[Sondage] La crise et la conquête de la lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si le programme lunaire avait été maintenu, pensez vous qu'il pourrait survivre à la crise ?

[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev1048%[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev10 48% 
[ 30 ]
[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev1021%[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev10 21% 
[ 13 ]
[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev1031%[Sondage] La crise et la conquête de la lune Barrev10 31% 
[ 19 ]
 
Total des votes : 62
 
Sondage clos

Petite question sur l'actualité et aussi l'occasion de lancer un nouveau sondage.
Etant donner la grave crise financière, principalement en Europe mais ça commence aussi aux USA, et on peut craindre que l'avenir ne soit pire, je me suis donc poser cette question sur le défunt programme lunaire:
Et si le programme lunaire américain avait été maintenu, pensez vous qu'il pourrait survivre à la crise ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28696
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Pour ma part, je penche pour la reponse 3
En imaginant qu'il y ait des hommes en permanence sur la lune, comme dans l' ISS, comment stopper un programme et les abandonner ou plus surement, les rapatrier ?
Laisser a l' abandon des années d 'investissement sur la lune serait absurde
De toute facon, ce programme serait devenu mondial et la reunion de toutes ces forces aurait pu, AMHA contribuer au maintient du programme

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:Pour ma part, je penche pour la reponse 3
En imaginant qu'il y ait des hommes en permanence sur la lune, comme dans l' ISS, comment stopper un programme et les abandonner ou plus surement, les rapatrier ?
Laisser a l' abandon des années d 'investissement sur la lune serait absurde
De toute facon, ce programme serait devenu mondial et la reunion de toutes ces forces aurait pu, AMHA contribuer au maintient du programme

Pareil.
Mais je pense qu'il y'aura plus de pays (Chine, Inde,EAU..) dans le projet avec la crise, car une base lunaire et beaucoup beaucoup plus cher que l'ISS, faudra plus de partenaires pour partager le financement.
ManouchKa
ManouchKa

Messages : 1105
Inscrit le : 20/09/2006
Age : 43 Masculin
Localisation : chez wam

Revenir en haut Aller en bas


j'ai voté 2)
les dettes de certains pays occidentaux étant trop importante, le programme des us aurait été sacrifié.
Mais la chine continue toujours son petit bonhomme de chemin...
cosmos99
cosmos99

Messages : 1466
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


Le plus gros problème du spatial en général n'est pas la crise : le programme lunaire a été fait en plein contexte de crise politique et sociétale à la fin des années 60 : la lutte pour l'égalité des noirs, la guerre du Vietnam (et ses protestations), l'assassinat de 2 Kennedy, l'un président suivi de son frère, candidat à la présidentielle... Et pourtant ils l'on fait.( Fin 1968 un anonyme à envoyé à Apollo 8 "Thanks Apollo 8, you save 68", tellement l'année 1968 a été terrible). Le contexte économique n'était pas bien glorieux, et le programme lunaire a (il faut le rapeller), été amputé de quelques missions.

Le plus grand problème du spatial aujourd'hui est le manque d'intêret qu'il en découle. Aujourd'hui, l'américain moyen (tout comme le français moyen, allemand moyen, russe moyen...) se fout totalement qu'on renvoit des hommes sur la Lune, alors que les gens étaient dans la rue dans les années 60. Les sociétés (même l'ultra-patriotique amérique) se sont individualisées, et aujourd'hui ce type de réalisations communes qui ne les touchent pas directement n'intéresse plus grand monde. Et si on doit faire des économies, ce sera sur des budgets, qui n'a aucune incidence électoralement, tel que celui de la NASA.

Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1711
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Oui moi je vote 3

J'en suis toujours aujourd'hui à devoir démontrer à des gens cultivés, l'interêt de lancer des fusées et des satellites...Alors en période de crise sans précedent, le "gaspillage" de l'argent public risque bien d'enterrer la conquête humaine de l'espace...

spaceX

Messages : 466
Inscrit le : 24/10/2009
Age : 61 Masculin
Localisation : LILLE

Revenir en haut Aller en bas


"Et si le programme lunaire avait été maintenu, pensez vous qu'il pourrait survivre à la crise ?"

Pour commencer, pour bien répondre à cette question, on est contraint de s'en poser une autre:

A quoi pourrait bien ressembler la présence humaine sur la Lune, si elle n'avait pas été interrompue ?

Inaugurée par les Etats-Unis en 1969, cette présence "géo-stratégico-politico" Super évidente les premiers temps, peu avoir à s'être lentement transformée. Sans perdre de son importance politique, l'appel à partenariat comme mentionné plus haut, se manifeste assez vite. Pour des raisons financières certes, mais aussi à l'instar de l'ISS, pour contrôler la concurrence, tout en lui tenant la main. Quels pays ont bien pu accepter ce ligotage. Cette présence lunaire dans sa phase partenariat, doit impliquer à mon sens toutes les grandes puissances spatiales. En 40 ans, les USA, la Russie, le Japon, l'Europe et, comme on imagine un passé possible, la Chine et une ou deux autres nations qui auraient pu émerger, sont de la partie (les investissements financiers sont trop colossaux pour partir tout seul). Une fois rassemblés tous ensemble la haut, dans une structure d'habitation pérenne, depuis quelques décennies, on peut imaginer comme pour l'ISS, que cette présence internationale est relativement à l'abris des tensions qui ne manquent pas de survenir sur Terre.

Mise à part l'aspect "commercial" d'une telle présence (enjeux d'exploitation minière par exemple) qui peut avoir à faire voler en éclat cette belle entente, je ne pense pas que les crises périodiques (là encore, il y a la réalité pour les connaissants, et le ressentit de cette réalité, toujours plus "enflé" et "irrationnel" pour ce dernier, pour le commun des mortels) que connaissent les nations et les systèmes internationaux, peuvent avoir à remettre en cause cette "présence lunaire".

Je vote donc 3
DGFIP
DGFIP

Messages : 892
Inscrit le : 11/09/2009
Age : 53 Masculin
Localisation : La Roche Chalais

Revenir en haut Aller en bas


Mustard veut faire de nous des futurologues, mission difficile ou de soit-disant experts se sont cassés les dents ces cinquantes dernières années. Déjà, la question posée est ambiguë (Et si le programme lunaire avait été maintenu, pensez vous qu'il pourrait survivre à la crise ?) car la crise n'est pas terminée, loin de là, et on ne connait pas toutes les conséquences futures. Par exemple, si le système financier vient à exploser, la question est réglée, et pour longtemps.

@wakka a écrit:
En imaginant qu'il y ait des hommes en permanence sur la lune, comme dans l' ISS, comment stopper un programme et les abandonner ou plus surement, les rapatrier ?
Laisser a l' abandon des années d 'investissement sur la lune serait absurde
De toute facon, ce programme serait devenu mondial et la reunion de toutes ces forces aurait pu, AMHA contribuer au maintient du programme

Abandonner des années d’investissement est absurde? Pourtant, dans le spatial, il y a un précédent célèbre: c'est le programme Apollo. Quant à considérer que ce programme serait devenu mondial, en période de crise (c'est l'énoncé du sondage), je suis au contraire convaincu qu'une grande majorité de pays se retirerait immédiatement. Vous voyez en France le Premier Ministre annoncer des mesures de rigueur et en même temps un retour sur la Lune de quelques dizaines de milliards d'euros?

@Vadrouille a écrit:Le plus gros problème du spatial en général n'est pas la crise : le programme lunaire a été fait en plein contexte de crise politique et sociétale à la fin des années 60 :

C'était les trente glorieuses économiques, et la crise politique était justement le carburant du programme Apollo. Rien à voir avec la crise actuelle.

@DGFIP a écrit:
Cette présence lunaire dans sa phase partenariat, doit impliquer à mon sens toutes les grandes puissances spatiales. En 40 ans, les USA, la Russie, le Japon, l'Europe et, comme on imagine un passé possible, la Chine et une ou deux autres nations qui auraient pu émerger, sont de la partie (les investissements financiers sont trop colossaux pour partir tout seul). Une fois rassemblés tous ensemble la haut, dans une structure d'habitation pérenne, depuis quelques décennies, on peut imaginer comme pour l'ISS, que cette présence internationale est relativement à l'abris des tensions qui ne manquent pas de survenir sur Terre.

Voir plus haut pour la collaboration internationale. Maintenant, cette comparaison avec l'ISS peut être un repoussoir pour quelques nations: l'inflation du coût, un soi-disant laboratoire qui ne labotorise pas grand chose comparé à son coût, le fait d'être lié à des décisions d'autres gouvernements qui regardent avant tout leurs intérêts font que la coopération internationale tant vantée, lorsqu’elle est observée par les spécialistes politiques, perd beaucoup de son prestige. Et ce sont eux qui décident....

N’oublions pas qu'en cas de crise grave, le concept de collaboration peut voler en éclat. Voir l'Europe ces derniers mois, pourtant bien plus engagée en terme de coopération que le programme ISS.

Pour toutes ses raisons, mon choix se portera, à mon corps défendant, sur la réponse 2. Un programme lunaire suppose au minimum une société stabilisée et aventureuse. Choses qui font défaut en ce moment.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2830
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Petite question sur l'actualité et aussi l'occasion de lancer un nouveau sondage.
Etant donner la grave crise financière, principalement en Europe mais ça commence aussi aux USA, et on peut craindre que l'avenir ne soit pire, je me suis donc poser cette question sur le défunt programme lunaire:
Et si le programme lunaire américain avait été maintenu, pensez vous qu'il pourrait survivre à la crise ?
Le programme aurait survécu à la crise de 2008, mais vu que le programme spatial s'étend jusqu'en 2020 et au-delà, pour moi, il n'aurait eu aucune chance d'aboutir.
De même pour tout autre programme onéreux à la NASA qui s’étendent au-delà de 2015-2020.

[HS]
Sans aller dans les détails, parce que c'est pas le sujet principal du topic, la situation économique US est nettement, nettement plus grave que celle en Europe, ca peut sembler étonnant quand on voit le niveau de vie des grecs qui baisse drastiquement, mais ce qui maintient les USA la tête hors de l'eau c'est les injections massives de liquidité de la banque centrale US pour maintenir les taux d'intérêt bas [en gros ca s'appelle de la manipulation, ca fausse tout le système, le système ne peut pas être faussé éternellement, il fini toujours par se réguler de lui même tôt ou tard....], chose que la BCE va inévitablement faire tôt ou tard en Europe aussi pour calmer le jeu quand ca commencera à chauffer sous les fesses des italiens et français. Or l'histoire l'a démontré à chaque fois, ca finit toujours mal quand ils commencent à faire joujou avec la presse à billet.

Les crises éco se succèdent tous les 5-6 ans environs, que se passera-t-il quand la prochaine atteindra les USA en 2013-2015, sachant que la FED a utilisé toutes ses cartouches disponibles [je précise que la FED a baissé ses taux à quasi 0% et ne compte pas les remonter avant au minimum 2013. Taux 0 mais avec l'inflation ca en fait des taux négatifs]?
Dans un premier temps, une guerre, car c'est la seule industrie de masse dont dispose le pays encore, on fait confiance à la créativité des USA pour trouver un ennemie. A long terme, retour au standard or [vu que le dollar papier actuellement ne vaut en principe plus rien. Voir graphique] + confiscation de l'or physique se trouvant aux USA [y compris l'or des états européens qui s'y trouve, c'est pas pour rien que des états comme le Venezuela et autres réclament le rapatriement de leur or physique se trouvant aux USA], comme ils l'ont déjà fait par le passé.
[/HS]

Bref je m'arrête là parce que les modo vont pas aimer :D, mais pour moi la NASA peut dire au revoir à ses plans d'exploration spatial, même Orion autour de la Lune j'y crois pas trop, mais bon comme ca coûte pas trop cher peut-être qu'on le verra y faire un tour quand même, mais ca s'arrêtera à peu près là.
Le peuple américains ne va pas accepter que leur argent soit dilapidé dans des projets spatiaux, alors que la paupérisation s'étant de manière fulgurante aux USA.

soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 100 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


[HS on]

Bon aujourd'hui je vais faire mon casse-noisettes :

au lieu de détruire la langue franÇaise en ne sachant plus utiliser le participe et l'infinitif, pensez a remplacer vos verbes par le verbe voir, de cette faÇon vous ne vous tromperez pas

exemple : j'ai manger -> j'ai vu -> donc il y a faute car on doit écrire j'ai mangé
un peu d'effort de la part de chacun et cette langue survivra

[HS off]

Désolé pour ce coup de gueulle mais y'en marre de voir une infraction systématique à la règle la plus simple de notre grammaire ................
davidootheone
davidootheone

Messages : 104
Inscrit le : 11/10/2010
Age : 45 Masculin
Localisation : Nittel Germany

Revenir en haut Aller en bas


Hum, je dois être un anormal car j'avais compris la question du sondage comme si on parlait du maintien du programme constellation, hors vous semblez tous être parti sur la question d'une prolongation depuis 40 ans du programme apollo. Mais quoi qu'il en soit j'ai voté 3.

Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Je suis plutôt dubitatif sur ce questionnement en période post-Constellation indubitablement entérinée.
Il y a bien quelques résurgences de ci, de là, de "bruits de couloir" qu'il serait éventuellement envisagé de relancer le programme lunaire habité, mais rien de vraiment sérieux pour y accorder du crédit.

Donc .... je ne vote rien.
montmein69
montmein69

Messages : 17568
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je ne peux pas prendre part au sondage, parce que je n'arrive vraiment pas à m'imaginer que ce programme Constellation à l'intérêt douteux, n'ait pu survivre d'une manière ou une autre à la fin de l'ère Bush -crise ou pas crise-.
Skyboy
Skyboy

Messages : 2113
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


J'ai répondu (1) car au niveau timing, la crise serait tombée au plus mal pour le programme Constellation, à un stade suffisamment avancé pour que de sérieux dépassements de budget aient commencé à se faire sentir et suffisamment précoce pour qu'un réorientation ne passe pas pour un aveu d'échec (ou un suicide politique). On parle beaucoup de l'Europe en ce moment, mais les États-Unis ne sont pas très bien lotis non plus (ils sont juste contents que l'on n'en parle pas trop) : je rappelle qu'ils ont un chômage très élevé et que leur triple AAA est déjà loin derrière. Et même si on ne parle pas de rigueur là-bas (du moins pas à ma connaissance), financer un programme de retour sur la Lune avec une date échéance quand on croule sous la dette, c'est intenable. Donc, mon humble avis : annulation ou éventuellement ré-étalement très conséquent du calendrier.

pioneer6014

Messages : 839
Inscrit le : 09/04/2009
Age : 33 Masculin
Localisation : États-Unis

http://www.pioneer-astro.fr/

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:Hum, je dois être un anormal car j'avais compris la question du sondage comme si on parlait du maintien du programme constellation, hors vous semblez tous être parti sur la question d'une prolongation depuis 40 ans du programme apollo. Mais quoi qu'il en soit j'ai voté 3.
moi pareil , mais je vais quand même donner ma réponse par rapport aux deux situations .
programme apollo : d'après ce que je sais il a été arrêté pour son cout trop élevé. Et puis il semble le public ne suivait plus trop ses mission .
ensuite pour le programme constellation . L'estimation de son cout était sous évalué donc il aurait fallu en période de réductions des dépenses , demander une augmentation de budget pour la nasa. La pilule serait dur a faire avaler. En plus on ne verrait un vol vers la lune pas avant 2018 ou 2020.
Je pense que la seule manière que le programme aurait pu passer serait de dire au peuple américain que ce serait comme une mesure pour soutenir l'économie .Que grâce au programme le secteur spatial embaucherait , qu'il soutiendrait l'économie des états dans lequel ils sont etc...
Mais il aurait fallu faire autre chose que le programme appolo. Construire une base au moins mais ce serait bien cher. Il faudrait aussi intéresser le public sur le spatial. Et je suis pas sur qu'ils pourraient continuer ISS et constellation en même temps .
Je pense que crise ou pas ça coute trop cher et ça n'intéresse pas assez le public.
Peut être même qu'un vol vers mars aurait plus de chance de passer . mais un seul vol et peut etre même qu'un survol.
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 33 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum