PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raoul


Raoul

Masculin Nombre de messages : 1579
Age : 62
Localisation : Gembloux, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptyJeu 11 Mai 2006 - 20:30

Trouvé dans FPSPACE : pourquoi un étage unique est beaucoup moins probable qu'une fusée à deux étages:
Citation :
The problem with SSTO in pure rocket mode is that the payload is only 1% of the takeoff weight, so if there are any weight problems (ice on the outside of cryotanks etc.), it won't leave the ground or will fail to achieve orbit. Air breathing SSTO concepts (aerobic = air breathing) are based on the fact that even though LOX makes up 70% of the weight of the Space Shuttle, and 50% of the Shuttles weight is the LOX used to get to Mach 3 and 100,000ft, so why not use the atmospheric air to get to Mach 3 and 100,000ft and save 50% of the takeoff weight? It turns out that the air breathing engine would have to have a thrust to weight ratio AT 100,000ft of 50:1, which if you read the degradation in thrust specs in the back of your SR-71 book [dear fpspace readers, he is aware of my rather extensive collection of books relating to this vehicle and other hypersonic and near-hypersonic developments], you will find the engines drop from 50,000LB thrust at sea level to about 2000LB at 75,000ft.
So at sea level you would need an engine with over 1000:1 thrust to weight to have 50:1 at 100,000ft and no one has ever built any engine with a thrust to weight greater than 200:1 (the LOX/Flourine engine if memory serves). Now if you go to TSTO, contrary to what some people have said, they have already been built in pure rocket mode (ATLAS rockets, allegedly a stage and a half, really a TSTO; in the early days they really did put the booster in orbit) and the air breathing versions of TSTO look very feasible.

An alternative technology, Liquid Air Cycle Engines, and the variations where the air has the nitrogen separated out and dumped overboard keeping only the LOX, have a long history of attempted development, but even recently declassified documents appear to only refer to an implementation as a TSTO, not an SSTO. The breakthrough everybody keeps refering to is either a fuel with an energy density greater than hydrogen (nitrogen compounds with more than 5 nitrogens per molecule?), or a way to beam energy, or my favorite, nuclear isomer propulsion.

There is an operational launch vehicle which has an
air-breathing first stage, the Pegasus. While in theory the concept
is sound a combination of the relatively small amount of payload it
puts into orbit, the fixed operating costs, and marketing decisions
has resulted in the Pegasus becoming the most expensive launch
vehicle in the world in terms of dollars per pound of payload.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/astroraoul/
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4346
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: Re: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptyVen 12 Mai 2006 - 9:46

Raoul a écrit:
The breakthrough everybody keeps refering to is either a fuel with an energy density greater than hydrogen (nitrogen compounds with more than 5 nitrogens per molecule?), or a way to beam energy, or my favorite, nuclear isomer propulsion.

Pour ceux qui se demandent de quoi il s'agit, voici une thèse sur le sujet (connaissances en physique nucléaire recommandée pour la lecture) :
https://research.maxwell.af.mil/papers/ay2004/afit/AFIT-GA-ENY-04-M01.pdf

On utiliserait une transition entre isomères nucléaires de l'hafnium 178...
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4670
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: Re: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptyVen 12 Mai 2006 - 10:49

lambda0 a écrit:
Raoul a écrit:
The breakthrough everybody keeps refering to is either a fuel with an energy density greater than hydrogen (nitrogen compounds with more than 5 nitrogens per molecule?), or a way to beam energy, or my favorite, nuclear isomer propulsion.

Pour ceux qui se demandent de quoi il s'agit, voici une thèse sur le sujet (connaissances en physique nucléaire recommandée pour la lecture) :
https://research.maxwell.af.mil/papers/ay2004/afit/AFIT-GA-ENY-04-M01.pdf

On utiliserait une transition entre isomères nucléaires de l'hafnium 178...
Tiens cette étude oublie allègrement la différence de masse volumique du LOX à remplacer par du LH2. En fait pour remplacer le LOX par la même masse de LH2, il faudrait considérablement allonger (ou élargir) les réservoirs, donc les alourdir... Je crains fort que cela ne dévorerait tous le gain de masse réalisé par un doublement de l'Isp...
Sinon sur les possibilités de propulsions par isomères, j'ai un document plus abordable à :
http://minilien.com/?zTh1EQZwDp

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4346
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: Re: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptyVen 12 Mai 2006 - 16:17

Merci pour ce document.
Tout celà semble quand même assez exotique...
Il faut voir si ces rayons gammas ne pourraient pas être absorbés par un plasma contenu par un champ magnétique, ce qui permettrait de travailler à des températures plus élevées et d'augmenter l'Isp, mais ce serait alors pour une propulsion en dehors de l'atmosphère.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4670
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: Re: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptyVen 12 Mai 2006 - 20:58

lambda0 a écrit:
Merci pour ce document.
Tout celà semble quand même assez exotique...
Il faut voir si ces rayons gammas ne pourraient pas être absorbés par un plasma contenu par un champ magnétique, ce qui permettrait de travailler à des températures plus élevées et d'augmenter l'Isp, mais ce serait alors pour une propulsion en dehors de l'atmosphère.

A+
I agree totally! 8)
Mais en pratique c'est le même problème qu'avec les gammas d'annihilation du positronium, ils sont casse-pieds à absorber surtout dans un gaz, à moins d'enfermer l'isomère dans des petites capsules de tungstène injectées dans la chambre de combustion avant de trigger la désexcitation, comme pour les projets récents d’utilisation du positronium.

PS : Va voir sur mon site, il y a du neuf concernant l'Advanced Space Propulsion Workshop (ASPW 2003)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4346
Age : 52
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace Empty
MessageSujet: Re: SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace   SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace EmptySam 13 Mai 2006 - 11:25

Henri a écrit:
I agree totally! 8)
Mais en pratique c'est le même problème qu'avec les gammas d'annihilation du positronium, ils sont casse-pieds à absorber surtout dans un gaz, à moins d'enfermer l'isomère dans des petites capsules de tungstène injectées dans la chambre de combustion avant de trigger la désexcitation, comme pour les projets récents d’utilisation du positronium.

PS : Va voir sur mon site, il y a du neuf concernant l'Advanced Space Propulsion Workshop (ASPW 2003)

Oui, c'est vrai. D'un autre côté, le spectre énergétique est différent, et il y a des gammas moins énergétiques que ceux du positronium.
Mais de toute façon, j'ai l'impression que la possibilité même de déclencher la désexcitation et d'entretenir une réaction en chaine est encore controversée.
Affaire à suivre quand même.

A+

PS: Je n'arrive pas à utiliser cette url sur l'ASPW 2003, je vais faire une recherche par mots clés.
Revenir en haut Aller en bas
 
SSTO ou TSTO pour aller dans l'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Sciences