Le verre dans l'espace

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Jeu 9 Déc 2010 - 17:34


@Argyre a écrit: La masse ne serait donc pas un problème.

A+,
Argyre
Effectivement vue la faible gravité qui réduit au tiers le poids par rapport à la Terre ...et sans compter la pression atmosphérique interne sous la voûte qui allège encore l'ensemble.
A ce sujet la crainte était d'ailleurs - pour certaines études avec des matériaux trop "légers" (pour réduire le coût du transport depuis la Terre) - que le dôme s'arrache du sol en cas d'ancrage insuffisant.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11112
Inscrit le : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Jeu 9 Déc 2010 - 21:43


@Giwa a écrit:A ce sujet la crainte était d'ailleurs - pour certaines études avec des matériaux trop "légers" (pour réduire le coût du transport depuis la Terre) - que le dôme s'arrache du sol en cas d'ancrage insuffisant.

Concernant l'ancrage, je me demande si la solution ne serait pas finalement d'avoir un plancher intégré à la structure. Comme le serait d'ailleurs un vaisseau spatial posé sur le sol. De cette façon, il n'y a aucun problème d'ancrage et aucun besoin d'enterrer la structure (sauf pour avoir des zones mieux protégées des radiations). Evidemment, il faudrait dans ce cas renforcer la structure au niveau de la jonction mur/plancher, surtout si elle est à angle droit.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Jeu 9 Déc 2010 - 23:20


@Argyre a écrit:
@Giwa a écrit:A ce sujet la crainte était d'ailleurs - pour certaines études avec des matériaux trop "légers" (pour réduire le coût du transport depuis la Terre) - que le dôme s'arrache du sol en cas d'ancrage insuffisant.

Concernant l'ancrage, je me demande si la solution ne serait pas finalement d'avoir un plancher intégré à la structure. Comme le serait d'ailleurs un vaisseau spatial posé sur le sol. De cette façon, il n'y a aucun problème d'ancrage et aucun besoin d'enterrer la structure (sauf pour avoir des zones mieux protégées des radiations). Evidemment, il faudrait dans ce cas renforcer la structure au niveau de la jonction mur/plancher, surtout si elle est à angle droit.

A+,
Argyre
Effectivement !
Et d'ailleurs quand j'avais vu ce problème de soulèvement de la structure évoquée à propos des serres cela m'avait apparu insolite car je n'avais pas envisagé de serres posées à même un sol brut .
Un autre problème m'est alors apparu pour ce type de serres : comment évitez - dans ce cas - toute fuite par des fissures du sol de l'atmosphère interne?
Mais bon, je n'avais pas été plus loin dans cette réflexion en me disant que cela avait été sans doute envisagé et que ces fuites seraient très minimes si les côtés étaient suffisamment ancrés en profondeur grâce à l'étanchéité du sous- sol gelé en permanence.
Et s'il y avait quelques fissures , elles seraient vites colmatées par l'humidité de l'air en se solidifiant.

Mais tout çà serait à revoir ! :scratch:
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11112
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Jeu 9 Déc 2010 - 23:52


@Giwa a écrit:...
Mais tout çà serait à revoir ! :scratch:

Autre problème : l'isolement par rapport au sol pour éviter les déperditions de chaleur, surtout si on envisage un habitat en grande partie passif. Je pense qu'il faudrait le placer à l'extérieur de la structure. On pourrait ainsi avoir des matériaux très légers plein de bulles d'air à très faible pression, donc très isolants.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Ven 10 Déc 2010 - 8:05



Argyre, tu devrais examiner d'un peu plus près le coût énergétique de fabrication de ce verre.

Base de départ:
http://www.cipra.org/fr/climalp/construction-renovation/protection-du-climat/lenergie-grise-dans-la-construction/lenergie-grise-dans-la-construction/graue_energie_f.pdf

Pour une vitre, on donne 190 MJ/m².
Ca doit être pour une épaisseur de l'ordre de, mettons, 5 mm.
Pour 4 cm, ça fait : 1520 MJ/m²

Sur Mars, on n'a que de l'énergie solaire. On va donc exprimer ça en surface de collecteur et temps de collecte, pour avoir des ordres de grandeur.
Eclairement solaire : 500 W/m²
1520e6/500=3.04e6 s=35 jours
Comme il y a des nuits aussi sur Mars, à multiplier par 2 : 70 jours
Exprimé autrement, avec ces chiffres, en supposant un rendement de collecte de 100% de l'énergie solaire, il faut 70 m² de surface collectrice pour fabriquer 1 m² de vitre épaisse par jour, chiffre qui est certainement très optimiste.
Sur Terre, le verre était un matériau rare et cher avant l'ère industrielle, et même après, c'est un des premiers matériaux pour lesquels on a mis en place des filière de recyclage, parce que c'est un gouffre énergétique.






lambda0
lambda0

Messages : 4668
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Le verre dans l'espace - Page 2 Empty Re: Le verre dans l'espace

Message Ven 10 Déc 2010 - 8:08


@Argyre a écrit:
@Giwa a écrit:...
Mais tout çà serait à revoir ! :scratch:

Autre problème : l'isolement par rapport au sol pour éviter les déperditions de chaleur, surtout si on envisage un habitat en grande partie passif. Je pense qu'il faudrait le placer à l'extérieur de la structure. On pourrait ainsi avoir des matériaux très légers plein de bulles d'air à très faible pression, donc très isolants.
Pour l'isolation thermique, il y a la laine de verre . Décidément sur Mars nous serons à l' ÂGE du VERRE!
:)
Sinon pour revenir à cette éventualité de serre au sol brut non isolé - en y réfléchissant de nouveau - le problème des fuites d'air n'a rien d'insurmontable avec des fondations sur quelques mètres de profondeur car alors la pression hydrostatique du sous-sol bloquerait toute fuite d'air vers de plus grandes profondeurs.
De plus il y aurait alors un très grand avantage, ces serres ne seraient plus des milieux fermés , ce qui est bien plus avantageux pour les problèmes de régénération . On pourrait envisager des forages à l'intérieur des serres pour aller puiser l'eau et les minéraux à grande profondeur .
Bien sûr l'eau serait sans doute une saumure, mais pourrait être distillée sous "vide" - en profitant de la faible pression martienne - et en utilisant l'énergie solaire.

PS : Il y a bien sûr le problème du coût énergétique de fabrication du verre évoquait par Lambda0 et il faudra faire attention à éviter la casse.
Toutefois les grêlons martiens sont inexistants et les vents martiens très ténus ne mettront pas à bas les verrières - malgré leurs grandes vitesses.

Donc la productivité sera faible , mais le remplacement du verre aussi.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11112
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum