Opportunity et l'exploration du cratère Endeavour

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


sait on combien de temps opportunity peut il rester sans soleil  avant qu'il soit définitivement perdu?

Frandu12

Messages : 4834
Inscrit le : 16/03/2008

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


a t'on des nouvelles d'oppy? la tempête est toujours la?
phenix
phenix

Messages : 2350
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


La tempête est terminée,
mais l'atmosphère est très poussiéreuse.
Pas de nouvelles d'Opportunity à ma connaissance.
avatar
Bernard

Messages : 126
Inscrit le : 03/08/2006
Age : 64 Masculin
Localisation : Pantin 93

Revenir en haut Aller en bas


@Frandu12 a écrit:sait on combien de temps opportunity peut il rester sans soleil  avant qu'il soit définitivement perdu?

quelques éléments :
https://www.generation-nt.com/opportunity-rover-mars-tempete-actualite-1955591.html
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Selon l'article proposé par Katalpa, Oppy peut demeurer en sommeil tant que la température ne descend pas en dessous de -55 °C. Et selon un autre article sur lequel je suis tombé (mais qui date du 13 juin), Oppy se trouve dans l'hémisphère où c'est le début de l'été et où les températures ne devraient pas descendre en dessous de -36 °C. L'article est assez ancien par rapport à la tempête mais c'est toujours un bon point

https://www.space.com/40881-monster-mars-dust-storm-opportunity-rover.html
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Des nouvelles du 26 juillet : la tempête est entrain de se résorber, mais les scientifiques de la Nasa estiment qu'il faudra peut-être plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant que l'atmosphère ne soit assez transparente pour permettre aux panneaux solaires d'Opportunity de recharger ses batteries.
https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7155
fredB
fredB

Messages : 1865
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 55 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Si les conditions climatiques suivent leur cours actuel, l'opacité de l'atmosphère au niveau du cratère Endeavour devrait être descendue assez bas courant septembre pour tenter de réveiller Oppy (si ses panneaux solaires ne sont pas trop empoussiérés...).

Tout est expliqué en détail ici (en anglais) :
http://planetary.org/explore/space-topics/space-missions/mer-updates/2018/08-mer-update-opportunity-sleeps.html
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


J'aime ce point de vue :
Oppy est dans la Salinera ?

Opportunity et l'exploration du cratère Endeavour - Page 12 20180802_7-Opportunity-route-map_f840
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Opportunity aurait donné signe de "vie". A suivre.
https://twitter.com/Cosmic_Penguin/status/1030093995584540673
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Opportunity aurait donné signe de "vie". A suivre.

Cette rumeur tourne depuis ce matin mais un ingénieur travaillant sur Curiosity ne l'a malheureusement pas validée :

Apparemment, dernier contact le 10 juin et rien depuis
https://twitter.com/AstroStaab/status/1030081898922434560
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Histoire de détruire tous nos espoirs...
https://twitter.com/AstroStaab/status/1030110257609990144
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


A-t-on une estimation de la durée pendant laquelle Opportunity (en mode survie) peut trouver suffisamment d'énergie dans ses batteries (sans recharge) ?

Le problème de cette tempête obscurcissant l'atmosphère, c'est sa durée .... puis si les rayons recommençaient à percer suffisamment, ce que les panneaux solaires pourraient convertir vu leur ensablement.
Pour l'instant l'éventualité d'une extinction définitive n'a pas encore été envisagée .... mais pour combien de temps ? :trouille:
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Au fait cette poussière déposée sur les panneaux solaires du véhicule est-elle affublée d'un effet "colle" qui nécessite de secouer et incliner les panneaux pour faire s'écouler au sol la poussière ? Je fais allusion au fonctionnement en service normal, mais peut être existe-t-il une procédure d'inclinaison et de secousses artificielles (par commandes sur le train de roulement) pour arriver au même résultat (?). Evidemment il faut encore de l'énergie en réserve pour bouger la sonde. A-t-on de l'expérience sur les conséquences de ces phénomènes météorologiques sur les quelques "rover ou lander" qui ont séjourné au sol dans le passé ?

Je fais la différence entre une simple et éphémère tempête de poussière et ce phénomène planétaire (quantité & durée)
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14223
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'instant, difficile de dire si c'est la tempête ou le rover lui-même.

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/quelles-nouvelles-d-opportunity-en-pleine-tempete-martienne_126793


Pas de signal depuis le 10 juin, mais la Nasa est confiante.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Explication sur la rumeur du réveil d'Opportunity le 16 août :

Cette rumeur a commencé lorsque le réseau DSN affichait une communication avec le rover. En fait, il s'agissait d'une communication avec l'orbiteur MRO. La raison est que la fréquence de MRO est de 8439 MHz alors que celle d'Oppy est de 8435 MHz. Ces deux fréquences proches conjugués à un effet doppler de l'orbiteur a fait que le DSN a affiché brièvement le nom du rover. ll est certain qu'il s'agissait de MRO car le débit était de 6MB/s, débit normal de l'orbiteur. Ce débit est impossible pour le rover car il ne peut atteindre que 28,8 kB/s max
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


La question reste donc posé. Combien de temps le rover peut-il hiberner (et donc avoir une possibilité de se réveiller ensuite) sans aucune source d'énergie lumineuse efficace tombant sur ses panneaux solaires ?

S'il fallait annoncer que la mission a pris fin définitivement ..... l'émotion serait forte 8-)

AMHA ... c'est plutôt mal engagé actuellement vu la durée de la tempête et le "tau" qui a du mal à retrouver une valeur donnant de l'espoir .... mais il y a parfois des miracles :cheers: :ven:

Et comme on ne sait rien .... on peut cultiver l'espoir.
Pour l'instant, toute l'équipe croise les doigts, continue de diffuser des chansons et parie sur la période où il va se réveiller : entre fin août et mi-septembre, espèrent-ils. Tout le monde tend l'oreille, 24 heures sur 24.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-opportunity-reveillera-t-il-apres-tempete-mars-12450/
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La fin de Opportunity serait certainement un choc.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


oppy a fait sont job et  bien plus que sont job, sa perte serait triste mais logique apres tant d'année. par contre, tant que la tempete n'est pas fini, je reste confiant, elle est en mode pause normal, on vera a la fin de la tempete si elle se reveil.

par contre , sa m'inquiete plus pour les futur mission et surtout les missions habité, en effet avec des tempetes aussi longue une colonie martien serait dans un situation particulirement tragique. la serie Mars en parle bien , il faudrait une alimentation de secours nucleaire (donc lourd) mais aussi limité au maximum la consomation (donc aucune experiences scientifique, aucun developpement, probablement sacrifier les serre et les culture).
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t17912-serie-tv-mars-de-ngc?highlight=serie
HS: bon apres je m'en fiche, mars sa caille , je vais au chaud sur venus :hot:
phenix
phenix

Messages : 2350
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Bien sûr que Oppy a largement fait son travail, mais sans Oppy, il n'y aurait plus que Curiosity sur Mars.
Cela dit Oppy aussi aura de toute façon une fin. La Nasa et les autres étant optimistes, je le suis aussi, si un jour Oppy dépasse les 50 km, ce sera un évènement, mais tant qu'elle reçoit du soleil et rien ne casse, il n'y a pas de raison que ça ne continue pas pour elle.

Cette histoire sur la nécessité d'une source nucléaire pour les missions de longue durée ne me satisfait pas complètement, là où on peut utiliser le solaire, autant éviter le nucléaire.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:
Cette histoire sur la nécessité d'une source nucléaire pour les missions de longue durée ne me satisfait pas complètement, là où on peut utiliser le solaire, autant éviter le nucléaire.

Vaste débat sans cesse renouvelé (je parle du domaine spatial et plus particulièrement de l'exploration du système solaire).
Et là les "convictions" doivent céder la place au pragmatisme.
On peut privilégier le photo-voltaïque pour ce qui est de sondes depuis Mercure jusqu'à Mars, tant que la puissance requise reste relativement faible, et en misant sur des panneaux de grande surface et des progrès dans la conversion, s'en sortir honorablement jusqu'à Jupiter. En se rendant compte que si on va sur ses Lunes, si on veut faire rouler des rovers ou faire plonger des sous-marins dans lacs de méthane ou des mers sous-glaciaires (on peut rêver un peu ) .... l'utilisation du nucléaire apparait la seule solution crédible.
Et si on vise Saturne et ses lunes, et au-delà .... à défaut d'utiliser le nucléaire .... il faudra embarquer des Shadoks cyclo-électronico-générateurs :lol!:

Opportunity et l'exploration du cratère Endeavour - Page 12 Shadoc10
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le solaire comme argument idéologique, c'est à la mode. Que cette idéologie arrive à nous empoisonner pour les missions spatiales au delà de Mars et même Mars comprise dans certains cas (énergivore), cela me contrarie.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14223
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


pour évité la dérive du sujet consacré a opportunity , je vous propose de continuer le debat ici
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t13546p550-comment-coloniser-mars-a-partir-de-ses-ressources#428825
phenix
phenix

Messages : 2350
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@katalpa a écrit:
Cette histoire sur la nécessité d'une source nucléaire pour les missions de longue durée ne me satisfait pas complètement, là où on peut utiliser le solaire, autant éviter le nucléaire.

Vaste débat sans cesse renouvelé (je parle du domaine spatial et plus particulièrement de l'exploration du système solaire).
Et là les "convictions" doivent céder la place au pragmatisme.
On peut privilégier le photo-voltaïque pour ce qui est de sondes depuis Mercure jusqu'à Mars, tant que la puissance requise reste relativement faible, et en misant sur des panneaux de grande surface et des progrès dans la conversion, s'en sortir honorablement jusqu'à Jupiter. En se rendant compte que si on va sur ses Lunes, si on veut faire rouler des rovers ou faire plonger des sous-marins dans lacs de méthane ou des mers sous-glaciaires (on peut rêver un peu ) .... l'utilisation du nucléaire apparait la seule solution crédible.
Et si on vise Saturne et ses lunes, et au-delà .... à défaut d'utiliser le nucléaire .... il faudra embarquer des Shadoks cyclo-électronico-générateurs :lol!:

Opportunity et l'exploration du cratère Endeavour - Page 12 Shadoc10


Peut-être des atterrisseurs et rovers à alimentation "mixte" ? Je veux dire avec des panneaux solaires, mais aussi des batteries "autorégénérantes", enfin à longue autonomie, mais qui ne prendraient le relais qu'en cas de forte et longue tempête empêchant l'ensoleillement correct des panneaux solaires...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3293
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:pour évité la dérive du sujet consacré a opportunity , je vous propose de continuer le debat ici
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t13546p550-comment-coloniser-mars-a-partir-de-ses-ressources#428825

Sauf qu'on aborde la notion de "refus de principe" qui ne concernera pas que Mars, mais toute forme d'exploration des parties lointaines du système solaire lointain.
Un scientifique ne diabolise rien, il évalue si on a d'autres solutions, et si ce n'est pas le cas il utilise ce qu'on sait apte à fonctionner en minimisant autant que possible les inconvénients.
Pour ce qui me concerne je ne parle que de missions d'exploration avec les instruments qu'on a l'habitude de mettre en oeuvre : sonde, atterrisseur, rover, drone, ballon, sous-marin. Il leur faut de l'énergie pour fonctionner correctement dans la durée et malgré les aléas climatiques rencontrés (voir Curiosity qui fonctionne malgré la tempête). On arrive généralement à gérer cela avec des RTG.

Tout autre problème serait à coup sûr, celui d'alimenter une cité habitée, des serres d'alimentation devant être pressurisées et avec atmosphère constamment contrôlée et corrigée, des véhicules occupées par des explorateurs, des engins de minage, des installations chimiques de raffinage, liquéfaction, stockage de produits en grande quantité.

Même dans les zones où l'ensoleillement est "suffisant" , la conversion photovoltaîque nécessiterait pour de tels usages de TRES grandes surfaces de panneaux ... et inévitablement la solution nucléaire serait probablement mise en balance mais avec des installations plus complexes et plus à risque, calquées sur les centrales en activité sur terre. (du moins tant qu'on n'a pas inventé autre chose de fiable)

Or ce qu'on ne maitrise pas complètement sur Terre en matière de centrale nucléaire même miniaturisée : fonctionnement en toute sécurité avec les redondances nécessaires, gestion du combustible et des déchets quand çà fonctionne sur du long terme .... il serait AMHA assez aventuriste - voire inconscient - de le banaliser dans l'espace et sur des planètes, lunes ou astéroïdes.
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@phenix a écrit:pour évité la dérive du sujet consacré a opportunity , je vous propose de continuer le debat ici
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t13546p550-comment-coloniser-mars-a-partir-de-ses-ressources#428825

Sauf qu'on aborde la notion de "refus de principe" qui ne concernera pas que Mars, mais toute forme d'exploration des parties lointaines du système solaire lointain.
Un scientifique ne diabolise rien, il évalue si on a d'autres solutions, et si ce n'est pas le cas il utilise ce qu'on sait apte à fonctionner en minimisant autant que possible les inconvénients.
Pour ce qui me concerne je ne parle que de missions d'exploration avec les instruments qu'on a l'habitude de mettre en oeuvre : sonde, atterrisseur, rover, drone, ballon, sous-marin. Il leur faut de l'énergie pour fonctionner correctement dans la durée et malgré les aléas climatiques rencontrés (voir Curiosity qui fonctionne malgré la tempête). On arrive généralement à gérer cela avec des RTG.

Tout autre problème serait à coup sûr, celui d'alimenter une cité habitée, des serres d'alimentation devant être pressurisées et avec atmosphère constamment contrôlée et corrigée, des véhicules occupées par des explorateurs, des engins de minage, des installations chimiques de raffinage, liquéfaction, stockage de produits en grande quantité.

Même dans les zones où l'ensoleillement est "suffisant" , la conversion photovoltaîque nécessiterait pour de tels usages de TRES grandes surfaces de panneaux ... et inévitablement la solution nucléaire serait probablement mise en balance mais avec des installations plus complexes et plus à risque, calquées sur les centrales en activité sur terre. (du moins tant qu'on n'a pas inventé autre chose de fiable)

Or ce qu'on ne maitrise pas complètement sur Terre en matière de centrale nucléaire même miniaturisée : fonctionnement en toute sécurité avec les redondances nécessaires, gestion du combustible et des déchets quand çà fonctionne sur du long terme .... il serait AMHA assez aventuriste - voire inconscient - de le banaliser dans l'espace et sur des planètes, lunes ou astéroïdes
Dans nos océans naviguent toute une armada de sous-marins nucléaires , sans compter en surface, les brise-glaces . Il est vrai que les tsunamis ne les affectent pas, leurs effets dévastateurs ne se déclenchant qu’au niveau des côtes .
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11421
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


A l'heure où j'écris, le DSN a une de ses antennes de Camberra pointées vers Opportunity (nom de code MER1 pour Mars Exploration Rover 1), mais pour le moment aucun signal aller ni signal retour, comme si elle était orientée simplement "par espoir"...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3293
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum