energie solaire mieux qu'énergie nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Un article très intéressant est paru en 2010 sur l'utilisation des panneaux solaires sur Mars. Voici la référence :
C. Cooper, W. Hofstetter, J.A. Hoffman, E. Crawley, Assessment of architectural options for surface power generation and energy storage on human Mars missions, Acta Astronautica, vol. 7-8, pages 1106-112, 2010.

En gros, il est d'ores et déjà plus avantageux d'utiliser des panneaux ultralégers plutôt que des réacteurs nucléaires, même pour des besoins énergétiques correspondant, en Joules, à une production en continu de 100 à 200 kW en moyenne journalière.
Je suis en train d'écrire un article sur le sujet sur mon site. Je vous tiendrai au courant.

Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Un article très intéressant est paru en 2010 sur l'utilisation des panneaux solaires sur Mars. Voici la référence :
C. Cooper, W. Hofstetter, J.A. Hoffman, E. Crawley, Assessment of architectural options for surface power generation and energy storage on human Mars missions, Acta Astronautica, vol. 7-8, pages 1106-112, 2010.

En gros, il est d'ores et déjà plus avantageux d'utiliser des panneaux ultralégers plutôt que des réacteurs nucléaires, même pour des besoins énergétiques correspondant, en Joules, à une production en continu de 100 à 200 kW en moyenne journalière.
Je suis en train d'écrire un article sur le sujet sur mon site. Je vous tiendrai au courant.

Argyre

ps : J'ai l'accès à la revue Acta Astronautica. Si vous voulez l'article envoyez-moi un MP avec votre adresse.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


On n'a cependant guère de possibilité d'envisager les panneaux solaires au-delà de l'orbite de Mars ?
Pour alimenter Rosetta dans sa chasse à la comète, l'ESA a jonglé avec les limites du genre.
Mais si cela peut marcher sur Mars ... cela simplifie une importante contrainte de payload et de maintenance.
montmein69
montmein69

Messages : 17905
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:On n'a cependant guère de possibilité d'envisager les panneaux solaires au-delà de l'orbite de Mars ?
Pour alimenter Rosetta dans sa chasse à la comète, l'ESA a jonglé avec les limites du genre.
Mais si cela peut marcher sur Mars ... cela simplifie une importante contrainte de payload et de maintenance.

Oui, sauf que cette option est difficile à mettre en oeuvre avec des robots, car le déploiement et l'évetnuel dépoussiérage seraient trop compliqués. Du coup, cela devient un avantage pour le scénario 2-4-2 que je préconisais il y a quelques temps, car dans ce scénario les astronautes sont sur Mars en même temps que l'ISRU. Dans le scénario Mars Direct ou les scénarios de la NASA, c'est impossible.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:On n'a cependant guère de possibilité d'envisager les panneaux solaires au-delà de l'orbite de Mars ?
Pour alimenter Rosetta dans sa chasse à la comète, l'ESA a jonglé avec les limites du genre.
Mais si cela peut marcher sur Mars ... cela simplifie une importante contrainte de payload et de maintenance.
Il me semble que sur Rosetta, les opérations ayant lieu loin du soleil, réveil, détection et mise en orbite autour de la comète, atterrisseur, sont alimentées par des piles non rechargeables.
avatar
Laurent J

Messages : 184
Inscrit le : 18/11/2009
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


c'est vrai que sur Mars il n'y pas de nuages ou de précipitations d'un jour à l'autre comme sur la Terre pour handicaper la production photovoltaïque, mais comme pour la Terre il y a l'alternance jour-nuit et la position apparente changeant du soleil dans le ciel durant le jour qui me semble délicat à compenser par des panneaux orientables. (fiabilité à long terme des mécanismes d'orientation)
Le gros problème me semble tout de même être les longues périodes de tempêtes de sable avec leur conséquence d'ensablement des panneaux...

PS : Peut-être qu'avec des essuies-glaces... Bon je sors...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
energie solaire mieux qu'énergie nucléaire 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum