[ISS] Prochaine décennie - Prolongation ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


suppression suite trop de post sans valeur ajouté émis


Dernière édition par tatiana13 le Mar 15 Mar 2011 - 21:36, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


suppression suite trop de post sans valeur ajouté émis


Dernière édition par tatiana13 le Mar 15 Mar 2011 - 21:37, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


suppression suite trop de post sans valeur ajouté émis


Dernière édition par tatiana13 le Mar 15 Mar 2011 - 21:37, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Tatiana a écrit:une conférence va avoir lieu sur les orientations de missions de l'ISS, les 16& 17&18 novembre 2010

http://astronautical.org/files/conference/Draft%20Program.doc
http://astronautical.org/

Cette association American Astronautical Society accueille du beau monde et parait avoir de l'influence.
Dans quelle mesure, ses recommandations, conseils, éventuelles actions de lobbying, influent-elles sur les orientations prises par la NASA ?
montmein69
montmein69

Messages : 17918
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Un échange de lettres a eu lieu entre les différentes agences spatiales. Elle visent à développer l'idée d'utiliser l'ISS comme plate-forme pour des vols vers la lune ou autre.

C'est le directeur des vols habités de l'ESA (l'italienne Simonetta Di Pippo) qui l'a révélé. Il s'agirait de réaliser à partir de l'ISS un vol autour de la lune et d'utiliser l'ISS pour tester les nouvelles technologies en matière de propulsion. Il s'agirait d'envoyer vers l'ISS des éléments du vaisseau spatial qui serait assemblé puis envoyé vers la lune. Il s'agirait donc aussi de " testing of new space robots to assemble structures, inflatable orbital modules, such as greenhouses, systems for protection from cosmic radiation"

ISS can do spaceport of the future
:: 10/13/2010

Space agencies of Russia, the EU and the U.S. exchanged letters which discuss the possibility of using the International Space Station as a platform for future missions to the Moon. This is related by the director of the European Space Agency for manned flights Simonetta Di Pippo.
In particular, the ISS partners are going to discuss the possibility of flight around the moon, which brings to mind the expedition of 1968, when the American "Apollo 8" rounded the satellite and astronauts made the famous photograph of Earth rising on the lunar horizon.
Space agency would like to turn the ISS more than a flying laboratory to study the effects of weightlessness.
They would like to use it as a proving ground for testing the next generation of missile technology, which will be needed to mankind for flying outside the near-Earth space, to Mars and asteroids.
Currently under consideration a plan to adopt a new strategy to turn the ISS spaceport or a base from which the board sent to the spacecraft near future.
"We need the courage to begin a new era in space travel" - said the director of the European Space Agency for manned flights Simonetta Di Pippo.
"We think about the delivery to the ISS the various components of the spacecraft and its assembly in orbit, and then on the flight from the ISS to the Moon" - she said, told BBC.
It is a relatively small piloted vehicles, which will make a few revolutions around the Moon and then return directly to Earth without a stopover at the ISS.
So far it is limited only by discussing ideas, and to its implementation is still very far away, even if it is decided to proceed with its implementation.
All five partners on the use of the ISS - Russia, U.S., EU, Japan and Canada - are going to continue to operate the station until at least 2020.
Engineers believe that many of the modules stations will maintain their performance in subsequent years.
Range of experiments that could be deployed using the ISS, could include the testing of new space robots to assemble structures, inflatable orbital modules, such as greenhouses, systems for protection from cosmic radiation.
All of these technologies could be used to create a new generation of missile technology.
If people ever decide to go to the asteroids or Mars, they would need a ship that can not be launched directly from Earth. It will have to collect from a variety of modules in Earth orbit.
Using the already proven methods and technologies for space assembly can significantly reduce the cost of such projects.

http://www.roscosmos.ru/main.php?id=2&nid=13082

Commentaire: c'est exactement ce que proposent les russes! Et c'est pas parce que ce sont les russes mais cela semble tellement logique...
De ce point de vue l'intérêt de développer des super fusées géantes devient relatif... des fusées lourdes probablement oui mais peut-être pas au-delà. Les américains vont devoir bien réfléchir à leur stratégie et bien dimensionner leur fusée s'ils ne veulent pas une fois de plus faire une erreur d'anticipation.

patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


suppression suite trop de post sans valeur ajouté émis


Dernière édition par tatiana13 le Mar 15 Mar 2011 - 21:37, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Depuis la seconde guerre mondiale, le mot décade ne signifie plus 10 ans dans la langue française, mais signifie 10 jours. C'est en anglais que decade (sans accent) a conservé son sens originel (10 ans).
Le mot recommandé pour désigner 10 ans en français est aujourd'hui décennie. Utiliser le mot décade en lieu et place de décennie est donc devenu aujourd'hui un anglicisme... Il serait donc judicieux de corriger le titre du fil en remplaçant le mot décade par le mot décennie.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[ISS] Prochaine décennie - Prolongation ISS 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas



En effet, prolonger la vie de l'ISS de 10 jours, ce serait un peu court.
Titre corrigé.

lambda0
lambda0

Messages : 4672
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Si l'ISS pouvait effectivement servir de banc d'essai aux nouvelles propulsion, technologies, coopération avec la chine, de chantier orbital et de station de départ pour les vaisseaux destinés aux voyages vers la Lune, etc... ça serait vraiment formidable! Super

ceci dit, j'ai de gros doutes... :scratch:
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1360
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


@Dirk De Winne a écrit:

ceci dit, j'ai de gros doutes... :scratch:

Moi aussi car c'est une redéfinition complète des buts et utilisations de l'ISS.
Immanquablement cela supposera des réaménagements.... dans quelles proportions et pour quel coût .... cela reste à définir, et la décision de chacun des partenaires de s'engager dans cette voie n'est pas gagnée d'avance.
montmein69
montmein69

Messages : 17918
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas


@Cice a écrit:Les plans russes à court terme:

Un plan ambitieux avec notamment l'ajout de modules porteurs de panneaux solaires afin de ne plus avoir besoin d'énergie fournie par le segment US.
La volonté de lancer deux satellites de communication Louch-5 A et Louch-5 B afin de ne plus dépendre du système de communication US.

Indication aussi du souhait (après l'arrêt de la navette) de remonter l'orbite de la station à 415 km.

Difficile cependant de savoir si cela peut s'accommoder d'un consensus avec tous les autres partenaires.
montmein69
montmein69

Messages : 17918
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:
Commentaire: c'est exactement ce que proposent les russes! Et c'est pas parce que ce sont les russes mais cela semble tellement logique...
De ce point de vue l'intérêt de développer des super fusées géantes devient relatif... des fusées lourdes probablement oui mais peut-être pas au-delà. Les américains vont devoir bien réfléchir à leur stratégie et bien dimensionner leur fusée s'ils ne veulent pas une fois de plus faire une erreur d'anticipation.
Ça devrait être en fin de compte, la concrétisation du concept d'assemblage de bidons, cher à notre ami Montmein69, avec sur des noeuds de jonction le module d'atterrissage et la capsule:

@montmein69 a écrit:
[ISS] Prochaine décennie - Prolongation ISS Vaisse10[ISS] Prochaine décennie - Prolongation ISS Vaisse11
:cheers:
Firnas2
Firnas2

Messages : 2389
Inscrit le : 29/09/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas


suppression suite trop de post sans valeur ajoutée émis


Dernière édition par tatiana13 le Mar 15 Mar 2011 - 21:38, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:Commentaire: c'est exactement ce que proposent les russes! Et c'est pas parce que ce sont les russes mais cela semble tellement logique...
De ce point de vue l'intérêt de développer des super fusées géantes devient relatif... des fusées lourdes probablement oui mais peut-être pas au-delà. Les américains vont devoir bien réfléchir à leur stratégie et bien dimensionner leur fusée s'ils ne veulent pas une fois de plus faire une erreur d'anticipation.

L'idée d'exploiter l'ISS pour l'assemblage en orbite est intéressante. Toutefois, l'ISS n'a pas une durée de vie illimitée et il n'y a pas de projet pour une nouvelle station qui la remplacerait juste après. En conséquence, si l'argument des fusées lourdes plutôt que géantes repose sur la présence d'une station orbitale, je crains qu'il ne revienne comme un boomerang dans la catégorie des arguments contres en prétextant précisément ... une possible erreur d'anticipation !
A noter que personnellement, je n'ai pas d'avis tranché sur la question. Il me semble que pour mieux appréhender le problème, il faudrait avoir les idées claires sur les missions qu'on envisage de mettre en oeuvre au-delà de l'orbite basse. Or, pour l'instant, le moins qu'on puisse dire, c'est que rien n'est décidé et que les options sont nombreuses.

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Plutôt d'accord que tout cela reste assez nébuleux.
Ce qu'on peut malgré tout penser c'est que ceux qui disposeront d'une famille de lanceurs évolutive pourront privilégier dans leur gamme du gros, du très gros ou du quasi-géant.
C'est ce qu'on voit pointer avec la famille Rus-M et la famille Angara.
Du côté US, ils pourraient avoir une bonne base de départ avec la Delta IV Heavy et ses 3 cores, qui pourraient éventuellement monter à 5, et du côté du privé la Falcon et ses modèles en version king-size.
montmein69
montmein69

Messages : 17918
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Attention montmein69, pas de réclame déguisée pour les cigarettes king-size au FCS.

Bon, ca va, je sors :blbl:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13715
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum