Il faut voir l'appel à propositions pour un engin de désorbitation comme une volonté d'améliorer ce qui était prévu (séparation des éléments avant désorbitation, si ma mémoire est bonne).

Si la masse beaucoup plus importante de l'ISS est un problème, ce n'est pas le cas du volume : un volume plus important augmente le frottement avec l'atmosphère et faciliterait la désorbitation.
Arguments: la station a mis 13 années à être construite ! Première interruption entre 98 et 2000 puis deuxième interruption entre 2003 et 2006 (il n'y eut qu'une seule mission en 2005 sans influence sur la masse). A chaque fois, des maintiens de masses pas prévus au départ. C'est pas possible de prévoir dans ces conditions comment ralentir l'ensemble. Admettons que jusqu'en 2006, la masse de l'ISS ait permis à un seul Progress de faire le travail (logique). Mais à partir de 2006, à chaque additions de masse, il aurait fallu revoir au fur et à mesure comment faire rapidement descendre la station. Je n'ai jamais trouvé d'article à ce sujet ! Tout le monde ne pensait qu'à sa construction. Puis, à partir de 2011, peut-être une succession de progress bourrés de carburants. Le neuf aujourd'hui, c'est que ce rôle reviendrait aux occidentaux.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Arguments: la station a mis 13 années à être construite !

Ce qui était prévu pour désorbiter la station, à la fin de la période d'exploitation validée officiellement par les différents partenaires, était pensé en fonction de la configuration finale alors attendue.

Elle était alors suffisante pour une désorbitation anticipée d'une station en cours de construction, forcément de masse plus faible.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26808
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Je n'ai jamais trouvé d'article à ce sujet !

L'absence d'articles dans la presse à ce sujet ne préjuge en rien de l'absence de plan pour la fin de l'ISS !
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26808
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Tout le monde ne pensait qu'à sa construction.

Tout le monde ne communiquait qu'à propos de sa construction, de ce que l'ISS allait permettre de faire, ce qui ne veut pas dire que personne n'a pensé à la fin du programme...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26808
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Disons que jusqu'à la guerre en Ukraine, les compétences et la responsabilité pour la désorbitation étaient laissées eux russes. Depuis, cela a fortement évolué et heureusement que Rogozine est hors du coup.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Peut-on penser que la responsabilité de la désorbitation sera transférée aux américains et que les russes (j'entends les équipes d'ingénieurs) seront totalement hors course ? Même s'ils se retirent à la date de fin 2024 (ou autre date) ..... je n'en suis pas sûr.
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Comme rien n'est clair en termes de dates, et que tout ceci devra encore être discuté entre la NASA et Roscosmos, je pense qu'il est prématuré de faire des plans sur la comète.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Le vaisseau CST-100 "Starliner" de Boeing - Page 10 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8555
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 46 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'avenir de l'ISS, laisser penser que la Russie est hors course me semble fantaisiste, mais c'est certain que cela va tendre les relations politico-diplomatiques entre les USA et la Russie. Il faudra pourtant qu'ils s'entendent pour que le final ne soit pas lamentable. Heureusement que la station Chinoise sera à sa maturité et pourra sans doute s'internationaliser (?). Pour le reste l'aventure Lunaire et le "beyond" seront sur leurs rails et c'est une autre histoire exaltante que nous suivrons avec passion. FB_v
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 16001
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 80 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Peut-on penser que la responsabilité de la désorbitation sera transférée aux américains et que les russes (j'entends les équipes d'ingénieurs) seront totalement hors course ? Même s'ils se retirent à la date de fin 2024 (ou autre date) ..... je n'en suis pas sûr.
Cela dépend de quand cela aura lieu. Normalement, Axiom aura déjà été assemblée, attachée à la station et normalement, Axiom aura aussi besoin d'un module pour changer d'orbite et se désorbiter et l'ISS sera normalement désorbitée après la séparation de la station Axiom. Donc si Axiom aura contracté avec une société ayant bâti le module de transfert orbital, cette même société pourrait proposer de désorbiter l'ISS. Ce n'est seulement qu'un scénario. De plus, il serait judicieux pour cette société bâtissant le module de transfert orbital de concevoir une série de modules pouvant s'ajuster pour plus de force, de vitesse et peut-être même assez de carburant pour revenir vers un garage pour du ravitaillement.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Ce ne sera decidement pas une bonne affaire pour Boeing.

Boeing’s Starliner charges approach $900 million
jassifun
jassifun

Messages : 3188
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


On peut supposer que les ingénieurs les plus compétents du pays ..... ont déserté Boeing ou  n'ont pas envie d'aller y faire carrière.
Les retards accumulés et les grosses difficultés pour résoudre les problèmes rencontrés, et enfin réussir à fiabiliser leur capsule, cela devient presque caricatural. :fb_triste:

D'autant qu'ils doivent bénéficier d'un soutien logistique de la NASA (???)
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum