PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Poursuite du développement d'Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant
AuteurMessage
davidootheone




Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/10/2010

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptySam 22 Mar 2014 - 11:39

wakka a écrit:
BBspace a écrit:
Le premier vol d'Orion vient d'être reporté en décembre...
Confirmation de tes dires par un article de la Nasa qui stipule que cette décision a été prise pour prioriser le lancement de 2 satellites militaires "Geosynchronous Space Situational Awareness Program"(GEO SSA), un programme récemment déclassifié de suivi et de recherche objets peuplant l'arc orbital géostationnaire à 36000 Km dessus de l'équateur.
Un cadeau de Noël en quelques sorte ...   cadeau 

http://www.nasa.gov/content/orion-makes-testing-integration-strides-ahead-of-first-launch-to-space-0/#.UyQD4fl5OSp

Serait-ce un signe d'une politique probable, visant les débris sur différentes orbites, en vue, à terme, d'un début de nettoyage ?

Désolé pour la dissgrétion ^^
Revenir en haut Aller en bas
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 20204
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyMer 26 Mar 2014 - 20:42

Cinq équipes d’étudiants de hautes écoles sont en finale d’un concours pour la conception et la construction d’un blindage antiradiation pour le vaisseau spatial Orion.

La compétition fait partie de l' Exploration Design Challenge (EDC) développé par la NASA et Lockheed Martin, avec le soutien de l'Institut National de l'Aérospatiale (NIA).

Ces cinq équipes sélectionnées sont:
-- Team Titan Shielding Systems of Illinois Math and Science Academy, Aurora, Ill.
-- Team ARES of Governor's School for Science and Technology, Hampton, Va.
-- Team Aegis of Herriman High School, Herriman, Utah
-- Team Erion of Erie High School, Erie, Kan.
-- Team LORE of Summit View High School, North Hollywood, Calif.

Les équipes ont été invitées à concevoir un blindage pour protéger Orion des radiations lorsqu’il traversera la ceinture de Van Allen, champ de rayonnement dense qui entoure la Terre. Parce que cette « ceinture » débute à environ 1000 km au-dessus de la Terre aucun satellite n’y réside depuis plus de 40 ans. Orion, qui se rendra à une altitude de près de 58000 km pour son premier essai en vol, va passer une partie importante de sa mission (environ 4 heures) exposé aux effets de cette ceinture de Van Allen.

Pour la prochaine phase de la compétition, les cinq dernières équipes construiront des prototypes de leurs modèles, qui seront testés par des ingénieurs au Langley Research Center de la NASA à Hampton, en Virginie avant le choix définitif. L'équipe gagnante sera annoncée en Avril, et leur prototype sera lancé sur Orion cette année.

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Aegis10

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Ares11

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Lore10

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Orion14

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Titan10

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Domini26




Masculin Nombre de messages : 10
Age : 59
Localisation : Valence
Date d'inscription : 25/11/2012

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyVen 28 Mar 2014 - 12:01

Bonjour à tous, connait-on le matériaux utilisé pour le module de commande Apollo ? Les équipes pourraient partir sur cette base en ajoutant les nouveaux produits et finalement faire un choix. Je note aussi que c'est un moyen comme un autre de recruter pour la NASA.
Dominique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailleencherie.canalblog.com
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 20204
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyVen 4 Avr 2014 - 15:20

Pourquoi Orion a-t-il besoin d'un blindage anti-rayonnement ?

L'environnement en espace profond est très différent de celui de la surface de la Terre ou en orbite terrestre basse. Pour les personnes en dehors de la protection du champ magnétique de la Terre, le rayonnement de l'espace est un grave danger.

Il en existe 4 types dont les astronautes a bord d' Orion devront se protéger:

- Le rayonnement cosmique: émis comme d' immenses nuages ​​de haute énergie de particules chargées sensés provenir de supernovae.

- Le rayonnement piégé par le champ magnétique: produit lorsque des particules chargées sont emprisonnées dans le champ magnétique de la Terre et s'enroulent à l'intérieur du champ.

- Les particules énergétiques solaires: libérées par le Soleil lors d'éruptions. Cela peut entraîner de brusques et intenses tempêtes.

- Les rayonnements ultraviolets: moins énergiques, les particules apportent de l'énergie aux atomes et molécules avec lesquelles elles interagissent mais ne retirent d' électrons.

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Scree326

2 types de trouble sur les humains peuvent survenir alors:

- Aiguë: ressenti presque immédiatement quand une grande dose de rayonnement est accumulée dans un court laps de temps. Les effets sont des nausées, vomissements, fatigue et des maladies du système nerveux central, ce qui peut conduire à des changements de la fonction motrice et du comportement.

- Chronique: Les effets peuvent apparaître des décennies après l'exposition. Les résultats d'une dose cumulée de rayonnement sur une longue période sont des risques de cancer, cataractes et troubles de la vision ainsi que des maladies cardiaques dégénératives.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyVen 4 Avr 2014 - 16:03

Hé bé, ca file les jetons... pale
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 20204
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyVen 4 Avr 2014 - 21:02

Astro-notes a écrit:
Hé bé, ca file les jetons... pale
Faut en vouloir, c'est sûr..  Mais qui, de nos jeunes accro, n'est pas prêt pour un tel périple ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Apolloman

Masculin Nombre de messages : 11542
Age : 44
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyVen 4 Avr 2014 - 22:08

Domini26 a écrit:
Bonjour à tous, connait-on le matériaux utilisé pour le module de commande Apollo ? Les équipes pourraient partir sur cette base en ajoutant les nouveaux produits et finalement faire un choix. Je note aussi que c'est un moyen comme un autre de recruter pour la NASA.
Dominique.



Bien sur que l'on connait les matériaux composant le CSM Apollo.
La majeure partie (la coque pressurisée) du CM était fabriquée en alliage d'aluminium 7075.

Ensuite par dessus venait se fixer le bouclier thermique qui était lui en acier inoxydable (partie grise brillante)

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Apollo_tps_stainless1

J'avais posé la question sur Collectspace, il y a quelques temps

http://www.collectspace.com/ubb/Forum14/HTML/000885.html

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale https://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 17057
Age : 69
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptySam 5 Avr 2014 - 8:58

Je ne suis pas certain que pour les missions Apollo, la protection anti-rayonnement ait été une préoccupation majeure.
La traversée de la ceinture de Van Allen était rapide, et le séjour sur la Lune ne durait pas bien longtemps.
Sans oublier que la "compétition" nécessitait de prendre des décisions rapidement et que les équipages militaires pouvaient assumer la part de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptySam 5 Avr 2014 - 10:17

Tout à fait exact montmein69, le rayonnement nocif n'a pas pesé lourd sur le programme Apollo face au défi américain. Je ne pense pas plus qu'il en ait été autrement pour les soviétiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Domini26




Masculin Nombre de messages : 10
Age : 59
Localisation : Valence
Date d'inscription : 25/11/2012

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Poursuite du developpement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptySam 5 Avr 2014 - 22:41

Bonjour, ou bonsoir,
tiens, étonnant. Il y avait bien des médecins avant et après les lancements pour examiner les astronautes ?
Et tout ceci ce passe entre 1961 et 1973, donc les fameuses ceintures sont connues et leurs effets commencent à être connu aussi.
C'est sans doute l'effet de nuage comme ceux de 1987, qui ne pouvaient pas passer au delà des montagnes.
Enfin.......
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailleencherie.canalblog.com
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 9:49

Bien entendu que les sciences physiques connaissaient la nocivité des radiations et cela depuis bien longtemps, mais entre l'envie de planter
le drapeau US par des humains sur la Lune et le risque (au sens probabilité) de blessure par ces radiations, ni la NASA (le gouvernement) ni
les astronautes n'ont hésité. Ce n'était tout de même pas une mission kamikase.
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Apolloman

Masculin Nombre de messages : 11542
Age : 44
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 10:16

Astro-notes a écrit:
Tout à fait exact montmein69, le rayonnement nocif n'a pas pesé lourd sur le programme Apollo face au défi américain. Je ne pense pas plus qu'il en ait été autrement pour les soviétiques.



Ah bon...??? As tu des exemples, des liens pour étayer tes dires, je serais curieux de les lires...

Je pense le contraire, car en ce qui concerne l'étude des rayonnements et autres joyeusetés de ce genre que l'on puissent trouver la haut, voici une liste de satellite et sondes dédiés au sujet :

1958 July 26 - Explorer 4: Perigee: 257 km Apogee: 1,352 km. Mapped project Argus radiation.
1958 October 11 - Pioneer 1: Apogee 113854 km
1958 December 6 - Pioneer 3: Apogee 102,332 km. Discovered 2nd radiation belt
1959 February 17 - Vanguard 2: Perigee: 557 km Apogee: 3,049 km. Studied magnetosphere.
1959 March 3 - Pioneer 4: Lunar fly-by, Solar orbit. Measured radiation near the Moon.
1959 August 7 - Explorer 6: Perigee: 245 km Apogee: 42,400 km. First Earth photo; radiation data.
1959 September 18 - Vanguard 3: Perigee: 512 km Apogee: 3,413 km. Radiation & micrometeoroid data.
1959 October 13 - Explorer 7: Perigee: 523 km Apogee: 857 km. Magnetic field and solar flare data.
1960 November 3 - Explorer 8: Perigee: 394 km Apogee: 1,331 km. Ionospheric research.
1960 March 11 - Pioneer 5: Solar orbit. Mapped magnetic fields in interplanetary space.
1961 March 25 - Explorer 10: Perigee: 221 km Apogee: 181,100 km. Magnetic field data.
1961 April 27 - Explorer 11: Perigee: 480 km Apogee: 1,458 km. Gamma ray data.
1961 June 29 - Injun 1: Perigee: 869 km Apogee: 992 km. Radiation data.
1961 August 16 - Explorer 12: Perigee: 790 km Apogee: 76,620 km. Radiation and solar wind data.
1962 August 27 - Mariner 2: Solar orbit, Venus fly-by. Returned radiation and solar wind data.
1962 October 2 - Explorer 14: Perigee: 2,558 km Apogee: 96,229 km. Magnetosphere studies.
1962 October 27 - Explorer 15: Perigee: 306 km Apogee: 17,610 km. Radiation decay data.
1962 December 13 - Injun 3: Perigee: 240 km Apogee: 2,406 km. Radiation decay data.
1963 November 27 - Explorer 18: Perigee: 192 km Apogee: 197,616 km. Interplanetary radiation data.
1964 August 25 - Explorer 20: Perigee: 857 km Apogee: 999 km. Ionospheric research.
1964 October 4 - Explorer 21: Perigee: 191 km Apogee: 95,590 km. Magnetic field, radiation data.
1964 October 10 - Explorer 22: Perigee: 872 km Apogee: 1,053 km. Ionospheric and geodetic data.
1964 November 21 - Explorer 25: Perigee: 526 km Apogee: 2,319 km. Radiation data.
1964 November 28 - Mariner 4: Solar orbit, Mars fly-by. Returned radiation and solar wind data.
1964 December 21 - Explorer 26: Perigee: 284 km Apogee: 10,043 km. Radiation and solar wind data.
1965 April 29 - Explorer 27: Perigee: 932 km Apogee: 1,309 km. Ionospheric and geodetic data.
1965 May 29 - Explorer 28: Perigee: 229 km Apogee: 261,206 km. Magnetic field, radiation data.
1965 November 19 - Explorer 30: Perigee: 671 km Apogee: 856 km. Solar radiation data.
1965 November 29 - Explorer 31: Perigee: 505 km Apogee: 2,833 km. Ionospheric research.
1965 December 16 - Pioneer 6: Solar orbit. Studied Solar wind and Sun’s magnetic field.

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale https://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Martien31


Martien31

Masculin Nombre de messages : 729
Age : 61
Localisation : ALBI
Date d'inscription : 11/10/2010

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 10:47

impressionnant apolloman !!!   et intraitable sur le sujet mais je l'aurais , je l'aurais !!!  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 11:32

Moi aussi je l'aurai, mais pourtant cela fait un moment que cela dure et que j'espère.  :) 

Bon on commence par le livre de 1939 : Rayons Cosmiques par Pierre Auger qui nous rappelle qu'au plus on monte au plus les rayons cosmiques
deviennent intenses ce qui est une découverte. Les rayons cosmiques viennent de l'espace et pas de la terre. J'ai ce livre entre les mains.

Ensuite tu peux en revenir aux ballons stratosphériques qui ont bien déblayé le sujet de la nocivité de ces radiations et enfin les
fusées sondes des années cinquante aussi bien aux USA (Aerobie, Viking, etc.) et en URSS  (R5-A). Tous ces sondages se faisaient à
plus de 100 km du sol et jusqu'à 300 km.

En fait, j'ai assez bien suivit le programme ARGUS avec des bombes atomiques tirées dans l'espace depuis l'Atlantique Sud pour voir
comment se répartissait les radiations voire même déclencher des aurores boréales au cercle arctique et enfin en 1958, trouver la 
répartition en ceintures avec Explorer-1 et Spoutnik-3, enfin ta liste pour les USA est ensuite correcte me semble-t-il (par mes souvenirs).
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Apolloman

Masculin Nombre de messages : 11542
Age : 44
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 11:40

Astro-notes a écrit:
Moi aussi je l'aurai, mais pourtant cela fait un moment que cela dure et que j'espère.  :) 

Bon on commence par le livre de 1939 : Rayons Cosmiques par Pierre Auger qui nous rappelle qu'au plus on monte au plus les rayons cosmiques
deviennent intenses ce qui est une découverte. Les rayons cosmiques viennent de l'espace et pas de la terre. J'ai ce livre entre les mains.

Ensuite tu peux en revenir aux ballons stratosphériques qui ont bien déblayé le sujet de la nocivité de ces radiations et enfin les
fusées sondes des années cinquante aussi bien aux USA (Aerobie, Viking, etc.) et en URSS  (R5-A). Tous ces sondages se faisaient à
plus de 100 km du sol et jusqu'à 300 km.

En fait, j'ai assez bien suivit le programme ARGUS avec des bombes atomiques tirées dans l'espace depuis l'Atlantique Sud pour voir
comment se répartissait les radiations voire même déclencher des aurores boréales au cercle arctique et enfin en 1958, trouver la 
répartition en ceintures avec Explorer-1 et Spoutnik-3, enfin ta liste pour les USA est ensuite correcte me semble-t-il (par mes souvenirs).

Il faut noter aussi que le rayonnement cosmique galactique atteignant la Terre est plus faible lorsque l’activité solaire est forte.

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale https://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 17057
Age : 69
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 12:02

Je pense que tout le monde est d'accord que l'étude de ces rayonnements à proximité de la terre était bien avancée. Notamment les ceintures de Van Allen. Peut-être un peu moins en ce qui concerne le séjour à la surface de la Lune ? (au moins pour les tous premiers alunissages Apollo).

D'un autre côté la masse totale du train lunaire nécessitait de "chasser le kg" malgré la puissance de l'Atlas  5.

Je ne suis pas spécialiste de la structure de la cabine Apollo, ni de la zone d'habitation du LEM, mais il ne me semble pas qu'on ait particulièrement travaillé sur le blindage. En tout cas à l'époque, je n'ai aucun souvenir (même si cela fait loin) qu'on ait parlé d'un quelconque risque possible pour les astronautes à ce sujet.
Pour ma part je ne dis pas que le risque a été négligé .... mais il ne faisait pas partie des préoccupations majeures, le risque apparaissant supportable.

La situation n'est plus la même pour les futurs voyages du beyond, on en parlera et on donnera des indications sur les mesures raisonnables à prendre pour tout le matériel utilisé dans ces missions.
Revenir en haut Aller en bas
Syl35




Masculin Nombre de messages : 702
Age : 38
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 12:20

montmein69 a écrit:

D'un autre côté la masse totale du train lunaire nécessitait de "chasser le kg" malgré la puissance de l'Atlas  5.


Petite faute de frappe --> Saturne 5, pas Atlas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Apolloman

Masculin Nombre de messages : 11542
Age : 44
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 17:11

montmein69 a écrit:
Je pense que tout le monde est d'accord que l'étude de ces rayonnements à proximité de la terre était bien avancée. Notamment les ceintures de Van Allen. Peut-être un peu moins en ce qui concerne le séjour à la surface de la Lune ? (au moins pour les tous premiers alunissages Apollo).

D'un autre côté la masse totale du train lunaire nécessitait de "chasser le kg" malgré la puissance de l'Atlas  5.

Je ne suis pas spécialiste de la structure de la cabine Apollo, ni de la zone d'habitation du LEM, mais il ne me semble pas qu'on ait particulièrement travaillé sur le blindage. En tout cas à l'époque, je n'ai aucun souvenir (même si cela fait loin) qu'on ait parlé d'un quelconque risque possible pour les astronautes à ce sujet.
Pour ma part je ne dis pas que le risque a été négligé .... mais il ne faisait pas partie des préoccupations majeures, le risque apparaissant supportable.

La situation n'est plus la même pour les futurs voyages du beyond, on en parlera et on donnera des indications sur les mesures raisonnables à prendre pour tout le matériel utilisé dans ces missions.


J'avais écris un article sur Espace et Exploration, en voici un extrait remanié :

" La mesure d’un blindage se fait en unités de densité, le gramme par cm². Plus le chiffre est important plus le blindage est efficace. La coque d’un module de Commande Apollo (la capsule pour simplifier) était évaluée à 7 à 8 g/cm².

D’après des calculs théoriques et les informations de l’époque, un blindage en alliage d’aluminium de 1 gr/cm² suffisait à absorber complètement les électrons (ceux piégés dans les ceintures de Van Allen)."

Bien sur, pour les futurs voyages du beyond, la donne change

Ah, au fait montmein69, c'est Saturn V et non Atlas5  Wink

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale https://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 18:04

Je ne sais pas exactement ce qu'une coque de cabine Apollo pouvait arrêter comme particules car il n'y a pas que le léger électron à stopper, 
le soleil nous gratifie aussi de protons lourds, rapides, de véritable boulets. Mais les rayons cosmiques (gamma) sont encore plus dangereux, 
eux sont issus de l'univers, ce sont des ondes électromagnétiques et bien supérieures à celles des rayons X et celles là font mal, très mal. 
C'étaient (si je me souviens bien) elles qui provoquaient des illuminations oculaires chez les astronautes, même les yeux fermés. Si elles
touchaient la rétine, c'est qu'elles avaient passé sans problème la coque de la cabine du CM. 
 affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Apolloman

Masculin Nombre de messages : 11542
Age : 44
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 18:32

Astro-notes a écrit:
Je ne sais pas exactement ce qu'une coque de cabine Apollo pouvait arrêter comme particules car il n'y a pas que le léger électron à stopper, 
le soleil nous gratifie aussi de protons lourds, rapides, de véritable boulets. Mais les rayons cosmiques (gamma) sont encore plus dangereux, 
eux sont issus de l'univers, ce sont des ondes électromagnétiques et bien supérieures à celles des rayons X et celles là font mal, très mal. 
C'étaient (si je me souviens bien) elles qui provoquaient des illuminations oculaires chez les astronautes, même les yeux fermés. Si elles
touchaient la rétine, c'est qu'elles avaient passé sans problème la coque de la cabine du CM. 
 affraid


Oui c'était noté aussi dans mon article  Wink

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale https://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 17057
Age : 69
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyDim 6 Avr 2014 - 20:19

Merci d'avoir corrigé ... pour la Saturne 5, un proton lourd a du me traverser le neurone dédié "historique des lanceurs"  clown
Revenir en haut Aller en bas
Prof_Saesee


Prof_Saesee

Masculin Nombre de messages : 1092
Age : 31
Localisation : Etréchy ( 91)
Date d'inscription : 02/06/2013

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyLun 7 Avr 2014 - 21:38

Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12709
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyMar 8 Avr 2014 - 8:08

Wouhaou, c'est la tripaille d'Orion ?  up
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 20204
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyMar 8 Avr 2014 - 9:31

Astro-notes a écrit:
Wouhaou, c'est la tripaille d'Orion ?  up
Oui, impressionnant ..

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 158

Après une mise sous tension et l’envoi de commandes à plus de 20 systèmes différents installés sur le module Orion, la NASA et les ingénieurs de Lockheed Martin ont vérifié que l'avionique pour l’EFT-1 est paré à soutenir son premier vol et sa rentrée atmosphérique.

Après la première mise sous tension de l'Ordinateur Principal en octobre, les ingénieurs ont depuis méthodiquement vérifié l’avionique qui sert d’yeux, d’oreilles et de cerveau. Pendant ces tests, les ingénieurs ont activé et envoyé des commandes à chaque pyrotechnie, batteries, contrôle thermique, appareils photo, système d’orientation et de navigation, propulsion et systèmes de soutien de vie et de contrôle d'environnement tout en évaluant la qualité des signaux et des réponses de ces systèmes et de la production de données.

« Chacun de ces systèmes est critique au succès de la mission et ils doivent jouer parfaitement leur rôle pour garantir la sécurité de l’équipage » a déclaré Cleon Lacefield, directeur des programmes de Lockheed Martin pour Orion. « Maintenant que nous avons réussi les essais fonctionnels, l'équipe va passer aux essais de performance et allumera tous les systèmes en même temps pour simuler l’EFT-1. »

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 20204
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyMar 8 Avr 2014 - 10:59

D'autre part, les séries de tests au sol du FCB (Foward Bay Cover) se sont achevées avec succès le 6 mars.

Le premier, accompli le 19 décembre, s'est déroulé en condition semblable au vol EFT-1 : largage des 3 parachutes, avionique et pyrotechnique fonctionnels.

Les deux épreuves suivantes ont simulé des conditions de vol fatigantes qui ont permis, entre-autres, de vérifier la robustesse du module : la première, accomplie en janvier, a simulé un échec d’ouverture des parachutes et la dernière, un retard pyrotechnique créant de l’asymétrie dans le déroulement des opérations.

Parce que le largage du FCB est un événement complexe nécessaire pour le déploiement des parachutes principaux, la décélération du véhicule et le bien-être de l'équipage, il est considéré comme un des risques majeurs. Cette mise à l'essai a fourni des données de vérification critiques et représente une réduction de risque significative pour le programme. Le FBC et son système de largage subiront des modifications de design et des évolutions mineures entre l'EFT-1 et la missions EM-1, essentiellement centrées sur la réduction de masse.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
lionel


lionel

Masculin Nombre de messages : 2194
Age : 34
Localisation : Herault
Date d'inscription : 11/11/2009

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Poursuite du développement d'Orion   Poursuite du développement d'Orion - Page 24 EmptyMar 8 Avr 2014 - 15:31

wakka a écrit:

Poursuite du développement d'Orion - Page 24 158

Bonjour,
Il n'y aurait pas de photo HD de ça par hasard ? Merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Poursuite du développement d'Orion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Sciences