Vol ''touristique'' autour de la Lune / Space Adventures vient de vendre le 1er ticket

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je rappelle que le ''tourisme'' spatial, même si on peut regretter, qu'il ne soit pas destiné aux 7 milliards de personnes habitants notre planète (d'ailleurs, en tourisme normal, cela ne concerne qu'une fraction de la population mondiale) existe. ;) Le nier est une contre-vérité. Même si le marché de l'orbite basse ne concerne que 7 personnes pour l'instant, il en résulte du travail pour des milliers d'autres... (lors de croisières de luxe, il y a bien un travailleur pour un passager). Le tourisme spatial n'est pas que l'envoi d'un bonhomme dans l'espace...

Pour les moyens, on ne peut pas nier que ce qui a ralenti, freiner ou arrêter certains programmes (Apollo ou la navette) est bien une question de moyens avant toutes autres considérations philosophiques, humaines, politiques, etc... On arrête parce que c'est trop cher. On attend rarement on arrête parce que c'est inutile...

Pour en revenir au sujet initial du post (avant une petite dérive des pour ou contre le tourisme spatial), est d'informer que cette annonce peut montrer que cela est faisable. Les russes ont l'air de le penser moyennant 300 millions... Scaled Composites a penser qu'il était possible de tutoyer l'espace pour moins de 10 millions, et bien cela a été fait. Qu'on soit pour ou contre le tourisme spatial n'a rien à voir avec le fait qu'il existe et qu'on ne peut pas y faire grand chose. Virgin construit bien sa flotte de 5 SpaceShipTwo, construit un ''astroport'' au Nouveau-Mexique et a signer un accord pour un autre en Suède. Qu'il y a des milliers de personnes qui ont réservé... Le tourisme spatial est là... Et il fait vivre beaucoup de monde... C'est une industrie à part entière (comme certaines industries qui sont moins reluisantes que d'envoyer un ''touriste fortuné'' dans l'espace, et qui pourtant sont tolérées).

D'autre part, on critique les rêveurs... Heureusement qu'il y a eu, qu'il y a et il y aura des rêveurs dans le domaine spatial, comme dans d'autres... Imaginez un monde sans rêveurs... Et pour l'espace, un monde sans Tsiolkovski, Von Braun, Korolev, Goddard, Esnault-Pelterie, etc... ;) Ils étaient un peu rêveurs, non ? ;)



Dernière édition par spacemen1969 le Ven 28 Jan 2011 - 18:27, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas que l'argument de maintien ou de création d'emplois soit ici recevable car même nos dirigeants n'y sont pas sensibles quand il s'agit de soutenir leur industrie spatiale. Combien d'employés chez Space Aventures ? N'est-on pas encore là dans un de ces nièmes intermédiaires sans grande valeur ajoutée (mais avec des marges colossales, elles) qui ne font que brooker de services qu'ils ne créent pas et simple revendeur d'une industrie qu'ils n'ont même pas contribué à créer.

D'ailleurs, l'autre bon exemple est donné par SB: si la création d'emplois était au centre de ce genre d'initiative alors imaginez un peu ce que représenterait pour notre industrie un projet de jet supersonique d'affaires ou pour le transport commercial ? Sans Concorde, Airbus n'existerait pas sur la scène mondiale (tout au plus pourrait-on fabriquer un ou deux avions par an pour les besoins d'un marché domestique et ceci non sans moults subventions publiques).

Bien sûr que les grands personnages ont rêvé mais leurs rêves étaient pour l'Humanité toute entière (c'est ce qui en fait des génies) et non pour quelques "happy few". J'ai déjà parlé des "rêves" d'Edison sur un autre fil et c'est justement le meilleur exemple de personnage qui a consacré sa vie au bien-être de l'Humanité: idéal pour lequel il fut le premier récipiendaire de la médaille Franklin. Je pense pour ma part que même Bert Rutan et son White Knight n'arrivent pas à atteindre le niveau de rêve qui permet d'améliorer le sort de l'Humanité toute entière alors qu'une exploration concertée et visant autre chose que des marges à reverser aux actionnaires, eux-mêmes suffisamment riches pour devenir de futurs clients touristes, est réellement à promouvoir et à considérer comme utile (contrairement aux décideurs à courte vue qui en arrêtent le financement dès les premières difficultés: ce fut le cas il y a 50 ans des vols d'êtres vivants organisés par la France et notre retard est encore de nos jours conséquent comparé aux autres nations qui ont persévérer telle la Russie et les USA).
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


C'est le problème d'une discussion par messages interposés... on peut être d'accord avec certains points de vue de nos contradicteurs (quelque soit le ''côté'' choisi) ;) ;)

Je suis pour le tourisme spatial, mais je suis surtout pour que l'espace soit accessible au plus grand nombre et pour le plus grand bienfait de tous (et pas seulement le bienfait financier de quelques uns / D'ailleurs les ''space tourists'' n'ont lésé personnes, leur ''fortune'' ils l'a doivent à eux-même ;) )

Si certains ''politiques'',, décideurs à courte vue entre autre, avaient vu ou avaient compris l'enjeu, cela aurait différent depuis longtemps.

Le fait que Barak Obama veuille donner l'orbite basse au privé, est aussi que le développement de ce secteur privé va créer des emplois. Et pas que des profits sans retour ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:C'est le problème d'une discussion par messages interposés... on peut être d'accord avec certains points de vue de nos contradicteurs (quelque soit le ''côté'' choisi) ;) ;)
[HS]Désolé si ça fait un peu égoïste mais au point où j'en suis :sage:, je n'éprouve aucun besoin de me classer dans tel ou tel camp. Mon point de vue n'appartient qu'à moi et c'est là le privilège des libres penseurs qui n'ont aucune directive à appliquer ou de positions majoritaires à rallier souvent à l'encontre de leur propres convictions personnelles[/HS]
spacemen1969 a écrit:Je suis pour le tourisme spatial, ...
Je le suis aussi dans les conditions invoquées précédemment dans ce fil: qu'il s'appuie d'abord sur des infrastructures accessibles au plus grand nombre et donc, on doit en priorité développer celles-ci (dans le respect de leur environnement et pas comme à Dubaï) avant de penser à rendre visite aux Luniens ou aux colons de Mars (cela étant, pourquoi crois-tu que le "tourisme" dans les bases antarctiques soient interdits ?). Quant au suborbital, c'est peut-être du tourisme mais ce n'est pas du spatial... mais c'est un autre débat hors sujet.
spacemen1969 a écrit:...mais je suis surtout pour que l'espace soit accessible au plus grand nombre et pour le plus grand bienfait de tous (et pas seulement le bienfait financier de quelques uns / D'ailleurs les ''space tourists'' n'ont lésé personnes, leur ''fortune'' ils l'a doivent à eux-même ;) )
Mis à part les gagnants de l'Euromillions, je cherche encore les fortunes qui soient dues au "travail" d'une seule personne isolée (quand bien même tu te mettrais là à creuser dans ton jardin et trouve un puits de pétrole: ce gisement, résultat de millénaires d'histoire de la Terre, appartient à celle-ci et non au dernier chainon qui passe par là) sans l'appui d'une équipe ou bien l'héritage d'un parent (sans compter le soutien de clients fidèles qui ont du aussi y croire au début et faire des sacrifices, pas nécessairement financiers, de leur côté en fermant parfois les yeux sur des débuts difficiles => ceux qui ont connu les débuts d'un certain X.Niel, aujourd'hui dans les 10 premières fortunes de France, sauront de quoi je parle) mais on s'égare. D'ailleurs, certains milliardaires américains (Bill Gates en tête) ont tellement conscience de cela qu'ils ont entrepris avant la fin de leur vie (après laquelle elle ne leur servira plus à rien) de remettre leur fortune là d'où elle vient. Nous sommes poussière et nous redevenons poussière. Ce qui appartient à l'espèce doit lui être restitué quand on en a plus l'utilité.
spacemen1969 a écrit:Si certains ''politiques'',, décideurs à courte vue entre autre, avaient vu ou avaient compris l'enjeu, cela aurait différent depuis longtemps.

Le fait que Barak Obama veuille donner l'orbite basse au privé, est aussi que le développement de ce secteur privé va créer des emplois. Et pas que des profits sans retour ;)
Ce n'est qu'un moyen détournée de se défausser de ses propres responsabilités. L'administration Obama, confrontée au gouffre financier créé par la guerre en Irak, ne trouve que ce moyen pour se débarrasser de fonctionnaires de la NASA qui vont ainsi passer au privé. Il est encore trop tôt pour dire si le bilan des suppressions de postes sur certains programmes arrêtés (dont Constellation) de la NASA et ceux créés par les initiatives privés type COTS sera positif. Ce qui est sûr, c'est que dans une société bien moins Keynésienne que la nôtre (où il y a en fait un ratio plus proche de 1/2 voire moins dans certains secteurs comme l'armement) comme celle des USAs, un emploi de fonctionnaire fédéral va jusqu'à soutenir dix emplois privés (cela n'échappe pas aux fans de séries policières américaines type CSI, Bones où les gens que l'on voit sont en faits tous en contrat de droit privé avec le FBI ou le Shérif) donc dans un premier temps, le ratio que je verrais plutôt c'est que pour chaque emploi fédéral supprimé à la NASA, c'est dix employés travaillant actuellement dans le privé sur les programmes Shuttle (qui devait de toute façon s'arrêter), Constellation... qui vont se retrouver à la rue. Alors, vont-ils réellement être tous (plus quelques autres pour qu'il y ait croissance de l'emploi du secteur) ré-embauchés chez Bigelow ou bien d'autres agences de voyage touristique en orbite basse, seul l'avenir nous le dira.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Sincèrement, je ne pense pas que la technologie spatiale actuelle soit encore assez mûre pour le tourisme de masse ou le tourisme tout court Non
Bon ! Je ne dis pas dans 50, 100 ans avec des SSTO à la manière de l'aviation commerciale.
L'accès à l'espace reste difficile, risqué et très coûteux. Donc, tout sauf de la routine !
Il doit donc être réservé aux professionnels, pilotes, ingénieur et scientifiques.
Dans ces conditions, touts les efforts devraient être uniquement consacrés à y réaliser des choses utiles, innovantes et sources d'explorations & découvertes :D
Je trouve complètement inutile de gaspiller du temps, de l'énergie et de l'argent pour y faire autre chose sans aucune valeur ajoutée.
Alors qu'à mon avis le top des priorités devraient être, par exemple :

- Le retour d'échantillons martiens, ... attendu depuis 2005 !
- L'exploration des océans d'Europe et d'Encelade avec des pespectives biologiques d'un intérêt fondamental.
- L'implantation d'une base semi-permanente sur un des pôles lunaires et son exploration touts azimuths (forage, recherche de la glace, He3, etc...).
- Le développement de la propulsion nucléaire et/ou électro-nucléaire pour raccourcir les trajectoires dans le Système Solaire et ... au-delà !
- L'exploration détaillée de Titan (ballons, rovers, ...) qui est une planète à part entière avec des formations d'aspect étonnamment ... terrestre !
- Le retour vers Neptune & Triton, car aucune pespective depuis plus de 20 ans !

Perso, j'assimile les vols spatiaux touristiques actuels et à venir comme de grosses attractions foraines où les "clients" s'éclatent en apesanteur, se rincent les yeux sur la vue depuis l'espace et se font peur à prendre de g au lancement et au retour. 👅
Je ne vois pas en quoi ça peut ajouter à la gloire des pionniers du Cosmos et à l'astronautique en général ?
Je crois même, au contraire, que cela en fait des sortes de caricatures. 🤡
...
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@spacemansan a écrit:
Il en fut de même pour la voiture, la navigation de plaisance, l'aviation privé, le saut en parachute... Ce qui à eu pour effet de stimuler l'industrie et créer des millions d'emplois directe, indirectes et dérivés et des milliards de revenus non seulement pour quelque uns mais pour tout une suite d'investisseurs à risques qui auront fait le parie d'une valeur marchande hypothétiquement rentable et je dirais réalisable. Je ne voie aucunes raisons ici de réserver le spatial à un groupe plus qu'a un autre ( de toutes manière pour ce que les scientifiques, les ingénieurs techniciens et autres en font... ). Sans le tourisme naissant, et même si il n'est réservé pour l'instant qu'à de richissimes vacanciers, cela importe peu. L'espace deviendra et doit être accessible à tous au même titre que l'automobile, le bateau et l'avion... sans quoi ce domaine ce périclitera et stagnera dans le seul créneau de développements satellitaires... Pertes d'emplois, perte d'argent et perte de pouvoir économique.

Il faut générer des revenus qui stimuleront les industries à investir dans le développement durable, cette fois,...

Absolument d'accord. Je pense que c'est pour cela qu'une société comme Virgin a un temps d'avance. Parce qu'elle a balisé le terrain pour s'approprier des parts d'un marché naissant.
Même si les premiers vols étaient annoncés pour 2008 ou 2009, le retard pris est parfaitement justifiable voir normal (cf. Mes posts précédents.)
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Une pensée cependant….un touriste de l’espace ne sera jamais un astro-cosmo-naute. Je ne considèrerais jamais ces futurs potentiels membres d’équipages, comme des astronautes ou comme des cosmonautes…ce ne seront que de riches touristes, bien chanceux d’avoir pus ce payer ce voyage, point.

D’ailleurs pourquoi aucunes réactions découlant des acteurs du spatiale actuel, aussi bien faisant partie du corps des astronautes américains, que du corps des cosmonautes russe, n’ont été publiées a ce sujet ? Ne chercheraient ils pas à éviter de communiquer sur la question « space adventure » ? De plus peut être que ma vue a baissée considérablement mais, je n’ai pu lire aucuns avis personnel, aucunes réactions propres a un "gros" du spatial actuel, lors de la publication de cette annonce, il y’a peu. C’est un peut comme ci ce genre de vols étaient devenus plus que routiniers !

Assez douteux tout de même… ça laisse sous entendre que malgré, tout nos avis amassés ici, qui bien entendus sont propres a chacun, il y’a une vérité... quelle est elle justement.

Space adventure emmènera des touristes vers la lune en 2015 ! Info ou Intox ? Je m'intéresse au débat cependant, mais essai tout de même de tâter tous les terrains disponibles, dans le but de me faire, à termes, une vrai opinion sur cette question.

avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@spacemansan a écrit:...
Je partage totalement cette affirmation et irais même plus loin en disant qu'il n'y à aucunes comparaisons possibles. Il ne peuvent pas êtres considérés comme membres d'équipage... Ce sont des touristes point barre. de la le malaise générale je pense...
Oui, il va falloir revoir sérieusement le droit du transport spatial comme ce fut le cas du transport aérien lorsque des passagers payants ont commencé à être emportés. Tous les occupants d'un avion n'étaient alors plus uniquement des "aviateurs" dans la définition qu'on donnait à l'époque. De même, le touriste n'est pas, contrairement aux occupants actuels de vaisseaux voyageant dans l'Espace des "envoyés de l'Humanité" comme les définit le droit spatial actuel.
@spacemansan a écrit:...
Je croie que les dits acteurs du domaine spatial ont tout intérêt à ne pas provoquer de remous. Si le privé s'engage à fournir des services pour les orbites basses et au mieux au alentour de la Terre et de la Lune, cela aura pour conséquences directes de libérer une certaines partis des budgets pour les allouer aux développements techniques et scientifiques d'importances comme cité par Gasgano un peu plus haut. Plus il y aura de touriste, plus le prix du billet diminuerais... ont connais la suite.
Alors là, si tant est que l'on puisse s'appuyer sur le modèle économique du transport aérien, ce ne sont pas, loin s'en faut, les touristes qui rendent les vols rentables mais les voyageurs d'affaires. Pour créer un "trafic d'affaires" vers l'orbite basse, il faut d'abord qu'il y ait du "business" (soit toute forme de travail utile rapportant de l'argent) à y faire et que ce soit plus rentable que d'utiliser les moyens de télémanipulation d'y faire monter des voyageurs d'affaires. L'ISS n'a pas été conçue pour cela malgré les rêves des années Reagan qui tournaient autour là aussi de la privatisation de l'Espace (Ah ! certains croyaient que l'idée était nouvelle... désolé de les décevoir) et ne peut pas être rentable pour ce pourquoi elle est faite: faire avancer l'exploration et servir de laboratoire de technologies (plus que de recherches car la moindre expérience revient beaucoup trop cher pour les budgets étriqués de certains laboratoires scientifiques y compris privés sans compter la paperasse à produire pour avoir le droit de monter une expérience en toute sécurité là-haut...).
@spacemansan a écrit:L'une des premières entreprises dans le domaine du tourisme spatiale nous as habitué à des annonces qui présentaient des délais de réalisations effectives. Donc lorsqu'une compagnie comme space adventure fait de même, tout le monde prend du recul et attend de voir, ce qui laisse croire en une forme de routine tranquille alors que si effectivement tout est fait pour offrir les dits services, c'est le branle bas de combat chez virgen, space adventure et l'industrie Russe... pour tenter de respecter les délais. C'est du marketing dit pushing !
Oui, on connait cela dans d'autres domaines de la High tech: dites-moi ce dont vous n'avez pas besoin et je vous convaincrai comment ne plus pouvoir vous en passer... :evil:
@spacemansan a écrit:Je crois bien que pour ce faire une vrai opinion et qu'elle soit objective qu'il faille attendre d'autres développements subséquents et prévisibles à cette annonces. Nous ne disposons que de trop peu d'informations pour être en mesure de dresser un portrait réaliste de ce qui semble être galvauder à tord ou à raison par ces messieurs... Disons que pour le moment je veux bien y croire, mais cela reste à démontrer et à prouver !
Certes et ce n'est pas avec le prix d'un unique billet payé (ou même seulement un acompte d'ailleurs) que ces développements indispensables (y compris en matière de sécurité !) seront financés mais avec un effort conséquent en direction de l'exploration spatiale dans son ensemble qu'aucune entreprise privée n'est prête à entreprendre à ce jour tellement le retour sur investissement est peu probable.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:
Une pensée cependant….un touriste de l’espace ne sera jamais un astro-cosmo-naute. Je ne considèrerais jamais ces futurs potentiels membres d’équipages, comme des astronautes ou comme des cosmonautes…ce ne seront que de riches touristes, bien chanceux d’avoir pus ce payer ce voyage, point.

D’ailleurs pourquoi aucunes réactions découlant des acteurs du spatiale actuel, aussi bien faisant partie du corps des astronautes américains, que du corps des cosmonautes russe, n’ont été publiées a ce sujet ? Ne chercheraient ils pas à éviter de communiquer sur la question « space adventure » ? De plus peut être que ma vue a baissée considérablement mais, je n’ai pu lire aucuns avis personnel, aucunes réactions propres a un "gros" du spatial actuel, lors de la publication de cette annonce, il y’a peu. C’est un peut comme ci ce genre de vols étaient devenus plus que routiniers !

Assez douteux tout de même… ça laisse sous entendre que malgré, tout nos avis amassés ici, qui bien entendus sont propres a chacun, il y’a une vérité... quelle est elle justement.

Space adventure emmènera des touristes vers la lune en 2015 ! Info ou Intox ? Je m'intéresse au débat cependant, mais essai tout de même de tâter tous les terrains disponibles, dans le but de me faire, à termes, une vrai opinion sur cette question.



Mon cher Sidjay, pour avoir quelques avis de ''professionnels'', regardes le comité de direction de Space Adventures ;) Je crois que tu trouveras ta réponse ;)

Comité de Direction de Space Adventures

L'avis de Buzz Adrin

De plus, énormément d'astronautes professionnels croient au tourisme spatial
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Buzz Aldrin a affirmé : «Cette mission est une occasion unique pour un citoyen particulier de devenir un des grands explorateurs du 21e siècle."

Effectivement Spacemen1969, la liste est conséquente. J’ignorais que des astronautes consentaient, les ambitions de « space-adventure », cela me donne donc quelques informations complémentaires. Merci.

Vol ''touristique'' autour de la Lune / Space Adventures vient de vendre le 1er ticket - Page 6 Sans_t10
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Enfin un débat agité sur le FCS: ça me manquait! ;)

Je me suis amusé à lire toutes les remarques de cette rubrique: je ne sais pas qui a acheté le billet, mais quel qu'il soit, il a foutu un sacré bazar sur le forum.

Vos analyses en général exposent deux problèmes qui, à priori, n'ont rien à voir l'un avec l'autre: la place du tourisme spatial et le voyage vers la Lune. Vous me direz que le post porte sur un touriste qui veut tourner autour de la Lune. Soit. Mais les deux problèmes sont différents.

Le tourisme spatial existe, puisque certains ont déjà volé. Il s'agit d'amateurs fortunés? Toute l'histoire du tourisme a toujours suivi ce chemin. Les plus riches ouvraient la voie. Avant que l'ouvrier aille mettre ses pieds dans la méditerranée, les aristocrates les y avaient mis bien avant lui. Seuls quelques fortunés pouvaient se payer une place en avion dans les années 1950. Si tourisme spatial il doit y avoir, cela commencera par les plus riches, et peut-être, les autres. Personnellement, je n'y crois pas. Pour une raison toute simple: le prix de l'énergie. Envoyer quelqu'un dans l'espace consomme une quantité phénoménale d'énergie. L'énergie sera le problème de demain, et même d'ailleurs commence à être celui d'aujourd'hui. Elle coûtera de plus en plus chère, et limitera forcement les activités qui en consomment énormément. Sauf pour les plus riches.

Le touriste possède une autre caractéristique: il est à la fois accueilli aimablement pour l'argent qu'il rapporte, et détesté pour les désagréments qu'il entraine avec lui. Ce sont exactement les remarques que vous formulez dans vos réponses: pour certains, il n'a rien à faire dans l'espace qu'embêter ses camarades de jeu, c'est à dire les gens sérieux; pour d'autres, il apporte la monnaie, tellement nécessaire dans ces périodes de disette.

Quant au voyage autour de la Lune, évidement qu'il est possible de le réaliser. Bien sûr qu'un seul pilote soit suffisant, de peu que les dangers du voyage soient bien expliqués aux volontaires. Il serait d'ailleurs tout à fait possible de les faire voyager en automatique. On la fait il y a presque 50 ans, on doit pouvoir le refaire. Doit-on pour autant le faire? Certainement pas. Et ici aussi pour une raison toute simple: le prix de 150 millions de dollars est une aimable plaisanterie. Je veux bien payer mes impôts et soutenir une industrie spatiale inévitablement non rentable. Je veux bien que pour chaque vol d'Ariane, mes impôts servent à payer l'amortissement des recherches, puisque les propriétaires des satellites ne payent que le prix de la fusée. Mais payer des impôts pour permettre à quelques fortunés de prendre des photos de la face cachée de la Lune serait à mes yeux du gaspillage éhonté. Car faire voyager 3 hommes autour de la Lune ne se fera pas, et ne pourra certainement pas se faire dans un avenir proche, pour moins de deux milliards de dollars.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2948
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Hé bien, on n'avait pas vu un débat si intense sur le forum depuis quelque temps. Le sujet fait "mouche" !

spacemen1969 a écrit:J'ai un peu de mal à comprendre le ''dénigrement'' fait autour de ce projet, des vols suborbitaux de Virgin, des vols dans l'ISS, etc... Je ne pense pas que cela fasse du tort à la communauté spatiale, scientifique, etc...
Tu soulèves un point qui me semble important !
Pour ma part, sans être particulièrement un adversaire de ces projets, je crois justement que ça n'est pas neutre, au sens où ils véhiculent un discours globalement douteux sur l'avenir du spatial.
Je m'explique: on nous parle sans cesse de nouveau marché qui permettrait de faire "repartir" le spatial, d'avancées technologiques, de démocratisation de l'accès à l'espace.
Qu'en est-il dans les faits ?
- Pour le suborbital: comment oublier qu'il ne s'agit au fond que de refaire le X15 et d'atteindre juste Mach 3 ? (en montée à forte pente, il est vrai). Alors, oui, le SS2 volera certainement, et aura sans doute suffisamment de passagers ... pour que cela soit pendant un certain temps un bon support publicitaire pour Virgin. Mais est-ce cela qui va relancer les avancées technologiques dans le spatial là où la navette a échoué ?
- Pour l'orbital (Soyuz/ISS): qu'a fait Space Adventure, finalement, à part utiliser opportunément la conjoncture bien particulière du spatial russe (gros héritage technique associé à un besoin de cash) pour un micro-marché, à la pérennité incertaine ?
- Pour le vol autour de la lune: idem (si ce n'est qu'il faudra quand même un petit peu de développement spécifique pour adapter un étage de transfert), en forçant encore le trait: service encore plus risqué, encore plus cher, pour un marché encore plus microscopique. On peut raisonnablement douter. Et au fond, en refaisant "Apollo 8" (en light) pour quelques "happy fews", n'est-on pas là aussi plus dans le registre de la nostalgie que dans le lancement d'une nouvelle ère de l'astronautique ?

Alors, le tourisme spatial (du moins tel qu'on en parle actuellement): "enterrement de première classe" du vol habité ?
Je suis volontairement provoquant, mais quand on prend ce recul, peut-on vraiment trouver que c'est une bonne chose que ces initiatives commerciales occupent le terrain, au lieu de projets plus ambitieux faits par les agences ?
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai pas dis que le tourisme spatial permettra de rebooster le secteur spatial. Seuls les états et leurs décideurs feront de l'avenir de l'Astronautique (avc un grand A), ce qu'elle sera...
Le tourisme spatial, lui, répond à ses propres initiatives, et donc n'aura pas d'impact sur les autres acteurs du spatial.

Pour en revenir à l'annonce d'un vol lunaire, le prix du billet comprend toute la prestation, de la fabrication, des essais, etc... au vol. Les impôts n'ont rien à voir dedans normalement.
Mais la spécificité de ce vol et des 8 vols touristiques, est que l'argent du billet, servira et a servi à financer les infrastructures, la construction du Soyouz, etc... et donc a permis le maintien d'emplois qualifiés. On peut imaginer que l'état russe mettant moins d'argent ou désirant mettre moins d'argent dans le secteur spatial doit trouver cette manne finaincière intéressante, car elle permet de payer des emplois à moindre frais. Si le contraire avait existé, il y a longtemps que ce genre de projet aurait été enterré.

Et même pour 2 milliards de dollars, il y aura toujours un volontaire (d'ailleurs pourquoi 2 milliards de dollars ?) ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:Buzz Aldrin a affirmé : «Cette mission est une occasion unique pour un citoyen particulier de devenir un des grands explorateurs du 21e siècle."
La phrase d'Aldrin me parraît un peu trop flatteuse ! ... Grands Explorateurs ! Wow !

Mais, franchement, effectuer un huit entre la Terre et la Lune, recroquevillé sur un siège, ne me semble pas être une quelconque contribution à l'Exploration en général !
Et encore moins au XXIème siècle. En 1968, oui, certainement.
Mais, quelles nouvelles découvertes, compterait-il donc faire :???:

Un exploit physique ? Oui, beaucoup plus, probablement.

Quant à Space Adventures, il ne font que commercialiser les places disponibles sur les Soyuz.
Tout l'immense travail en amont revient aux scientifiques, ingénieurs et techniciens soviéto-russes qui avaient planché dessus il y a fort longtemps.
Peut de chance que leurs noms fassent la une de l'actualité par rapport au gars (le présumé Grand Explorateur, selon Aldrin !) qui collera ses fesses dans une de leurs réalisations.

Idem, pour Virgin, tout le mérite revient au génie de Burt Rutan et de son équipe de Scaled Composites :ven:

Le seul truc qui me plait dans cette histoire (si elle se réalise, ce que je souhaite finalement) c'est le fait, qu'enfin, un cosmonaute russe (un vrai cosmonaute, digne de ce titre)
partira effectuer une mission lunaire, .... qui sera comme une sorte de réparation très tardive par rapport aux espoirs du passé.
...
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Gasgano a écrit:
@Sidjay a écrit:Buzz Aldrin a affirmé : «Cette mission est une occasion unique pour un citoyen particulier de devenir un des grands explorateurs du 21e siècle."
La phrase d'Aldrin me parraît un peu trop flatteuse ! ... Grands Explorateurs ! Wow !
+1
@spacemansan a écrit:Je passe mon tour sur les belles paroles de M.Aldrin...
Malgré toute la vénération que je lui porte, cela ne me fait pas pour autant oublié qu'il n'en serait pas à son premier "buzz" (sans jeu de mots) déplacé. Son ego se satisfait souvent d'apparaître dans les médias y compris pour des choses complètement anodines voire décalées: il fait parfois la une de la presse people qui continue à guetter, malgré son âge, ses dernières conquêtes féminines. Mais, avouons-le, c'est aussi son côté décalé justement qui fait qu'on l'aime bien et je ne me m'empêchait de penser à sa traversée du désert dans les années 70-80 qui peut excuser beaucoup de ses égarements actuels: il savoure une notoriété retrouvée et méritée.

Pour ma part, j'accorde beaucoup plus d'importance à la "sortie récente" d'Amstrong de son mutisme (d'où l'importance de ce qu'il a dit: parlons peu mais parlons bien et le côté un peu trop médiatique de Buzz l'a souvent desservi... autant qu'un certain appât du gain d'ailleurs) dont il a été discuté dans un autre fil:

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t11848-apollo-11-neil-armstrong-s-exprime

Écoutons la voix de la sagesse :sage: plutôt que celle des médias qu'Aldrin sait parfaitement manipuler pour éviter de se faire oublié.

Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Plutôt délicat d'intervenir dans ce FIL ... qui part dans tous les sens.
Quasi impossible de le recentrer sur le topic annoncé soit le vol circumlunaire proposé à une clientèle touristique richissime, basé sur du matériel et de la logistique qui seraient fourni par les russes.

Mais sans doute le contenu de ce message est-il off-topic :lol!:
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


J'arrive en retard sur ce sujet, que je n'ai pu lire en entier vu sa vitesse d'extension.
Concernant le sujet de fond, je reste comme certains très sceptiques. On sait très bien qu'avant un vol touristique autour de la lune il faudra au préalable faire plusieurs vols d'essai et pour le moment le Soyouz n'a jamais fait de vol vers la lune. Il faut ajouter également le coté inconfortable du Soyouz pour un si long vol. Et enfin pour les années à venir le Soyouz me semble déja bien chargé avec la désserte de l'ISS, d'autant qu'elle va devoir emporter les européens et les américains, ainsi que des touristes. Les américains ne devraient pas avoir leur capsule avant 2015, mais vu les retards et la période d'essai il ne faudra guère espérer qu'il revole régulièrement avant au moins 2017.

Je pense aussi qu'il faut se méfier des effet d'annonce sur le tourisme spatial. Depuis des années on nous sort régulièrement divers projets, du plus farfelu au plus réaliste, mais à chaque fois la réalité (souvent économique) rattrape tout le monde et font capoter les espoirs. Avec Bigelow qui avait pourtant satelliser un module gonflable on nous promettait rapidement des hotels orbitaux, durant le X-prize on a été envahi de promesses de nouveaux lanceurs touristiques, meme EADS s'y est lancé avec un avion fusée qui semble etre resté à l'étape de plaquette et image de synthèse. Récement encore le Danemark promettait des vols suborbiteux en position debout, et finalement avec le recul ça ressemble plus à un gros coup de pub d'un passionné pour sa mini fusée.

Bref, le tourisme spatial on nous en parle depuis les années 60, et tout ce qu'on aura vu c'est quelques vols à bord du Soyouz de riches milliardaires.
AMHA, la conquete spatiale restera encore pour un moment un domaine réservé aux professionnels et scientifiques, et les quelques personnes pouvant se permettre de s'amuser à vivre une telle aventure devront se contenter pendant un bon moment des vols paraboliques, des vols suborbitaux de Virgin et quelques uns, ou des rares places à prix d'or à bord d'un vrai vaisseau orbital.
Et pour revenir au vol touristique lunaire, cela me parait etre une étape encore plus complexe et lointaine, c'est encore trop tot pour cette décennie meme si techniquement ce serait faisable. Quand on voit tous les projets (souvent srieux) qui tombent à l'eau rapidement on est en droit d'avoir un certain scepticisme sur la réalité prochaine de la chose.

Concernant le débat, j'apprécierai que chacun respecte l'avis de l'autre et ne cherche pas à dénigrer l'autre sous prétexte que cela lui parait fantaisiste. Un débat c'est fait pour échanger des avis, convaincre, et argumenter, ce n'est pas un jeu de celui qui rabaissera le plus l'autre pour avoir raison. Je ne prend pas parti car tout le monde a eu sa part de tord mais je vous demande juste de maintenir un niveau de discussion serein, passionné et respectueux.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29202
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


:!:

(édité à partir du post de Mustard ci dessus)

Montmein69, je ne crois pas que ce fil parte dans tous les sens.

L'annonce de départ, un vol lunaire vers 2015 pour 150 millions de dollars porte en germe tous les aspects discutés dans ce fil.

Une telle annonce n'est pas anodine, il ne s'agit pas du vol STS 133, du projet de télescope spatial JWST, fils où l'on peut se contenter d'être factuel : "qui va voler, quand le vol pourra avoir lieu, où va aller le satellite, combien a t il coûté, etc etc etc ?"

Dans le fil ouvert ici, on ne peut pas, à mon avis, faire l'économie, de questions "amont", qui viennent immédiatement à l'esprit... Ce qui est intéressant, ce n'est pas "les Russes vont ils mettre des sièges "éco", "bizness" ou "first" dans le Soyouz, mais bien "l'annonce est elle crédible" ?

La réponse est probablement non, comme on l'a vu : ni la date, ni le budget annoncé ne semblent crédibles à certains d'entre nous. A partir de là, on peut, je dirais, on doit, se poser légitimement la question "quel sens, çà a, cet hypothétique voyage lunaire, que peux t'on en penser" ?

C'est ce que nous faisons ; certaines interventions sont remarquables et rendent, à mon avis, le fil plus intéressant que si nous nous contentions de "rêver" à ce "formidable" voyage...

S
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


Désolé .... je suis d'un pragmatisme assez basique.

Non pas que je ne m'intéresse pas à des sujets prospectifs très "ouverts" .... il y a eu des sujets sur le "voyage martien" longs et passionnés, plus techniques sur "les serres martiennes" ou "quelles prochaines missions robotiques vers Mars ?" où des avis très variés s'exprimaient avec mise en relief des moyens à mettre en oeuvre, de l'utilité, de la faisabilité etc ....
Mais le titre est quand même un indicateur du topic abordé, certes sans être borné sur le contenu de la discussion et de possibles digressions. Et là sauf si j'ai la berlue le topic c'est le vol circumlunaire avec moyens russes. Projet dans lequel Space Aventures auquel certains sont quasi prêts à octroyer les clés de l'exploration spatiale intergalactique, n'a fait que vendre un ticket (et encore on n'en est pas sûr)

Je trouve que si on veut discuter d'un "tourisme spatial ouvert à toute l'humanité" ... ou affirmer "c'est le tourisme qui va réveiller une industrie spatiale quasi moribonde car sous la coupe d'agences spatiales sclérosées" ... il faut se donner un titre adéquat. Comme "L'astro-touriste est-il le seul avenir pour l'humanité" ou "La gloire de la vision touristique" 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum