Leopold Eyharts et R-Maurice Bonnet donnent un avis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


C'est dans le numéro spécial 500 de Ciel et Espace (janvier 2012)

A la page 34 l'astronaute parle de "Préparer les vols lointains", et à la page 36 celui qui fut Directeur des programmes scientifiques de l'ESA pendant 18 ans, puis président du COSPAR et actuel Directeur de l'International Space Science Institute, s'exprime sur "Pour aller sur Mars apprendre à vivre sur Terre"

Des avis assez concordants finalement sur l'expédition martienne :

- pas envisageable dans un avenir proche

- nombreux enjeux de sécurité et de défis techniques restant à surmonter

- nécessitera une coopération internationale donc une certaine maturité.

A lire à tête reposée, car c'est assez dense, et à méditer dans la sérénité.
montmein69
montmein69

Messages : 17806
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Des avis assez concordants finalement sur l'expédition martienne :

- pas envisageable dans un avenir proche

- nombreux enjeux de sécurité et de défis techniques restant à surmonter

Enfin on commence à s'en rendre compte !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9816
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Martien31 a écrit:En considérant l'age moyen d'un astronaute se situant autour de 40ans , on peut considérer que ceux qui poseront le pied sur mars ne sont pas encore nés ou au mieux au biberon . La crise mondiale va ralentir la conquete spatiale habitée pour un sacré bout de temps alors que l'on a tellement à apprendre avant d'envisager d'envoyer un homme sur mars.

Franchement je ne crois pas que l'avenir soit prévisible à si long terme, nous vivons dans un monde ou il se passe tellement de choses chaque minute que tout est possible à l'heure actuelle, nous sommes actuellement dans un monde totalement mondialisé ou la notation financière d'un état est plus importante que tout le reste mais qui vous dit que ce sera toujours le cas dans 10 ans? Imaginons le cas d'une nouvelle bipolarisation du monde, le spatial pourrait bien reprendre son importance d'antan.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:qui vous dit que ce sera toujours le cas dans 10 ans? Imaginons le cas d'une nouvelle bipolarisation du monde, le spatial pourrait bien reprendre son importance d'antan.

Évidemment, nul sur ce forum n'est devin. Mais on peut quand même se dire que même si le monde redevenait bipolaire, on ne voit pas pourquoi le spatial redeviendrait un enjeu aussi stratégique qu'il l'a été dans les années 1960...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9816
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Je n'en sais rien non plus, je n'ai pas encore appris à lire dans les entrailles de poisson LOL mais toujours est-il que le nationalisme cherche toujours des terrains de jeu pour s'exprimer, pourquoi pas le spatial?
Et même dans un tout autre registre, certaines découvertes dans un avenir proche pourraient certainement relancer l'intérêt du public (et donc des politiques) pour le spatial.
J'admets que c'est une approche optimiste peut être due à mon manque de recul et d'expérience par rapport à la plupart des membres de ce forum mais j'ai du mal à me faire à l'idée que les dés soient déjà jetés pour les 4 prochaines décénies.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:...
Évidemment, nul sur ce forum n'est devin. Mais on peut quand même se dire que même si le monde redevenait bipolaire, on ne voit pas pourquoi le spatial redeviendrait un enjeu aussi stratégique qu'il l'a été dans les années 1960...
Parce que le spatial est indissociable d'autres enjeux stratégiques des deux décennies à venir: l'environnement, la maitrise de l'énergie, la menace terroriste, le contrôle de la prolifération nucléaire....
Et ceci, non pas simplement comme "observateur" comme on tend un peu trop facilement à le croire en France mais comme vecteur de solutions à ces problèmes. L'exploration spatiale peut en particulier nous amener justement à devoir développer des solutions très innovantes à la fois en matière d'énergie mais aussi de maitrise des autres ressources environnementales (et celle qui lui sont liées telle la nourriture évidemment). Alors, plus stratégique en ce moment que l’énergie et l'environnement, je connais pas... La finance n'étant dans tout cela qu'un outil qui ne doit jamais nous avilir mais au contraire doit être dompté pour redevenir un moteur de croissance plutôt que le frein qu'elle est devenue aujourd'hui. C'est effectivement le seul enjeu stratégique à court terme (ce qui sonne comme un oxymore car la stratégie ne devrait justement pas s’encombrer de considérations à courte vue) auquel le spatial ne pourra pas apporter beaucoup de solutions mais qui semble malheureusement fausser actuellement nos jugements sur l'avenir du spatial.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum