[Technique] Différences d'accélération STS VS Mercury, Gemini, Apollo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Bonjour,

Lors du lancement d'une navette spatiale, les astronautes subissent des forces d'accélération de l'ordre de max. + 3 Gx. Sur les missions Mercury ou Gemini, cette force maximale était de 7-8 Gx.

Comment a-t-on réussi à diminuer ce chiffre ? La navette met-elle plus de temps que les fusées de l'époque pour se mettre en orbite, afin d'avoir une accélération moins grande ?
jvgoo
jvgoo

Messages : 424
Inscrit le : 23/09/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas


@jvgoo a écrit:Bonjour,

Lors du lancement d'une navette spatiale, les astronautes subissent des forces d'accélération de l'ordre de max. + 3 Gx. Sur les missions Mercury ou Gemini, cette force maximale était de 7-8 Gx.

Comment a-t-on réussi à diminuer ce chiffre ? La navette met-elle plus de temps que les fusées de l'époque pour se mettre en orbite, afin d'avoir une accélération moins grande ?

La navette met environ 9 minutes, Mercury en mettait 5.
avatar
cosmochris

Messages : 1670
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 56 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Lors d'une interview que j'avais pu faire avec John Young, voici quelques éléments de réponses de sa part ;)

John Young sur Space Quotes - Souvenirs d'espace
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


c'est etrange ce que raconte JOHN YOUNG

d' une part " La Saturn V mettait plus de temps pour décoller, presque au ralenti pour quitter le sol... Nous encaissions 4-5g. Avec la navette, nous encaissons environ 3g"

d' autre part "La Saturn V mettait environ 12 minutes pour vous mettre en orbite contre 8 pour la navette"

c'est contradictoire non ?

5g pour 12 minutes Saturn5
3g pour 8 minutes Navette

quelqu' un peut m 'expliquer cette différence ?


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25629
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Ben, si une Saturn V met plus de temps à décoller qu'une navette, elle sera aussi sur orbite un peu plus tard (ici, environ 3-4 minutes) ;)


Pour les g ressentis, je pense qu'il y a un rapport avec le rapport poids/poussée. La Saturn V était plus lourde que la navette et avait donc une poussée plus forte.
John Young parle non pas, de l'instant du décollage, mais de la phase de décollage entière ;)
Puis il est très difficile à comprendre, surtout qu'il peut parler vite en ''ruminant'' ;)


Dernière édition par spacemen1969 le Mer 19 Jan 2011 - 20:09, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


je comprend
merci

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25629
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:

c'est contradictoire non ?

5g pour 12 minutes Saturn5
3g pour 8 minutes Navette

quelqu' un peut m 'expliquer cette différence ?


Certes ; mais quels sont les plans de vol ?
Les routes sont elles les mêmes ?
Y a t il, en cours de route, un ou des changements de plan d'orbite.
Au final les paramètres orbitaux, au plan, près sont ils identiques ?

En plus j'imagine que le 5g de l'une et le 3g de l'autre ne sont pas instantanés on part de 1g vers 3 ou 5g, mais sont-ce des accélérations lineaires
ou une simple pointe d'accélération. Il y a trop d'inconnues dans cette formulation pour en tirer qq chose.

:scratch:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14448
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


oui bien sûr, on ne prend pas 5g comme ca dès le decollage
J Young lui meme dit que Saturn s' elevait tres lentement au début

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25629
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:En plus j'imagine que le 5g de l'une et le 3g de l'autre ne sont pas instantanés on part de 1g vers 3 ou 5g, mais sont-ce des accélérations lineaires
ou une simple pointe d'accélération. Il y a trop d'inconnues dans cette formulation pour en tirer qq chose.

:scratch:

Voici un élément de réponse à ta question : les profils d'accélération au décollage. Aller à la page 13 du bouquin.

http://books.google.ch/books?id=QYrH9P0iPb8C&pg=PA12&lpg=PA12&dq=principles+clinical+medicine+space+flight+acceleration&source=bl&ots=OIrl9AsLz4&sig=vG4BfIbQxQFuF_i9KMmq7_AeBlw&hl=fr&ei=wDI3TYToIIaLswbUguGZAQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CCAQ6AEwAA#v=onepage&q=principles%20clinical%20medicine%20space%20flight%20acceleration&f=false

par contre la raison de la différence d'accélération n'est pas précisée (ou alors je l'ai loupée), d'où ma question.
jvgoo
jvgoo

Messages : 424
Inscrit le : 23/09/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas


Différence de rapport poussée/poids.
Comparatif Saturn V et navette pour une orbite finale basse à peu près similaire. Bien sûr la TLI n'est pas incluse dans le graph.
Sur Saturn on coupe le moteur central sur les premier et deuxième étages pour limiter les contraintes. Sur la navette on peut moduler la poussée.

[Technique] Différences d'accélération STS VS Mercury, Gemini, Apollo A10launchaccelplot

[Technique] Différences d'accélération STS VS Mercury, Gemini, Apollo Launchy
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 49 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


Réponse très intérressante.
On voit que sur STS, l'accélération est lissée mais ne descend pa sous les 1G.
avatar
Clockover

Messages : 90
Inscrit le : 16/07/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Gex

Revenir en haut Aller en bas


Intéressant.
Ce qui me surprend, néanmoins, c'est qu'à la fin du lancement de la navette, on ne revienne pas à 0G. Il faut pourtant bien couper totalement les moteurs à un moment donné ...
Argyre
Argyre

Messages : 3395
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Oui, Argyre ; tu me lèves cette question du "bec" quand retombe-t-on à zéro avec le STS ?

Pour le reste les deux schémas sont instructifs. On est moins secoué dans la navette que dans le complexe Apollo. En tous cas merci pour vos réponses.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14448
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Le graphique STS d'Exocet doit être imprécis sur la fin, à moins d'une subtilité il me parait concevable qu'on soit proche du 0 G après le MECO. C'est ce qu'on voit sur le graphique du bouquin que j'ai indiqué (mais à noter que même celui-ci n'indique pas non plus 0.00 G, il y a apparemment une force résiduelle... Est-ce la "Microgravity" ?)
jvgoo
jvgoo

Messages : 424
Inscrit le : 23/09/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum